La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SROS - PRS volet hospitalier SOINS PALLIATIFS. Organisation des soins palliatifs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SROS - PRS volet hospitalier SOINS PALLIATIFS. Organisation des soins palliatifs."— Transcription de la présentation:

1 SROS - PRS volet hospitalier SOINS PALLIATIFS

2 Organisation des soins palliatifs

3 La Loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie – Accès de tous aux soins palliatifs La circulaire DHOS du 25 mars 2008 –Niveau de prise en charge en fonction de la complexité des situations cliniques –L organisation selon les types de structure Le programme national de développement des soins palliatifs et son bilan d étape –Structures hospitalières USP / LISP –Rôle des réseaux –La prise en charge pédiatrique –EMSP / établissements médicosociaux Textes de référence

4 Les orientations nationales du guide méthodologique et les objectifs du volet soins palliatifs Améliorer la qualité de la prise en charge palliative dans l ensemble des services de soins Améliorer l accès à des prises en charge spécialisées pour les patients complexes Améliorer l efficience des moyens de prise en charge Structurer les coopérations Articulation avec la prévention et le médicosocial

5 BILAN REGIONAL Implantations et activité SOINS PALLIATIFS

6 CONTEXTE INITIAL DU SROS 3 3 types de structures hospitalières USP, EMSP et un concept émergeant les LISP en lien avec la ville par lintermédiaire des réseaux et des services dHAD Offre de soins bien dotée en USP avec des disparités concernant la répartition géographique : Paris, le sud et louest comprenant la moitié des capacités Des insuffisances au sein des EMSP concernant les effectifs et le fonctionnement interne et externe Une couverture incomplète des territoires par les réseaux

7 Graduer les niveaux de soins pour que chaque patient bénéficie de la structure la mieux adaptée à son état Renforcer les structures hospitalières insuffisamment dotées en personnel et les USP de petite taille Développer les LISP au sein des 22 territoires de santé Mettre en place une ou deux USP dans les départements les moins équipés : 77 et 93 Élargir la couverture territoriale des réseaux et favoriser les liens entre les établissements et la ville par les réseaux et les services dHAD Objectifs du SROS 3

8 BILAN DES IMPLANTATIONS –Une bonne couverture régionale des structures de soins palliatifs avec installation de près de 90% des implantations prévues dans lannexe du SROS –Persistance de certaines insuffisances : Nombre dUSP Bonne montée en charge des nombres dimplantations en LISP, mais deux départements sous dotés en nombre de lits Peu dévolution du nombre dEMSP

9 BILAN DES IMPLANTATIONS

10 Inventaire régional des lits identifiés en Soins Palliatifs MCO MCO 76 établissements Établissement Public de Santé Établissement AP-HP Établissement PSPH Centre de Lutte Contre le Cancer Clinique privée moins de 5 lits de 5 lits à 9 lits plus de 10 lits Capacité MCO - LISP installés Capacité MCO - LISP installés Statut juridique Statut juridique sites sites 78 4 sites 91 9 sites sites sites sites sites 781

11 Unités de Soins Palliatifs 25 USP Établissement Public de Santé Établissement AP-HP Établissement PSPH Établissement Privé Non Lucratif Statut juridique Statut juridique 75 6 sites 77 0 sites 78 3 sites 91 5 sites 92 2 sites 93 3 sites 94 3 sites 95 3 sites

12 Équipes Mobiles de Soins Palliatifs 64 EMSP Établissement Public de Santé Établissement AP-HP Établissement PSPH Centre de Lutte Contre le Cancer Statut juridique Statut juridique sites 77 7 sites 78 9 sites 91 6 sites 92 9 sites 93 6 sites 94 9 sites 95 5 sites

