La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

4 ème point 1er point2ème point 3ème point éléments de cadrage institutionnel Des personnes un projet partenariat.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "4 ème point 1er point2ème point 3ème point éléments de cadrage institutionnel Des personnes un projet partenariat."— Transcription de la présentation:

1 4 ème point 1er point2ème point 3ème point éléments de cadrage institutionnel Des personnes un projet partenariat

2 Des personnes Porteuses de connaissancescompétences différentes et complémentaires Ayant pour objectif Construisent ensemble un projet aux dimensions Dans un partenariat Membres de léquipe pédagogique La maîtrise des éléments de cadrage institutionnel La réalisation dun projet commun Pédagogiques, didactiques, fondé sur des valeurs éthiques communes. Personnalités extérieures lexpertise technique, scientifique … Scientifiques, techniques, culturelles Articulées, imbriquées 4 ème point 1er point2ème point 3ème point

3 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Deux objectifs pour les élèves (dès leur plus jeune âge et tout au long de leur scolarité) –se situer dans leur environnement mieux percevoir linterdépendance des sociétés humaines avec lensemble du système planétaire –y agir de manière responsable mieux percevoir la nécessité pour tous dadopter des comportements propices à la gestion durable de celui-ci ainsi quau développement dune solidarité mondiale. ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Généralisation dune éducation à lenvironnement pour un développement durable (EEDD) - rentrée 2004 N° 28 du 15 juillet 2004

4 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Une dimension éducative Qui prend en compte : –les différentes échelles de temps et despace ; –la complexité du domaine une approche systémique ; –les différents axes danalyse scientifique composantes environnementales, économiques, sociales, culturelles ; –la complexité des questions et des réponses envisagées, une approche critique importance des choix responsabilité de chacun dans ces choix. N° 28 du 15 juillet 2004

5 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Léducation à lenvironnement pour un développement durable est : Une éducation ancrée dans toutes les disciplines Une éducation aux modalités diversifiées Une éducation qui va être généralisée N° 28 du 15 juillet 2004

6 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier N° 14 du 5 avril 2007 ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Seconde phase de généralisation de léducation au développement durable (EDD) Points dappui : –un cadre institutionnel, avec la Charte de lenvironnement –un nouveau cadre européen la stratégie de Vilnius. Déclinaison de la Décennie pour léducation au développement durable (Organisation des Nations Unies)

7 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier N° 14 du 5 avril ème plan de généralisation (BO 14 du 5 avril 2007) Inscrire plus largement léducation au développement durable dans les programmes denseignement Multiplier les démarches globales dans les établissements et les écoles Former les professeurs et les autres personnels impliqués dans cette éducation N° 14 du 5 avril ème plan de généralisation (BO 14 du 5 avril 2007) Inscrire plus largement léducation au développement durable dans les programmes denseignement Multiplier les démarches globales dans les établissements et les écoles Former les professeurs et les autres personnels impliqués dans cette éducation

8 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier La mise en œuvre de lEDD repose sur les enseignements obligatoires le socle commun de connaissances et de compétences (BO n° 29 du 20 juillet 2006) La logique du socle implique de : mobiliser toutes les disciplines à lécole primaire, au collège et au lycée, développer le travail entre les disciplines et les approches croisées. N° 14 du 5 avril 2007 Inscrire plus largement léducation au développement durable dans les programmes denseignement La mise en œuvre de lEDD repose sur les enseignements obligatoires le socle commun de connaissances et de compétences (BO n° 29 du 20 juillet 2006) La logique du socle implique de : mobiliser toutes les disciplines à lécole primaire, au collège et au lycée, développer le travail entre les disciplines et les approches croisées. N° 14 du 5 avril 2007 Inscrire plus largement léducation au développement durable dans les programmes denseignement

9 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier N° 14 du 5 avril 2007 Multiplier les démarches globales dans les établissements et les écoles Rappel de lexistant : des établissements éco-responsables, des établissements ayant mis en place un « agenda 21 ». Une nouveauté : Le concept d établissement en démarche de développement durable (E3D) défini comme se caractérisant par « larticulation et la mise en synergie entre les différents niveaux daction. »

10 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier N° 14 du 5 avril 2007 Multiplier les démarches globales dans les établissements et les écoles Renforcement de la circulaire de 2004 Nécessité détablir des partenariats (la liste des partenaires possibles donnée en 2004 est reprise) La démarche de projet est préconisée.

