La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prélèvement pulmonaire S.Mussot Hôpital Marie Lannelongue Université Paris-Sud lundi 28 juin 2010 EFPMO.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prélèvement pulmonaire S.Mussot Hôpital Marie Lannelongue Université Paris-Sud lundi 28 juin 2010 EFPMO."— Transcription de la présentation:

1 Prélèvement pulmonaire S.Mussot Hôpital Marie Lannelongue Université Paris-Sud lundi 28 juin 2010 EFPMO

2 le clampage

3 Le Moment Ø

4 Le Moment Ø : cœur + bi-poumon On demande à lanesthésiste 2 choses : - Ne pas arrêter la ventilation - injecter 300 U/kg d Héparinate de sodium Le chirurgien thoracique donne le top départ en injectant 5 ml de Flolan dans la racine de lAP 1.La veine cave inférieure intra-thoracique est clampée au ras du diaphragme et ouverte au dessus du clamp de façon à décharger le cœur droit 2.La veine cave supérieure est liée 3.Laorte ascendante est clampée juste en aval de la canule de cardioplégie 4.Le chirurgien cardiaque, aidé par le chirurgien thoracique, sectionne lauricule gauche de façon à assurer le retour de la pneumoplégie et à décharger le cœur gauche

5 1- La veine cave inférieure intra-thoracique est clampée au ras du diaphragme et ouverte au dessus du clamp de façon à décharger le cœur droit Les 2 pièges : trop proximal : lésion veine sus-H trop distal : - plaie sinus Vx plaie segment III CD

6 2-La veine cave supérieure est liée 3-Laorte ascendante est clampée juste en aval de la canule de cardioplégie Les 2 pièges : trop proximal sur la VCS : azygos plaie de lAPD par le clamp

7 4-Le chirurgien cardiaque, aidé par le chirurgien thoracique, sectionne lauricule gauche de façon à assurer le retour de la pneumoplégie et à décharger le cœur gauche Refuser que le chirurgien cardiaque décharge le cœur gauche par une veine pulmonaire !!!

8 Les « plégies » La cardioplégie est instillée à laide dune pompe à galet (optionnelle) Simultanément, on commence la pneumoplégie (quantité fonction du liquide) Attention : pas de glace directement sur le coeur

9 les clampages thoraciques « cest pas pour rien quon envoie les plus jeunes prélever les morts la nuit » Prendre son temps (encore une fois) La précipitation la rapidité Se faire aider correctement Un clampage incomplet = catastrophe Une plégie mal délivrée = catastrophe


Télécharger ppt "Prélèvement pulmonaire S.Mussot Hôpital Marie Lannelongue Université Paris-Sud lundi 28 juin 2010 EFPMO."

Présentations similaires


Annonces Google