La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRODUCTIQUE Bernard HERBAIN IUP3 GEII AMIENS. Gestion INDUSTRIELLE Principes fondamentaux Il faut optimiser les flux matières, produits et informations.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRODUCTIQUE Bernard HERBAIN IUP3 GEII AMIENS. Gestion INDUSTRIELLE Principes fondamentaux Il faut optimiser les flux matières, produits et informations."— Transcription de la présentation:

1 PRODUCTIQUE Bernard HERBAIN IUP3 GEII AMIENS

2 Gestion INDUSTRIELLE Principes fondamentaux Il faut optimiser les flux matières, produits et informations entres fournisseurs, producteurs et clients, ce qui se traduit par la tension maximum des flux. La gestion industrielle sappuie sur les leviers que sont : – La planification – le contrôle de lexécution

3 Gestion INDUSTRIELLE Modéliser lactivité future à moyen et long terme en positionnant les ressources nécessaires en sappuyant sur des prévisions commerciales : – Matière – Personnel – Moyens – Sous-traitante

4 Gestion INDUSTRIELLE Optimiser les moyens disponibles pour assurer la fourniture immédiate des produits et services. – Personnel – Moyens – Sous-traitante

5 Gestion INDUSTRIELLE STRATEGIE TACTIQUE OPERATIONNELLE EXECUTION Mois/années Semaines Jours Temps réel

6 Gestion INDUSTRIELLE Léchange de données informatisées (EDI) et lInternet favorisent les relations entres les différents acteurs, producteurs et fournisseurs quimplique la fabrication dun produit ou loffre dun service. Échanges sécurisés de documents (commandes, factures…) par voie électronique, dordinateur à ordinateur. Il existe une version Web. Technologies lourdes, chères et spécifiques, lEDI nest jamais parvenu à sortir du cadre déchanges extrêmement formalisés, pour un nombre restreint de grands partenaires industriels.

7 Gestion INDUSTRIELLE Ensemble des applications et usages Internet et réseau dans les grandes fonctions de lentreprise. Transformation et optimisation des principaux processus commerciaux dune entreprise, par lintégration des NTIC.

8 Gestion INDUSTRIELLE Du MRP au Supply Chain Management en passant par les ERP Produire ce qui est vendu Le pilotage industriel est devenu réactif et dynamique

9 Gestion INDUSTRIELLE Du MRP au Supply Chain Management en passant par les ERP ERP Enterprise Resource planning Progiciel de Gestion Intégré (PGI) ERM Enterprise Resource Management Gestion de toutes les ressources de lentreprise MRP Matérial requirements Planning Calcul des besoins nets MRP2 Manufacturing resource Planning Management des ressources de la production SCM Supply Chain Management Gestion chaîne logistique globale SCP Supply Chain Planning Système de Planification de la SCM SCE Supply Chain Execution Système dexécution de la SCM

10 Gestion INDUSTRIELLE Du MRP au Supply Chain Management en passant par les ERP Le MRP pour prévoir (PDP) et le juste à temps pour produire LERP englobe toutes les ressources de lentreprise dans un même logiciel transversal. Il faut optimiser toute la chaîne logistique allant du fournisseur le plus en amont au client le plus en aval, par lintégration de logiciels de planification (SCP) de la chaîne logistique globale (SCM).

11 Gestion INDUSTRIELLE Ladaptabilité du système dinformation passe impérativement par la flexibilité de lorganisation et du fonctionnement de lentreprise Le marché mondial de lentreprise impose des exigences de la part des intervenants et un fonctionnement 24H sur 24, 7 jours sur 7. Dans ce contexte, ou les cycles stratégiques, tactiques commerciales, de production et de distribution peuvent évoluer très rapidement avec lappui des NTIC, le système dinformations de lentreprise flexible doit être composé de modules issues de différents Systèmes ERP, MRP et MES. Cest autour dune base de données Techniques centralisée que les différents modules sont communiquant en sappuyant sur le réseau et linternet. Les outils de le-business sont en passe de fédérer la supplay chaine.

12 ERP STRATEGIE TACTIQUE OPERATIONNEL EXECUTION Mois/années Semaines Jours Temps réel Gestion Des achats GPAO Ordo. MES SCE Gestion stocks. Gestion transports. Admin. ventes. WMSTMAOM APS Planification Transport Prévisions AcheterFabriquerStockerLivrerVendre Planification Production Planification Distribution EDI / INTERNET Positionnement des progiciels de la SCM WMS Warehouse manag.syst. – TM Transport Manag. – AOM Advanced Order Manag.:

13 Gestion INDUSTRIELLE APS (advanced Planning and Scheduling) la réactivité par loptimisation Contrôle en temps réel de la chaîne logistique globale (Supplay Chain) étendue aux clients et aux fournisseurs. Principaux objectifs damélioration Performance livraison Réduction des stocks Temps de cycles commandes Qualité des prévisions Productivité logistique Coût de la supplay chain Capacité de réalisation Prise en compte étendue aux contraintes de la chaîne Disponibilité des matières Capacité du fournisseur (Tréso, MO, machines, lignes dassemblage, activité, timing…) Réseau de distribution (Transport, Stockage, Expédition…) Approvisionnement (talk time client, niveaux des stocks, coûts, besoin distrib…) …