11 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Pour réaliser ces trois objectifs, il convient dadapter et de renforcer le pilotage aux différents échelons. Aux niveaux national et international : des actions du programme national de pilotage, le site Éduscol, des actions internationales Au niveau académique : un responsable académique désigné par le recteur anime un groupe de pilotage, Dans létablissement ou lécole N° 14 du 5 avril 2007

12 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Donner à lensemble des acteurs de lacadémie une culture du développement durable Poursuivre leffort de formation des personnels enseignants et éducatifs Articuler les stratégies menées dans les premier et second degrés afin de construire un véritable parcours scolaire en EDD Favoriser la généralisation des « Etablissements en démarche de développement durable » (E3D) Faire de lEducation nationale un acteur régional majeur pour lEDD Le plan académique ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

13 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Cest au cycle 3 que la notion dEDD apparaît de façon explicite. Les programmes de sciences et de géographie contribuent à léducation au développement durable. Sciences expérimentales et technologie Comprendre et décrire le monde réel, celui de la nature et celui construit par lHomme, agir sur lui, et maîtriser les changements induits par lactivité humaine. « Les élèves comprennent que le développement durable correspond aux besoins des générations actuelles et futures. En relation avec les enseignements de culture humaniste et dinstruction civique, ils apprennent à agir dans cette perspective. » Les programmes officiels hors-série N°3 du 19 juin 2008

14 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Géographie Chapitre « Des réalités géographiques locales à la région où vivent les élèves » traiter un sujet détude permettant une première approche du développement durable : leau dans la commune ou les déchets. Chapitre « Produire en France », étudier 4 types despaces dactivités : - une zone industrialo-portuaire, - un centre tertiaire, - un espace agricole - et une zone de tourisme. Les programmes officiels hors-série N°3 du 19 juin 2008 Dans le cadre de lapproche du développement durable, ces 4 études mettront en valeur les notions : - de ressources, - de pollution, - de risques - et de prévention.

15 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier 7 chantiers Cest dans le 3ème que lEDD est abordée. Chantier n° 3 Former des individus cultivés et des citoyens responsables Il sagit de donner aux élèves loccasion dacquérir Une plus solide éducation du citoyen (3ème item/3) : Assurer à tous, par une large offre dactivités, léducation au développement durable, […] aux grands enjeux de la société daujourdhui ; Le projet académique

16 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Ci-après 12 diapositives illustrant une possible lecture dun texte officiel qui met en exergue des éléments qui nous ont semblé incontournables pour une insertion réussie de projet EDD dans les apprentissages scolaires. Le socle commun de connaissances et de compétences N° 29 du 20 juillet 2006

17 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Quelques pistes pour articuler lEDD au socle commun de connaissances et de compétences Groupe Départemental Sciences 34 Conception et réalisation : Daniel COMTE Conseiller Académique pour lEnseignement Scientifique à lÉcole Philippe MAHUZIÈS Responsable du Centre Ressources Ecolothèque

18 Les piliers du socle commun la maîtrise de la langue française la pratique d'une langue vivante étrangère les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique la maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication la culture humaniste les compétences sociales et civiques l'autonomie et l'esprit d'initiative Introduction générale Cliquez sur le pilier pour avoir accès aux chapitres connaissances, capacités, attitudes qui sont visées dans une démarche EDD.

