La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Plan du cours Introduction Définition de psychothérapie Absence dune théorie générale des psychothérapies Multiplication de théories et de méthodes Quatre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Plan du cours Introduction Définition de psychothérapie Absence dune théorie générale des psychothérapies Multiplication de théories et de méthodes Quatre."— Transcription de la présentation:

1

2 Plan du cours Introduction Définition de psychothérapie Absence dune théorie générale des psychothérapies Multiplication de théories et de méthodes Quatre facteurs communs à toutes les méthodes Sept facteurs qui produisent le changement Psychothérapie et psychopathologie Cinq approches actuelles de la psychologie approche biologique approche psychanalytique approche comportementale approche humaniste approche cognitive Relations entre les différentes approches Les axes dintervention en psychothérapie

3

4 "Primo non nocere." du grecque therapeia : soin, cure Serment d'Hippocrate: avoir lintention de soigner avoir les moyens (connaissances) pour intervenir En premier lieu, ne pas nuire.

5 "La psychothérapie est un processus interactionnel conscient et planifié visant à influencer des troubles du comportement et des états de souffrance qui, dans un consensus (entre patient, thérapeute et groupe de référence) sont considérés comme nécessitant un traitement par des moyens psychologiques (par la communication) le plus souvent verbaux, mais aussi non-verbaux, dans le sens d'un but défini, si possible élaboré en commun (minimiser des symptômes et/ou opérer un changement structurel de la personnalité), moyennant des techniques pouvant être enseignées sur la base d'une théorie du comportement normal et pathologique." H. Strotzka, 1978 Définition de psychothérapie

6 « La psychothérapie est une série structurée de contacts entre un thérapeute, formé dans une méthode culturellement reconnue, et un patient qui souffre. Le thérapeute cherche à produire certains changements dans létat émotionnel, dans les attitudes et dans les comportements du patient. Aussi bien le thérapeute que le patient croient que ces changements seront positifs. » Jerome D. Frank, 1982 Psychotherapy in America today In M.R. Goldfried Converging themes in psychotherapy New York, Springer

7 Il ny a pas une théorie générale des psychothérapies

8 multiplicité de modèles théoriques et de méthodes

9 "En psychothérapie, comme dans les arts, il s'agit d'un "savoir faire" qui dépasse la règle. Mas en psychothérapie, à la différence des arts, l'action se juge selon des critères objectifs d'efficacité, et selon sa compatibilité avec le savoir scientifique." W. Huber, 1993 Les psychothérapies : quelle thérapie pour quel patient? Paris, Nathan

10 * plus de 100 méthodes de psychothérapie proposées * plus de psychothérapeutes Psychothérapies Nathan, Blanchet, Ionescu, Zadje, 1998 Paris, Editions Odile Jacob En France : La qualité scientifique des méthodes est très variable.

11 Développement dune relation thérapeute-patient caractérisée par la confiance, le respect et des sentiments positifs. Procédures ou stratégies qui encouragent les attentes du patient quant aux résultats positifs de la psychothérapie. Interventions qui favorisent chez le patient lestime de soi et la maîtrise de ses conduites. Aider le patient à déterminer quelles sont ses priorités.

12 J. Marmor, 1987 The psychotherapeutic process : commun denominators in diverse approcaches In The evolution of psychotherapy J. K. Zeig, editor New York, Brunner/Mazel 1.La qualité de la relation thérapeutique 2.Le soulagement de la tension dans le contexte de expectative et espoir 3.Linsight (consulter la définition dans fr.wikipedia.org) 4.Lexpérience émotionnelle corrective 5.Lidentification au fonctionnement psychique du thérapeute 6.Les mécanismes de suggestion et persuasion 7.Lélaboration des affects et le fait denvisager dautres réactions

13 "Un changement thérapeutique semble se produire quand se rencontrent un patient capable de tirer parti d'une relation humaine ordinaire et un thérapeute dont les interventions sont vécues par le patient comme autant d'expressions d'attention et de réel intérêt à son égard." Strupp et Hadley, 1979 Specific vs. Non-spécific factors in psychotherapy Archives of General Psychiatry 36 :

14 Lintervention

15 La psychopathologie est le résultat dune désorganisation des éléments qui composent la personnalité. Chaque théorie propose une interprétation de la situation du sujet qui permet de réintégrer les éléments conflictuels dans une nouvelle configuration. Cette interprétation doit être systématique et consistante pour servir de charpente à la réorganisation de la personnalité. Le thérapeute doit être profondément imprégné de lidéologie à laquelle il adhère. Lidéologie qui soutient linterprétation doit convenir aux valeurs du patient.

16 Pour comprendre les différences théoriques de base dans les interventions de psychothérapie, il faut dabord bien distinguer les cinq principales perspectives actuelles de la psychologie. Nous allons les étudier selon la chronologie de leur parution. Chaque approche préconise une forme dintervention spécifique, en accord avec son idéologie, cest-à-dire, sa vision de lêtre humain.

17 à partir de 1879 Cette approche est la plus redevable de la médecine. Elle a permis une meilleure connaissance des bases biologiques du fonctionnement psychique, et des médicaments qui permettent de soigner certaines maladies mentales. Il sagit donc dune intervention biochimique.

