La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 -Chiffres jeunes - Point activités 2008 - 2009 - Les relais - Illettrisme Revue dactualités.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 -Chiffres jeunes - Point activités 2008 - 2009 - Les relais - Illettrisme Revue dactualités."— Transcription de la présentation:

1 1 -Chiffres jeunes - Point activités Les relais - Illettrisme Revue dactualités

2 jeunes du bassin demploi dOrléans ont bénéficié dau moins un entretien avec un conseiller de la Mission Locale en (-11% par rapport à 2007) Dont 2303 nouveaux jeunes qui se sont adressés pour la première fois à la MLO (pic de 268 jeunes en septembre et 313 en octobre) La MLO en 2008

3 3 En terme de répartition par sexe : légère baisse de la proportion de jeunes filles : 54% (augmentation chaque année depuis 2003 de la proportion de jeunes filles : près de 55% en 2007 contre 48% en 2003) En terme de niveau : augmentation des niveaux Vbis au détriment des niveaux IV et plus. VI 12% (9), V bis 24% (20), V 36%, IV III et plus 27% (34) Profil des jeunes en premier accueil

4 4 Les jeunes suivis en 2007 ont bénéficié de actualités (-5%) dont entretiens individuels (+14%). La MLO en 2008

5 5 En 2008, 965 jeunes ont signé un CIVIS Le total des entrées depuis le début de laction est denviron 3500 jeunes, dont 2100 sont sortis du dispositif, plus de 38% pour emploi durable La MLO en 2008

6 6 La majorité de nos actes professionnels en direction des jeunes concerne toujours lemploi et la formation jeunes ont eu un contrat de travail pour 2156 situations emploi (moyenne 155 jours) Près de 1100 jeunes ont suivi une formation La MLO en 2008

7 7 Des offres déposées pour 550 postes,150 pourvues La répartition par type de contrat est a suivante : CDD (47%), CDI (19%), Contrats de professionnalisation (14%),CAE (11%), Contrats dapprentissage (7%) Les secteurs pourvoyeurs doffres sont principalement le tertiaire et le service aux personnes (32 et 30%), puis le transport et la logistique (11%), lindustrie (9%), le BTP (8%), hôtellerie restauration et espaces verts (5%). Tout type de structure fait appel à la Mission Locale : Des grandes entreprises, des établissements publics, des PME, des associations Lespace emploi

8 8 Culture du Coeur Culture du cœur est une association qui revendique laccès à la culture comme facteur dintégration. Elle propose des invitations pour des spectacles, expositions, manifestations… La Mission locale milite pour laccès à la culture, aux loisirs pour tous parce quen situation de précarité laccès à la culture et au sport est essentiel pour la formation du citoyen, pour tisser du lien social et pour lépanouissement de chacun. Cest un levier efficace dans laide à la construction du parcours.

9 9 Action DEXIA La Mission Locale de lOrléanais a organisé depuis octobre 2008 un concours éco-citoyen « Si Jeunesse pouvait, Ma ville serait… ». Ce projet soutenu par la fondation DEXIA vise à sensibiliser des jeunes aux comportements éco-citoyens au quotidien. 4 projets Lensemble des travaux sont mis en ligne sur un blog, créé par les jeunes.

10

11 11 Conjoncture Le difficile contexte économique et social touche lemploi des jeunes et tout particulièrement celui des plus fragiles qui sont suivis à la Mission Locale Le nombre de jeunes ayant besoin dun accompagnement et dun suivi risque fortement daugmenter Larrivée de « pôle emploi », linversion de la courbe du chômage et lexpression des volontés des nouvelles municipalités nous permettent de penser que leffort effectué durant lannée 2008 sera à poursuivre en 2009 afin doffrir au public des conditions daccueil et daccompagnement acceptables.

12 12 Offre de service n° 1 : repérage, accueil, information, orientation (Amélioration de laccueil, nouveaux relais, actions de mobilisation,Illettrisme, SPIP…) Offre de service n° 2 : accompagnement des parcours dinsertion (Développement des permanences des psychologues, Relance des publics, formation : (VOIE, AFPA) Offre de service n° 3 : développement dactions pour favoriser laccès à lemploi (Développement de la recherche ciblée,Intégration du module Entreprises dans P 3, partenariats avec lUDEL, le CREPI, le Rotary, les entreprises qui collaborent au projet PHARCOS (Antartic, LSDH, …), plan espoir banlieues, sassocier aux actions de la MDE sur le périmètre du bassin demploi Offre de service n° 4 : expertise et observation active du territoire (Formation et actions de mobilisation, travail de diagnostic du public reçu à la Mission Locale ou dans les relais) Offre de service n° 5 : ingénierie de projet et animation locale au service de linsertion professionnelle et sociale des jeunes (Mise en place du Challenge « chemins croisés 2009 », nouveaux projets européens, Les journée danimation du réseau) Répartition de loffre de service, la CPO

13 13 Panorama des relais. Animation des points relais par Jean Philippe : échanges de pratiques, les informations sur lactualité du réseau et les actions, les formations, les évènements à venir … Les relais de Saint AY et Jargeau Les nouveaux interlocuteurs, les nouvelles organisations (St Jean de la Ruelle, Neuville, Saint Jean de Braye…)

14 14 Panorama des relais

15 15 LE CHALLENGE Les 6 panneaux (1 pour 2006, 2 pour 2007 et 3 pour 2008) sont actuellement exposés dans la salle de réunion de la MLO. Nous les tenons à la disposition de tous les partenaires pour une exposition temporaire dans les Mairies, les Entreprises, les Centres de formation… 26 MAI prochain Challenge et AG

16 16 Le challenge de la lutte contre lillettrisme Après 16 ans, période charnière avant la vie adulte, plus de 10 % des jeunes éprouvent des difficultés face à lécrit. Plus grave encore, 4,8 % dentre eux sont en situation dillettrisme. Les difficultés à lire, écrire, compter, comprendre un message simple peuvent freiner laccès à lemploi, à la professionnalisation,à la qualification Comment passer du repérage de lillettrisme à la formation ? Comment leur faire retrouver lenvie dapprendre ? Comment construire les stratégies qui permettront de les motiver, de les engager dans le apprentissages ?

17 17 Le challenge de la lutte contre lillettrisme Le premier entretien semble décisif, il permet de balayer un maximum de champs, Partir des centres dintérêt du jeune semble un bon moyen de mobilisation, travailler sur lestime de soi permet aussi de lever des freins à lacquisition du langage écrit, lui faire prendre conscience de ses difficultés. Aborder la question des compétences de base avec un jeune nest pas chose aisée pour un conseiller. Pour résoudre cette difficulté, il faut informer sur le repérage de lillettrisme, former les conseillers pour quils prennent conscience de limportance des compétences de base et les faire travailler sur leurs propres représentations de lillettrisme.

18 18 Le challenge de la lutte contre lillettrisme Ne pas rester dans le discours mais sattacher à formaliser des démarches et des outils concrets, lesprit de la rencontre : sinformer, sexprimer et partager ensemble des pratiques qui réussissent


Télécharger ppt "1 -Chiffres jeunes - Point activités 2008 - 2009 - Les relais - Illettrisme Revue dactualités."

Présentations similaires


Annonces Google