14 Gestion INDUSTRIELLE Business Planning PP PIC Gestion demande DP Planif capa. globales RCCP PDP MRP Ordo MES Business Planning PP MES DP PDP Ordo PIC RCCP CRP

15 Gestion INDUSTRIELLE APS (advanced Planning and Scheduling) Du stratégique à lopérationnel Gestion des besoins stratégique, tactiques et opérationnel. Niveau stratégique (ressources globales PIC) Sites de production dépôts Branches métiers Niveau tactique (charges globales PIC et PDP) Charges régionales Lignes de production Niveau opérationnel (affectation et pilotage atelier) Stocks OF OA Itinéraires fret

16 Gestion INDUSTRIELLE APS (advanced Planning and Scheduling) Planification Planification stratégique Long terme Modélisation de la structure de la supplay chain (affectation, segmentation…) Branches métiers Planification de la demande Niveau des ventes attendues Prévision net annuelle, mensuelle… Marketing Approche collaborative des prévisions Planification sous contrainte Exceptions Charges/capacités Dates de livraisons Politique de stocks Contraintes de stocks Temps de changements Contrats fournisseurs Planification opérationnelle Pilotage datelier Calcul des besoins nets Ordo Gestion des stocks Gestion logistique externe

17 Gestion INDUSTRIELLE APS (advanced Planning and Scheduling) Planification Planification stratégique Long terme Modélisation de la structure de la supplay chain (affectation, segmentation…) Branches métiers Planification de la demande Niveau des ventes attendues Prévision net annuelle, mensuelle… Marketing Approche collaborative des prévisions Planification sous contrainte Exceptions Charges/capacités Dates de livraisons Politique de stocks Contraintes de stocks Temps de changements Contrats fournisseurs Planification opérationnelle Pilotage datelier Calcul des besoins nets Ordo Gestion des stocks Gestion logistique externe

18 E-business Ensemble des applications et usages Internet et réseau dans les grandes fonctions de lentreprise. Transformation et optimisation des principaux processus commerciaux dune entreprise par lintégration des NTIC Modes de travail numériques nouveaux au sein des entreprises étendues. Nouveaux processus et systèmes dinformation Usage du haut débit Langue anglaise Nouvelle terminologie AtoA A2A Application to application BtoC ou B2C Business to consumer BtoE ou B2E Business to employees C2B2C Consumer to Business to Consumer EtoE Exchange to exchange = MtoM marketplace to marketplace PtoP peer to peer

19 E-business Le sourcing correspond à la phase d'achat classique d'une entreprise : expression de la recherche, recherche des fournisseurs, négociation sur les prix et les délais. Un logiciel de sourcing permet de gérer ces différentes étapes. Il correspond : à un logiciel de workflow administratif, lorsqu'il gère les autorisations d'engagement de dépense, à un logiciel de workflow de production, lorsqu'il gère l'émission des bons de commandes et la réception des devis et des factures, à un logiciel de e-sourcing, lorsqu'il utilise le canal Internet pour dialoguer avec les fournisseurs. e-Sourcing Basé sur l'usage d'Internet, l'e-Sourcing a pour vocation d'optimiser l'amont de l'achat en standardisant et automatisant la recherche, la sélection et la négociation avec les fournisseurs. Il s'agit d'améliorer la qualité de l'information de l'acheteur professionnel et l'augmentation de sa productivité. Eventuellement, la négociation finale peut prendre la forme d'une enchère inversée en ligne. L'économie générée tient principalement à la baisse des coûts d'acquisition. Le temps gagné dans un cycle d'achat grâce à l'e-Sourcing pourra être consacré à un autre achat

20 E-business e-procurement C'est l'ensemble des services par Internet liés aux achats internes de l'entreprise. Au départ, il sagit doutils utilisant EDI ou des ERP. Aujourdhui on trouve des Market Places (places de marché virtuelles) ainsi que des applications de Business Intelligence. L'e-procurement met à disposition des utilisateurs des sources d'informations et des outils qui simplifient l'approvisionnement, la facturation et le réglement. Ses fonctions peuvent être : la gestion de catalogues d'achats précédemment négociés par les acheteurs, la consultation de ces catalogues, la passation de la commande via Internet, l'émission électronique des factures, le paiement en ligne. Si le sourcing est l'acte d'achat classique et l'e-sourcing, l'acte d'achat grâce aux TIC, le e-procurement est réservé aux grosses structures qui ont des problématiques d'achats complexes et/ou lourdes. Le e-procurement est essentiellement basé sur le partage de catalogues et l'extension du dialogue à l'extérieur de l'entreprise en organisant la relation fournisseur-client.

