La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Syndromes douloureux abdominaux chirurgicaux de l’enfant

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Syndromes douloureux abdominaux chirurgicaux de l’enfant"— Transcription de la présentation:

1 Syndromes douloureux abdominaux chirurgicaux de l’enfant
Lyon Est 2010 Syndromes douloureux abdominaux chirurgicaux de l’enfant Appendicites Diverticules de Meckel Invaginations intestinales aiguës Pathologie gynécologique Pierre-Yves Mure HFME

2 Introduction Raisonnement devant douleur abdominale enfant ≠ adulte
Pathologies spécifiques Examens complémentaires (orientés par la clinique) - Echo ++++ (non irradiant, échogénicité de l ’enfant) - ASP - IRM, TDM

3 I. Appendicites Très fréquentes +++ Diagnostic difficile +++
“Cause chirurgicale la plus fréquente des douleurs abdominales de l'enfant” Diagnostic difficile +++

4 Dgc clinique Forme typique Formes atypiques (très fréquentes)
ans - douleur de FID à début brutal - vomissements, haleine fétide - température à 38° - 38,5° C - langue saburrale - défense de la FID, Blomberg +, psoïtis - TR douloureux ? Formes atypiques (très fréquentes) - début moins brutal, nausées, diarrhée, t ° importante - prise d’antibiotiques antérieure…

5 Dgc clinique Formes topographiques Formes cliniques particulières
- Pelvienne . signes vésicaux ou rectaux - Rétro-cæcale . psoïtis marqué, douleur plus haute et postérieure - Sous-hépatique . douleur sous-costale droite - Méso-cœliaque . occlusion aiguë fébrile Formes cliniques particulières - Nouveau-né . exceptionnel, complications +++ - Nourrisson . rare, GEA fébrile résistante au traitement médical

6 Diagnostic différentiel
Affections médicales - Rétention stercorale +++, adénolymphite virale +++, Purpura rhumatoïde ++, pneumopathie ++, pyélonéphrite, hépatite, méningite, maladies éruptives, maladie de Crohn ... Affections chirurgicales - Invagination intestinale (enfant plus jeune), Meckel, tumeur ... Affections gynécologiques - Kyste de l’ovaire compliqué (torsion, hémorragie, rupture), dysovulation, hématocolpos

7 Examens paracliniques
ASP - Normal ou anse sentinelle ou stercolithe Échographie - Signes directs (appendice pathologique) - Signes indirects +++ (épanchement intra-péritonéal, anses immobiles, abcès) - Elimine un diagnostic différentiel (surtout chez la fille) Biologie - Leucocytose inconstante et trompeuse, élévation CRP (idem)

8 ASP

9 Echo (signes directs) - Structure intestinale borgne, immobile, non compressible (diamètre > 6 mm) - Paroi +/- épaissie (hypervascularisée au doppler) - Coprolithe (40 %) - Attention : 6 % appendicite de la pointe

10 Echo (signes directs)

11 Echo (signes indirects)
“Ambiance appendiculaire” - Anses figées - Hyperéchogénicité des mésos - Peu ou pas d’adénopathies Complications - Abcès, plastron, péritonite

12 Echo (Ambiance appendiculaire)

13 Echo (complications) Abcès pelvien

14 Echo (complications) Péritonite

15 Echo (arguments contre)
- Appendice normal (en totalité) - Adénopathies mésentériques (larges, nombreuses) - Epaississement iléocaecal (iléocæcite) - Pathologies autres : digestive, gynéco, urinaire, ...

