La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

VALORISER ET MÉNAGER LES MILIEUX ÉTUDE DE CAS ; LA CAMARGUE : ENTRE FRAGILITÉ « NATURELLE » ET ARTIFICIALISATION HUMAINE Diaporama réalisé du 5 au 9 novembre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "VALORISER ET MÉNAGER LES MILIEUX ÉTUDE DE CAS ; LA CAMARGUE : ENTRE FRAGILITÉ « NATURELLE » ET ARTIFICIALISATION HUMAINE Diaporama réalisé du 5 au 9 novembre."— Transcription de la présentation:

1 VALORISER ET MÉNAGER LES MILIEUX ÉTUDE DE CAS ; LA CAMARGUE : ENTRE FRAGILITÉ « NATURELLE » ET ARTIFICIALISATION HUMAINE Diaporama réalisé du 5 au 9 novembre 2015 Par MAISTRET Jules et LOUVET Thibaut

2 I. POURQUOI LA CAMARGUE EST- ELLE UN MILIEU « NATUREL » RICHE MAIS MENACÉ ? A. Une richesse environnementale : Plus de 550 espèces de faune et de flore sont protégés Une grande variété d’écosystèmes :

3 B. Ressources exploitées : Economiques : - activité portuaire (ZIP de Fos), augmentation des échanges - activité touristique (Marina de Port- Camargue) - activité agricole - activité marine (pêche, cultures) Culturelles : la biodiversité du milieu C. Menaces pesant sur la faune et la flore : Industrialisation, mondialisation Interventions de l’Homme sur les milieux Ecosystèmes menacés, biodiversité en danger

4 II. QUELS RISQUES NATURELS PÈSENT SUR LE MILIEU ET LES HOMMES ? A. Les risques : 1) Inondation des terres intérieures par le Rhône  Animaux et végétaux menacés, infrastructures dévastées

5 2) Erosion côtière  Perte de terrain, côtes réduites, infrastructures détruites

6 B. Les alternatives 1) Inondations - Construction de digues artificielles (70km le long des littoraux camarguais) - Aménagement de digues en terre

7 2) L’érosion côtière - Brise-lames - Epis maritimes 3) Mise en place d’un Plan de Prévention des Risques en 2012. Ce document réalisé par l’État réglemente l’utilisation des sols à l'échelle communale, en fonction des risques auxquels ils sont soumis. Cela peut entraîner une interdiction de construction ou une possibilité de construire mais sous certaines conditions.

8 C. La durabilité 1) Inondations Les inondations ne sont pas empêchées malgré de lourds endiguements, l’entretien de ces derniers étant coûteux, celui-ci n’est que médiocrement réalisé (inondations fréquentes : 1993, 1994, 2003, 2011,…) Bâtisse dévastée lors de l’inondation de décembre 2003

9 Exemple des Saintes Maries de la Mer Malgré de nombreux épis, brise-lames et brise-vents, les limites côtières ne cessent d’être repoussées 2) L’érosion côtière

10 La richesse environnementale naturelle des milieux camarguais est composée d’une grande biodiversité, qui présente seulement une infime proportion d’artificialisation, du fait de la protection au niveau régional et national. La Camargue a été façonnée par l’activité humaine dans des domaines diversifiés. De ce fait, les milieux « naturels » (les guillemets rappellent qu’il n’existe désormais plus de milieux « naturels » à proprement parler) sont menacés par l’Homme. Les désastres naturels, notamment les inondations par le Rhône et l’érosion par la mer, sont des risques pour la population. Les sociétés ont érigé au travers des années de lourdes infrastructures pour contrer les forces naturelles. Cependant, ces aménagements ne sont pas durables, ils n’empêchent pas les dégâts. La nature reprend toujours ses droits. III. SYNTHESE


Télécharger ppt "VALORISER ET MÉNAGER LES MILIEUX ÉTUDE DE CAS ; LA CAMARGUE : ENTRE FRAGILITÉ « NATURELLE » ET ARTIFICIALISATION HUMAINE Diaporama réalisé du 5 au 9 novembre."

Présentations similaires


Annonces Google