La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

XX/XX/XX SROS volet Imagerie Présentation Fédérations du 10 mai 2012 Chefs de projet : Drs JB Tallon et V Hazebroucq.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "XX/XX/XX SROS volet Imagerie Présentation Fédérations du 10 mai 2012 Chefs de projet : Drs JB Tallon et V Hazebroucq."— Transcription de la présentation:

1 XX/XX/XX SROS volet Imagerie Présentation Fédérations du 10 mai 2012 Chefs de projet : Drs JB Tallon et V Hazebroucq

2 2 POINT DETAPE SROS IMAGERIE GROUPE EXPERT: Volonté dassocier les volets ambulatoire & hospitalier -> Groupe plénier élargi : Commission Régionale dImagerie () = fédérations + institutions + URPS+ professionnels + usagers; + 5 GROUPES DE TRAVAIL SPECIFIQUES: Imagerie pédiatrique Radiologie interventionnelle Médecine nucléaire Téléradiologie et PDSE Plateaux techniques partagés et projet professionnel commun

3 3 Méthode suivie - Rencontres des DT (novembre mars 2012) présentation du SROS, point dactualité GDR, état des lieux de loffre EML et des coopérations par département; besoins quantitatifs territoriaux en EML - Réunions mensuelles du groupe plénier depuis novembre 2011 avec un point régulier sur l'avancement des groupes de travail et des échanges avec les autres volets hospitaliers du SROS PRS : ° Cancer, PDS-ES chirurgicale, Urgences, AVC ; ° Enquête sur laccessibilité financière en imagerie en IdF (usagers) ° Enquête sur les souhaits dorientation professionnelle des jeunes radiologues - Coopérations avec les Départements : territorialisation de loffre et suivi des établissements de santé et conseil juridique DOMS pour les projets de CHT en imagerie et/ou les plateaux techniques territoriaux partagés et pour la permanence des soins, articulée avec la téléradiologie

4 4 Analyse des besoins Augmentation croissante des besoins dimagerie en coupe morphologique et fonctionnelle Nécessité de substituer limagerie IRM à limagerie TDM et conventionnelle pour diminuer lexposition des populations aux rayonnements ionisants (accord EURATOM) Compléter loffre dimagerie de proximité, malgré le contexte économique et démographique difficile Assurer laccessibilité financière à limagerie moderne

5 5 Analyse de loffre et Bilan du SROS 3 Implantations CT et IRM, évolution par département 1

6 6 Gamma-caméras Evolution + Paris2726 Seine et Marne Yvelines Essonne Hauts de Seine Seine Saint Denis Val de Marne Val d'Oise total région TEP Evolution + Paris Seine et Marne Yvelines Essonne Hauts de Seine Seine Saint Denis Val de Marne Val d'Oise total région Analyse de loffre et Bilan du SROS 3 Implantations TEPet GammaC, évolution par département

7 7 Nombre de scanners par millions d'habitants Pour mémoire, en 2012 il y avait 1180 CT pour la France entière, pour habitants soit un CT pour habitants environ ou 18 CT par million dhabitants

8 8 Nombre d'IRM par millions d'habitants Pour mémoire, en 2012 il y avait 635 IRM pour la France entière, pour habitants soit une IRM pour habitants environ ou 9,72 IRM par million dhabitants

9 9 Nombre de TEP par millions d'habitants Pour mémoire, en 2012 il y avait 99 TEP pour la France entière, pour habitants soit un TEP pour habitants environ ou 1,51 TEP par million dhabitants

10 10 Les enjeux Accompagner les progrès médical et technologique en imagerie radiologique et nucléaire Anticiper la baisse prévisible de la démographie médicale radiologique et nucléaire Promouvoir la coopération entre professionnels (Plateaux techniques partagés privé-public..) Sadapter aux difficultés dinvestissements des hôpitaux, notamment publics Corriger les déserts médicaux Améliorer laccessibilité financière

11 11 Evolution des dépenses dimagerie par modalité entre 2007 et 2011 Source : CNAM-TS, Groupe GdR

12 12 Démographie médicale des radiologues

13 13 Démographie paramédicale des MER

14 14 Pyramide des âges en radiologie IdF hommes et 670 femmes = internes sont en cours de formation en février 2012 (175 en 2014 ; il en faudrait 200)

15 15 Pyramide des âges Med Nucl IdF hommes + 56 femmes = 133 médecins nucléaires + 20 (ou 12 ?) internes en formation + quelques changements de spécialités

16 16 REPARTITION des HONORAIRES PERCUS et des MONTANTS DES DEPASSEMENTS PAR TYPES D'ACTES Si la part des honoraires perçus en échoG (hors_obstéttricale et hors_cardiaque) est de 36% en IDF, la part du dépassement de ces actes représente 14,5% des dépassements totaux La part des honoraires dIRM est de 14,2% en IDF, mais la la part des dépassements sélève à 32,4% des honoraires perçus

17 17 Alors que la part des honoraires déchographie est le double de celle de lIRM, le montant des dépassements en échographie sélève à 31,9% des dépassements totaux contre 28% en IRM

