La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PATHOLOGIE SCROTALE HYDROCELE DE LA VAGINALE CRYPTORCHIDIE TORSION DU TESTICULE ET DE SES ANNEXES KYSTES DU CORDON.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PATHOLOGIE SCROTALE HYDROCELE DE LA VAGINALE CRYPTORCHIDIE TORSION DU TESTICULE ET DE SES ANNEXES KYSTES DU CORDON."— Transcription de la présentation:

1 PATHOLOGIE SCROTALE HYDROCELE DE LA VAGINALE CRYPTORCHIDIE TORSION DU TESTICULE ET DE SES ANNEXES KYSTES DU CORDON

2 HYDROCELE DE LA VAGINALE (1) Epanchement intra-vaginal de liquide péritonéal Epanchement intra-vaginal de liquide péritonéal Pratiquement toujours lié à la persistance dun canal péritonéo-vaginal Pratiquement toujours lié à la persistance dun canal péritonéo-vaginal présent dans 50% des cas jusquà lâge de 1 an. Fermeture peut intervenir jusquà 2 ans. présent dans 50% des cas jusquà lâge de 1 an. Fermeture peut intervenir jusquà 2 ans.

3 HYDROCELE DE LA VAGINALE (2) Peut être associé à une hernie inguino- scrotale Peut être associé à une hernie inguino- scrotale les mêmes dispositions anatomiques existent chez la fille les mêmes dispositions anatomiques existent chez la fille formes anatomiques variables en fonction du degré de fermeture du canal formes anatomiques variables en fonction du degré de fermeture du canal

4 HYDROCELE Clinique Tuméfaction scrotale non douloureuse de volume variable Tuméfaction scrotale non douloureuse de volume variable testicule difficilement palpable au sein de la bourse testicule difficilement palpable au sein de la bourse Pas d impulsion à la toux (varicocèle) Pas d impulsion à la toux (varicocèle) transillumination positive transillumination positive Diagnostic différentiel: tumeur, hématocèle, torsion, hydrocèle infectée... Diagnostic différentiel: tumeur, hématocèle, torsion, hydrocèle infectée...

5 HYDROCELE Traitement Régression spontanée jusquà 12 à 24 mois Régression spontanée jusquà 12 à 24 mois Intervention avant cet âge si association à une hernie Intervention avant cet âge si association à une hernie Après cet âge, si hydrocèle persistant et volumineux: Chirurgie Après cet âge, si hydrocèle persistant et volumineux: Chirurgie voie dabord inguinale, fermeture du canal péritonéo-vaginal à lorifice inguinal profond voie dabord inguinale, fermeture du canal péritonéo-vaginal à lorifice inguinal profond

6 CRYPTORCHIDIE Tout testicule non descendu ou incomplètement descendu est cryptorchide Tout testicule non descendu ou incomplètement descendu est cryptorchide peut être complète (intra-abdominale) ou incomplète (inguinale haute ou basse) peut être complète (intra-abdominale) ou incomplète (inguinale haute ou basse) testicules oscillants ou rétractiles testicules oscillants ou rétractiles ectopie testiculaire vraie est rare ectopie testiculaire vraie est rare 9/1000 naissances de sexe masculin 9/1000 naissances de sexe masculin fréquence plus importante chez Nné et préma fréquence plus importante chez Nné et préma

7 CRYPTORCHIDIE Clinique Position inguinale basse est la plus fréquente Position inguinale basse est la plus fréquente anomalies fonctionnelles du testicule et anatomiques associées (gubernaculum, CPV, épididyme) anomalies fonctionnelles du testicule et anatomiques associées (gubernaculum, CPV, épididyme) associations pathologiques: insuffisances hypophysaires, pseudo-hermaphrodisme... associations pathologiques: insuffisances hypophysaires, pseudo-hermaphrodisme...

8 CRYPTORCHIDIE Bilan Explorations endocriniènnes: testostérone, FSH et LH plasmatiques Explorations endocriniènnes: testostérone, FSH et LH plasmatiques Pas de bilan radiologique Pas de bilan radiologique évolution marquée par une bonne croissance staturo-pondérale mais un risque de stérilité accru et de dégénérescence testiculaire à lâge adulte (augmentation du risque de 20 à 40 fois) évolution marquée par une bonne croissance staturo-pondérale mais un risque de stérilité accru et de dégénérescence testiculaire à lâge adulte (augmentation du risque de 20 à 40 fois)

9 CRYPTORCHIDIE Traitement Traitements hormonaux: par HCG ou LHRH Traitements hormonaux: par HCG ou LHRH indiqué pour les testicules inguinaux entre 4 et 5 ans indiqué pour les testicules inguinaux entre 4 et 5 ans Traitement chirurgical: coelioscopie exploratrice (testicules intra-abdominaux) Traitement chirurgical: coelioscopie exploratrice (testicules intra-abdominaux) Abaissement testiculaire avec suppression du crémaster et du pédicule spermatique Abaissement testiculaire avec suppression du crémaster et du pédicule spermatique

