La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Impédance: Faculté dun système de sopposer à une stimulation. Lappareil tympano-ossiculaire possède son impédance propre qui représente sa faculté à sopposer.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Impédance: Faculté dun système de sopposer à une stimulation. Lappareil tympano-ossiculaire possède son impédance propre qui représente sa faculté à sopposer."— Transcription de la présentation:

1 Impédance: Faculté dun système de sopposer à une stimulation. Lappareil tympano-ossiculaire possède son impédance propre qui représente sa faculté à sopposer au passage de la vibration sonore. Limpédance acoustique est fonction de: La résistance (forces de frottements) La réactance (masse et rigidité du système) On mesurera donc lélasticité ou compliance du système tympano- ossiculaire grâce à un pont électro-acoustique: limpédancemètre IMPEDANCEMETRIE

2 Étude de lélasticité ou compliance du système tympano-ossiculaire par la mesure de lénergie sonore résiduelle réfléchie par le tympan

3 LImpédancemètre 1/ La Sonde Sonde métallique percée de 4 canaux reliés à 4 tubes reliés: - à un générateur sonore (son de 220 Hz à 65 dB) - à un tube de recueil de londe sonore réfléchie - à une pompe permettant de faire varier la pression dans le CAE - à une stimulation sonore ipsilatérale 2/ Lécouteur Ecouteur daudiomètre classique (500 à 4000 Hz) Le montage sur un casque de la sonde dun côté et de lécouteur de lautre permet une adaptation aisée sur la tête du patient. Limpédancemètre ainsi constitué permet de réaliser deux explorations: La tympanométrie Le réflexe stapédien

4 LImpédancemètre 1.Son-Sonde (220Hz) 2.Pont électro-acoustique et voltmètre 3.Pompe et manomètre 4.Stimulation sonore ipsilatérale Stimulation sonore controlatérale

5 A: La Tympanométrie Étude des variations de compliance du tympan en fonction de modifications de pression exercées artificiellement dans le CAE 1/ Technique Vérification de létanchéité de la sonde: +200 mm H2O: compliance minimale, le tympan est refoulé dans la caisse au maximum Variation de la pression de +200 à -400 mm H2O, le tympan est peu à peu aspiré dans le conduit, il atteint sa compliance maximale puis celle-ci diminue de nouveau jusquà atteindre sa valeur minimale. 2/ Notation Graphique avec: En abscisses: les pressions de +200 à -400 mm H2O En ordonnées: les valeurs de compliance relative de 0 à 10 La courbe obtenue est le tympanogramme

6 Notation: le tympanogramme Unités relatives Pression en mm H2O

7 Tympanogramme normal Résultats Pression au sommet (Pression dans la caisse) Nle: -50 à +50 mm H2O Amplitude de la courbe Nle: de 4 à 10 UR Forme de la courbe Nle: Pic bien marqué

8 Compliance trop élevée Tympan flaccide Tympanogramme: différents types Compliance réduite Tympan scléreux Pic décalé vers les Pressions négatives Catarrhe tubaire Courbe en dôme Présence de liquide derrière le tympan Courbe plate Tympan rigide Otite séreuse

9 Manométrie tubaire Tympan perforé: tympanométrie impossible > La manométrie permet détudier le fonctionnement de la trompe dEustache. Lorsquon place la sonde et quon fait varier la pression, différents cas peuvent se présenter: 1.La pression ne peut être maintenue: Trompe béante 2.La pression peut être maintenue à +200 mm H2O: - on procède à 5 déglutitions et on note la pression résiduelle positive - on baisse ensuite la pression à -200 mm H2O - on procède à 5 déglutitions et on note la pression résiduelle négative 3 possibilités: - déglutition efficace, la pression revient au 0: Trompe perméable - il existe une pression résiduelle: dysperméabilité tubaire - déglutition inefficace: Trompe imperméable

10 B: Létude du réflexe stapédien 1/ Principe: Une stimulation sonore intense (>80 dB) provoque la contraction réflexe bilatérale du muscle de létrier Larc réflexe mis en jeu est constitué: dune voie afférente acoustique stimulée dune voie faciale effectrice La contraction du muscle stapédien fait basculer létrier en arrière et en dehors, augmentant la rigidité de lensemble de la chaîne ossiculaire, limitant lenfoncement de la platine de létrier et bloquant le processus naturel de propagation de londe sonore. Cette rigidification du système entraîne une diminution de la compliance du tympan que lon peut capter par la sonde de limpédancemètre

