La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Physiologie de laudition. Schéma anatomique de loreille Conduit auditif externe Fosse cérébrale moyenne Nerf acoustique Cochlée Vestibule Mastoïde Trompe.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Physiologie de laudition. Schéma anatomique de loreille Conduit auditif externe Fosse cérébrale moyenne Nerf acoustique Cochlée Vestibule Mastoïde Trompe."— Transcription de la présentation:

1 Physiologie de laudition

2 Schéma anatomique de loreille Conduit auditif externe Fosse cérébrale moyenne Nerf acoustique Cochlée Vestibule Mastoïde Trompe dEustache Canaux semi-circulaires Tympan et osselets FR FO Dr F. Tankéré, Service ORL

3 Rôles de lorgane de transmission Oreille externe : –fonction protectrice de loreille moyenne –fonction damplification : modifie le champ sonore en amplifiant certaines fréquences. Cette amplification est maximum pour les fréquences de 2 à 6 KHz et dépend de laxe du son incident / plan sagittal Oreille moyenne : –rôle de protection de loreille interne –rôle principal : transformation de vibrations aériennes arrivant sur le tympan en variations de pression dans les compartiments liquidiens de loreille interne –cette transformation provoque une amplification globale du message sonore grâce à la position de létrier et surtout à la différence de surface entre le tympan et la fenêtre ovale. Ce gain augmente en fonction de la fréquence de stimulation.

4 Physiologie de loreille interne (1) Propriétés des cellules ciliées internes : –3500 / cochlée. Forme piriforme. Disposées sur 1 seule rangée –Ce sont les seules cellules sensorielles = transducteur primaire –Les cils du pôle apical sont disposés en palissade. Ils sont reliés entre eux par des liens les solidarisant les uns aux autres. Un des cils est plus long : le kinocil ( des stéréocils) –A leur pôle basal, elles sont en contact avec les neurones de type I selon un mode direct et divergent : 10 fibres pour 1 CCI –Innervation afférente : 95% des fibres du nerf auditif proviennent des CCI –Potentiel intracellulaire = - 40 mV (proche du seuil de décharge)

5 Physiologie de loreille interne (2) Propriétés des cellules ciliées externes : –20000 / cochlée. Forme de cigare. Potentiel intracellulaire = - 60 mV. Disposées sur 3 rangées –Les cils sont disposés en 3 rangées en forme de W –Elles sont douées de contraction comme des C. musculaires –Elles ne donnent que peu de message (5% des afférences) mais reçoivent des informations véhiculées par les neurones de type II qui se connectent à leur pôle basal : innervation efférente +++. Une fibre contacte 10 CCE –Elles permettent la traduction de linformation mécanique (onde liquidienne) en informations électriques = transduction mécano-électrique

6 Cellules ciliées externes Cellules ciliées internes Coupe de la Cochlée

7 LOrgane de Corti - Cellules ciliées

8 Physiologie de loreille interne (3) Londe liquidienne se propage dans la périlymphe de la rampe vestibulaire puis tympanique, faisant vibrer la membrane basilaire Le siège et lamplitude de londe propagée sur la membrane basilaire est fonction de lintensité et de la fréquence du son incident La membrane basilaire présente un gradient de longueur apico-basal : elle est plus courte à la base et plus longue à lapex. Les fréquences élevées seront codées à la base et les graves à lapex –Tonotopie fréquentielle baso-apicale de la membrane basilaire –Définition de courbes daccord mécanique

9 Organe de Corti - Tonotopie

10 Physiologie de loreille interne (4) La vibration en un point précis de la membrane basilaire entraîne un phénomène de cisaillement des stéréocils de quelques CCE qui sont englués dans la membrane tectoriale Lensemble de la touffe ciliaire sincline dans le même sens grâce aux liens unissant les stéréocils entre eux Si la déflexion des stéréocils seffectue dans le sens du kinocil principal, linclinaison des cils permet louverture de canaux ioniques (situés à lextrémité supérieure des cils) créant ainsi la dépolarisation de la CCE. (endolymphe chargée à +100 mV) Lactivation des CCE provoque leur contraction. Cette contraction se fait à la même fréquence que le son incident Sélectivité fréquentielle des CCE +++

11 Physiologie de loreille interne (5) La contraction des 3 rangées de CCE produit un phénomène damplification qui induit un mouvement dendolymphe qui va incliner les stéréocils des CCI Linclinaison des stéréocils permet louverture de canaux ioniques qui dépolarisent les CCI puis activent la fibre du neurone de type I située au pôle basal de chaque CCI Le potentiel daction parcourt la fibre jusquaux noyaux cochléaires puis emprunte les voies centrales de laudition jusqu'à laire corticale temporale ou seffectue le décodage et la reconnaissance de la parole Les fibres du nerf auditif ont également une sélectivité fréquentielle avec une fréquence caractéristique pour laquelle le seuil de stimulation sera minimale

12 Performances de loreille humaine Limites des fréquences audibles : de 20 à Hz Le seuil différentiel de fréquence = plus petite variation de fréquence perceptible par loreille –Ce seuil est variable : en fonction de la fréquence du son : il est dautant plus faible que la fréquence est basse ( il est de 1Hz entre 500 et 1000 Hz et de 20Hz à 5000 Hz) en fonction de la durée du stimulus : seuil si la durée en fonction de lintensité du stimulus : si intensité le seuil. La capacité de discrimination atteint son maximum pour une intensité supérieure de 20 dB au seuil de détection du sujet

13


Télécharger ppt "Physiologie de laudition. Schéma anatomique de loreille Conduit auditif externe Fosse cérébrale moyenne Nerf acoustique Cochlée Vestibule Mastoïde Trompe."

Présentations similaires


Annonces Google