19 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier SOCLE COMMUN DE CONNAISSANCES ET DE COMPETENCES Il détermine ce que nul nest censé ignorer à la fin de la scolarité obligatoire Définition : Le socle commun est constitué dun ensemble de connaissances et de compétences quil est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel et réussir sa vie en société. Spécificité : Donner du sens à la culture scolaire fondamentale, en se plaçant du point de vue de lélève et en construisant les ponts indispensables entre les disciplines et les programmes. Maîtriser le socle commun : cest être capable de mobiliser ses acquis dans des tâches et des situations complexes, à lécole puis dans sa vie ; cest posséder un outil indispensable pour continuer à se former tout au long de la vie afin de prendre part aux évolutions de la société ; cest être en mesure de comprendre les grands défis de lhumanité, la diversité des cultures et luniversalité des droits de lhomme, la nécessité du développement et les exigences de la protection de la planète. retour

20 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier La maîtrise de la langue française Pilier 1 L'apprentissage de l'orthographe et de la grammaire favorise une pensée précise ainsi qu'un raisonnement rigoureux et facilement compréhensible. Il est nécessaire d'atteindre une maîtrise correcte de l'orthographe, dans les écrits spontanés des élèves, dès la fin de l'école primaire. Cest par une vigilance particulière dans toutes les situations d'enseignement que cette maîtrise pourra être acquise. Dans le chapitre Connaissances Dans le chapitre capacités capacité … à lire… à écrire… s'exprimer à l'oral lire à haute voix, de façon expressive, un texte dégager l'idée essentielle d'un texte lu ou entendu manifester sa compréhension de textes variés rédiger un texte bref, cohérent, construit en paragraphes : description, explication, texte argumentatif, compte rendu adapter le propos au destinataire prendre la parole en public prendre part à un dialogue, un débat rendre compte d'un travail individuel, collectif adapter sa prise de parole Tous textes documentaires, brochure, documents de recherche … Compte-rendu dexpérience, de visite, de travaux de groupe … Cahier dexpériences Rapport de travaux de groupe, de recherche … retour

21 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Pratique dune langue vivante étrangère Pilier 2 Elle implique également la connaissance et la compréhension des cultures dont la langue est le vecteur : elle permet de dépasser la vision que véhiculent les stéréotypes. Lapprentissage dune langue étrangère développe la sensibilité aux différences et à la diversité culturelle. Il favorise louverture desprit et la compréhension dautres façons de penser et dagir. Dans lintroduction Dans le chapitre Attitudes retour

22 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Principaux éléments de culture scientifique et technologique Pilier 3 Culture scientifique et technologique Les sciences expérimentales et les technologies ont pour objectif de comprendre et de décrire le monde réel, celui de la nature, celui construit par lhomme ainsi que les changements induits par lactivité humaine. Létude des sciences et des technologies contribue à faire comprendre aux élèves la distinction entre faits et hypothèses vérifiables, opinions et croyances. Pour atteindre ces buts, l'observation, le questionnement, la manipulation et l'expérimentation sont essentiels. Dans le chapitre Connaissances maîtrise progressive de la matière et de l'énergie permet à l'Homme d'élaborer une extrême diversité d'objets techniques dont il faut connaître l'impact sur l'environnement. Dans le chapitre Capacités L'élève doit être capable de pratiquer une démarche scientifique : savoir observer, questionner, formuler une hypothèse et la valider, argumenter, modéliser de façon élémentaire ; d'expérimenter d'exprimer et d'exploiter les résultats d'une mesure ou d'une recherche Dans le chapitre Attitudes L'appréhension rationnelle des choses développe le sens de l'observation ; la curiosité, l'ouverture d'esprit ; l'esprit critique ; la conscience dimplications éthiques ; la responsabilité face à l'environnement, au monde vivant, à la santé. Sapplique à tout projet sur létude dun milieu, de ses ressources, de lutilisation dénergies … retour

23 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Maîtrise des techniques usuelles de linformation et de la communication Pilier 4 Les connaissances et les capacités relatives à la maîtrise des techniques usuelles de linformation et de la communication sont acquises dans le cadre d'activités relevant des différents champs disciplinaires. - s'approprier un environnement informatique de travail - créer, produire, traiter, exploiter des données - s'informer, se documenter - communiquer, échanger. Le développement du goût pour la recherche et les échanges d'informations doit s'accompagner d'une attitude responsable : - critique et réfléchie vis-à-vis de l'information disponible - et de responsabilité dans l'utilisation des outils interactifs. Dans lintroduction Dans le chapitre Attitudes Dans le chapitre Capacités Tous relevés dobservation peuvent être saisis, mis en tableau, transformés en graphiques exploités, échangés par courriel.. retour