13 RESEAUX

14 Activité 2010 MCO séjours ont été réalisés en % dans des établissements disposant d USP 59% dans des établissements disposant de LISP 10% des séjours ont été réalisés dans des structures ne disposant pas de capacités dédiées d hospitalisation en soins palliatifs ce taux est plus élevé dans les Yvelines (34%) et le Val d Oise (23%) Les départements qui présentent le plus de séjours réalisés en USP sont Paris et l Essonne

15 Activité par statut juridique La part des séjours réalisés La part des séjours réalisés : L AP-HP ……………………. 30% Les établissements publics …… 24% Les établissements ESPIC ……. 31% Les établissements privés …….. 15% Les établissements privés Les établissements privés sont très peu représentés à Paris et dans le Val de Marne Les établissements publics Les établissements publics réalisent une part importante des séjours en Seine-et-Marne et dans les Yvelines Les établissements ESPIC Les établissements ESPIC ne réalisent aucun séjour en Seine-Saint-Denis ni dans le Val d Oise

16 Répartition géographique des séjours réalisés en 2010 Paris, la petite couronne et la grande couronne ont réalisé chacun environ un tiers des séjours pour une proportion de population respective de 19%, 37% et 44%

17 FLUX – ATTRACTIVITE En Seine-et-Marne, dans les Yvelines, l Essonne, la Seine-Saint-Denis et le Val d Oise plus de 70% des séjours réalisés concernent des patients résidant respectivement dans ces départements Pour Paris, les Hauts-de-Seine et le Val de Marne ce pourcentage se situe autour de 50% A Paris les autres séjours réalisés concernent 30% de patients de la petite couronne et 20% de patients de la grande couronne et résidant en dehors de la région Dans les Hauts-de-Seine 1/4 des séjours concernent des patients venant des Yvelines et de Paris

18 FLUX-FUITES 83% des patients parisiens sont hospitalisés à Paris En Seine-et-Marne, dans les Yvelines,l Essonne,le Val de Marne et le Val d Oise 2/3 des patients sont hospitalisés dans leur département de résidence Dans les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis : seulement la moitié des patients sont hospitalisés dans leur département de résidence Entre 25 et 30% des patients de chaque département des hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val de Marne sont hospitalisés à Paris 9% des patients des Yvelines sont hospitalisés à Paris et 25 % dans les Hauts- de-Seine

19 Données d activité antérieures Entre 2007 et 2009 lactivité de soins palliatifs a augmenté régulièrement champs MCO et SSR confondus : - pour les séjours ………. + 7% en 2008 et + 3% en pour les journées …….. + 4% en 2008 et + 5% en 2009 En MCO on constate: - une augmentation des séjours en LISP (+ 18%) - une diminution des séjours autres (-27%) Les séjours en USP ont augmenté de 53% (mais celles-ci ont progressivement basculé du champ SSR vers le champ MCO) La proportion des séjours MCO des enfants est stable voisine de 0,7%

20 Données d activité antérieures

21

22 Les enjeux en Ile-de-France L augmentation de la population vieillissante a pour corollaire celle des pathologies chroniques et cancéreuses, il faut : - compléter l offre dans le cadre d une structuration des filières de prise en charge - prévenir les hospitalisations évitables, problème des situations urgentes - renforcer les soins palliatifs à domicile et en établissement médicosocial les soins palliatifs en pédiatrie : - assurer la coordination régionale, EMSP pédiatrique, réflexion au sujet des soins palliatifs en néonatalogie

23 Les évolutions Tendre vers une couverture territoriale complète Tendre vers une couverture territoriale complète : - création d USP en Seine-et-Marne - renforcement des équipements en LISP - augmenter le nombre d EMSP et renforcer les équipes de petite taille - compléter l offre des réseaux sur tout le territoire, regroupement thématique Finaliser les relations Ville-hôpital - couverture HAD - intervention en EHPAD (conventions réseaux et/ou EMSP) - intervention en établissement pour handicapés


Télécharger ppt "SROS - PRS volet hospitalier SOINS PALLIATIFS. Organisation des soins palliatifs."

Présentations similaires


Annonces Google