La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES ISOLEMENTS. La mise en œuvre et l interruption des mesures d isolement nécessitent une prescription médicale. !

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES ISOLEMENTS. La mise en œuvre et l interruption des mesures d isolement nécessitent une prescription médicale. !"— Transcription de la présentation:

1 LES ISOLEMENTS

2 La mise en œuvre et l interruption des mesures d isolement nécessitent une prescription médicale. !

3 DESMONS Mission 1 ère Nécessité de prévenir les risques de transmission de certaines maladies virales et bactériennes pour tous les patients quelque soit la pathologie l application des « PRECAUTIONS STANDARD »

4 DESMONS RAPPEL Les « Précautions Standard » (1) : Les « Précautions Standard » (1) : vis à vis des risques de transmission par le sang, les liquides biologiques ou tout autre produit d origine humaine. Lavage et / ou désinfection des mains Port de gants à bon escient et changés entre 2 patients, 2 activités et après lavage des mains Port de surblouse, masque, lunettes,

5 DESMONS RAPPEL Les « Précautions Standard» (2) : Matériel souillé à pré-désinfecter puis désinfecter ou stériliser Nettoyage des surfaces Transport de prélèvements biologiques, de linge et de matériels souillés (emballage étanche et fermé) Si accident d exposition au sang (A.E.S.) ou autre liquide biologique se référer aux démarches à suivre préconisées par la médecine du personnel

6 DESMONS les mesures spécifiques sont mises en place: En fonction de l agent infectieux (mode de transmission de lagent infectieux). En fonction de l état immunologique du patient. L isolement

7 DESMONS Nos objectifs : Eviter la transmission dun agent infectieux dun individu à un autre individu = ISOLEMENT SEPTIQUE Eviter la transmission d un agent potentiellement infectant à des patients immunodéprimés = ISOLEMENT PROTECTEUR L isolement

8 DESMONS Indications: Infection naturellement contagieuse (fièvre typhoïde) Agent infectieux spontanément non contagieux mais susceptible d être disséminés dans l environnement et d être transmis (transmission croisée) Portage ou excrétion d une B.M.R. (S.A.R.M. etc…) L isolement septique

9 DESMONS L isolement septique

10 DESMONS Les précautions particulières: Précautions « contact » = « C » Précautions « gouttelettes »=« G » Précautions « air » = « A » L isolement septique

11 DESMONS Précautions « C » = transmission par contact. Chambre individuelle ou regroupement Port des gants dès l entrée dans la chambre Traitement des mains (PHA ou lavage hygiénique) après avoir ôté les gants et avant de sortir de la chambre. Port de surblouse U.U. ou Pliage intérieur / intérieur( si reste dans la chambre, inversement si reste hors de la chambre). Matériel à U.U. si possible ou réservé patient. Tri du linge, des déchets Urines et selles manipuler avec des gants Ménage biquotidien et en fin de programme d entretien des locaux L isolement septique

12 DESMONS Isolement CONTACT EOH-DN-VK 03/2004 Avant dentrer dans la chambre, demandez conseil à une INFIRMIERE

13 DESMONS Précautions de type «CONTACT» 1- Précautions « standard » : Lavage et / ou désinfection des mains Port de gants, surblouse, lunettes, masque Fermer la porte de la chambre Limiter au maximum les allées et venues Mettre hors de la chambre le dossier médical et le dossier de soins 2- Précautions particulières : Isolement en chambre individuelle si possible. Dans le cas contraire, regroupement des malades atteints par le même micro-organisme Port de gants dès l entrée dans la chambre Lavage des mains après avoir ôté les gants et avant de sortir de la chambre avec un savon antiseptique ou une solution hydroalcoolique. Ne plus toucher l environnement du malade après avoir ôté les gants et sêtre lavé les mains Port de blouse en cas de contact avec le patient ou avec des surfaces ou matériels pouvant être contaminés Limitation des déplacements Utilisation maximale d instruments à usage unique ou dédiés exclusivement au patient.

