La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 - Mise en solution en plaçant léprouvette dacier dans un four à + de 850°C pendant 30 minutes Formation dausténite, structure CFC stable a haute température.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 - Mise en solution en plaçant léprouvette dacier dans un four à + de 850°C pendant 30 minutes Formation dausténite, structure CFC stable a haute température."— Transcription de la présentation:

1 1 - Mise en solution en plaçant léprouvette dacier dans un four à + de 850°C pendant 30 minutes Formation dausténite, structure CFC stable a haute température 2 - Trempe de lacier Formation de martensite : carbone en insertion saturée dans le Fer g, très dur et fragile. 3 - Revenu de lacier On réchauffe lacier avec maintien prolongé en température 1 2 t T Durcissement de lacier par transformation martensitique 3

2 Essai Jominy: Consiste à tremper une face de léprouvette pour simuler le refroidissement en profondeur de lacier. Ensuite on peut mesurer la dureté Rockwell (lecture directe sur lappareil) pour chaque valeur de X correspondant à la profondeur Essai Jominy, Etude de la trempabilité de deux aciers

3 Évolution de la dureté Rockwell selon la profondeur Acier C38 Acier C38 CrMo 4 Acier C38 : Profondeur de 3 mm Acier C38 CrMo 4 :Profondeur de 15 mm

4 Effet du revenu sur un acier 35 NiCrMo 16 On mesure la dureté par la méthode Vickers de plusieurs échantillons correspondants à des températures de revenu différentes. Le diamètre de lempreinte nous donne par lecture dans des tables la valeur de la dureté Vickers

5

6 Essai de résilience Cet essai consiste à rompre en son milieu d'un seul coup de mouton-pendule une éprouvette normalisée entaillée en U en son milieu et reposant sur deux appuis. Le couteau est écarté de la verticale à une hauteur correspondant à l'énergie de départ Wo on libère le couteau qui brise l'éprouvette on mesure la hauteur de remontée du pendule pour déterminer l'énergie non absorbée W1 on calcule lénergie absorbée Wo-W1 = W = Poids * (ho-h1), dont on déduit la résilience

7

8 Durcissement par précipitation de lalliage daluminium 7075 (AZ5GU) Une éprouvette daluminium (Z5 = 5% de zinc,G = magnésium, U= cuivre) est chauffée puis trempée dans leau. On réalise alors un revenu pendant 2 heures sur cette éprouvette à des températures différentes, et on mesure le durcissement Brinell. Éprouvette daluminium On chauffe avec un four Refroidi avec de lazote X T=28°C T=211°C

9 L essai Brinell avec une bille en acier trempé Prise d origine mesure. Procéder à la netteté de la surface sur laquelle on réalise l empreinte. Réalisation et lecture de l empreinte. On libère une charge, on la laisse quelques secondes, puis on la retire. On relève ensuite la grandeur du diamètre de l empreinte. Lecture de la dureté de Brinell On regarde dans les tables fournies avec lappareil pour trouver la valeur de la dureté de Brinell selon le diamètre de lempreinte

10 Influence de la température de revenu sur la dureté de lalliage daluminium Température de revenu optimum = 143°C

11


Télécharger ppt "1 - Mise en solution en plaçant léprouvette dacier dans un four à + de 850°C pendant 30 minutes Formation dausténite, structure CFC stable a haute température."

Présentations similaires


Annonces Google