La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Hyperparathyroïdie Particularités du sujet âgé Pierre Pfitzenmeyer Centre de Champmaillot, Dijon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Hyperparathyroïdie Particularités du sujet âgé Pierre Pfitzenmeyer Centre de Champmaillot, Dijon."— Transcription de la présentation:

1 Hyperparathyroïdie Particularités du sujet âgé Pierre Pfitzenmeyer Centre de Champmaillot, Dijon

2 1 Une maladie fréquente n Fréquence HPTp: 3ème endocrinopathie du SA n Prévalence 3% chez femmes > 75 ans n Autopsie : adénome chez 12 % des SA

3 2. Une clinique atypique n Les formes « classiques » sont de diagnostic trop tardif n Les indications larges du dosage de la Caémie permettent un diagnostic précoce n Les formes dites atypiques ou « asymptomatiques » ont un retentissement majeur chez le SA

4 3. La clinique est dominée par les manifestations neuropsychiques n AEG n Manifestations neuromusculaires: arthralgies, fatigabilité, ataxie n Manifestations neuropsychiatriques: * syndrome dépressif ; délire hallucinatoire * états confusionnels; déficit mnésique * aggravation syndrome démentiel ; pseudo- démence?

5 4. Il n y a pas de parallélisme hyperCaémie / intensité des manifestations neuropsychiques n Les signes cliniques peuvent apparaître pour une Caémie à la limite supérieure de la Nle n Modifications du métabolisme du Mg n Effet toxique direct de la PTH au niveau cérébral

6 5. Autres manifestations cliniques n Ostéoarticulaires : ostéoporose et fractures (os cortical++) ; chondrocalcinose n Cardiovasculaires : HTA, augmentation morbidité et mortalité CV n Autres : Atteinte rénale, digestive

7 Quand rechercher une HPTp en gériatrie Altération de létat général, anorexie Troubles neuropsychiques : synd démentiels, synd confusionnel, dépression Troubles de la marche, chutes Troubles digestifs : ulcère gastrique, diarrhée inexpliquée, pancréatite Ostéoporose, douleurs osseuses et muscul Maladies cardio-vasculaires : HTA, cardiopathie, troubles du rythme Insuffisance rénale, lithiases rénales

8 6. Diagnostic biologique n Hypercalcémie ou calcémie normale-haute Etude Heath : 50% valeurs < 105 mg/L n La calcémie corrigée n est plus fiable chez le SA dénutri n Intérêt de la Caémie ionisée n Hyposphosphorémie n Dosages urinaires ???

9 7. Intérêt de la PTHi Sensibilité et spécificité ++ * PTH augmentée dans 90% des cas * « Anormalement normale » dans 10 % des cas

10 8. Techniques de repérage n Indispensable si technique de chirurgie dirigée n Echographie opérateur dépendant : sensibilité 50 à 90% n Scintigraphie au 99mTc Sestamibi : sensibilité et valeur prédict. Posit. 90%

11 9. Un seul traitement : la chirurgie n Disparition de l hyperCaémie dans 95% des cas n Régression habituelle des signes osseux et amélioration des signes neuropsych. n Morbidité et mortalité quasi nulle : surveillance d une hypocalcémie

12 10. Des indications opératoires très larges chez le SA La chirurgie est indiquée : * si HTPp symptomatique : nécessite un interrogatoire dénué de fatalisme * +++ si signes neuropsychiques même en cas d hyperCaémie modeste * si ostéoporose symptomatique * si Caémie > 110 mg/L

13 Conclusions n HPTp fréquente, de diagnostic facile et rentable n Nécessité de réaliser largement des calcémies notamment en cas de manifestations neuropsychiques


Télécharger ppt "Hyperparathyroïdie Particularités du sujet âgé Pierre Pfitzenmeyer Centre de Champmaillot, Dijon."

Présentations similaires


Annonces Google