La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DIABETE ET RAMADAN Épid 92 – APLSG / Réseau diabète 92 Martine Lalande 28 septembre 2006 avec les apports de Marc Lévy, Sandrine Nakach, Fatima Damani.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DIABETE ET RAMADAN Épid 92 – APLSG / Réseau diabète 92 Martine Lalande 28 septembre 2006 avec les apports de Marc Lévy, Sandrine Nakach, Fatima Damani."— Transcription de la présentation:

1 DIABETE ET RAMADAN Épid 92 – APLSG / Réseau diabète 92 Martine Lalande 28 septembre 2006 avec les apports de Marc Lévy, Sandrine Nakach, Fatima Damani et Mohamed Gharmaoui

2 Pour une lecture seul de ce document noubliez pas de consulter les pages de commentaires Sur la dernière diapo (35), en conclusion, les conseils

3 Diabète et ramadan Un problème courant pour nos patients diabétiques Les autoriser ou non à jeûner ? Arguments pour ou contre Outils pour les aider

4 Importance du ramadan Un des 5 piliers de lIslam Moment privilégié pour la communauté Obligations si lon nobserve pas le jeûne Rôle de la famille et de lentourage

5 Arguments religieux Sourate 2 verset 183 « le jeûne du Ramadan est un des 5 piliers de lIslam, cependant, quand le jeûne peut altérer de manière significative la santé du jeûneur ou quand la personne est malade, lIslam lexempte du jeûne» Sourate 2 verset 185 « Allah cherche à vous faciliter laccomplissement de la règle, il ne cherche pas à vous la rendre difficile »

6 Arguments religieux Sourate 7 verset 31 valable toute lannée pour les diabétiques et les non diabétiques : « Oh fils dAdam ! portez vos vêtements dapparat pour chaque lieu de prière, mangez, et buvez sans prodigalité car Il naime pas les prodigues »

7 Raisons pour faire le ramadan Enquête chez des adolescents diabétiques de type 1 (Pascal DEGRI, infirmier 1999) marquer son appartenance à la communauté ressembler aux autres Le diabète nest pas une maladie assez grave pour ne pas faire le ramadan

8 3 catégories de patients Enquête auprès des adolescents DID (1999) Ceux qui nobservent pas le jeûne Ceux qui disent ne pas faire le jeûne mais le font en réalité Ceux qui veulent explicitement le faire

9 Institut National de Nutrition Tunis Répartition de la prise alimentaire Avant le ramadan Petit déj 9,4% Matin16,1% Déjeuner41,6% Après-midi11,1% Dîner21,8% Ramadan repas principal 84% 2 ème repas 16%

10 Jeûne et traitements Interdiction de - manger boire et fumer - prendre des médicaments par voie orale - avoir des injections (introduire quelque chose dans le corps) On peut faire des glycémies au doigt

11 Risques du jeûne chez le diabétique Hypoglycémie Hyperglycémie / coma hyperosmolaire Majoration de la glycémie 1 mois/an

12 Contre-indications au jeûne Diabète de type 1 CI absolues - Diabète instable - Diabète type 1 avec 2 injections -Acidocétose ou hypo sévère < 3 mois -Vit seul -Complications micro- ou macrovasculaires graves

13 Contre-indications au jeûne Diabète de type 1 : CI relatives -Diabète bien contrôlé -multiples injections ou pompe -jamais dacidocétose -Pas dhypoglycémie récente

14 Contre-indications au jeûne Diabète de type 2 Pas de jeûne si : -Néphropathie avec créat > 15 mg/l -Rétinopathie sévère -Neuropathie autonome : gastroparésie, hypoTA ortho -Hypoglycémies non ressenties -Complications vasculaires : coronaires, cérébrovasc -Acidocétose ou coma hyperosmolaire récents -Diabète mal contrôlé…

15 Contre-indications au jeûne Diabète de type 2 Pas de jeûne si : -Deux injections dinsuline par jour -Grossesse, allaitement, diabète gestationnel -Personne très âgée (quatrième âge) -Affections intercurrentes (infection, cancer, dysfonction rénale, hépatique…)

