La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Découverte des caractéristiques du métier d'enseignant d'EPS dates: 19 - 26 sept - 03 -10- 17 oct 2006 CONTRÔLE DST 1H: questions de cours.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Découverte des caractéristiques du métier d'enseignant d'EPS dates: 19 - 26 sept - 03 -10- 17 oct 2006 CONTRÔLE DST 1H: questions de cours."— Transcription de la présentation:

1 Découverte des caractéristiques du métier d'enseignant d'EPS dates: sept oct 2006 CONTRÔLE DST 1H: questions de cours

2 Découverte des caractéristiques du métier d'enseignant d'EPS Les caractéristiques générales Les prescriptions institutionnelles Propositions professionnelles

3 Les caractéristiques générales du métier Un métier ancré dans la pratique pédagogique Un métier de lhumain (M. Cifali Genève; 1991) Un métier dinteractions maître – élèves (M. Piéron, Liège) Un métier de compétences didactiques et pédagogiques (Ph. Perrenoux, Genève)

4 I. Un métier ancré dans la pratique pédagogique G. Mialaret; Education et monde moderne, PUF, 1966,p40 « La condition de tout progrès réside dans une nouvelle formation des maîtres… -tant que les futurs maîtres ne pourront pas être associés à une pratique concrète de méthodes et à l'expérimentation… -tant qu'on se bornera à leur faire des cours théoriques sur la psychologie et la pédagogie… -on ne créera pas cet état de progrès constant qui est la condition de toute adaptabilité à un monde en évolution permanente ». Cela implique que la formation soit ancrée dans laction…

5 Conduire la séance dEPS Evaluer les conduites Ajuster lenseignement Concevoir lenseignement Construire lenseignement Concevoir lenseignement Construire lenseignement Régulations LAPRATIQUELAPRATIQUE METIERANCREDANSMETIERANCREDANS

6 Evaluer les conduites Ajuster lenseignement Conduire la séance dEPS Apprentissage / Motivation Concevoir lenseignement Construire lenseignement

7 Ajuster lenseignement Conduire la séance dEPS Evaluer les conduites Observer – analyser - interpréter Apprentissage / Motivation Concevoir lenseignement Construire lenseignement

8 Observer Analyser Interpréter Difficultés Réussites Disposer doutils dobservation (niveaux dhabileté) Les moments remarquables de laction Lactivité fonctionnelle (Représentations - perception – équilibre – effort – affectivité) Evaluer les conduites

9 Conduire la séance dEPS Evaluer les conduites Observer – analyser - interpréter Apprentissage / Motivation Ajuster lenseignement Improviser - reconstruire Concevoir lenseignement Construire lenseignement

10 Ajuster lenseignement ou reconstruire plus tard Improviser « ici et maintenant » Changer le but de la tâche Modifier le dispositif matériel Réorganiser les groupements délèves d'une séance à l'autre de nouvelles solutions d'enseignement (contenus et procédures) qui gagnent en pertinence.

11 Conduire la séance dEPS Evaluer les conduites Observer – analyser - interpréter Apprentissage / Motivation Ajuster lenseignement Improviser - reconstruire Concevoir lenseignement Construire lenseignement Choix de thèmes détudes Choix de situations

12 Concevoir lenseignement Construire lenseignement -spécifiques des activités enseignées -signifiants pour les élèves Choisir des thèmes d'études pertinents: Ils articulent les finalités de l'éducation et apprentissages qui visent à développer les capacités daction des élèves Construire des situations -Finalisées par un but -Activent – orientent – transforment lactivité des élèves Elles provoquent des phénomènes d'adaptation et répondent à une trame d'objectifs : compétences et de connaissances.

13 Approche du Volley pour… …répondre à des visées éducatives comme «apprendre à vivre ensemble, devenir plus autonome et plus responsable ». (élément de culture) Objet détude scolaire : Le jeu de soutien, expression dune relation dentraide et de solidarité 2/1. Volley-Ball : Jacques Metzler 2001 « Il articule les finalités de l'éducation et des apprentissages qui visent à développer les capacités daction des élèves » Il est spécifique de lactivité enseignée Il est signifiant pour les élèves Concevoir l enseignement

14 -les « spectateurs » de la récupération du ballon -les « acteurs » qui ont le plus souvent une conduite pré-déterminée de joueur-relais en position avancée… …comme si dans tous les cas la récupération du ballon était favorable… …or précisément, le jeu de soutien consiste à déterminer les conditions nécessaires pour assurer la continuité du jeu… …et parmi celles-ci, le déplacement vers lavant nest pas toujours la meilleure solution Le jeu de soutien, expression dune relation dentraide et de solidarité Conduites observées:

