La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Constipations terminales 8 octobre 2004 Aude Le G.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Constipations terminales 8 octobre 2004 Aude Le G."— Transcription de la présentation:

1 Constipations terminales 8 octobre 2004 Aude Le G.

2 1.DEFINITIONS Constipation : (critères de Rome II) Au moins 2 critères pendant au – 12 semaines dans les 12 derniers mois : -difficultés dévacuation -Selles molles ou dures -Sensation dévacuation incomplète dans > 25% défécations -Sensation de blocage ano-rectal -Manœuvres digitales -< 3 selles / semaine 2 types : par inertie colique terminale = dyschésie : trouble de levacuation rectale Anisme = asynergie abdomino-périnéale

3 2.PHYSIOLOGIE (Sarles JC., Sielezneff I.; Constipation et fécalomes, EMC.) Pression rectalebesoin + barorécepteurs RRAIcontraction SEA - SIAévite issue de matières + récepteurs sensitifs désir de retenuedéfécation dilatation rectumouverture angle ano-rectal (relaxationSEA tension besoinet m. puborectal) poussée abdominale contraction m. rectal longitudinal

4 Denis Ph., Ducrotte P., Weber J., Motricité du colon et du rectum; EMC.

5 PHYSIOPATHOLOGIE Stagnation trop longue et/ou ralentissement motricité colique matières dures difficiles à évacuer Défaut douverture de langle anorectal dans les troubles de la statique périnéale Perturbations des mécanismes nerveux (hyposensibilité rectale, aganglionose)

6 3. CLINIQUE Epidémiologie : 10 à 20% population générale –Adulte : F > H, terminale dans 7% population (DHoore et al., Obstructed defecation; Colorectal Dis, 2003) –Enfant : H > F Interrogatoire : –Diagnostic positif –Troubles ano-rectaux : perception, continence –SF associés : urologiques/ gynécologiques –Antécédents : obstétricaux, chirurgicaux, traumatologiques, maladies générales… Examen clinique : –Position genupectorale et dorsale : –TR + anuscopie. (De Paredes et al., Valeur et limites de la clinique dans les troubles fonctionnels ano-rectaux; GECB, 2003)

7 4. METHODES DEXPLORATION A.Temps de transit colique : Différence entre constipation par inertie et terminale B. Manométrie ano-rectale : - P repos parties hautes et basses du canal anal - amplitude et durée P canalaire pendant contraction volontaire - P rectale - distension progressive du rectum : * RRAI et RRAE * seuils de perception de la distension rectale - test dexpulsion du ballonnet

8 C. Défécographie : - cinétique dévacuation rectale - angle ano-rectal - ouverture du canal anal - position périnéale troubles de la statique périnéale D. EMG : Mesure lactivité électrique au niveau du SEA. E. Echoendoscopie anale : - longueur et épaisseur du sphincter anal lors de leffort de poussée (Van Outryre et al., Is anorectal endosonography valuable in dyschesia?; Gut, 2002) - mais plutôt pour les incontinences. Sarles et al., constipation et fécalomes; EMC, 1996 Fellous, Explorations fonctionnelles usuelles utiles et moins utiles dans les troubles fonctionnels anorectaux; GECB, 2003

9 5. ETIOLOGIES ET TRAITEMENT A.CAUSES ORGANIQUES ET IATROGENES : - digestives : sténose, tumeur, fissure anale, Hirschsprung… - extradigestives : Neurologiques : SEP, Parkinson, neuropathies autonomes dermatomyosite, traumatisme medullaire Métaboliques Iatrogènes B. MEGARECTUM : Diamètre radiologique > 6.5 cm. Clinique : fécalome, suintements. Manométrie : VMT CHIRURGIE : colectomie G ou rectocolectomie G.

10 C. ANISME : - Clinique : F > H, anxieux. - Paraclinique : (Bassotti et al., BMJ, 2004)(Sarles et al., EMC, 1996) - Traitement : Biofeedback : efficacité > 70% ( Bassotti et al.; BMJ, 2004) Autres : Chirurgie Toxine botulinique intrasphinctérienne Electrostimulation (Chiaroni et al.; Dis Colon Rectum, 2004)

11 D. TROUBLES DE LA STATIQUE PERINEALE 1. Prolapsus rectal et procidence interne du rectum : Invagination endoluminale vers le bas de la paroi rectale intéressant tout ou partie de ses tuniques. 2 formes cliniques : -purement muqueux et sous-muqueux -Complet = procidence interne Plusieurs grades : intrarectal (1 à 5) canal anal (6) extériorisé (7) = prolapsus. Clinique : sensation de bouchon intrarectal, dévacuation incomplète. manœuvres digitales endorectales.

12 Défécographie : Aspect en « corolle de lys ». (Sarles, Sielezneff, EMC, 1996) TRAITEMENT : - médical : règles hygiénodiététiques mucilages - chirurgical si échec : rectopexie par voie endoanale.

13 2. Rectocèle : - Hernie de la paroi antérieure du rectum se développant à travers la cloison rectovaginale. - Clinique : manœuvres digitales endovaginales. -Défécographie : (Sarles, Sielezneff, EMC, 1996) -Traitement : Chirurgical. Voie transanale (CI si élytrocèle associée) Résection de la muqueuse rectale en excès Plicature verticale de la musculeuse.

14 3. Périnée descendant : -Mobilité anormalement importante vers le bas du plancher pelvi-périnéal. Souvent associé à prolapsus rectal ou rectocèle. -Clinique : manœuvres digitales périanales. -Traitement : Chirurgical : Voie abdominale : suspension rectale par prothèse fixée au promontoire. Voie périnéale : suspension vaginale (Richter) myorraphie des m. releveurs cure dune cystocèle ou hystéroptose réfection du centre tendineux du périnée.

15 AU TOTAL : Bilan préopératoire dun trouble de la statique périnéale : –Temps de transit –Manométrie : tonus anal (incontinence). –Défécographie Traitement chirurgical : (Boccasanta et al., New trends in the surgical treatment of outlet obstruction : clinical and functional results of two novel transanal stapled techniques from a randomised controlled trial; Int J Colorectal Dis, 2004) STARR (double Stapled TransAnal Rectal Resection) > STAPL (single Stapled TransAnal Prolapsectomy associated with Perineal Levartoplasty). - même efficacité mais – deffets secondaires et pas de rectocèle résiduel.

16 E. TROUBLES DE LA SENSIBILITE RECTALE Manométrie : seuil de perception consciente VMT 2 cas : - primitive : sujets âgés, le + fréquent Traitement : médical : hygiénodiététiques, petits lavements si gros fécalome : lavements huileux répétés perfusion intrarectale de sérum bicar si échec : extraction chirurgicale sous AG - secondaire : *à une chirurgie : rectopexie *à une affection neurologique *encoprésie de lenfant Traitement : médical rééducation : biofeedback + ou – électrostimulation Chang et al., Effect of electrical stimulation in constipated patients with impair rectal sensation, Int J Colorectal Dis, 2003) EST : amélioration du VMT et volume seuil de sensation du besoin et durgence BFB : amélioration des valeurs des pressions anales.

17 CONCLUSION Constipation terminale éliminer une cause organique ou secondaire Laxatif par voie rectale échec Manométrie et/ou défécographie AnismeTroubles de la statique périnéale Biofeedback Chirurgie


Télécharger ppt "Constipations terminales 8 octobre 2004 Aude Le G."

Présentations similaires


Annonces Google