16 Echo (adénolymphite)

17 Diagnostic positif Aucun signe clinique ou para-clinique n’est fiable à 100 % ensemble d’arguments +++ Savoir répéter l’examen à intervalles réguliers évolution +++

18 Traitement Appendicectomie par Mac Burney ou cœlioscopie +/-
(résultats identiques) +/- lavage et drainage si abcès ou péritonite antibiothérapie post-opératoire

19 Appendicite

20 Abcès appendiculaires

21 Adénolymphite iléo-mésentérque

22 II. Diverticule de Meckel
Embryologie - résidu du canal vitellin (réunissant la vésicule ombilicale à l’anse intestinale primitive) Anatomie - diverticule habituellement conique - bord anti-mésentérique du grêle (40 à 60 cm de la valvule iléo-caecale) Histologie - hétérotopies muqueuses (gastrique +++, pancréatique, duodénale, colique)

23 Diagnostic positif Découverte fortuite Complications +++ Traitement
- Intervention digestive Complications +++ - Infection: tableau pseudo-appendiculaire - Occlusion aiguë du grêle, invagination - Ulcérations: hémorragie +++, perforation Traitement - Résection segmentaire du grêle

24 Meckel

25 Meckel perforé

26 III. Invagination Intestinale Aiguë
Définition - Pénétration d’un segment intestinal dans le segment d’aval (iléo-colique le plus souvent) - Progression du boudin dans le sens du péristaltisme - Conséquences : strangulation mésentérique +++ Formes cliniques - Nourrisson +++ (2 mois- 2 ans) plus rarement gd enfant (+ svt sympt) - Primitives +++ plus rarement secondaires (Meckel, lymphome, PR ...)

27 IIA: physiopathologie

28 Invagination Intestinale Aiguë
Signes fonctionnels - Douleusr abdominales +++ évoluant par crises avec pâleur, arrêt du jeu - Refus du biberon ou du sein +++ - Hémorragie intestinale (rectorragies) +++ Examen cliniques - FID déshabitée - Perception du boudin pfs extériorisé à l ’anus Formes atypiques (fréquentes et trompeuses) - Neurologique +++, hémorragique, fébrile ... au moindre doute : échographie ++++

29 Invagination Intestinale Aiguë
Diagnostic paraclinique - ASP . matité droite . perte granité cæcal . Iléus flanc droit - Échographie +++ (diagnostic positif) - Lavement radiologique +++ (baryte diluée, air +++)

30 IIA : ASP

31 IIA : ASP

32 IIA : ASP

33 occlusion, épanchement, ischémie intestinale, péritonite/perforation
Echographie Diagnostic (image en cocarde > 2cm) = 100% Topographie Cause - Idiopathiques (> 90 %) - Secondaire Meckel, lymphome, duplication, purpura rhumatoïde Type - Iléocolique (> 90 %) - II,IIC, JJ, CC Complications occlusion, épanchement, ischémie intestinale, péritonite/perforation

34 Echographie (image en cocarde)

35 Echographie (IIA idiopathique)

36 Echographie (IIA secondaire)

37 (signe du croissant de la demi-lune)
Echographie (signe du croissant de la demi-lune)

38 Echographie (image liquidienne)

39 Echographie (formes compliquées) Occlusion Epanchement

40 Principe du traitement
Formes idiopathique iléo-colique (> 90 %) - Lavement . air + scopie . hydrosoluble + scopie - Chirurgie (si échec) désinvagination, +/- résection du grêle, vérification du grêle, appendicectomie Formes secondaires, compliquées, II (ou IIC), CC - Chirurgie idem + traitement de la cause

41 Lavement à lair

42

43 Lavement Hydrosoluble (Pince de homard)

44 Chirurgie IIA iléo-colique

45 Chirurgie IIA désinvaginée
Au cours de mon internat, j ’ai été l ’élève des Prs

46 IV. Pathologie gynécologique
Follicules ovariens Kystes ovariens Hémorragies kystiques Torsion d ’ovaire sur kyste sur ovaire « sain » Hydrosalpinx, pyosalpinx Hématocolpos Tumeurs ovariennes


Télécharger ppt "Syndromes douloureux abdominaux chirurgicaux de l’enfant"

Présentations similaires


Annonces Google