18 Un débat important dans lapproche biologique traite de distinguer ce qui est inné à lindividu (constitutionnel), et ce qui a été acquis au cous du développement (et qui peut éventuellement modifier léquipement biologique original). Les recherches en psycho-neuro-immunologie développées depuis une trentaine dannées ont permit déclairer des liaisons psychosomatiques importantes entre le fonctionnement du corps et les émotions.

19 Par exemple, les attentats suicides contrarient la loi biologique générale dauto-conservation. Cherchez dautres exemples de conduite humaine qui semblent sopposer à des lois biologiques. Quelle est, à votre avis, la vision de lêtre humain selon lapproche biologique?

20 Sigmund Freud (1856 – 1939) Etudes sur lHystérie La psychanalyse a été reconnue à partir de 1895, avec la publication des

21 Dans les connaissances scientifiques de lépoque, la psychanalyse apportait quelques concepts innovateurs: * La notion dun fonctionnement Inconscient organisé par le refoulement de la sexualité. * La notion d Inconscient permettait de distinguer les contenus manifestes (conscients) des contenus latents (inconscients) de la pensée. Rappelez-vous la différence entre comportement et conduite?

22 La psychanalyse a aussi introduit la notion de sexualité infantile, avec le Complexe dŒdipe que nous allons étudier plus tard. Nous allons étudier aussi deux autres concepts très importants: le phénomène du transfert inconscient des modèles relationnels de lenfance répétés à lâge adulte, et les mécanismes inconscients de défense du Moi.

23 " Aimer et travailler avec plaisir. » Et le but de la cure psychanalytique est de "Transformer la misère névrotique en malheur ordinaire." Selon Freud, la santé mentale doit permettre d

24 Lavantage principal de lapproche psychanalytique est le fait de permettre lintégration de données complexes, dans une perspective longitudinale (histoire de lindividu) et transversale (les différents aspects de la situation présente de lindividu). Lintervention psychothérapeutique est la cure psychanalytique. Quelle est, à votre avis, la vision de lêtre humain selon lapproche psychanalytique?

25 à partir de 1913 Postulats: Le comportement est appris dans des situations spécifiques. Le comportement est conditionné par les réponses qu'il suscite. Cette approche ne sintéresse donc exclusivement au comportement (et pas aux conduites).

26 Lapproche comportementale a permis dapprofondir létude des lois de lapprentissage. Lintervention thérapeutique est la thérapie comportementale qui cherche à modifier les comportements source de souffrance. Quelle est, à votre avis, la vision de lêtre humain selon lapproche comportementale?

27 à partir de 1942 Apparue en réaction à la fois contre la Psychanalyse, dont la psychopathologie était basée uniquement sur des cas pathologiques (névroses), et aussi contre lapproche Comportementaliste, jugée trop mécanique et superficielle, cette approche fait appel à la philosophie (doù la psychologie scientifique voulait se séparer) dans la défense des valeurs humanistes.

28 Postulat: l'être humain est fondamentalement bon, dans le sens où il évoluera toujours positivement s'il suit son instinct, son expérience. La violence nest que le fruit de la désespérance et en aucun cas un choix de comportement dicté par la rentabilité, la facilité ou le principe du plaisir: en cela, la psychologie humaniste rejoint la sociologie humaniste et aussi l'humanisme religieux.

29 Pyramide des besoins selon A. Maslow estime amour et appartenance sécurité besoins physiologiques Voir aussi:

30 Principales contributions de lapproche humaniste: étude de la normalité, critique constructive des modèles psychopathologiques de la psychanalyse et du comportementalisme, influence sur léducation (respect de la personne), développement des techniques thérapeutiques, particulièrement les nouvelles méthodes dites « actives », et les thérapies corporelles. Quelle est, à votre avis, la vision de lêtre humain selon lapproche humaniste ?

31 à partir de 1950 La cognition se définit comme l'ensemble des activités mentales et des processus qui se rapportent à la connaissance, et à la fonction qui la réalise. La psychologie cognitive étudie les grandes fonctions psychologiques de lêtre humain que sont la perception, lattention, la mémoire, le langage, lintelligence, le raisonnement, la résolution de problèmes, etc.

32 La manière comme une personne perçoit et interprète une situation, modifie ce quelle ressent, et donc sa manière de réagir. La psychothérapie cognitive sefforce de changer linterprétation de la situation de façon à changer les réactions indésirables. Quelle est, à votre avis, la vision de lêtre humain selon lapproche cognitive?

33 Les cinq approches ne sont pas toutes contradictoires. Les thérapies Cognitivo-comportementales vont souvent de pair avec un support médicamenteux: anxiolytiques, anti-dépresseurs, etc. Ces trois approches partagent aussi la même vision de lêtre humain. Lapproche psychanalytique, antagoniste des thérapies Cognitivo-comportementales, tâche de se passer de médicaments autant que possible. La vison idéaliste de lêtre humain de lapproche Humaniste la détache du champ scientifique et rend sa théorisation très critiquable.

34 D'après J. Guyotat, 1986 Confrontations psychiatriques 26, p. 14

35


Télécharger ppt "Plan du cours Introduction Définition de psychothérapie Absence dune théorie générale des psychothérapies Multiplication de théories et de méthodes Quatre."

Présentations similaires


Annonces Google