La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jcp\afm\reseaux et adsl1 Les réseaux : Techniques de communication (IP, TCP/IP, DNS) Internet Adsl WI-FI Bluetooth Infrarouge Aide mémoire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jcp\afm\reseaux et adsl1 Les réseaux : Techniques de communication (IP, TCP/IP, DNS) Internet Adsl WI-FI Bluetooth Infrarouge Aide mémoire."— Transcription de la présentation:

1 jcp\afm\reseaux et adsl1 Les réseaux : Techniques de communication (IP, TCP/IP, DNS) Internet Adsl WI-FI Bluetooth Infrarouge Aide mémoire

2 jcp\afm\reseaux et adsl2 Quels sont les réseaux que vous utilisez régulièrement ? : Le téléphone Elements terminaux simples (poste téléphonique) Commutateurs (central téléphonique boucle locale 2 fils cuivre (votre ligne) artères en fibre optique Pour joindre un correspondant, vous composez sur votre téléphone le numéro et, quelques secondes après, vous entendez la sonnerie et ce, quelque soit la distance.

3 jcp\afm\reseaux et adsl3 Quels sont les réseaux que vous utilisez régulièrement ? : La télévision ou la radio: Éléments Poste de radio ou de télé Émetteur Réémetteur Réseau hertzien, satellite, câble Il y a quun seul point démission et des récepteurs

4 jcp\afm\reseaux et adsl4 Quels sont les réseaux que vous utilisez régulièrement ? : INTERNET: INTERconnected NETworks : Éléments Ordinateurs individuels (clients ou serveurs) Serveurs (gros système informatique) sur lesquels viennent se servir les clients Routers (système qui distribue les données au bon endroit) Boucles et réseaux locaux Artères en fibres optiques interconnexion dordinateurs et de réseaux dordinateurs modem réseau local

5 jcp\afm\reseaux et adsl5 Les protocoles : Pour que les milliards de données échangées en une seconde dans le monde entier ne fassent pas nimporte quoi, il a fallu établir des règles. Comme le code de la route, fait que vous rouliez à droite, que vous vous arrêtiez aux stops et feux rouges… Dans le domaine des réseaux on emploie le terme protocole. Par exemple, pour envoyer une lettre à un de vos proches, vous utilisez un « protocole ».

6 jcp\afm\reseaux et adsl6 Les protocoles : Quand vous voulez envoyer une lettre par la poste : - vous placez votre lettre dans une enveloppe, - sur le recto vous inscrivez l'adresse du destinataire, - au dos, vous écrivez l'adresse de l'expéditeur (la vôtre). Ce sont des règles que tout le monde utilise. C'est un protocole Sur Internet, ça correspond à peu près à la même chose : Chaque message ou plutôt (chaque petit paquet de données) est enveloppé par IP qui lui ajoute diverses informations : - l'adresse de l'expéditeur ( votre adresse IP), - ladresse IP du destinataire, - différentes données supplémentaires (qui permettent de bien contrôler l'acheminement du message).

7 jcp\afm\reseaux et adsl7 IP (Internet Protocol ) et ses adresses : Vous avez un numéro de téléphone qui est unique dans le monde. Le mien est xx xx. Chaque ordinateur sur Internet a son propre numéro qui est ladresse IP. Elle est sous la forme Elle est composée pour le moment de 12 chiffres qui passeront au nombre de 16 dans quelques temps. Ces adresses sont données pour le monde Internet par des organismes spécialisés. Dans un réseau local (une entreprise) seul le point dentrée sur Internet a un numéro fixe, les adresses internes sont données soit par le manager du réseau, soit par un serveur DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol. protocole d'attribution dynamique des adresses sur un réseau IP, de façon à pouvoir avoir plus de terminaux que d'adresses. Donc pour communiquer dun PC à un autre, dun serveur à un autre, il faut en connaître ladresse. Vous ne connaissez pas ladresse de Wanadoo, de Google, de Voila ou de Yahoo. Cest pour cela quil y a des machines qui traduisent les adresses symboliques en adresse IP Ces machines sappellent des DNS (Domain Name Server ou Domain Name System)www.wanadoo.fr

8 jcp\afm\reseaux et adsl8 IP (Internet Protocol ) et ses adresses : Supposons que vous vouliez envoyer le message « Bonjour, Comment ça va ? » Votre message doit contenir ladresse IP du destinataire pour savoir à qui lenvoyer et votre adresse pour savoir qui la envoyé et à qui il faut répondre.