24 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier La culture humaniste Pilier 5 La culture humaniste contribue à la formation du jugement, du goût et de la sensibilité. Elle enrichit la perception du réel, ouvre l'esprit à la diversité des situations humaines, invite à la réflexion sur ses propres opinions et sentiments. La culture humaniste aide à la formation d'opinions raisonnées, prépare à la construction de sa propre culture et conditionne son ouverture au monde. Les élèves doivent être capables : - de lire et utiliser différents langages, différents types de textes, tableaux et graphiques, schémas, représentations cartographiques - de situer dans le temps les découvertes scientifiques ou techniques, de les mettre en relation avec des faits historiques, culturels utiles à leur compréhension. La culture humaniste a pour but de cultiver une attitude de curiosité. Les élèves doivent avoir des repères géographiques : (les grands ensembles physiques et humains, les grands types d'aménagement… ) des repères historiques (mettre en relation faits politiques, économiques, sociaux, culturels, religieux, scientifiques et techniques, littéraires et artistiques) comprendre l'unité et la complexité du monde (première approche des grands principes de la production et de léchange ; de la mondialisation ; des inégalités et des interdépendances dans le monde ; des notions de ressources, de contraintes, de risques, du développement durable) Dans lintroduction Dans le chapitre Attitudes Dans le chapitre Capacités Dans le chapitre Connaissances retour

25 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Les compétences sociales et civiques Pilier 6 Chaque élève doit être capable : - de respecter les règles, notamment le règlement intérieur de létablissement ; - de communiquer et de travailler en équipe, ce qui suppose savoir écouter, faire valoir son point de vue, négocier, rechercher un consensus, accomplir sa tâche selon les règles établies en groupe ; - dévaluer les conséquences de ses actes : savoir reconnaître et nommer ses émotions, ses impressions, pouvoir saffirmer de manière constructive. La vie en société se fonde sur : - le respect de soi ; - le respect des autres (civilité, tolérance, refus des préjugés et des stéréotypes) - la volonté de résoudre pacifiquement les conflits ; - la conscience que nul ne peut exister sans autrui :. conscience de la contribution nécessaire de chacun à la collectivité ;. sens de la responsabilité par rapport aux autres ;. nécessité de la solidarité : prise en compte des besoins des personnes en difficulté (physiquement, économiquement), en France et ailleurs dans le monde. -1- Vivre en société Dans le chapitre Attitudes Dans le chapitre Capacités Cf. dimension socialisatrice des pratiques de la pédagogie de projet : travaux de groupe, répartition des tâches, débats Suite Vie du citoyen

26 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Les compétences sociales et civiques Pilier 6 Les élèves devront être capables de jugement et desprit critique, ce qui suppose : - savoir évaluer la part de subjectivité ou de partialité dun discours, dun récit, dun reportage ; - savoir distinguer un argument rationnel dun argument dautorité ; - apprendre à identifier, classer, hiérarchiser, soumettre à critique linformation et la mettre à distance ; - savoir distinguer virtuel et réel ; - être éduqué aux médias et avoir conscience de leur place et de leur influence dans la société ; - savoir construire son opinion personnelle et pouvoir la remettre en question, la nuancer (par la prise de conscience de la part daffectivité, de linfluence de préjugés, de stéréotypes). Au terme de son parcours civique scolaire, lélève doit avoir conscience de la valeur de la loi et de la valeur de lengagement. Ce qui implique : - la conscience de ses droits et devoirs ; - lintérêt pour la vie publique et les grands enjeux de société ; -2- Vie du citoyen Dans le chapitre Capacités Dans le chapitre Attitudes retour