15 Conduites attendues: apprendre à gérer de lincertitude pour développer une compétence nouvelle : « assurer collectivement la transition entre le jeu défensif et le jeu offensif. » Situations selon le niveau de compétence…

16 6 ème Règles: ? 2m 12 J.Metzler EPS 296 -terrain 4,5 x 6m, jeu 2x2 -zone 1,5 m denvoi et de réception de service -opportunité du jeu en appui ou du jeu en soutien Décisions: -se déterminer réceptionneur ? -pt marqué sur tout le terrain adverse (tie break) Construire lenseignement

17 J.Metzler EPS ème Règles : ? 2, terrain 6x9m jeu 3x3 -zone 3 m denvoi de service Décisions : -opportunité du jeu en appui ou du jeu en soutien -renvoi de nimporte où -pt marqué sur tout le terrain adverse (tie break) -adopter un rôle (réception - non réception/relai)

18 4 ème Règles : 2, J.Metzler EPS terrain 7.5x7.5m jeu 4x4 -service en position avancée -3 contrats : a)3 touches et relais autorisé à bloquer le ballon b)4 touches c) 3touches -pt marqué sur tout le terrain.Valeur du point en fonction du contrat Décisions : -adopter un rôle (réception - non réception - relai) -choix du contrat en fonction des capacités… exemple contrat (b)…

19 Identification des Contenus denseignement (modèle du « pratiquant cultivé ») Intelligibilité de laction Sociabilité de laction Sensibilité de laction Motricité -discriminer des situations favorables et non favorables -agir dans un projet collectif (règles placement et communication) -se repérer à laide de la vue - de louie - de la proprioception -gestes de conservation-progression du ballon : être prêt, mise mouvement avant laction du réceptionneur…

20 II.Un métier de lhumain M. Cifali Genève; 1991 Un métier de lhumain qualifié de PRAXIS La praxis est laction par laquelle les sujets sont les agents essentiels du développement de leur propre autonomie. (la liberté pédagogique se mérite, même si le statut lautorise) Lintuition a donc une large place dans le métier, mais une intuition soutenue par des connaissances objectives. (la réflexion consiste à prendre de la distance avec la pratique pour la faire évoluer) Conclusion:la « praxis » ne peut se passer de subjectivité, ni de réflexivité

21 Un métier qui attribue au savoir un statut particulier: Laccès au savoir se moque des frontières théoriques: Alors que létude théorique est cloisonnée à lintérieur de champs scientifiques… …lenseignement au contraire est un acte pratique qui implique tous les phénomènes simultanément. Le métier est complexe car on ne peut pas dissocier laccès au savoir de lintérêt du sujet, des enjeux intersubjectifs et sociaux. -pour le sujet, le savoir est toujours jugé utile ou non -pour le sujet, le savoir est soumis au jugement dautrui -dans le groupe, le savoir subit un jugement de valeur

22 Bettelheim formule lenjeu ainsi: « La motivation la plus profonde et la plus importante qui pousse lenfant à apprendre… -nest pas lapprobation dune société quil perçoit vaguement (linsertion professionnelle est un sentiment vague) -ni le souci de faire plaisir à ses parents ou à ses maîtres (motivations extrinsèques) Seule la conviction intime de ce que les études peuvent apporter à lindividu lui-même peut venir à bout des handicaps et des blocages scolaires les plus graves ». Le professionnel se doit constamment dinterroger comment naît pour chacun le désir dapprendre, lappétit pour le savoir… …le sens des apprentissages se dessine entre le désir et lintérêt

23 Un métier de lhumain engagé dans linstitutionnel et le social (pb du sens pour lenseignant) Le professionnel est porteur de linstitution: -lois dorientation 1989 (Jospin) et 2004 (Fillon) -mission du professeur programmes de 1996 à réglementation des risques daccidents 2000 Le métier est social -le travail se fait en groupes susceptibles dêtre transformés en communauté de vie. -les règles de vie sont nécessaires pour apprendre à vivre avec lautre.