9 jcp\afm\reseaux et adsl9 Les autres protocoles : Vous devez vous douter que ce nest pas aussi simple que cela et quil y a dautres informations et dautres protocoles. Quand vous voulez vous connecter sur Internet, vous commencez (sans trop savoir pourquoi) par Cela veut dire que vous allez communiquer avec le serveur distant avec le protocole Hyper Text Transfert Protocol. Ce sont ces protocoles que nous allons étudier (sans bien sûr entrer dans les détails). Quand vous envoyez une lettre, celle-ci ne va pas directement dans la boîte aux lettres du destinataire, elle passe par des services de tri, des moyens de locomotion, dautres centres de tri, dautres moyens de locomotion. Chaque centre de tri à sa façon de travailler (protocole) chaque moyen de transport (train, camion, vélo) a ses règles (protocoles). Il y a donc à chaque intervention dans lacheminement (ou niveau), des règles à respecter :

10 jcp\afm\reseaux et adsl10 Les autres protocoles : Pour envoyer votre lettre, vous la glissez dans la boîte aux lettres la plus proche. Ce courrier est relevé, envoyé au centre de tri de votre ville, puis transmis à d'autres centres de tri jusqu'à atteindre le destinataire. Avec Internet c'est à peu près la même chose !

11 jcp\afm\reseaux et adsl11 Les autres protocoles : Vous déposez le paquet IP sur l'ordinateur le plus proche (celui de votre fournisseur d'accès en général FAI). Le paquet IP va transiter d'ordinateurs en ordinateurs jusqu'à atteindre le bon destinataire. Avec IP, nous avons donc de quoi envoyer et recevoir des paquets de données d'un ordinateur à l'autre.

12 jcp\afm\reseaux et adsl12 Les autres protocoles : Imaginons maintenant que nous ayons plusieurs programmes qui fonctionnent en même temps sur le même ordinateur: - un navigateur avec plusieurs fenêtres ouvertes (Google, Orange, …) - un logiciel de messagerie (Outlook) - un logiciel pour écouter la radio sur Internet. Si l'ordinateur reçoit un paquet IP, comment savoir à quel logiciel donner ce paquet IP ?

13 jcp\afm\reseaux et adsl13 Les autres protocoles : Grâce aux ports ! On pourrait attribuer un numéro unique à chaque logiciel dans l'ordinateur. C'est en partie vrai. Certains ports, qui vont de 1 à 65535, sont attribués d'office à certains types de logiciels. En règle générale, tous les ports inférieurs à 1024 sont des ports serveurs et les autres sont des ports clients. Il suffit alors de mettre ce numéro dans chaque paquet IP pour pouvoir s'adresser à tel ou tel logiciel. On appelle ces numéros des ports (pensez aux "portes" d'une maison: à une adresse donnée, on va pouvoir déposer les lettres différentes portes à cette adresse).

14 jcp\afm\reseaux et adsl14 Les autres protocoles : Ainsi, l'adresse IP permet de s'adresser à un ordinateur donné, et le numéro de port permet de s'adresser à un logiciel particulier sur cet ordinateur. Question sécurité : - Les PORTS, c'est souvent par là que les problèmes arrivent sur votre PC, les Trojans entrent en principe par ces ports non fermés pendant votre connexion sur Internet. UDP/IP est le protocole qui permet justement d'utiliser des numéros de ports en plus des adresses.(User Datagram Protocol)

