La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HTIC idiopathique : Aspect ophtalmologique Dr Laurence Mahieu Service dophtalmologie, Pr Mathis CHU Rangueil, Toulouse.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HTIC idiopathique : Aspect ophtalmologique Dr Laurence Mahieu Service dophtalmologie, Pr Mathis CHU Rangueil, Toulouse."— Transcription de la présentation:

1 HTIC idiopathique : Aspect ophtalmologique Dr Laurence Mahieu Service dophtalmologie, Pr Mathis CHU Rangueil, Toulouse

2 I.Manifestations cliniques II.Examen ophtalmologique III.Évolution IV.Diagnostics différentiels

3 Manifestations cliniques A. Céphalées : 68 à 98% des cas fréquemment révélatrices, pas de corrélation entre importance des céphalées et PIC B. Éclipses visuelles : 57 à 72% des cas non spécifiques de lHTIC, non corrélées à la PIC caractéristiques : brutale, bilatérale, qq sec, positionnelle mécanisme = ischémie transitoire ? améliorées par le TTT critère de surveillance +++ Wall M, Brain, Radhakrishnan K, J Neurol Sci, Kesler A, Neurology, 2004.

4 Manifestations cliniques C. Baisse dacuité visuelle : 30% des cas variable, progressive (parfois brutale en cas de NOIAA) souvent tardive atrophie optique D. Autres signes : Photopsie : 54 % des cas Diplopie : 38 % des cas liée à atteinte du VI Très rares cas dautres troubles oculomoteurs (III partiel, Skew deviation, Up beat nystagmus) Bruce BB, Am J Ophthalmol, Galvin JA, J Neurol Sci, 2004.

5 Manifestations cliniques E. Asymptomatique : 25% des cas découverte fortuite dun OP bilatéral lors dune consultation ophtalmo de routine Galvin JA, J Neurol Sci, 2004.

6 Manifestations cliniques Galvin JA, J Neurol Sci, % asymptomatique 20% troubles visuels isolés Lophtalmologiste en 1 ère ligne

7 I.Manifestations cliniques II.Examen ophtalmologique III.Évolution IV.Diagnostics différentiels

8 Examen Ophtalmologique A. Examen clinique : Mesure de lacuité visuelle +++ Étude des RPM, Examen de loculomotricité Examen du FO recherche dun œdème papillaire de stase (90%) Conséquence de laugmentation de pression du LCR au niveau des gaines du NO Compression des axones stase du transport axoplasmique prélaminaire gonflement axonal OP

9

10

11

12 Examen Ophtalmologique A. Examen clinique : Plis rétiniens ou choroidiens Acheson JF, Br Med Bull, 2006.

13 Examen Ophtalmologique A. Examen clinique : Signes dancienneté : shunt opto-ciliaires, corps amylacés exsudats de résorption Acheson JF, Br Med Bull, 2006.

14 Examen Ophtalmologique B. Examen du Champ visuel : Élargissement de la tache aveugle Encoche nasale souvent inférieure Constriction des isoptères périphériques CV cinétique : 87% anormaux Wall M, Brain, 1991.

15 Examen Ophtalmologique CV automatisé : 92% anormaux Wall M, Brain, 1991.

16 Examen Ophtalmologique

17

18 I.Manifestations cliniques II.Examen ophtalmologique III.Évolution IV.Diagnostics différentiels

19 Évolution Facteurs prédictifs de BAVFacteurs non prédictifs Prise de poids récenteÉclipses visuelles OP importantDiplopie Atrophie optique (pâleur)Acouphènes Altérations sévères du CV initialImportance des céphalées HTAPression du LCR Hémorragie sous-rétinienneGrossesse A. Évaluer le risque de Baisse dAcuité Visuelle :

20 Évolution B. Évolution en labsence de TTT : Pâleur progressive de la papille, parfois exsudats secs de résorption Puis atrophie optique BAV définitive

21 Évolution C. Évolution en cas de TTT : Examen ophtalmologique à la base de la surveillance - surveillance rapprochée initiale (tous les 15 j) - puis mensuelle quand stabilisation - puis plus espacées Dicte la conduite thérapeutique et ladaptation thérapeutique AV + CV + FO

22 Évolution Avant traitement Après traitement

23 Évolution Avant traitement Après traitement OGOD OG OD

24 Évolution Avant traitement Malgré traitement mars 2007 février 2008

25 Évolution D. Devenir à long terme : Récidive : 15% sur 13 ans 38,4% sur 6,2 ans Dégradation secondaire : 30% sur 13 ans Séquelles visuelles : ½ daltération visuelle (BAV ou altération du CV) 8 à 10% de cécité sur 1 oeil Wall M, Brain, Boddie HG, Brain, Rowe F, Eye, Radhakrishnan K, J Neurol Sci, Shah VA, Neurology, Kesler A, Neurology, Shah VA, Neurology, 2008.

26 I.Manifestations cliniques II.Examen ophtalmologique III.Évolution IV.Diagnostics différentiels

27 Diagnostics différentiels Œdème papillaire des neuropathies optiques (optic disc swelling) : - NO inflammatoire, - NO ischémique, - NO compressive, - NO toxique… Faux œdème papillaire : - papille pleine dhypermétrope, - drusen papillaire Diagnostics différentiels des OP de stase (papillooedema)

28 Suivi ophtalmologique rapproché +++ Prise en charge multidisciplinaire Urgence quand BAV sinstalle


Télécharger ppt "HTIC idiopathique : Aspect ophtalmologique Dr Laurence Mahieu Service dophtalmologie, Pr Mathis CHU Rangueil, Toulouse."

Présentations similaires


Annonces Google