21 E-business SCM (Supply Chain Management) Le Supply Chain Management, ou Gestion de la chaîne logistique, à pour mission l'anticipation et le pilotage des flux physiques de l'entreprise, de la demande du client, aux approvisionnements provenant des fournisseurs, au moyen doutils de planification et daide à la décision. On utilise parfois l'expression "du client du client au fournisseur du fournisseur". Cette notion d'interdépendance entre les entreprises est qualifiée d'entreprise étendue, car l'entreprise et ses fournisseurs sont associés à la réussite du processus et partagent parfois les mêmes outils informatiques. Le SCM doit définir : la meilleure prévision de ventes possible, les quantités à stocker à l'intérieur des entrepôts, les quantités à produire dans chaque usine, les quantités à approvisionner auprès des différents fournisseurs. Son résultat est : la diminution du besoin en fonds de roulement de lentreprise grâce à une réduction du niveau des stocks, l'optimisation des outils de production, la rationalisation et dynamisation de la distribution.

22 E-business SCP (Supply Chain Planning), SCEM (Supply Chain Event Management) La SCM (Supply Chain Management) est gérée par trois types d'applications : la SCP (Supply Chain Planning) : qui assure la prévision et le planning, la SCEM (Supply Chain Event Management) : qui permet le pilotage de la chaîne logistique suivant les événements du terrain, la SCE (Supply Chain Execution) : qui gère les moyens SCP Le SCP (Supply Chain Planning) désigne les logiciels chargés de la planification et donc du suivi dans le temps des différentes étapes de fabrication d'un produit, depuis la demande, jusqu'à sa livraison. Il inclut la fabrication, la distribution... SCEM La SCEM (Supply Chain Event Management) est l'activité de pilotage de la Supply chain grâce à une remontée permanente des informations venues du terrain (events). Cette notion complète et affine les conceptions de planification classique de la Supply chain (SCP) qui sont plus basées sur la prévision et l'ordonnancement. Elle fait le lien avec la SCE

23 E-business Transport, logistique, SCE, WMS SCE Le SCE (Supply Chain Execution), est chargé de gérer l'exécution (logistique, transport, stockage...) du Supply Chain. Ses objectifs sont de rationaliser et optimiser la production, la gestion des entrepôts et le transport. WMS Le WMS (Warehouse Management System) ou SGE (Système de Gestion dEntrepôt) est l'activité dédiée à la gestion d'entreposage. Ses principales fonctionnalités sont : la réception des marchandises : marquage, mise à jour des fichiers, la désignation éventuelle du lieu de stockage (en fonction de la place disponible, de loptimisation des temps daccès en fonction de la fréquence de sortie de la référence...), la gestion des ressources : planification des tâches à accomplir par le personnel, gestion des temps, linterfaçage avec les terminaux portables de gestion : lecteur de code à barres, systèmes radio-fréquence ou DECT... picking : préparation des commandes, maintenance des stocks, éventuellement, emballage et préparation logistique (calcul des poids du colis, routage dans lentrepôt...).

24 E-business Outsourcing : Externalisation (infogérance, facilities management) Extranet : Réseau à caractère commercial, constitué des intranets de plusieurs entreprises qui communiquent entre elles à travers le réseau Internet, au moyen dun serveur Web sécurisé. Intranet : Utilisation dInternet pour les besoins internes de lentreprise. Système composé dun serveur Web et de clients reliés par TCP/IP utilisants un navigateur (browser). Firewall : Logiciel de filtrage et de protection placé entre Internet et le réseau privé de lentreprise. Marketplace : Bourses déchanges électroniques e-Services : prestations de le-Business Portail dentreprise : site internet donnant accès à des données structurées de lentreprise et à dautres portails ou site verticaux.

25 E-business e-Engineering : Concevoir et développer à plusieurs grâce à un intranet ou un extranet e-Learning : formation à distance e-Purchasing : gestion et réapprovisionnement des stocks auprès dun fournisseur prédéfini par opposition au e-Procurement e-RH : Gestion des ressources humaines via internet e-Services : prestations de le-Business e-Sourcing : Activité de recherche de fournisseurs sur la base du rapport qualité-prix e-Supplay chain :Concept du BtoB. Ensemble des outils et actions concourant à produire suivant le précept :coût, qualité, délai.

26 E-business VPN : réseau privé virtuel établi en créant des liaisons permanentes spécialisées entre réseaux dentreprises à travers des résaux publics afin de répondre aux besoins en partage des ressources de ses utilisateurs. RFP : Request for proposals. Terme clé des sites B2B qui pratiquent les ventes aux enchères. Les demandes de propositions sont des appels doffres faits à des fournisseurs concernant des produits ou services difficiles à décrire. RFQ : request for quotation. Idem à RFP mais faciles à décrire


Télécharger ppt "PRODUCTIQUE Bernard HERBAIN IUP3 GEII AMIENS. Gestion INDUSTRIELLE Principes fondamentaux Il faut optimiser les flux matières, produits et informations."

Présentations similaires


Annonces Google