15 jcp\afm\reseaux et adsl15 Les autres protocoles : Avec le protocole IP on pouvait envoyer des données d'un ordinateur A à un ordinateur B. Avec UDP/IP, on peut être plus précis: - on envoie des données d'une application X de l'ordinateur A vers une application Y sur l'ordinateur B. Par exemple, votre navigateur peut envoyer un message à un serveur HTTP (un serveur Web): Chaque couche (UDP et IP) va ajouter ses informations. Les informations de IP vont permettre d'acheminer le paquet à destination du bon ordinateur. Une fois arrivé à l'ordinateur en question, la couche UDP va délivrer le paquet au bon logiciel (ici: au serveur HTTP). - Les deux logiciels se contentent d'émettre et de recevoir des données ("Hello !"). Les couches UDP et IP en dessous s'occupent de tout. Ce couple ( , :80) est appelé un socket. Un socket identifie de façon unique une communication entre deux logiciels.

16 jcp\afm\reseaux et adsl16 Les autres protocoles :

17 jcp\afm\reseaux et adsl17 Les autres protocoles : Donc, on « sait » maintenant faire communiquer 2 logiciels situés sur des ordinateurs différents. Mais il y a encore des petits problèmes: - Quand vous envoyez un paquet IP sur Internet, il passe par des dizaines d'ordinateurs. Et, il arrive que des paquets IP se perdent ou arrivent en double exemplaire. Ça peut être gênant : imaginez un ordre de débit sur votre compte bancaire arrivant deux fois ou un ordre de crédit perdu ! - Même si le paquet arrive à destination, rien ne vous permet de savoir si le paquet est bien arrivé (aucun accusé de réception). - La taille des paquets IP est limitée (environ 1500 octets). Comment faire pour envoyer la photo JPEG de ses vacances qui fait octets ? C'est pour cela qu'a été conçu le protocole TCP.

18 jcp\afm\reseaux et adsl18 Les autres protocoles : TCP est capable: - de faire tout ce que UDP sait faire (ports). - de vérifier que le destinataire est prêt à recevoir les données. - de découper les gros paquets de données en paquets plus petits pour que IP les accepte. - de numéroter les paquets et, à la réception, de vérifier qu'ils sont tous bien arrivés, de redemander les paquets manquants et de les ré assembler avant de les donner aux logiciels. Des accusés de réception sont envoyés pour prévenir l'expéditeur que les données sont bien arrivées. Par exemple, pour envoyer le message "Salut, comment ça va ?", voilà ce que fait TCP : (Chaque flèche représente 1 paquet IP)

19 jcp\afm\reseaux et adsl19 Les autres protocoles : Par exemple, pour envoyer le message "Salut, comment ça va ?", voilà ce que fait TCP : Chaque flèche représente 1 paquet IP)

20 jcp\afm\reseaux et adsl20 Les autres protocoles : Nous avons vu une petite partie des protocoles utilisés dans les réseaux. Nous allons voir maintenant (mais très rapidement) à quels niveaux les protocoles interviennent. A chacun correspond une tâche qui se situe dans un niveau hiérarchique. Ces fonctions sont codifiées dans un modèle appelé OSI qui permet de savoir qui fait quoi, quand et comment. Il nest pas important de retenir toutes ces informations, mais il faut les comprendre. De cette compréhension dépendra votre logique à trouver doù vient un problème. Prenons un exemple simple : Vous branchez votre aspirateur et rien ne se passe. Que faîtes-vous ? Téléphonez- vous à lEDF ? Allumez-vous une autre lumière ? Testez-vous votre prise avec un autre appareil ? Téléphonez-vous à votre dépanneur tout de suite ? … Il en est de même en Informatique et dans les réseaux. Inutile de tester une autre page Web si votre réseau ne fonctionne pas ou si le câble est débranché. Donc, essayons de savoir quelles sont les différentes couches à analyser si vous aurez à analyser si vous aviez un problème.

