La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Psychopathologie périnatale Pierre Fourneret, pédopsychiatre UCB Lyon I & HCL Lyon Est - DCEM 3.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Psychopathologie périnatale Pierre Fourneret, pédopsychiatre UCB Lyon I & HCL Lyon Est - DCEM 3."— Transcription de la présentation:

1 Psychopathologie périnatale Pierre Fourneret, pédopsychiatre UCB Lyon I & HCL Lyon Est - DCEM 3

2 COMMENTAIRE Le prof a voulu nous remettre le power point de psy sur les troubles de lapprentissage. Pour cet item il a essentiellement parlé des troubles psychiques du post partum. Il na pas du tout parlé des troubles du développement psychomoteur. Enjoy!

3 Objectifs Connaître les premières modalités déchange liant le fœtus puis le nouveau né à sa mère DEnjoy les troubles psychiques associés à la grossesse et au post-partum Savoir repérer les premiers signes témoins dun trouble des interactions précoces mère enfant

4 Préambule Linteraction mère bébé est le processus par lequel la mère entre en communication avec son enfant…et réciproquement. Sa bonne mise en œuvre conditionne la qualité des échanges ultérieurs. Les outils de cette communication primordiale sont verbaux et non verbaux (sourires, gestes, vocalisations…)

5 Préambule Létude des interactions mère-enfant est une science récente (1970) –T.B Brazelton aux USA –M.Soulé en France –S.Lebovici & B. Cramer en Suisse Nouvelle perspective –Le nourrisson nest pas un objet passif, façonnable à volonté par son environnement –Il est un acteur direct de son échange avec le monde, capable de moduler & dinfluencer son entourage (notion de réciprocité) –Champ fécond de recherche (P.Rochat)

6 Interactions avant la naissance Lexistence dinteractions mère fœtus a longtemps fait débats La connaissance intuitive que toute mère a de ses échanges avec son fœtus et de linfluence de son état mental sur la sensibilité de celui-ci est aujourdhui attesté par toute une série détudes scientifiques Mise en évidence de la sensorialité fœtale –Audition fonctionnel dès la 20° semaines de grossesse –8° mois IU : Discrimination des changements de locuteur dans la parole humaine Mémorisation de la mélodie de la langue Distinction de la voix de sa mère

7 Interactions avant la naissance Mise en évidence de la sensorialité fœtale –Système olfactif & gustatif Fonctionnels des le 3° mois Discrimination salé/sucré Première expérience de « plaisir » –Tact Sensibilité au toucher & recherche active de contact Haptonomie

8 Interactions avant la naissance Interactions mère fœtus –Sensibilité & réactivité aux états affectifs de la mère Modifications motrices & cardiovasculaires aux émotions intenses ou traumatisme psychologique de la mère –Premières traces mnésiques de la vie intra utérine Lenfant in utéro est déjà investit dune proto histoire –« lenfant imaginaire » tel que fantasmé et projeté et par la mère (histoire personnelle, nature des relations amoureuses avec le père) Intrusion de la technique –Amniocentèse –Echographie

9 Lechographie

10 Au moment de laccouchement Vécu de laccouchement –Relativement traumatique pour la mère & le bébé –O.Rank Angoissé liée au traumatisme de la naissance est le prototype de toutes les angoisses à venir Bouleverse les interactions mère enfant –Modification de limage du corps chez la mère Du vécu de plaisir orgastique à celui de morcellement –Travail de deuil et de séparation Deuil de létat de grossesse et de plénitude Baby Blues du post partum

11 Au moment de laccouchement Passage de lenfant imaginaire à… lenfant réel Travail de restructuration du monde mentale de la mère –Phase passagère de déception & désinvestissement Travail de réinvestissement du nouveau né (+++) –Phase dattachement réciproque (J.Bowlby) Besoin dattachement, dagrippement…(Pulsion primaire & non libidinal) Essentiel pour le devenir et la qualité de la construction psychique du nouveau né Le bonding réciproque de la mère : relation dattachement spécifique & privilégiée impliquant la tendance à toucher, à caresser, à tenir, à entrer en contact –Période sensible sur les quelques jours suivant la naissance (contact peau à peau) D.Winnicott ( ) Préoccupation maternelle primaire : investissement empathique de la mère pour son enfant lui permettant de prendre possession de lui-même et du monde sans angoisse

12 Troubles psychiques de la grossesse Modifications caractérielles à minima –Irritabilité, dysphorie, somnolence, besoin dattention –Anxiété du premier trimestre & du 3° TM –Revendications excessives –Troubles anxieux de type TOC ou phobique Une situation à part : le déni de grossesse (3/1000)

13 Troubles psychiques de la grossesse Troubles de lhumeur –15% des grossesses présente une réaction dépressive transitoire hypersensibilité émotionnelle (pleurs intempestifs) Asthénie, somatisation & tr du sommeil Quête affective & besoin de réassurance –Facteurs de risques : Atcd personnel de troubles psychiques Atcd personnel de tr obstétricaux Précarité, jeune femme isolée, conjugopathie

14 Troubles psychiques de la grossesse Troubles de lhumeur –Accompagnement au domicile (PMI) –Soutien psychologique individuel ou conjugal –Hospitalisation pour avis et pec adaptée si : Etat dépressif caractérisé Préoccupations morbides (risque suicidaire) Troubles du contact (risque de décompensation psychique) Grossesse pathologique