16 Repas du ramadan pour une femme 1er repas Une datte - Un café au lait (150 ml), sucré (15g) Shorba (1 bol) - Pain (80 gr) - Brick à la viande et à lœuf Thé à la menthe sucré (2 verres = 20g) - 1 crêpe avec sucre (15g) et beurre (15 gr) – pâtisserie : zlabilla (1), makroud (1) 2ème repas tajine à la viande de mouton (1 assiette) - pain (80gr) pommes de terre (200gr) et légumes verts - salade de crudités (15 g dhuile) - un fruit – fruits secs (1 poignée) - thé à la menthe sucré 3ème repas semoule de couscous aux raisins secs (150 g) café sucré (15g) au lait (150 ml) - 1 crêpe au beurre fondu (15g) et au sucre (15g) A pport énergétique total = 3854 kcal 11 % de protéines, 38,3% de lipides et 50,3% de glucides.

17 Repas du ramadan pour une femme, sans sucre 1er repas Une datte - Un café au lait sans sucre Shorba (1 bol) - Pain (80 gr) - Brick à la viande et à lœuf Thé à la menthe sans sucre - 1 crêpe avec du beurre (15 gr) 2ème repas tajine à la viande de mouton (1 assiette) - pain (80gr) pommes de terre 200gr et légumes verts - salade de crudités (15 g dhuile) un fruit - thé à la menthe sans sucre 3ème repas semoule de couscous aux raisins secs (150 g) café sans sucre au lait ½ écrémé - 1 crêpe au beurre fondu Apport énergétique total = 2525 kcal 15 % de protéines, 37,5% de lipides et 47,5% de glucides.

18 Repas du ramadan pour un homme 1er repas 3 dattes - Un café au lait (150 ml), sucré (15g) Shorba (2 bols) - Pain (150 gr) - Bricks à la viande et à lœuf (2) Thé à la menthe sucré (2 verres = 20g) - 1 crêpe avec beurre (15 gr) pâtisserie : zlabilla (2), makroud (2) 2ème repas tajine à la viande de mouton (grande assiette) - pain (150gr) pommes de terre (300gr) et légumes verts - salade de crudités (15 g dhuile) - fruits frais (2) – fruits secs (1 poignée ) 3ème repas semoule de couscous aux raisins secs (250 g) café sucré (15g) au lait (150 ml) - 2 crêpe au beurre fondu (30 g) Apport énergétique total = 5327 kcal avec 12,6 % de protéines, 36,3% de lipides et 51,1% de glucides.

19 Repas du ramadan pour un homme sans sucre 1er repas 3 dattes - Un café au lait sans sucre Shorba (2 bols) - Pain (150 gr) - Bricks à la viande et à lœuf (2) Thé à la menthe sans sucre - 1 crêpe avec du beurre (15 gr) 2ème repas tajine à la viande de mouton (1 grande assiette) - pain (150gr) pommes de terre (300gr) et légumes verts - salade de crudités (15 g dhuile) 2 fruits - thé à la menthe sans sucre 3ème repas semoule de couscous aux raisins secs (250 g) café sans sucre au lait ½ écrémé - 2 crêpes au beurre fondu Apport énergétique total = 4230 kcal 14,7 % de protéines, 40,2% de lipides et 45% de glucides.

20 Cas clinique 1 : Khadija F 75 ansDb 2 connu depuis 7 ans Régime seul vit chez son fils + belle-fille HbA1C 7,8%75 kg / 1m65 Créat 7 mg/lFO Nl, cardio Nl TA 14/8 Très pratiquante Dort le matin, pas de petit-déjeuner Fait toujours le ramadan, comme la famille

21 Cas clinique 2 : Aïcha F 54 ans 8 enfants (4 à la maison) Db2 depuis 6 ans 87 kg / 1m60 Metformine 850 x 3 – Glibenclamide 2,50 x 3 HbA1C 8%Chol 2,42g/l - LDL 1,42g/l TA 13/8 ECG, FO Normaux Fait la cuisine – toute la famille fait le ramadan