21 jcp\afm\reseaux et adsl21 Les autres protocoles : TCP/IP est un modèle en couches. Afin de pouvoir appliquer le modèle TCP/IP à n'importe quelles machines, c'est-à-dire indépendamment du système d'exploitation, le système de protocoles TCP/IP a été décomposé en plusieurs modules effectuant chacun un rôle précis. De plus, ces modules effectuent des tâches les unes après les autres dans un ordre précis, on a donc un système stratifié, c'est la raison pour laquelle on parle de modèle en couches. Le terme de couche est utilisé pour évoquer le fait que les données qui transitent sur le réseau traversent plusieurs niveaux de protocoles. Ainsi, les données (paquets d'informations) qui circulent sur le réseau sont traitées successivement par chaque couche, qui vient rajouter un élément d'information (appelé en-tête) puis sont transmises à la couche suivante. Le modèle TCP/IP s'inspire du modèle OSI (modèle comportant 7 couches) qui a été mis au point par l'organisation internationale des standards (ISO, international standard organisation) afin de normaliser les communications entre ordinateurs. Le but d'un système en couches est de séparer le problème en différentes parties (les couches) selon leur niveau d'abstraction (isolation de lélément). Chaque couche du modèle communique avec une couche adjacente (celle du dessus ou celle du dessous). Chaque couche utilise ainsi les services des couches inférieures et en fournit à celle de niveau supérieur.

22 jcp\afm\reseaux et adsl22 Les autres protocoles : Le modèle OSI est un modèle qui comporte 7 couches, tandis que le modèle TCP/IP n'en comporte que 4. En réalité le modèle TCP/IP a été développé à peu près au même moment que le modèle OSI, c'est la raison pour laquelle il s'en inspire mais n'est pas totalement conforme aux spécifications du modèle OSI. Les couches du modèle OSI sont les suivantes: 1. La couche physique : définit la façon de laquelle les données sont converties en signaux numériques. 2. La couche liaison données : définit l'interface avec la carte réseau. 3. La couche réseau : permet de gérer les adresses et le routage des données. 4. La couche transport : elle est chargée du transport des données et de la gestion des erreurs. 5. La couche session : définit l'ouverture des sessions sur les machines du réseau. 6. La couche présentation : définit le format des données (leur représentation, éventuellement leur compression et leur cryptage). 7. La couche application : assure l'interface avec les applications.

23 jcp\afm\reseaux et adsl23 Les autres protocoles : Le modèle TCP/IP, inspiré du modèle OSI, reprend l'approche modulaire (utilisation de modules ou couches) mais en contient uniquement quatre: Comme on peut le remarquer, les couches du modèle TCP/IP ont des tâches beaucoup plus diverses que les couches du modèle OSI, étant donné que certaines couches du modèle TCP/IP correspondent à plusieurs couches du modèle OSI. Les rôles des différentes couches sont les suivants: - Couche accès réseau : spécifie la forme sous laquelle les données doivent être acheminées quelque soit le type de réseau utilisé - Couche Internet : elle est chargée de fournir le paquet de données (data gramme) - Couche Transport : elle assure l'acheminement des données, ainsi que les mécanismes permettant de connaître l'état de la transmission - Couche Application : elle englobe les applications standard du réseau (Telnet, SMTP, FTP,...)

24 jcp\afm\reseaux et adsl24 Exemple transmission page HTML navigateurweb serveur réseau transport application sous réseau réseau transport application sous réseau

25 jcp\afm\reseaux et adsl25 Exemple transmission page HTML web serveur réseau transport application sous réseau CODE HTML HTTP CODE HTMLHTTPTCP CODE HTMLHTTPTCPIP CODE HTMLHTTPTCPIPETHFCS

26 jcp\afm\reseaux et adsl26 Exemple transmission page HTML navigateur réseau transport application sous réseau CODE HTML HTTP CODE HTMLHTTPTCP CODE HTMLHTTPTCPIP CODE HTMLHTTPTCPIPETHFCS réassemblage: bits octets

27 jcp\afm\reseaux et adsl27 Exemple transmission page HTML web serveur réseau transport application sous réseau CODE HTML HTTP CODE HTMLHTTPTCP CODE HTMLHTTPTCPIP CODE HTMLHTTPTCPIPETHFCS

