La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Impétigo, folliculite/furoncle, érysipèle. Flore cutanée normale: Portage bactérien physiologique: couches superficielles de lépiderme et des annexes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Impétigo, folliculite/furoncle, érysipèle. Flore cutanée normale: Portage bactérien physiologique: couches superficielles de lépiderme et des annexes."— Transcription de la présentation:

1 Impétigo, folliculite/furoncle, érysipèle

2 Flore cutanée normale: Portage bactérien physiologique: couches superficielles de lépiderme et des annexes pilaires. Plus marqué dans les plis, mains, fosses nasales. Flore permanante: cocci gram + (staph epidermidis et doré, strepto). BG+ Propionobacterium acnes et G- neisseria et acinetobacter, proteus. Flore transitoire: le + souvent staph dorée.

3 Flore cutanée normale: Variation en fonction de : qualité de lépiderme. interaction entre germes. facteurs environnementaux. lhôte. utilisation antiseptique. Notion de gite staphylococcique plus fréquent chez le diabétique, la dermatite atopique, hémodialysé.

4 Impétigo: Infection des couches superficielles de lépiderme par strepto ß hémolytique du groupe A ou staph doré. Autoinoculable, non immunisant, surtout enfant, contagiosité et petites épidémies. Bulles superficielles sous cornée, flasque, fragile croûtes mellicérique, périorificielle puis extension, pas de fièvre. Sd des enfants ébouillantés « Staphylococcal Scalded Skin Syndrome (SSSS) » début autour dun foyer infectieux parfois minime. puis érythrodermie à signe de Nikolsky + (exfoliatine). histologie ex tempo: décollement corné différent du Lyell.

5 Impétigo: Ecthyma : forme creusante dimpétigo surtout les MI et streptocoque pyogène sur terrain immunodéprimé. Impétiginisation. Prélèvement bactério confirme le Dg. Evolution : favorable majorité des cas. glomérulonéphrite post streptococcique à 3 semaines et infection systémique.

6

7

8 Traitement: Local : lavage biquotidien à leau savonneuse. antibiotiques locaux et antiseptique. Général: en cas de lésion extensive et de soins locaux mal réalisés, pendant 10 jours. Péni M. Synergistine. Ac fusidique.

9 Traitement(2): Mesures associées: Eviction scolaire. Traitement de la fratrie. Ongles coupés courts, sous vêtements propres. Prélèvement bacteriologique et traitement des gites du sujet et de sa famille en cas de récidive.

10 Furoncle: Infection profonde du follicule pilo-sébacé du à staph doré. Evolution en 5 à 10 jours vers la nécrose, favorisé par gites staph, prévalence augmente en cas de diabète, dID, atopie et carence martiale. Anthrax = agglomérat de furoncles: placard inflammatoire hyperalgique parsemé de pustules. siège cou et haut du dos fièvre, ADP, fusées purulentes sous jacentes.

11 Furoncle(2): Furonculose : répétition dépisodes de furoncle avec passage à la chronicité sur facteurs favorisants: obésité, frottement, gite, hypersudation, défaut dhygiène. DD: acné, myiase, maladie de Verneuil, folliculite superficielle. Evolution vers furonculose, rarement infection systémiques et staphylococcie maligne de la face.

12 Traitement: furoncle isolé : antisepsie, hygiène. si centrofacial, multiples, anthrax, fièvre, terrain particulier: ATB générale. furonculose : hygiène, antisepsie, désinfection des gites, arrêt de travail si contact avec aliments, ATB si centrofaciale ou récidivant.

13

14

15 Erysipèle: Infection dermohypodermique non nécrosante à strepto ß hémolytique du groupe A, (rarement G ou C). grosse jambe rouge aigue fébrile unilatérale. début brutal, fièvre élevée, frissons, plaque œdémateuse érythémateuse douloureuse bien circonscrite, bourrelet périphérique, parfois décollement mécanique, ADP locorégionale trainée de lymphangite, porte dentrée (IIO, ulcère, plaie).

16 Erysipèle: Biologie: hyperleucocytose à PNN, CRP, hémoculture. Forme topographique: visage (bourrelet), MS, fesse, abdomen, thorax. Forme subaigüe (fièvre et hyperleucocytose modérées ou absente). DD: phlébite, eczéma aigu, fasciite nécrosante au début.

17 Evolution et traitement : Favorable : apyrexie en 72 h, desquamation. Défavorable : septicémie, abcès, récidive, insuf veinolymphatique.

18 Traitement: Hospitalisation si signes généraux marqués, complications, comorbidité, absence damélioration. ATB 10 à 20 jours : ßlactamine péni G injectable, peni V orale, péni A, synergistine, clindamycine, glycopeptide. Repos au lit strict jusquà régression des signes inflammatoires locaux. Pas dAINS, AC si facteur de risque de thrombose, antalgique. Traitement de la porte dentrée, amélioration des troubles circulatoires (bandes de contention, drainage lymphatique),hygiène. si récidive trop fréquente : pénicillinothérapie au long court.

19

20 Infection à dermatophytes de la peau glabre, des plis et des phanères

21 Introduction: 3 genres : Trichophyton, Epidermophyton, Microsporum. Affinité pour la kératine. Toujours pathogènes.

22 Diagnostic mycologique: Avant traitement antifungique ou après fenêtre de 2 semaines. Lampe de Wood. Prélèvement de squame, cheveux, ongles pour examen direct (présence de filament septés) et culture sur milieu de Sabouraud (en 3 à 4 sem diagnostic de genre et despèce).