11 Croisement des fibres LArc réflexe Noyaux moteurs du facial Olives Supérieures Muscle de létrier Muscle de létrier Noyau Cochléaire

12 Le réflexe ipsilatéral VII Noyau Cochléaire Muscle de létrier Muscle de létrier Muscle de létrier Olive Noyau Cochléaire VII SONDE

13 Le réflexe controlatéral VII Noyau Cochléaire Olive Muscle de létrier Muscle de létrier Olive Muscle de létrier Noyau Cochléaire VII ECOUTEUR SONDE

14 Trajet de linflux nerveux Nerf auditif (VIII) Noyau cochléaire ventral Olives supérieures (homo et controlatérale) Noyau moteur du facial (VII) Muscle stapédien Stimulation sonore

15 2/ Mesure: La pression doit être réglée de sorte que la compliance du tympan soit au maximum On recherche ensuite le réflexe en ipsi et en controlatéral aux différentes fréquences choisies (500 à 4000 Hz) en intensité croissante à partir de 80 dB 3/ Notation: La notation la plus usuelle sécrit sur le graphique de laudiogramme Le réflexe ipsilatéral se note par un « I », le controlatéral par un « C » à lintersection de lintensité ayant déclenché le RS. Le réflexe se note toujours: - du côté de loreille stimulée - usuellement de la couleur du côté sonde

16 I I I I C C C C C C Notation des stapédiens

17 4/ Résultats: Deux ordres dinformation: - Informations sur la partie afférente acoustique empruntant le nerf auditif (du côté de la stimulation sonore) - Informations sur la partie effectrice suivant le nerf facial (du côté de la sonde) Létude conjointe des réflexes ipsi et controlatéraux précise la localisation anatomique de latteinte.

18 Informations concernant la partie afférente (oreille stimulée) Atteinte transmissionnelle: - Plus le seuil aérien est abaissé, plus le seuil du RS sera bas. - Si le seuil aérien est très atteint, le RS sera aboli Atteinte neurosensorielle (perte de perception) La comparaison entre seuil tonal aérien et seuil stapédien est essentielle - Atteinte endocochléaire: le RS reste normal jusquà dB de perte auditive: pincement du champ dynamique > RECRUTEMENT - Atteinte rétrocochléaire: le seuil stapédien est supérieur à 100 dB ou aboli, lécart seuil aérien - seuil stapédien est anormalement élevé.

19 Informations concernant la partie effectrice Paralysie faciale: - Pas de commande motrice, RS aboli en contro et en ipsilatéral. Atteinte de loreille moyenne - RS toujours perturbé (abaissé ou aboli) en contro et en ipsilatéral

20 Atteinte médiane du tronc cérébral: - Ipsi présents et controlatéraux abolis Atteinte latérale du tronc cérébral - Seul le réflexe ipsilatéral du côté sain est conservé Informations dordre neurologique

21 LArc réflexe Noyaux moteurs du facial Olives Supérieures Muscle de létrier Muscle de létrier Noyau Cochléaire I – C – I + C + VIII VII

22 LArc réflexe Noyaux moteurs du facial Olives Supérieures I 110 C 110 I + C + Muscle de létrier Muscle de létrier Noyau Cochléaire VIII VII

23 LArc réflexe Noyaux moteurs du facial Olives Supérieures I - C + I + C - Muscle de létrier Muscle de létrier Noyau Cochléaire VIII VII

24 LArc réflexe Noyaux moteurs du facial Olives Supérieures I – C 110 I + C - Muscle de létrier Muscle de létrier Noyau Cochléaire VIII VII

25 LArc réflexe Noyaux moteurs du facial Olives Supérieures I + C – I + C - Muscle de létrier Muscle de létrier Noyau Cochléaire VIII VII

26 Weber k 2k 4k ? I I I IC C C C

27 Weber k 2k 4k ?


Télécharger ppt "Impédance: Faculté dun système de sopposer à une stimulation. Lappareil tympano-ossiculaire possède son impédance propre qui représente sa faculté à sopposer."

Présentations similaires


Annonces Google