22 Cas clinique 3 : Mohamed H 48 ansmère : Khadija Db2 depuis 5 ans HTA : acebutololhyperchol : simvastatine 81 kg / 1m80 Umuline NPH 30 U le soir + metformine 850 x 3 HbA1C 7,3% puis 8% Électricien dans le bâtiment Hypoglycémies quand ne mange pas le matin Fait le ramadan comme toute sa famille

23 Cas clinique 4 : Latifa F 44 ans 5 enfants + 1 petit fils Db2 depuis dernière grossesse 105 kg / 1m65 TA 12/7 Chol 2,10, TG 2,70 HbA1C 8,5% créat 5 mg/l FO, ECG normaux Metformine 850x3, Acarbose 100x3 Novomix 30 matin et soir 2x 20 U Cuisine avec ses voisines, fait le ramadan

24 Ramadan et équilibre glycémique Ramadan 2002 : étude rétrospective 46 patients Db2 : HbA1C 7,7 %-> 8,7% Ramadan 2003 : étude prospective 46 patients Db2 (24 femmes/22 hommes) 17 insuline (7 +ADO), 28 ADO, 1 diététique Poids stable (73,7kg -> 73,5kg) HbA1C stable : 7,6% +/- 1,4 -> 7,6% +/- 1,6

25 Surveillance Poids Auto surveillance glycémique –Postprandiale et le matin –Si malaise –Si modifications thérapeutiques Alimentation, hydratation

26 Raisons pour arrêter le jeûne Hypoglycémie dans la journée Pathologie intercurrente Déséquilibre glycémique important

27 Adaptations du traitement Régime seul : rien Biguanides ou glitazones seuls 2 ou 3 biguanides aux repas, glitazones le soir Sulfamides prise principale le soir, réduction des doses éventuellement remplacer sulfamide par glinide Insuline bed-time diminuer linsuline semi-lente lente (ex: glargine) : ne pas changer

28 Adaptation du traitement par insuline Diabète de type 1 : Insuline lente de base + rapide aux repas Diabète de type injections insuline semi-lente : dose faible le matin, plus forte le soir ou une seule injection dinsuline lente (ex:glargine) - 2 insuline mixte : remplacer par lente (ex: glargine) +/- petite dose dinsuline rapide le soir Équilibrer selon les glycémies (autosurveillance)

29 Insuline NPH ou glargine ou détémir NPH isophane : action 12 h Glargine : action 20h Détémir : action 18h - efficacité identique sur HbA1C - un peu moins dhypoglycémies (peu) Glycémie de base + ADO 2 prises ou insuline rapide aux repas

30 ADO : répaglinide ou sulfamide Répaglinide : insulinosecréteur non sulfamide - durée daction plus courte -à prendre juste avant le repas -pas de prise si on saute un repas -efficacité similaire aux sulfamides -peut être associé à metformine - quand même des hypoglycémies possibles

31 Conseils alimentaires pour le ramadan Petit-déjeuner équilibré et suffisamment riche en glucides à assimilation lente Repas « classique » le soir Collation avant le coucher Pas de grignotage, beaucoup deau

32 Solutions diététiques Prise alimentaire progressive et modérée, en calories et en lipides Recettes plus « allégées » Supprimer sodas, consommer plus deau Thé à la menthe ou café au lait sans sucre Légumes verts et sauces légères Ne pas grignoter, ne pas se resservir Continuer à avoir une activité physique

33 Recettes orientales allégées Ha rira Shorba Soupe poulet vermicelles Couscous au poisson, couscous à la viande Tajine aux légumes, au poulet, au fenouil Poisson au céleri Poulet aux pruneaux, poulet aux olives Viande aux olives farcies Tajine de poulet au citron

34 En pratique Anticiper les problèmes Préparer par un bon équilibre avant Déterminer les objectifs Autosurveillance glycémique Associer la famille (à la diététique et la surveillance) Si traitement insuline par 2 mixtes : passer à semilente ou glargine + rapide avant le repas


Télécharger ppt "DIABETE ET RAMADAN Épid 92 – APLSG / Réseau diabète 92 Martine Lalande 28 septembre 2006 avec les apports de Marc Lévy, Sandrine Nakach, Fatima Damani."

Présentations similaires


Annonces Google