23 Dermatophytose des plis: T.rubrum (75%), T.interdigitale (15%), E.floccosum (10%). T° interhumaine, macération. IIO: 3ème et 4ème espaces IO avec complication à type dérysipèle et extension au voisinage. Forme particulière one hand two feet (T.rubrum). Intertrigo des grands plis : eczéma marginé de Hébra placard érythémato-squameux prurigineux dextension centrifuge à contours polycycliques et circinés et bords érythémato-vésiculo-squameux.

24

25

26 Dermatophytose de la peau glabre: Herpès circiné: atteinte unique ou multiple. Prurigineux. évolution centrifuge à guérison centrale. prédomine sur région découverte. bords actif érythémato-vésiculo-squameux. contour géographique. Dermatophytes anthropophiles des pieds ou zoophiles par contact direct ou indirect.

27

28 Teignes (infection dermatophytique du à un parasitisme pilaire) Au cuir chevelu : teignes tondantes microsporiques = plaques alopéciques arrondies de quelques cm de diamètre unique ou multiples dextension centrifuge avec cheveux cassés courts. teignes tondantes trichophytiques = présence de petites lésions éparses squamo-croûteuses engluant des cheveux cassés très courts.

29 Teignes(2): teignes faviques = plaques alopéciques inflammatoires avec depression cupuliformes remplis de croûtes (godet favique). teignes inflammatoires ou kérion = réaction immunitaire excessive au parasitisme, placards inflammatoires ponctués dorifices pilaires dilatés avec émission de pus sans fièvre. A la barbe: se présente comme une folliculite aigue suppurée donc prélèvement mycologique.

30

31

32 Dermatophytose unguéale Infection du lit du longle. Le plus souvent ongles des orteils surtout T.rubrum et T.mentagrophytes interdigitale. Atteinte disto-latérale au départ. Hyperkératose sous unguéale puis onycholyse. DD: psoriasis, lichen plan et traumatisme.

33

34 Traitements: Antifungiques locaux: imidazolés (kétoderm), cyclopiroxolamine (Mycoster), terbinafine (Lamsil). Antifungiques généraux: tous CI chez femme enceinte.

35 Traitements(2): Kétoconazole (Nizoral) beaucoup dinteraction médicamenteuse, hépatite médicamenteuse. Terbinafine (Lamisil) fongicide, trouble digestif, toxidermie, modification du goût, hépatite et cytopénie, peu dinteraction médicamenteuse. Griséofulvine (Griséfuline) fungistatique sur les dermatophytes, photosensibilisante, nombreuse interaction médicamenteuse, seule forme AMM chez lenfant.

36 Traitement(3): Dermatophytose des plis et de la peau glabre: local ou général en fonction de létendue et de la localisation des lésions, du coût et du risque dinteraction médicamenteuse. Teignes: local et systémique au moins 6 semaines jusquà guérison clinique et mycologique. Traitement de la famille et de lanimal. éviction scolaire jusquà examen microscopique négatif. désinfection des bonnets, capuches et brosses.

37 Traitement(4): Dermatophytose unguéale: Traitement prolongé 6 mois pour la main et 12 mois pour le pied. Traitement par voie générale si atteinte matricielle.

38 Infection cutanéo-muqueuse par Candida albicans

39 Candida albicans: Endosaprophyte du tube digestif et des muqueuses génitales. Peut passer à létat à létat pathogène. Facteurs locaux: Humidité, macération, PH acide, irritation, xérostomie. Facteurs généraux: Médicaments (ATB, oestroprogestatif, corticoide) terrain (ID, diabète, grossesse, âge extrême).

40 Candidoses buccales et digestives: Perlèche: intertrigo de la commissure labiale +/- associée chéilite. Glossite: langue dépapillée érythémateuse. Stomatite: érythémateuse (rouge brillante, vernissée et douloureuse). muguet enduit blanchâtre se détachant au raclage. Oesophagite (recherche dID). Atteinte gastro-intestinale. Ano-rectale anite érythémateuse érosive et suintante.

41

42 Candidoses génitales Vulvo-vaginite Cervicite ou uréthrite Méatite Balanite et balanoposthiste

43

44 Intertrigo candidosique Intertrigo érythémateux, recouvert dun enduit crémeux malodorant, limité par une bordure pustuleuse ou collerette desquamative, +/- fissuraire, souvent bilatéral et symétrique Risque de surinfection Dg diff : psoriasis inversé, erythrasma, eczéma de contact, dermite caustique dite orthoergique

45

46

47 Candidoses phanériennes: Folliculite surtout chez lhéroïnomane témoin de septicémie. Onychomycose (doigts ++) périonyxis puis onyxis. Surinfection bactériennes fréquentes.

48

49 Traitements Rechercher et traiter les facteurs favorisants. Même traitement locaux que les dermatophytes. Traitement généraux : Nizoral (Kétoconazol), Triflucan (Fluconazole), Fungyzone (Amphotéricine B), Itraconazole (Sporanox), Flucytosine (Ancotil). Indication en fonction de létendue et du nombre de lésions, du terrain (ID et femme enceinte), coût, atteinte phanérienne, risque de toxicité et dinteraction médicamenteuse.


Télécharger ppt "Impétigo, folliculite/furoncle, érysipèle. Flore cutanée normale: Portage bactérien physiologique: couches superficielles de lépiderme et des annexes."

Présentations similaires


Annonces Google