28 jcp\afm\reseaux et adsl28 Trop complexe ? Certes, ce nest pas simple et jai mis beaucoup dannées à en comprendre « grosso modo » les mécanismes complexes, mais il faut savoir un peu comment fonctionne les réseaux pour pouvoir configurer et se dépanner en cas de problèmes. Ce quil faut en retenir, cest quil y a un émetteur (vous) et un récepteur dont, on ne connaît ni la marque, ni le modèle, ni le langage, ni le programme qui va nous renvoyer linformation demandée. Chaque message émis sera encapsulé par le protocole suivant comme des poupées russes. Ensuite pour lire le message, il faudra ouvrir chaque poupée pour voir ce quelle contient.

29 jcp\afm\reseaux et adsl29 Le réseau des particuliers : Votre réseau peut être un simple PC avec un modem qui, une fois la connexion établie avec votre fournisseur daccès Internet (FAI), vous intégrera à la toile. En général, votre FAI vous fournit un kit qui permet détablir la connexion (ADSL ou RTC). Après tout ce passe comme sur les gros serveurs (ou presque). Un point à paramétrer avec OutLook ce sont les adresses des serveurs POP et SMTP pour votre messagerie. Ces adresses doivent figurer sur votre contrat avec votre FAI ou, si ce nest pas votre FAI qui gère vos boîtes aux lettres, il faut les trouver dans les sites de ces hébergeurs. Exemple : pop.wanadoo.fr ou smtp.wanadoo.fr. POP est le protocole (Post Office Protocol) qui gère les mails entrants et vous averti quand un mail est arrivé. SMTP est le protocole denvoi des mails (Simple Mail Transfer Protocol). Les serveurs qui hébergent vos boîtes au lettres nont pas obligatoirement ces protocoles activés ce qui fait que vous ne pourrez pas lire vos mails par Outlook mais par Internet Explorer (ou autres moyens).

30 jcp\afm\reseaux et adsl30 Le réseau des particuliers : Si vous avez plusieurs PC, vous pouvez vouloir partager la connexion Internet, vos imprimantes et vos fichiers. Si vous en avez deux, vous avez la possibilité de passer par un pc maître et lautre passera obligatoirement par le maître pour accéder à Internet. Cela oblige davoir le PC maître allumé en permanence quand le subordonné veut accéder à Internet. Ce nest pas la solution la plus facile et elle ne sera pas détaillée.

31 jcp\afm\reseaux et adsl31 Le réseau des particuliers : La deuxième solution est de pouvoir être indépendant et bénéficier de la connexion Internet via un HUB et un Modem Ethernet :

32 jcp\afm\reseaux et adsl32 Le réseau des particuliers : La troisième solution (que je préconise) est dutiliser un modem/routeur qui rendra permanente la connexion (ADSL obligée), fera usage de Pare-feu et de serveur DHCP (attribution des adresses IP) et vous permettra de partager les connexions Internet. (Actuellement la Live Box de Wanadoo permet ces connexions sans fils).

33 jcp\afm\reseaux et adsl33 Le réseau des particuliers : Recommandations : Avant de vous lancer dans un projet de réseau lisez, soit sur des sites Internet spécialisés, soit dans des livres ou des revues, les informations concernant les réseaux. Pas besoin de prendre des livres très volumineux, ni très techniques. Il en existe des très faciles daccès et vous pouvez les consulter avant de les acheter. Il est préférable de prendre un kit complet chez votre FAI car il ny aura pas de guerre entre le fait que votre FAI ne supporte pas le matériel acheté par ailleurs. Il vous faudra aussi des cartes réseaux (filaire(RJ 45) ou Wi-fi). Faîtes vous conseiller par votre fournisseur de kit. En cas de problème, utilisez laide fournie dans XP. Il y a le nécessaire pour résoudre nombre de problèmes courants.