18 18 Analyse de loffre Niveau datteinte des objectifs du SROS 3 ObjectifCommentaires Prestations dimagerie conforme à létat de lart médical ++ Paris et petite couronne +/- Grande couronne : +/- Accès satisfaisant des radiologues à limagerie moderne en coupe +/- Permanence et continuité des soins+/- Charge de la PdS mal partagée Accessibilité financière de limagerie-- Paris et petite couronne : - + Grande couronne : + Partenariats et coopérations+/- à développer (démographie) Substitution+/- demandée dans dossiers EML trop peu évaluée. Nouvelle exigence de la GdR CNAM-TS

19 19 PROPOSITIONS - RECOMMANDATIONS pour les EML - 1 Orientations stratégiques de lARS - Adapter le parcours de santé aux besoins des franciliens - Renforcer la qualité de loffre de santé par la coopération - Construire une politique de santé partagée sur le territoire En favorisant laccessibilité géographique du patient à limagerie en coupes, le regroupement des professionnels autour de plateaux techniques partagés, laccessibilité financière au tarif opposable Laugmentation importante des besoins et des indications en imagerie dans une enveloppe financière contrainte Instruction pour la gestion du risque en imagerie : favoriser lIRM au détriment du scanner et de la radiologie conventionnelle afin de diminuer lexposition aux radiations ionisantes (Favoriser la substitution du TDM au profit de lIRM pour la prise en charge des explorations du système nerveux ( 19%en IdeF ) et des AVC) Diversification du parc des IRM : machines dédiées ostéo-articulaires pour libérer du temps machines sur les irm polyvalentes pour les pathologies plus complexes. - Plans nationaux : Cancer, AVC, Obésité, Alhzeimer...

20 20 PROPOSITIONS - RECOMMANDATIONS pour les EML - 2 Le projet médical de demande dautorisation dEML devra détailler - léquipe médicale, quantitativement et qualitativement suffisante - les activités envisagées( prise en charge de pathologie, filières) - le respect des bonnes pratiques en Imagerie - le projet de substitution : radiologie conventionnelle, regroupement de cabinets… - ladossement préférentiel des équipements à une structure de soins - la complémentarité entre les professionnels et les établissements médico-chirurgicaux du territoire …

21 21 PROPOSITIONS de RECOMMANDATION pour le COMEX Quantification des cibles EML – 3 : TDM … - lengagement à laccessibilité financière en proposant une part suffisante d activité au tarif opposable, évaluée dans les CPOM et dans les dossiers de renouvellement /remplacement des matériels - lengagement à la continuité et à la permanence des soins sur le site et/ou sur le territoire - les moyens dinterprétation, de communication, darchivage (PACS) et de téléradiologie - les autorisations supplémentaires doivent permettre à lensemble des structures médico-chirurgicales de disposer dun scanner sur place et assurer laccessibilité géographique de tous les patients du territoire Augmentation minimale, pour des raisons de radioprotection, de finances, ainsi que de lapparition des appareils CB-CT (cone-beam ou faisceau conique qui reprennent une partie des indication de la TDM).

22 22 Autorisations supplémentaires dIRM pour des machines polyvalentes et dédiées conformément à linstruction de gestion du risque en imagerie Diversification du parc des IRM avec des machines dédiées pour assurer lactivité ostéoarticulaire, et adossées à un appareil polyvalent, dont elles favoriseront la prise en charge dans de meilleurs délais des pathologies lourdes en cancérologie, en pédiatrie, en neurologie (AVC )… Proposition daugmentation sensible mais contenue du total PROPOSITIONS - RECOMMANDATIONS Quantification des cibles EML – 4 : IRM

23 23 Tendances pour la médecine nucléaire Dans lattente des propositions du groupe « Médecine nucléaire », il semble que lon se dirige vers : - une régression modérée du nombre de gammaCaméras (SPEC) et un regroupement des sites de médecine nucléaire - une augmentation sensible du nombre de gammaCaméras dédiées (pour le sein, le cœur, le cerveau et le bloc opératoire…) - une augmentation significative du nombres de TEP (Surtout TEP-TDM mais sans doute aussi faut il prévoir lessor des TEP-IRM) Actuellement la cible du SROS 3 était de 28 pour la région. 27 sont autorisés.

24 24 Propositions complémentaires pour le SROS-PRS imagerie Au delà de la définition réglementaire des implantations dEML, il semble nécessaire de se fixer des objectifs dorganisation régionale de limagerie, en se focalisant sur les activités les plus fragiles et/ou sensibles pour lesquelles de groupes de travail ont été constitués - la radiopédiatrie (de proximité, de référence et de recours) ; - la radiologie interventionnelle, avec ses différentes facettes vasculaires et oncologiques notamment, (proximité, référence et recours) ; - la médecine nucléaire, diagnostique et thérapeutique, articulée avec la radiologie ; - la téléradiologie (téléexpertise et télédiagnostic), sans se limiter à laspect PDS-ES en imagerie - les projets de coopérations et de plateaux territoriaux dimagerie (article 33 de la Loi Fourcade du 10 aout 2011) Ce travail dorganisation doit se poursuivre tout au long de lexécution du SROS-PRS, avec lobjectif quen 2016 la structuration de limagerie aboutisse à une offre de soin plus robuste, plus lisible, plus accessible et mieux répartie quactuellement.


Télécharger ppt "XX/XX/XX SROS volet Imagerie Présentation Fédérations du 10 mai 2012 Chefs de projet : Drs JB Tallon et V Hazebroucq."

Présentations similaires


Annonces Google