La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Signes neurologiques. [Atteinte localisée Atteinte globale Atteinte globale SPASTICITE DYSKINESIE ATAXIE PYRAMIDALE PYRAMIDALE EXTRAPYRAMIDALE EXTRAPYRAMIDALE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Signes neurologiques. [Atteinte localisée Atteinte globale Atteinte globale SPASTICITE DYSKINESIE ATAXIE PYRAMIDALE PYRAMIDALE EXTRAPYRAMIDALE EXTRAPYRAMIDALE."— Transcription de la présentation:

1 Signes neurologiques

2 [Atteinte localisée Atteinte globale Atteinte globale SPASTICITE DYSKINESIE ATAXIE PYRAMIDALE PYRAMIDALE EXTRAPYRAMIDALE EXTRAPYRAMIDALE

3 Signes extra-neurologiques

4 LA PARALYSIE CEREBRALE: étude longitudinale enfants ( 1 an - 7 ans ) Collaborative Perinatal Project of the National Institute of Neurological Disorders and Stroke, NIH

5 PARALYSIE CEREBRALE: RISQUE PC à 4 mois / Risque à 7 ans] PC < 2 DS PC < 3 DS PC > 2 DS PC > 3 DS X 12 ( 3 %) X 19 ( 6 %) X 3 (1,6%) X 24 ( 7 %)

6 PARALYSIE CEREBRALE: Tonus à 4 mois / Risque à 7 ans] < tonus MS > tonus MS < tonus MI > tonus MI < tonus nuque > tonus nuque X 22 ( 7 %) X 55 ( 15%) X 31 (10%) X 52 (14 %) X 32 (10 %) X 74 (22%-42%)

7 PARALYSIE CEREBRALE: Examen neurologique à 4 mois /Risque à 7 ans NORMAL SUSPECT ANORMAL 1 %o 1 % (x 10) 10 % (x 100)

8 PARALYSIE CEREBRALE: "échappement" (1 an - 7 ans) 229 cas monoparésie diplégie spastique hémiparésie quadriparésie spasticité + dyskinésie 118 cas 100% 67% 34% 32% 0%

9 PARALYSIE CEREBRALE: "échappement" (1 an - 7 ans) RETARD MENTAL EPILEPSIE LANGAGE REFRACTION STRABISME 22 % 5 % 16 % 18 % 22 %

10 PARALYSIE CEREBRALE : échappement 1 an > 7 ans Sévère Modérée Légère Douteuse 3 % 44% 74% 98%

11 PRONOSTIC DE LA PARALYSIE CEREBRALE L'examen à quatre mois permet un classement en trois niveaux de risque ( ) Les déficits légers présents à un an disparaissent souvent Les déficits sévères ne disparaissent pas La multiplicité des lésions, même très petites, péjore gravement le pronostic

12 LA MORALE DE L'HISTOIRE Prudence avant de diagnostiquer une paralysie cérébrale chez un nourrisson Pas doptimisme excessif chez un nourrisson ayant un examen moteur anormal ou suspect

13 Retard psychomoteur: Principes Développement avec un ordre très précis et de manière rapide pendant les premières années de la vie. Il existe des variations individuelles dans le développement neurologique normal et il est souvent nécessaire dévaluer lenfant à plusieurs reprises avant den tirer des conclusions définitives.

14 Retard psychomoteur: Principes Appréciation du développement psychomoteur dans le temps extrêmement importante. Intervalle libre parfois de plusieurs mois entre la constitution des lésions cérébrales avant ou au moment de la naissance et lapparition indiscutable des premiers troubles moteurs définitifs. Retard mental va souvent de pair initialement avec un retard du développement moteur indépendant de tout trouble moteur grave terme de retard psychomoteur ambigu le retard moteur se comble, le déficit intellectuel est définitif.

15 Retard psychomoteur: Principes Il sagit dun réel problème de santé publique et de pédiatrie : prévalence de la déficience mentale (QI<70) est de 2 à 3% de lensemble de la population), de la débilité mentale profonde (QI<50) est de 0,5% prévalence des encéphalopathies chroniques responsables de handicaps moteurs est denviron 3. Dans près de 30% des cas il y a un retard mental plus ou moins sévère et/ou une incapacité de marche autonome et/ou une épilepsie souvent difficile à contrôler.

16 Retard psychomoteur: Principes Il faut savoir distinguer : une encéphalopathie chronique fixée où lenfant a un retard des acquisitions mais schématiquement continue à faire des progrès lentement une encéphalopathie progressive dégénérative ou métabolique (beaucoup plus rare) où lon observe une stagnation voir une régression du développement psychomoteur avec perte des acquisitions chez un enfant initialement «normal»

17 Retard psychomoteur: Principes Il est essentiel dans tous les cas de diagnostiquer et de rechercher la cause dun retard psychomoteur : importance du diagnostic différentiel traitement et/ou prise en charge de lenfant et de sa famille information à donner aux parents quant au risque de récurrence si une nouvelle grossesse est souhaitée (voire possibilité de diagnostic anténatal)


Télécharger ppt "Signes neurologiques. [Atteinte localisée Atteinte globale Atteinte globale SPASTICITE DYSKINESIE ATAXIE PYRAMIDALE PYRAMIDALE EXTRAPYRAMIDALE EXTRAPYRAMIDALE."

Présentations similaires


Annonces Google