14 DESMONS Les précautions « A » = transmission aéroportée, fines particules < 5µ (« Droplet nuclei », poussières) Isolement en chambre individuelle, maintenue en pression négative, avec un renouvellement d air de 6 volumes/heure, porte fermée. Ou regroupement des patients atteints par le même micro- organisme. Masque dès lentrée, limiter les déplacements du patient. L isolement septique

15 DESMONS IsolementAIR EOH-DN-VK 03/2004 Avant dentrer dans la chambre, demandez conseil à une INFIRMIERE

16 DESMONS Précautions « standard » : Lavage et / ou désinfection des mains Port de gants Port de surblouse, lunettes, masque Fermer la porte de la chambre Mettre hors de la chambre le dossier médical et le dossier de soins Limiter au maximum les allées et venues 2- Précautions particulières : Isolement en chambre individuelle maintenue en pression négative avec un renouvellement d air de 6 volumes/heure, porte fermée. En cas d impossibilité, regroupement des malades atteints par le même micro-organisme Port obligatoire de masque avant dentrer dans la chambre Limitation des déplacements du patient Précautions de type «AIR»

17 DESMONS Les précautions « G » = gouttelettes supérieures à 5µ (salive ou sécrétions des voies aériennes supérieures.) Chambre individuelle ou regroupement Masque autour du lit du malade Déplacements limités et port du masque lorsquil quitte la chambre. Tri du linge (sac biodégradable), des déchets. Ménage de cette chambre en fin de programme et biquotidien L isolement septique

18 DESMONS IsolementGOUTTELETTES EOH-DN-VK 03/2004 Avant dentrer dans la chambre, demandez conseil à une INFIRMIERE

19 DESMONS

20 DESMONS L isolement septique A la levée de l isolement ou la sortie du patient: ( porter gants et surblouse Evacuer les déchets à risque, Eliminer le linge dans un sachet biodégradable, Nettoyer l ensemble des surfaces (mobilier, sanitaires, murs, fenêtres, portes et clenches, sols etc…) avec une lavette imprégnée d un produit nettoyant- désinfectant correctement dilué. Effectuer le nettoyage 2 fois à 1/4 d heure ou 1/2 heure d intervalle.

21 DESMONS L isolement protecteur Indications: Protection d un patient fragile ou immunodéprimé ( patient granulopénique, grand brûlé).

22 DESMONS IsolementPROTECTEUR EOH-DN-VK 03/2004 Avant dentrer dans la chambre, demandez conseil à une INFIRMIERE

23 DESMONS L isolement protecteur

24 DESMONS L isolement protecteur Chambre individuelle Traitement des mains (PHA ou lavage hygiénique de des mains) avant tout contact avec le patient. Masque et charlotte Blouse stérile à U.U. ( > 100 PN) Matériel à U.U. dans la chambre Linge stérile pour le lit et le patient (Toilette, habits) Déchets évacués après les soins Entretien de la chambre en début de programme

25 Pliage dune blouse suspendue à lextérieure de la chambre 1 23 Dessins effectués par Me LEMENOREL Michelle, Agent au Centre Hospitalier de Gonesse. Mars 2004

26 DESMONS Pliage dune blouse suspendue à lintérieure de la chambre 123 Dessins effectués par Me LEMENOREL Michelle, Agent au Centre Hospitalier de Gonesse. Mars 2004

27 DESMONS L isolement protecteur le risque aspergillaire Pas de fleurs, pas de thé, pas de poivre, pas de légumes non nettoyés ni de fruits et de légumes avec des poils ( Kiwi). Contacter les diététiciennes

28 DESMONS L isolement protecteur A la levée de l isolement ou la sortie du patient : Effectuer un entretien normal (pas de double nettoyage) de la chambre à la sortie d un patient.


Télécharger ppt "LES ISOLEMENTS. La mise en œuvre et l interruption des mesures d isolement nécessitent une prescription médicale. !"

Présentations similaires


Annonces Google