34 jcp\afm\reseaux et adsl34 ADSL Vous en avez assez des connexions qui naboutissent pas, des lenteurs dInternet, davoir à surveiller votre temps de connexion, de perdre votre temps à attendre le chargement de courriers indésirables, ou des photos de familles, doccuper votre ligne téléphonique, …? Alors, vous êtes bons pour passer à lADSL … Un préambule important. La vitesse de votre connexion nest vraie quentre votre PC et votre FAI. Après, si vous constatez des ralentissements ou des temps de téléchargement trop longs, cela peut venir de la toile, du serveur sur lequel vous êtes connectés. Exemple : Quand vous voulez mettre à jour Windows, vous allez sur des serveurs Microsoft. Ces serveurs sont lents 100 à 200 kilobits par seconde. Si vous avez lADSL à 2 mégabits, vous vous sentirez « volés ».

35 jcp\afm\reseaux et adsl35 Les types de réseau RTC: Le réseau téléphonique commuté est le réseau du téléphone fixe, dans lequel un poste d'abonné est relié à un central téléphonique par une paire de fils alimenté en batterie centrale. ADSL signifie « Asymmetric Digital Subscriber Line » en anglais, mais la définition française est « Ligne d'abonné numérique à débit asymétrique ». Le transport de données utilise des fréquences supérieures à celles d'un signal voix. Les données et le signal voix circulent simultanément sur la même ligne sans interférer (utilisation de fréquences différentes). Pour en savoir plus consulter la page

36 jcp\afm\reseaux et adsl36 Les types de réseau Le Wi-Fi (également orthographié Wi-fi, WiFi, Wifi ou encore wifi, prononcé /wifi/) est une technologie de réseau informatique sans fil mise en place pour fonctionner en réseau interne et, depuis, devenue un moyen d'accès à haut débit à Internet. Il est possible de créer des réseaux locaux sans fil à haut débit. Dans la pratique, le Wi-Fi permet de relier des ordinateurs portables, des machines de bureau, des assistants personnels (PDA) ou même des périphériques à une liaison haut débit (de 11 Mbit/s en b à 54 Mbit/s en a/g) sur un rayon de plusieurs dizaines de mètres en intérieur (généralement entre une vingtaine et une cinquantaine de mètres). Pour utiliser le Wi-Fi il faut un matériel adapté (carte PCI en WI-FI, carte PCMCI Wi-Fi, routeur Wi-Fi. Pour en savoir plus, allez sur la page

37 jcp\afm\reseaux et adsl37 Les types de réseau Bluetooth est une spécification de l'industrie des télécommunications. Elle utilise une technologie radio courte distance destinée à simplifier les connexions entre les appareils électroniques. Elle a été conçue dans le but de remplacer les câbles entre les ordinateurs et les imprimantes, les scanners, les claviers, les souris, les téléphones portables, les PDAs et les appareils photos numériques. Son nom est directement inspiré du roi danois Harald Ier surnommé Harald Blåtand (« à la dent bleue »), connu pour avoir réussi à unifier les États du Danemark, de Norvège et de Suède. Le logo de Bluetooth, est d'ailleurs inspiré des initiales en alphabet runique de Harald Bluetooth

38 jcp\afm\reseaux et adsl38 Les types de réseau Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte que celle des micro-ondes. Le nom signifie « en deçà du rouge » (du latin infra : « en deçà de »), le rouge étant la couleur de longueur d'onde la plus longue de la lumière visible. Une utilisation plus commune est leur usage dans les commandes à distance (télécommandes), où ils sont préférés aux ondes radio, car ils n'interfèrent pas avec les autres signaux électromagnétiques comme les signaux de télévision. Les infrarouges sont aussi utilisés pour la communication à courte distance entre les ordinateurs et leur périphériques. Les appareils utilisant ce type de communication sont généralement conformes aux standards publiés par l'Infrared Data Association (IrDA).


Télécharger ppt "Jcp\afm\reseaux et adsl1 Les réseaux : Techniques de communication (IP, TCP/IP, DNS) Internet Adsl WI-FI Bluetooth Infrarouge Aide mémoire."

Présentations similaires


Annonces Google