La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Traumatismes oculaires Docteur GRIMALDI Sébastien Assistant Spécialiste Service dOphtalmologie Centre Hospitalier de Gonesse.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Traumatismes oculaires Docteur GRIMALDI Sébastien Assistant Spécialiste Service dOphtalmologie Centre Hospitalier de Gonesse."— Transcription de la présentation:

1 Traumatismes oculaires Docteur GRIMALDI Sébastien Assistant Spécialiste Service dOphtalmologie Centre Hospitalier de Gonesse

2 Généralités Motif très fréquent de consultation en ophtalmologie. Motif très fréquent de consultation en ophtalmologie. Hommes le plus souvent atteints. Hommes le plus souvent atteints. Environ 99% de traumatismes oculaires à globe fermé dont 65% de CE cornéens superficiels, 21% de lacérations lamellaires ou ulcères de cornée et 13% de contusions et seulement 3% avec une atteinte associée du segment postérieur. Environ 99% de traumatismes oculaires à globe fermé dont 65% de CE cornéens superficiels, 21% de lacérations lamellaires ou ulcères de cornée et 13% de contusions et seulement 3% avec une atteinte associée du segment postérieur. Traumatismes oculaires à globe ouvert rares (port obligatoire de la ceinture de sécurité +++) mais urgence extrême. Traumatismes oculaires à globe ouvert rares (port obligatoire de la ceinture de sécurité +++) mais urgence extrême.

3 Bilan lésionnel initial Circonstances et heure de survenue (accident du travail), nature du traumatisme et DDR. Circonstances et heure de survenue (accident du travail), nature du traumatisme et DDR. Signes fonctionnels : douleur, rougeur, BAV. Signes fonctionnels : douleur, rougeur, BAV. AV et examen complet : LAF, gonio, PIO et FO, examen oculomoteur, paupières et cadre orbitaire. AV et examen complet : LAF, gonio, PIO et FO, examen oculomoteur, paupières et cadre orbitaire. Echographie B en labsence de perforation. Echographie B en labsence de perforation. OCT. OCT. TDM orbitaire : suspicion de CEIO (IRM contre- indiquée). TDM orbitaire : suspicion de CEIO (IRM contre- indiquée). Certificat médical initial descriptif des lésions. Certificat médical initial descriptif des lésions.

4 Traumatismes à globe fermé (1) Contusion avec atteinte du segment antérieur : Contusion avec atteinte du segment antérieur : - hémorragie sous-conjonctivale : aucun ttt. - hémorragie sous-conjonctivale : aucun ttt. - œdème cornéen par rupture de la membrane de Descemet : surveillance. - œdème cornéen par rupture de la membrane de Descemet : surveillance. - hyphéma : complications (hypertonie, resaignement, hématocornée), traitement (repos, bien boire, cycloplégiques, corticoides et si besoin lavage CA), surveillance. - hyphéma : complications (hypertonie, resaignement, hématocornée), traitement (repos, bien boire, cycloplégiques, corticoides et si besoin lavage CA), surveillance. - lésions iriennes et de lAIC avec risque de glaucome. - lésions iriennes et de lAIC avec risque de glaucome. - cataracte contusive et luxation antérieure du cristallin : traitement chirurgical différé. - cataracte contusive et luxation antérieure du cristallin : traitement chirurgical différé.

5 Hémorragie sous-conjonctivale

6 Hyphéma

7 Hématocornée

8 Cyclodialyse

9 Luxation antérieure du cristallin

10 Traumatismes à globe fermé (2) Contusion avec atteinte du segment postérieur : Contusion avec atteinte du segment postérieur : - maculopathies traumatiques : œdème de Berlin, rupture choroïdienne, trou maculaire. - maculopathies traumatiques : œdème de Berlin, rupture choroïdienne, trou maculaire. - hémorragie intravitréenne. - hémorragie intravitréenne. - rétinopathie contusive, déhiscences et décollement de rétine. - rétinopathie contusive, déhiscences et décollement de rétine. - luxation postérieure du cristallin. - luxation postérieure du cristallin. - rétinopathie de Purtscher. - rétinopathie de Purtscher. - syndrome des enfants battus. - syndrome des enfants battus.

11 Traumatismes à globe fermé (3) Lacération lamellaire : Lacération lamellaire : - plaie conjonctivale : suture au bloc si importante. - plaie conjonctivale : suture au bloc si importante. - érosion cornéenne superficielle : antibiotiques locaux et cicatrisants, pansement occlusif ; bonne évolution. - érosion cornéenne superficielle : antibiotiques locaux et cicatrisants, pansement occlusif ; bonne évolution. - lacération lamellaire profonde avec atteinte stromale : mauvais pronostic, complications (taie, infection, astigmatisme). - lacération lamellaire profonde avec atteinte stromale : mauvais pronostic, complications (taie, infection, astigmatisme).

12 Erosion cornéenne superficielle

13 Lacération cornéenne profonde

14 Traumatismes à globe fermé (4) Corps étrangers cornéens superficiels : Corps étrangers cornéens superficiels : - 65% des traumatismes oculaires. - 65% des traumatismes oculaires. - penser à retourner les paupières (+++). - penser à retourner les paupières (+++). - ablation à laiguille à la LAF. - ablation à laiguille à la LAF. - VAT à jour. - VAT à jour. - antibiotiques, cicatrisants, pansement occlusif. - antibiotiques, cicatrisants, pansement occlusif.

15 CE cornéen métallique superficiel

16 CE cornéen (épine)

17 CE sous-palpébral (bois)

18 Traumatismes à globe ouvert Urgence thérapeutique anatomique et fonctionnelle. Urgence thérapeutique anatomique et fonctionnelle. Signes : AV effondrée, hypotonie, CA aplati, pupille déformée, hyphéma et signe de Seidel avec fuite de humeur aqueuse en cas de plaie perforante cornéenne. Signes : AV effondrée, hypotonie, CA aplati, pupille déformée, hyphéma et signe de Seidel avec fuite de humeur aqueuse en cas de plaie perforante cornéenne. Hospitalisation. Hospitalisation. ATB IV : imipénèmes + fluoroquinolones. ATB IV : imipénèmes + fluoroquinolones. Pansement sur œil et ne pas y toucher. Pansement sur œil et ne pas y toucher. Suture de la plaie en urgences au bloc opératoire et traitement différé des lésions associées. Suture de la plaie en urgences au bloc opératoire et traitement différé des lésions associées. TDM orbitaire en cas de suspicion de CEIO. TDM orbitaire en cas de suspicion de CEIO.

19 Plaie perforante cornéenne

20 Plaie perforante sclérale

21 CEIO TDM orbitaire pour sa localisation. TDM orbitaire pour sa localisation. Traitement chirurgical différé différent suivant sa localisation et sa nature. (vitrectomie et électroaimant en cas de CE métallique de localisation rétinienne par exemple). Traitement chirurgical différé différent suivant sa localisation et sa nature. (vitrectomie et électroaimant en cas de CE métallique de localisation rétinienne par exemple).

22 CEIO

23 Complications post-traumatiques Endophtalmie. Endophtalmie. Cataracte. Cataracte. Glaucome. Glaucome. Métalloses. Métalloses. Ophtalmie sympathique. Ophtalmie sympathique. Phtyse. Phtyse.


Télécharger ppt "Traumatismes oculaires Docteur GRIMALDI Sébastien Assistant Spécialiste Service dOphtalmologie Centre Hospitalier de Gonesse."

Présentations similaires


Annonces Google