10 TORSION DU CORDON SPERMATIQUE ET DE SES ANNEXES Interrogatoire très important Interrogatoire très important Premier diagnostic à évoquer devant un « scrotum aigu » Premier diagnostic à évoquer devant un « scrotum aigu » Clinique: grosse bourse très douloureuse avec rétraction à lanneau et irradiation abdominale, vomissements Clinique: grosse bourse très douloureuse avec rétraction à lanneau et irradiation abdominale, vomissements examens complémentaires: biologie, échodoppler testiculaire examens complémentaires: biologie, échodoppler testiculaire

11 TORSION DU CORDON SPERMATIQUE ET DE SES ANNEXES Premier diagnostic à évoquer devant un « scrotum aigu » Premier diagnostic à évoquer devant un « scrotum aigu » Interrogatoire très important Interrogatoire très important Clinique: grosse bourse très douloureuse avec rétraction à lanneau et irradiation abdominale, vomissements Clinique: grosse bourse très douloureuse avec rétraction à lanneau et irradiation abdominale, vomissements examens complémentaires: biologie, échodoppler testiculaire examens complémentaires: biologie, échodoppler testiculaire

12 TORSION Etiologie et Traitement Torsion supravaginale (Nné) accouchement laborieux chez une primipare avec gros BB Torsion supravaginale (Nné) accouchement laborieux chez une primipare avec gros BB Torsion intravaginale (12-18 ans): anomalies dinsertion de la vaginale sur le testicule Torsion intravaginale (12-18 ans): anomalies dinsertion de la vaginale sur le testicule Exploration scrotale, détorsion, fixation ou orchidectomie. Fixation controlatérale Exploration scrotale, détorsion, fixation ou orchidectomie. Fixation controlatérale DELAI 6h Détorsion manuelle +/- Détorsion manuelle +/-

13 TORSION DES ANNEXES Hydatides Hydatides circonstances étiologiques et dâge sont identiques circonstances étiologiques et dâge sont identiques Douleur plus localisée et perception dune petite voussure violacée au dessus du testicule Douleur plus localisée et perception dune petite voussure violacée au dessus du testicule Traitement médical mais souvent constatation per-opératoire (ablation) Traitement médical mais souvent constatation per-opératoire (ablation)

14 TORSION Diagnostic différentiel Epididymite: exceptionnelle avant 10 ans Epididymite: exceptionnelle avant 10 ans Orchites en particulier ourliènnes après 15 ans Orchites en particulier ourliènnes après 15 ans Hématocèle post-traumatique Hématocèle post-traumatique Hernie étranglée Hernie étranglée Hydrocèle, varicocèle, dysplasie rete testis Hydrocèle, varicocèle, dysplasie rete testis Tumeur testiculaire à évolution aiguë Tumeur testiculaire à évolution aiguë Oedème aigu idiopathique Oedème aigu idiopathique Gangrène de Fournier Gangrène de Fournier

15 KYSTES DU CORDON Portion du CPV qui est resté ouvert Portion du CPV qui est resté ouvert forme particulière dhydrocèle forme particulière dhydrocèle Localisation sur le cordon spermatique à mi- distance entre lépididyme et lorifice inguinal superficiel Localisation sur le cordon spermatique à mi- distance entre lépididyme et lorifice inguinal superficiel Diagnostic fait par transillumination Diagnostic fait par transillumination Traitement chirurgical (douleur ou volume) Traitement chirurgical (douleur ou volume)

16 Plusieurs tableaux différents Grosse bourse douloureuse Grosse bourse douloureuse Grosse bourse douloureuse et fébrile Grosse bourse douloureuse et fébrile Grosse bourse non douloureuse Grosse bourse non douloureuse Découverte fortuite dune tuméfaction Découverte fortuite dune tuméfaction

17 Grosse bourse douloureuse Torsion de testicule ou de ses annexes (adolescent) Douleur violente, parfois vomissements Douleur violente, parfois vomissements Testicule légèrement ascensionné Testicule légèrement ascensionné Examen difficile car douleurs ++ Examen difficile car douleurs ++ Quelques signes négatifs Quelques signes négatifs Pas de signes inflammatoires Pas de signes inflammatoires Pas de signes infectieux (brûlures mictionnelles, température) Pas de signes infectieux (brûlures mictionnelles, température) Examens para cliniques : Echographie doppler en URGENCE Examens para cliniques : Echographie doppler en URGENCE Conduite à tenir en URGENCE (8 heures), en cas de doute, exploration chirurgicale Conduite à tenir en URGENCE (8 heures), en cas de doute, exploration chirurgicale Autres diagnostics possibles : Orchite aigue, varicocèle, suppuration chronique, hydrocèle… Autres diagnostics possibles : Orchite aigue, varicocèle, suppuration chronique, hydrocèle…

