La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Classification des apports dinternet à lapprentissage des langues François Mangenot (1998)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Classification des apports dinternet à lapprentissage des langues François Mangenot (1998)"— Transcription de la présentation:

1 Classification des apports dinternet à lapprentissage des langues François Mangenot (1998)

2 Objectif de larticle « proposer un classement raisonné de ce que les pédagogues et les apprenants du secteur linguistique peuvent attendre du réseau Internet […]» « proposer un classement raisonné de ce que les pédagogues et les apprenants du secteur linguistique peuvent attendre du réseau Internet […]» =classer les apports dInternet à lenseignement/apprentissage des langues =classer les apports dInternet à lenseignement/apprentissage des langues

3 pour qu'il y ait apprentissage, il ne suffit pas d'ouvrir des fenêtres, de parcourir des hyperespaces, de naviguer dans des cédéroms multimédia, de dialoguer avec un programme intelligent. Encore faut-il que l'ensemble de ces opérations soit piloté par un sujet en quête d'informations afin de réaliser un but d'apprentissage, lequel s'insère dans un projet social. pour qu'il y ait apprentissage, il ne suffit pas d'ouvrir des fenêtres, de parcourir des hyperespaces, de naviguer dans des cédéroms multimédia, de dialoguer avec un programme intelligent. Encore faut-il que l'ensemble de ces opérations soit piloté par un sujet en quête d'informations afin de réaliser un but d'apprentissage, lequel s'insère dans un projet social. Belisle (1998) Mangenot parle de « zapping »

4 Internet a 2 facettes Linformation La communication 2 notions centrales Activité de lapprenant La tâche Le projet

5 La recherche dinformation La communication Guidée par des tâches Guidée par le projet

6 Concept de tâche Nunan (1991) Nunan (1991) 6 paramètres pour définir la tâche 6 paramètres pour définir la tâche –Les objectifs pédagogiques –Les données (« input ») –Lactivité –Le rôle de lenseignant –Le rôle de lapprenant –Le dispositif (« settings »)

7 Une tâche linguistique est profitable: Une tâche linguistique est profitable: –Part de données riches et authentiques –Propose des activités dun bon niveau cognitif Liens entre données et activités Liens entre données et activités Situations –problème Situations –problème Créativité Créativité –Prévoit des interactions variées pendant et après lexécution de la tâche

8 Lapprenant dispose de deux familles de produits multimédias Ressources non pédagogiques (cédéroms, sites Grand public) Ressources pédagogiques (cédéroms dauto-apprentissage, sites proposant des activités linguistiques) Données riches MAIS Pas dactivités linguistiques Activités intéressantes MAIS Supports généralement pauvres Accompagnement pédagogique nécessaire

9 « Apprendre une langue par le biais exclusif des multimédias est impensable » Se pose le problème du dispositif « Les activités réalisées en autonomie (le cas échéant) doivent être liées, pour être efficaces, aux activités réalisées lors de regroupements d'apprenants avec un enseignant » (Barbot, 1997 ; Ginet et al.,1997).

10 Concevoir des tâches avec Internet. Quel intérêt? Atouts dinternet (cf. Martel 1998) Atouts dinternet (cf. Martel 1998) –l'interculturel –la collaboration –l'intégration du contenu en mode immersif –le plurimédia –l'autonomisation –l'apprentissage ludique et la motivation par le jeu et la réduction du stress –la simulation et le jeu de rôle –la communication authentique

11 Concevoir des tâches avec Internet. Quel intérêt? Atouts dinternet! Atouts dinternet! –Richesse des données –+moteurs de recherche –Données actualisées Atouts pour la recherche de données par les apprenants Intérêt principal: dépasser lantinomie entre richesse des données et intérêt des activités

12 Concevoir des tâches avec Internet. Quel intérêt? Problèmes Problèmes –Le contenu thématique nest pas visible, ni explorable de façon exhaustive –Les données changent dendroit –Le chargement à distance des données sonores et vidéo est lent –La communication passe essentiellement par lécrit=implications didactiques

13 Concevoir des tâches avec Internet. Quel intérêt? Lévaluation Lévaluation –Rallye ou jeu de pistes –Questions proposées par des services pédagogiques (BNF) –Envoyer ses productions écrites ou orales –Évaluation sociale

14 Pour classer La toile La page Les sites Unité classificatoire = ressource Correspond à un certain usage de la part des utilisateurs Les donnéesLes activités (Tâche) Enseignant Apprenant Autre critère de classification Moyen de communication

15 Internet en tant que média de communication Distinction entre des types de discours=échanges Discussion en temps réel Discussion en temps différé Langue proche de loral Langue écrite plus ou moins formelle Bavardage/chat Incohérence et relâchement des normes Utilisation de codes Pas dacquisition marquante dans le domaine linguistique (=projet décriture collective en temps réel) Courrier électronique Ex.Tandem Rôle important de lenseignant: Cadrer, proposer des thèmes à discuter, conseiller

16 La recherche dinformation La communication Guidée par des tâches Guidée par le projet

17 Internet en tant que média de communication Les projets Les projets –On retient la caractéristique la plus intéressante: Sa capacité à faire sortir des murs de linstitution Sa capacité à faire sortir des murs de linstitution Mettre en relation les apprenants entre eux Mettre en relation les apprenants entre eux Amener à communiquer avec lextérieur en vue de la réalisation dun but précis Amener à communiquer avec lextérieur en vue de la réalisation dun but précis « Atténuer lartificialité=expériences décriture intégrées à des activités finalisées » « Atténuer lartificialité=expériences décriture intégrées à des activités finalisées »

18 Internet en tant que média de communication Expériences Expériences F. Debyser Limmeuble F. Debyser Limmeuble Simulations globales =minitel Simulations globales =minitel –Projet décriture collective en temps réel: Le cinquième voyage de C. Colomb (Minitel) –Projet décriture collective en temps différé=simulation globale a/ Dans l'escalier vous faites un brin de causette. Racontez ! b/ Les murs ont des oreilles : les cloisons sont mal insonorisées : racontez ! Regardez les fiches d'identité des voisins, et tenez compte de ce que vous avez déjà pu lire sur vos voisins. Imaginez les potins qui peuvent circuler sur chaque habitant et les interventions de la concierge...

19 Internet en tant que média de communication Rôle important de lenseignant Rôle important de lenseignant –Recueillir les travaux des élèves –Valoriser les productions –Ajouter des photos –Donner des consignes précises –Fixer les échéances

20 Internet en tant que média de communication La publication= démocratisation La publication= démocratisation –Liée à la pédagogie de projet –Évaluation sociale –Valorisation des productions

21 Classement: synthèse Cf. Tableau p.12 Lenseignant InformationCommunication Lapprenant Activités sans échange Échanges et projets Contacts professionnels Auto-formation internet Recherche de données pour la classe Partage didées Recherches de projets Pour pratiquer la langue Échanger sur les pratiques Temps réel/différé Consultation de données Activités tutorielles Activités ouvertes=autres sites Activités non conçues dans un but dapprentissage Temps réel/différé

22 Ce diaporama sera déposé sur la plateforme Moodle. Ce diaporama sera déposé sur la plateforme Moodle.


Télécharger ppt "Classification des apports dinternet à lapprentissage des langues François Mangenot (1998)"

Présentations similaires


Annonces Google