15 Troubles psychiques de la grossesse Troubles psychotiques –Rare durant la grossesse (effet « protecteur » de la grossesse sauf pour les tr mélancolique) Trouble du contact & du cours de la pensée Propos interprétatifs ou franchement délirants, hallucinations, exaltation de lhumeur, angoisse –Risque majeur de passage à lacte auto ou hétéroagressif Hospitalisation en milieu spécialisé (Unité Psychiatrique « Mère bébé ») après bilan somatique (bilan bio & IRM cérébrale)

16 Prescription de psychotrope durant la grossesse Recommandations AFSSAPS Benzodiazépines –Risque tératogène faible –A éviter en début ou fin de grossesse Signes dimprégnation aigue du NN (apnée & hypothermie) Signes de sevrage (hyperexcitabilité) Neuroleptiques –Risque tératogène faible –Préférer les neuroleptiques de 1° génération Risque de signes atropiniques chez le NN (majoré par les correcteurs antiparkinsonien)

17 Prescription de psychotrope durant la grossesse Recommandations AFSSAPS Antidépresseurs –Risque tératogène faible –Préférer les Tricycliques aux IRS (en cours dévaluation) –Risque de sevrage néonatal (signes neurologiques, digestifs & respiratoires brefs et peu sévères séjour en pédiatrie) Thymorégulateurs –Risque tératogène avec le lithium (5 à 10% : cardiopathies, fentes labiales, hypo) –Risque danomalie de fermeture du tube neural avec la carbamazépine (surveillance échographique & supplémentassion en vit K en fin de grossesse du fait du risque hémorragique)

18 Troubles du post partum Syndrome du 3° jour le « baby blues » –50% des cas –Entre le 3 & le 6°j, épisode transitoire (hormo- dépendant) et dévolution bénigne –Accéléré par le soutien psychologique & éducatif (PMI) –Importance de la surveillance sur les 3 premiers mois

19 Troubles du post partum Dépression caractérisée du PP –15% des grossesses, entre J15 & le 3° mois (12 mois) mais elle reste très svt mal reconnue –Humeur labile, anhédonie, aboulie –Autodépréciation & sentiment dincapacité sans signes psychotiques –Phobie dimpulsion & évitement du contact –Somatisation & plaintes fonctionnelles –Pec : ambulatoire, soutien psychothérapeutique, accompagnement PMI (arrêt de lallaitement), psychotrope –Hypothèse hormonale : corrélation entre le taux de corticotropine placentaire & la DPP (JAMA, 2009)

20 Troubles du post partum Psychose puerpérale –1.5 / 1000 naissance –Entre J5 & J15 –Bouffée délirante aigue ou sub aigue –Hallucinations –Délire flou organisé autour du nouveau né avec négation de maternité ou de filiation, conviction délirante dune anomalie, dune malformation ou dune substitution –Dysphorie & tr du sommeil –Angoisse avec sentiment de dépersonnalisation voire confusion (onirisme, perplexité & DTS) –Risque de passage à lacte majeur Infanticide & suicide

21 Troubles du post partum Diagnostics différentiels –Pathologie organique (encéphalite, thrombophlébite cérébrale, crise comitiale) IRM cérébrale ou EEG Evolution & pronostic –Guérison50% –Tr bipolaire 20% –Tr schizophrénique10%

22 Troubles du post partum PEC : –Hospitalisation sous contrainte (HDT ou HO), en unité spécialisée (mère enfant) –Séparation initiale davec lenfant (suppression de lalaitement) –Neuroleptique sédatif & incisif –Sismothérapie en cas déchec ou de CI –Puis lorsque létat le permet : réintroduction progressive de lenfant en présence dun tiers & soutien des interactions mère nouveau né –Psychothérapie individuelle & aide à la parentalité –Suivi évolutif sur les trois premières années en PMI (prévention des tr psychologiques du jeune enfant )

23 Troubles des interactions Aspects quantitatifs –Excès de stimulation excitabilité, réactions hypertoniques tr du sommeil –Manque de stimulation Réaction de repli et déchappement de la relation (2° mois) Perte des initiatives motrices tr psychosomatique, dépression du nourrison Aspects qualitatifs –Évitement du regard & absence de lallations (TED) –Hypotonie & sommeil « yeux ouverts » (TED)

24 Examen clinique Qualité de lécoute & de lobservation –Place de lenfant dans le discours de la mère et du père –Vécu de la grossesse et de laccouchement –Vécu du premier trimestre (angoisse, espoirs, attentes) –Qualité des échanges entre époux & famille proche –Conditions dexpression de la plainte –Analyse des comportements dinteractions mère-enfant & bébé parents (portage, attention conjointe) –Analyse des attitudes du nouveau né aux différentes sollicitations de ses parents Effet thérapeutique de la cs –Explicitation prudente de ce que lon perçoit des interactions à laune de lhistoire individuelles de chacun des protagonistes

25 Conduite à tenir Évaluation –Des symptômes présentés par lenfant Échelle dévaluation des compétences néonatales de Brazelton 27 items profil dinteraction mère bébé –Nature des projections parentales sur lenfant Indications thérapeutiques –Thérapie mère bébé brèves Versant névrotique de la mère Troubles peu sévères –Thérapie mère bébé au long cours Versant psychotique ou limite de la mère Troubles sévères avec possibilité dhospitalisation en unité spécifique mère bébé


Télécharger ppt "Psychopathologie périnatale Pierre Fourneret, pédopsychiatre UCB Lyon I & HCL Lyon Est - DCEM 3."

Présentations similaires


Annonces Google