La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prise en charge dun arrêt cardio-respiratoire Recommandations 2004 Céline GIL HIA Laveran.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prise en charge dun arrêt cardio-respiratoire Recommandations 2004 Céline GIL HIA Laveran."— Transcription de la présentation:

1 Prise en charge dun arrêt cardio-respiratoire Recommandations 2004 Céline GIL HIA Laveran

2 Prise en charge dun ACR Épidémiologie Épidémiologie Notion de chaîne de survie Notion de chaîne de survie La RCP de base La RCP de base La défibrillation La défibrillation La réanimation médicalisée La réanimation médicalisée

3 Épidémiologie Les États-Unis ACR en 2002 Les États-Unis ACR en 2002 France : en 2002 France : en % à 80% causes cardiaques 75% à 80% causes cardiaques 1% de survie en absence de secours 1% de survie en absence de secours 5% à 20% si prise en charge 5% à 20% si prise en charge Une défibrillation instantanée 90% de survie Une défibrillation instantanée 90% de survie Chaque minute écoulée diminue la survie de 10% Chaque minute écoulée diminue la survie de 10%

4 Prise en charge ACR : la chaîne de survie pré-hospitalière Concept de chaîne de survie intra-hospitalière (CSIH) : définie par les recommandations de la SFAR et da la SFC Concept de chaîne de survie intra-hospitalière (CSIH) : définie par les recommandations de la SFAR et da la SFC

5 RCP de base : reconnaissance de lAC Perte de 10 % de chances de survie /minute dAC sans RCP Perte de 10 % de chances de survie /minute dAC sans RCP Simplification des gestes pour grand public Simplification des gestes pour grand public Pas de prise de pouls Pas de prise de pouls Sujet aréactif Sujet aréactif Ventilation anormale (gasps agoniques ou apnée) Ventilation anormale (gasps agoniques ou apnée) LVAS en attirant menton vers le haut LVAS en attirant menton vers le haut Appel au 15 Appel au 15

6 RCP de base : ventilation Bouche à bouche Bouche à bouche Faibles volumes courants Faibles volumes courants régurgitations et inhalation régurgitations et inhalation Interruption délétère du MCE Interruption délétère du MCE Insufflations lentes (1 seconde) Insufflations lentes (1 seconde) VC suffisant pour voir thorax se soulever VC suffisant pour voir thorax se soulever B à B : B à B : Pas de contamination HIV rapportées Pas de contamination HIV rapportées Tuberculose, SARS décrits…Grippe aviaire ? Tuberculose, SARS décrits…Grippe aviaire ?

7 Massage Cardiaque Externe But : débit cardiaque minimum pour perfuser coronaires et cerveau But : débit cardiaque minimum pour perfuser coronaires et cerveau Limiter les interruptions : Limiter les interruptions : Ventilation Ventilation Prise de pouls Prise de pouls Fréquence : 100/minute : Fréquence : 100/minute : Dépression 4 à 5 cm Dépression 4 à 5 cm Temps compression = temps relaxation Temps compression = temps relaxation Paume au milieu du thorax; lautre main la recouvrant Paume au milieu du thorax; lautre main la recouvrant

8 Théorie de la pompe cardiaque Cœur massé entre 2 os Cœur massé entre 2 os Valves cardiaques fonctionnelles : Valves cardiaques fonctionnelles : Compression thoracique: Compression thoracique: fermetures valves auriculo-ventriculaires fermetures valves auriculo-ventriculaires flux antérograde flux antérograde Retour veineux remplit passivement le coeur Retour veineux remplit passivement le coeur

9 Ventilation / MCE 30 compressions / 2 insufflations : 30 compressions / 2 insufflations : Cas particuliers Cas particuliers Enfant < puberté - 2 sauveteurs : 15/2 Enfant < puberté - 2 sauveteurs : 15/2 Nouveau né : 3/1 Nouveau né : 3/1 MCE seul : MCE seul : Efficacité MCE seul = efficacité MCE/VA durant les premières minutes (sauf asphyxie) Efficacité MCE seul = efficacité MCE/VA durant les premières minutes (sauf asphyxie) Témoin récalcitrant Témoin récalcitrant

10 Activité électrique intrinsèque: tissu nodal La défibrillation Activité normale du cœur

11 Activité mécanique : 3 phases CONTRACTION RELACHEMENT Période REFRACTAIRE homogène et régulière : efficace Activité normale du cœur

12 Désorganisation possible de lactivité électrique Activité mécanique inefficace signes de circulation absents FIBRILLATION VENTRICULAIRE

13 Choc électrique externe : rythme de contraction régulier Action du DSA

14 Défibrillateur semi-automatique Simplicité dutilisation Simplicité dutilisation Possibilité de diffusion dans les établissements publics Possibilité de diffusion dans les établissements publics Onde bi phasique Onde bi phasique

15 La réanimation médicalisée Menée par un médecin et une aide en général IDE Menée par un médecin et une aide en général IDE Nécessité de matériel : Nécessité de matériel : Matériel nécessaire à la ventilation, Guédel, ballon, O2, matériel IOT Matériel nécessaire à la ventilation, Guédel, ballon, O2, matériel IOT Pose VVP et perfusion, Pose VVP et perfusion, Protection du personnel, respect des règles dhygiène Protection du personnel, respect des règles dhygiène Médicaments (adrénaline, Cordarone, Lidocaine) Médicaments (adrénaline, Cordarone, Lidocaine) DSA DSA Appareil de monitorage Appareil de monitorage Respirateur de transport Respirateur de transport

16 Conclusion Infirmière: fait partie des 4 maillons de la chaîne de survie Infirmière: fait partie des 4 maillons de la chaîne de survie Il faut : Il faut : Savoir quel est le numéro durgences de lhôpital Savoir quel est le numéro durgences de lhôpital maîtriser les gestes de survie maîtriser les gestes de survie Utiliser un défibrillateur Utiliser un défibrillateur Savoir la composition du chariot durgences Savoir la composition du chariot durgences Savoir préparer les drogues et un plateau dintubation Savoir préparer les drogues et un plateau dintubation


Télécharger ppt "Prise en charge dun arrêt cardio-respiratoire Recommandations 2004 Céline GIL HIA Laveran."

Présentations similaires


Annonces Google