18 Torsion testiculaire Tableau clinique Tableau clinique CAT / URGENCE CAT / URGENCE Exploration : Exploration : Torsion intra ou supravaginale Torsion intra ou supravaginale Torsion dune hydatide Torsion dune hydatide Incidence médicolégale Incidence médicolégale

19 Grosse bourse douloureuse et fébrile Douleur++ Douleur++ Signes daccompagnement : Signes daccompagnement : Fièvre (39 à 40°) Fièvre (39 à 40°) Brûlures mictionnelles, écoulement urétral.. Brûlures mictionnelles, écoulement urétral.. Oreillons Oreillons Examen : signes inflammatoires locaux, TR Examen : signes inflammatoires locaux, TR Orchiépididymite aigue Orchiépididymite aigue Traitement médical antibiotique (probabiliste puis adapté) et anti inflammatoire, repos… Traitement médical antibiotique (probabiliste puis adapté) et anti inflammatoire, repos… Autres diagnostics possibles : torsion vieillie, tumeur inflammatoire… Autres diagnostics possibles : torsion vieillie, tumeur inflammatoire…

20 Grosse bourse non douloureuse Symptomes : gène Symptomes : gène Examen : Palpation du testicule, de lépididyme, du cordon, des enveloppes. Examen : Palpation du testicule, de lépididyme, du cordon, des enveloppes. Transillumination, échographie Transillumination, échographie Diagnostics possibles Diagnostics possibles Hydrocèle, Kyste du cordon Hydrocèle, Kyste du cordon Varicocèle Varicocèle Tumeur testiculaire Tumeur testiculaire

21 Tumeur testiculaire Tumeur testiculaire palpée, confirmée en echographie Tumeur testiculaire palpée, confirmée en echographie Indication opératoire formelle Indication opératoire formelle Dosage des marqueurs Dosage des marqueurs Ligature première du cordon Ligature première du cordon

22 Hydrocele Volumineuse tumefaction scrotale Volumineuse tumefaction scrotale Souvent non douloureuse mais génante Souvent non douloureuse mais génante Indication opératoire si génante Indication opératoire si génante

23 Hydrocèle Ouverture de la vaginale Ouverture de la vaginale Evacuation Evacuation Palpation du testicule (echographie préopératoire) Palpation du testicule (echographie préopératoire)

24 Découverte systématique dune tuméfaction Examen clinique : tuméfaction testiculaire, ou non testiculaire Examen clinique : tuméfaction testiculaire, ou non testiculaire Examen échographique pour éliminer une tumeur testiculaire. Examen échographique pour éliminer une tumeur testiculaire. Conduite a tenir en fonction de létiologie retrouvée (hydrocele, kyste du cordon, lesion des enveloppes, de la peau…, varicocèle) Conduite a tenir en fonction de létiologie retrouvée (hydrocele, kyste du cordon, lesion des enveloppes, de la peau…, varicocèle) Différentier dune hernie Différentier dune hernie

25 Cas clinique Monsieur X a 43 ans, il vous consulte pour une forte fièvre (39 à 40°C), survenue depuis deux jours, associée a des brûlures mictionnelles. Monsieur X a 43 ans, il vous consulte pour une forte fièvre (39 à 40°C), survenue depuis deux jours, associée a des brûlures mictionnelles. Linterrogatoire ne montre pas lexistence dantécédents particuliers Linterrogatoire ne montre pas lexistence dantécédents particuliers Votre examen urologique révèle des organes génitaux normaux, le toucher rectal est extrêmement douloureux Votre examen urologique révèle des organes génitaux normaux, le toucher rectal est extrêmement douloureux

26 Cas clinique 1 Quels sont les arguments cliniques du diagnostic de prostatite aigue infectieuse. Quels sont les arguments cliniques du diagnostic de prostatite aigue infectieuse.

27 Cas clinique 1 Quel traitement médicamenteux prescrivez vous en première intention (doses, durées)?Quelles informations donnez vous au patient, quels examen biologiques prescrivez vous? Quel traitement médicamenteux prescrivez vous en première intention (doses, durées)?Quelles informations donnez vous au patient, quels examen biologiques prescrivez vous?


Télécharger ppt "PATHOLOGIE SCROTALE HYDROCELE DE LA VAGINALE CRYPTORCHIDIE TORSION DU TESTICULE ET DE SES ANNEXES KYSTES DU CORDON."

Présentations similaires


Annonces Google