La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA1 ALCOOLISATION MASSIVE CHEZ DE JEUNES GUADELOUPEENS Dr MARIE-LOUISE ARIEN CSAPA –AGEPTA POINTE-A-PITRE 25/11/2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA1 ALCOOLISATION MASSIVE CHEZ DE JEUNES GUADELOUPEENS Dr MARIE-LOUISE ARIEN CSAPA –AGEPTA POINTE-A-PITRE 25/11/2011."— Transcription de la présentation:

1 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA1 ALCOOLISATION MASSIVE CHEZ DE JEUNES GUADELOUPEENS Dr MARIE-LOUISE ARIEN CSAPA –AGEPTA POINTE-A-PITRE 25/11/2011

2 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA2 GENERALITES Le week-end,lalcool= occasion de faire la fête Convivialité partagée Capacité à tenir lalcool À partir de quand boire devient un problème?

3 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA3 DEFINITIONS Quest-ce que le binge-drinking? Labsorption en moins de 2 heures de 5 unités dalcool ou plus en une seule occasion Effet recherché: ivresse rapide Véritable problème de santé publique

4 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA4 HISTORIQUE Années 30: alcool festif, réservé aux adultes Année 70 : libération éthylique chez les jeunes Année 1980 : apparition des poly- consommations (alcool, tabac, cannabis)

5 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA5 GENERALITES Diffusion à léchelle mondiale de ce mode de consommation : binge-drinking en Angleterre, botellon en Espagne, spring-break aux Etats-Unis, biture-express en France, summer-break (08/2011) en Guadeloupe En Guadeloupe, 13% des jeunes scolarisés consomment régulièrement de lalcool. 14% des collégiens ont déjà connu livresse; 63% de ces jeunes déclarent boire à loccasion des fêtes familiales

6 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA6 ETUDE Echantillon de 30 adolescents au sein de la consultation jeunes consommateurs Questionnaire AUDIT remis à chacun Aspects recherchés : Profil des patients (sexe,âge,activité professionnelle,situation familiale) Profil des parents, Typologie des buveurs, Consommation détaillée dalcool,cannabis,tabac conséquences

7 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA7 RESULTATS- profil des patients- Sexe masculin surreprésenté, Tranche dâge majoritaire : inférieure à 18 ans Les plus gros consommateurs du week-end ont plus de 21 ans, chez les non expérimentateurs, 2 sont âgés de 13 ans Situation professionnelle: la plupart sont élèves ou étudiants (90%) 10% sont inactifs (chômage ou autres)

8 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA8 La plupart sont célibataires et issus des principales villes de la Grande-Terre, et communes avoisinantes (Baie-Mahault). Ils habitent en grande partie chez leurs parents, et ceux qui vivent en milieu spécialisé ( CPI) ont tendance à salcooliser plus fréquemment. RESULTATS- profil des patients-

9 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA9 RESULTATS-profil des parents- Enfance sans problème (42% des cas) Parents en majorité séparés ou divorcés Notion de toxicomanie dans 20% des cas, chez un parent Lien avec le père privilégié,surtout pour les garçons 50% des parents ont une activité professionnelle, et parmi ceux-ci,30% ont des cadres

10 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA10 RESULTATS-typologie des buveurs- 10% ont 1 consommation nocive Les plus gros consommateurs sont déscolarisés, vivant loin de leur famille, en institution (centre provisoire dinstitution) 80% ont un usage simple 20% se retrouvent dans un mésusage dalcool A noter quune bonne tolérance peut faire le lit dune forte dépendance

11 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA11 RESULTAT-typologie des buveurs- Dans 93% des cas, peu de sentiment de culpabilité chez les petits buveurs A linverse, sentiment de remords et amnésie dans moins de 7% des cas 7% des consommateurs ont participé à des bagarres à cause de leur consommation dalcool

12 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA12 RESULTATS-produits de consommation- Produit le plus expérimenté: cannabis Ensuite,le tabac,suivi de lalcool Apparition récente de la cocaïne chez les moins de 25 ans

13 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA13 RESULTATS-interprétation- Même si certains scores à lAUDIT sont très denses, on ne peut parler que de mésusage dalcool. Un seul questionnaire ne peut donner quune orientation, et na pas de valeur diagnostique. La majorité des consultants relève dune consommation occasionnelle basse

14 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA14 CONSEQUENCES Somatiques : Coma éthylique : conséquence grave de lalcoolisation massive Céphalée, asthénie, pituite matinale; Troubles digestifs (nausées, vomissements) Psychiques : Tolérance à lalcool ( avec risque de passage a la dépendance) Ivresse répétée

15 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA15 Socio-familiales: Violence physique Désorientation familiale Accident de la voie publique Rapports sexuels à risque Grossesses non désirées Judiciaire Risque de passage à lacte CONSEQUENCES

16 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA16 CONCLUSION Binge-drinking : problème de santé publique Mesures gouvernementales: vente dalcool interdite aux mineurs; Fermeture des open-bars consommation dalcool sur la voie publique prohibée vente dalcool aux mineurs interdite dans les stations- service à toute heure; Prise en charge des jeunes consommateurs par le biais de consultations jeunes consommateurs élargies

17 Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA17 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Dr ARIEN MARIE-LOUISE-CSAPA-AGEPTA1 ALCOOLISATION MASSIVE CHEZ DE JEUNES GUADELOUPEENS Dr MARIE-LOUISE ARIEN CSAPA –AGEPTA POINTE-A-PITRE 25/11/2011."

Présentations similaires


Annonces Google