24 III. Un métier dinteractions maître - élèves M. Piéron; Université de Liège L'action pédagogique est une activité complexe et évolutive, dans laquelle 2 phases se déterminent réciproquement phase préactive phase interactive -diagnostic -choisir les objectifs, les stratégies, les formes d'organisation, -établir une prescription de tâches initiales Présentation – organisation - feed-back Phase importante qui influe sur le contrôle disciplinaire, et le climat de classe

25 6 catégories de fonctions (Pieron) : Elles déplacent le centre d'intérêt du maître vers l'interaction maître - élèves… l'instruction (le quoi – le comment réussir) le feed-back l'organisation (avec qui) l'affectivité, réaction aux évènements la réponse à l'intervention verbale de l'élève (réaction à la situation) lobservation LEXPERT LE STAGIAIRE Ces catégories posent la question du passage de la connaissance à la compétence de l'enseignant PROPOSITIONSINTERACTIONS FB:26% du total -Simples 25% maj approbatifs -Informatifs 75% maj désapprobatif

26 IV. Un métier de compétences Ph. Perrenoud; Genève IV. Un métier de compétences Ph. Perrenoud; Genève Des compétences didactiques choix des savoirs et des conditions de transmission Des compétences pédagogiques conditions des relations et des communications

27 Des compétences didactiques 1. La maîtrise du curriculum de connaissances 2. La maîtrise des savoirs à enseigner (transposition à lécole)

28 1. La maîtrise du curriculum de connaissances : La culture de référence se présente sous deux formes: -les savoirs ou savoir-faire savants ou les pratiques professionnelles et sociales de référence -leurs transpositions dans les textes qui définissent les objectifs et les programmes (de 1996 à 2002) Quelles sont ces pratiques de référence?…

29 Pratiques sociales de référence pratiques dentretien santé, bien être, esthétisme: la place du corps est sociale pratiques ludiqueshédonisme pratiques de loisir pratiques sportivesinstitutionnalisation pratiques artistiquescréation pratiques adaptéestenir compte du handicap utilisation du « temps libre » Pratiques socialesFonctions

30 2/1. créer un curriculum réel adapté à la situation globale de la classe -le savoir subit des transformations: segmentation, découpage, progression, simplification,... -il doit aussi sinscrire dans un contrat qui fixe le statut du savoir, de lerreur, de leffort. 2/2. construire des situations dapprentissage : savoir enseigner, cest planifier un enchaînement de situations 2. La maîtrise des savoirs à enseigner : « Enseigner cest bricoler les savoirs pour les rendre enseignables »… 8 types dopérations:

31 2/3. prévoir une régulation du dispositif: adaptation aux réactions des élèves 2/4. prévoir la différenciation pédagogique: proposer des situations diverses à des élèves différents, individualiser. 2/5. négocier : les élèves ont un pouvoir, le maître doit apprendre à définir un contrat et négocier les contenus, les démarches et les consignes

32 2/6. maîtriser lévaluation formative: évaluation qui jalonne lapprentissage par le recueil de données, linterprétation des observations, et la recherche de solutions. … nécessité doutils pour le maître, pour lélève 2/7. maîtriser lévaluation prédictive : elle fonde un pronostic de réussite à légard de comportements attendus 2/8. maîtriser lévaluation sommative : fonction docimologique - sensibilisation aux usages des notes et des appréciations qualitatives - préparation aux épreuves, aux barèmes.

33 Des compétences pédagogiques 1. Maîtrise de la communication 2. Connaître lenfant et de ladolescent 3. Se connaître comme… -une personne -comme un professionnel 4. Travailler en équipe avec des adultes

34 1.Maîtrise de la communication : relations entre personnes relations interculturelles Affects – Normes – Codes - Enjeux de pouvoir Sexes – générations - classes sociales – ethnies Enseigner cest communiquer (échecs constatés par manque de contact) (échecs constatés par incommunicabilité) interactions au sein de lorganisation Statuts Rôles Documentation Nouvelles technologies

35 2. Connaître lenfant et de ladolescent Ontogenèse SociogenèsePsychogenèse développement humain Groupements des adolescents Représentations des élèves sur lécole et les savoirs

36 3. Travailler en équipe avec des adultes Connaître le public scolaire participer au fonctionnement de létablissement collaborer avec les parents délèves collaborer avec des chercheurs en éducation travailler avec des collègues

37 4. Se connaître comme personne VS professionnel Lenseignant Identité personnelle Identité professionnelle Harmonie ? ou Conflit ? Quelle marge de liberté ? - capacité dauto-analyse de sa pratique - position éthique: ladhésion à des valeurs, des principes - connaissance du système éducatif, de son histoire

38 La connaissance du système éducatif fait lobjet du chapitre suivant


Télécharger ppt "Découverte des caractéristiques du métier d'enseignant d'EPS dates: 19 - 26 sept - 03 -10- 17 oct 2006 CONTRÔLE DST 1H: questions de cours."

Présentations similaires


Annonces Google