27 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Lautonomie et lesprit dinitiative Pilier 7 Capacités autonomie - être capable de raisonner avec logique et rigueur et donc savoir :. identifier un problème et mettre au point une démarche de résolution ;. rechercher linformation utile, lanalyser, la trier, la hiérarchiser, lorganiser, la synthétiser ;. mettre en relation les acquis des différentes disciplines et les mobiliser dans des situations variées ;. identifier, expliquer, rectifier une erreur ;. distinguer ce dont on est sûr de ce quil faut prouver ;. mettre à lessai plusieurs pistes de solution ; - savoir sauto-évaluer ; Chacun doit avoir : - conscience de la nécessité de s'impliquer, de rechercher des occasions d'apprendre ; - conscience de l'influence des autres sur ses valeurs et ses choix ; -1- Autonomie Dans le chapitre Capacités Dans le chapitre Attitudes Travaux de recherche documentaire (magazine, Internet …) Démarche dinvestigation : élaboration dhypothèses Suite Esprit dinitiative

28 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Lautonomie et lesprit dinitiative Pilier 7 Il sagit dapprendre à passer des idées aux actes, ce qui suppose savoir : - définir une démarche adaptée au projet ; - trouver et contacter des partenaires, consulter des personnes-ressources ; - prendre des décisions, sengager et prendre des risques en conséquence ; - prendre lavis des autres, échanger, informer, organiser une réunion, représenter le groupe ; - déterminer les tâches à accomplir, établir des priorités. Lenvie de prendre des initiatives, danticiper, dêtre indépendant et inventif dans la vie privée, dans la vie publique et plus tard au travail, constitue une attitude essentielle. Elle implique : - curiosité et créativité ; - motivation et détermination dans la réalisation dobjectifs. Dans le chapitre Capacités Dans le chapitre Attitudes -2- Esprit dinitiative Cf. Projet et situation réelle, Méthodologie de projet Professionnalité retour

29 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Dans le projet pédagogique EDD, plusieurs composantes humaines : le public : les élèves Il est souhaitable quils soient acteurs au maximum, ceux qui mettent en œuvre : les personnels éducatifs de létablissement pour les volets pédagogiques, didactiques, l'intervenant, les membres de l'association, l'étudiant, le chercheur pour les compétences techniques, scientifiques, de communication … Des personnes 2ème point Des personnes

30 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Deux dimensions : Sous le projet, le Pro-jet (la projection) : Jeter devant ; cest laction de prendre quelque chose en soi et de le jeter devant soi, dapporter dans la réalité de lenvironnement proche une part de son désir. Le Projet : Cest le produit de la projection ; il peut être distingué de son auteur parce quil est le résultat dune action, un produit, et parce quil se situe dans le futur. La notion de projet 3ème point un projet

31 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier I. Bordallo et JP Ginestet la décline en 9 points : formuler une problématique établir un cahier des charges appréhender la faisabilité du projet Hypothèses de réalisation Evaluation des moyens matériels, logistiques, humains, financiers … Conception réalisation Bilan détape Test, évaluation du produit fini / demande Maintenance. La notion de projet 3ème point un projet BORDALLO I., GINESTET J.P., Pour une pédagogie de projet, Nouvelles approches Hachette Education Paris 2001

32 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Si l'équipe pédagogique de l'école, de l'établissement associe l'intervenant, l'étudiant, le chercheur, les membres de l'association, dans la construction dun projet pédagogique en y incluant leurs compétences techniques, scientifiques, de communication alors, on verra naître un projet dont les composantes "scolaires" liens avec les programmes, progressions, articulation avec les autres disciplines, cohérence avec le projet d'école ou d'établissement,... et les savoirs spécialisés, scientifiques issus du "monde extérieur" à l'école, seront intelligemment imbriqués et indissociables. 4 ème point partenariat Un partenariat efficace

33 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier Définition selon lAgence française de normalisation (Afnor) : Un état desprit rendant possible la création entre partenaires de relations privilégiées, fondées sur une recherche en commun dobjectifs, à moyen ou long terme, menée dans des conditions permettant dassurer la réciprocité des avantages. Information mutuelle Consultation Coordination Concertation Coopération Partenariat Cogestion Fusion Un partenariat efficace

34 Daniel COMTE, Conseiller académique pour l'enseignement scientifique à l'école Rectorat Académie de Montpellier M e r ci de v o t r e a tt e n t i o n


Télécharger ppt "4 ème point 1er point2ème point 3ème point éléments de cadrage institutionnel Des personnes un projet partenariat."

Présentations similaires


Annonces Google