La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Visite au Niger 5 – 11 Juin2009 Presentation par Christel Schiphorst.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Visite au Niger 5 – 11 Juin2009 Presentation par Christel Schiphorst."— Transcription de la présentation:

1 Visite au Niger 5 – 11 Juin2009 Presentation par Christel Schiphorst

2 Programme de visite 2

3 SNV, Raphael Yimga Thatchi – Saratou Malam Goni There is a need for: -more operational commitment between members for APF process; and -finding common focal points/goals & points of interest. In order to reach this commitment & understanding: -A workshop should take place in NL (for APF members+affiliates) -When? After receiving Synthesis Paper (August 09?) -And before the Multi Stakeholder Workshop (November 09?) in September Set-up: Day 1: discuss the consortium, reach a common understanding, when possible set common goals for the Country Focus Programme Day 2: discuss the set-up and basic content of the MSW (facilitated by WUR). 3

4 FUCOPRI But de Fucopri: Le développement de la filière Riz FUCOPRI est composé de 9 unions, 63 membres coopératives, membres (producteurs), lAssemblée Générale. Fucopri donne dappui au terrain de : La production ; La commercialisation ; Le capacité et la représentation. Au Niger on utilise ha pour cultiver le riz, en double campagne 4

5 Fucopri Points dentrée pour améliorer la production & marketing du riz: a)Semences de bonne qualité; b)Mieux intrants comme engrais, produits phytosanitaires ; c)La technique pour cultiver le riz doit être mieux maitrisé d)Trop de pressure sur les parcelles, tous sont utilisés. e)Interventions sur nivo de riz culture/aménagement nécessaire: riz irrigué; riz fluvial; riz privé (moto pompe) ; f)Mini rizeries: ajouter de valeur au riz par transformer le paddi dans riz blanc Obstacles pour développer lentrepreneuriat rural ? Obstacles varie par acteur, mais –la manque des femmes (et de la responsabilité des femmes) chez des coopérations; –Le marché/les consommateurs est/sont un obstacle comme pas chaque Nigérien est prépare a manger le riz local, on préfère le riz étrangère; –létat doit protéger le marché intérieur; –Fucopri doit améliorer le marketing. 5

6 Plate Forme Paysanne Niger: Programme IFCD IFDC programme concerne la création des Pôles dEntreprise Agricole (PEA), exemples (en total environ 30 PEA): Production & transformation des arachides (par des femmes) Transformation de manioc Commercialisation des oignons Collecte & organisation de vente du lait (autour Niamey) Transformation de lait en fromage (Diffa) Production des pommes de terres & oignons à Agadez Transformer poivrons en or rouge à Diffa. Poissons … Production & transformation de Sésame (incl. système de warrantage, etc) Introduction des systèmes de crédit de warrantage pour des produits agricultures pas trop périssables pour obtenir un mieux prix pendant la saison de vente (et pas seulement le prix pendant la saison de récolte) 6

7 Bilital Maroobé Reseau Bilital: Organisation au niveau régional et sous-régional (accès, plaidoyer, rôle de facilitation, questions stratégiques, politique régionale, CDAO) Activités actuels : développement du plan de communication ; développement du plan stratégique ; implémentation du program pastoral régional : –renforcement de capacité –action de plaidoyer –atelier concernant éleveurs vis-à-vis les pasteurs (Nov. 2009) –plan organisationnel dans certain pays où il ny avait pas dorganisation déleveurs/pasteurs 7

8 Bilital Maroobé – Thématiques actuels Valoriser les produits laitiers, mieux organiser la production, la collecte & la transformation à place ; Influencer la politique qui (fortement) continue à importer le lait en poudre ; La commercialisation de viande : –Comment accéder aux marchés locaux et régionaux ? –Développer de stratégies de vente…(quand vendre, combien à vendre, a quels prix..on a besoin dinformation pour trouver le moment opportune) ; –Engager des inter locateurs qui sachent la situation doffres et demande ; –Améliorer la transformation de viande (encore surtout par méthode traditionnelle, aujourdhui) et renforcer les acteurs dans la chaine La commercialisation de bétail –Les marchés sont éloignés de la place de production de bétail –On a des marchés au niveau de région, comme a Nigeria, dont on a besoin beaucoup de documents à la frontière ; – Problèmes avec les taux de change fluctuants Au niveau de production : –On travaille dans le contexte sahélien : le fourrage nest pas maîtrisé –La mobilité est confronté aux difficultés –La production se basse (pâturages) –Problèmes de santé : la couverture sanitaire reste en moyen 8

9 Sécretariat Exécutif: Strategie Developpement Rural 9

10 ANFO: Association Nationale de la Filière Oignon Production doignons au Niger: 500,000 tonnes Commercialisation par traders : 100,000 tonnes Consommation locale : 20,000 tonnes Exportation : 80,000 tonnes Pertes :300,000 tonnes Causes des pertes : Technique de production (incl. semences, engrais, calendrier, usage deau) Technique de récolte & Technique de stockage Transport (à lexportation): a) on nutilise pas les sacs adéquates ; b) les camions sont débordé de produits, et ca écrase les oignons ; c) il ny pas de ventilation. Commerçants : Les commerçants dans le secteur informel sont dominants, mais il faut un secteur formel et transparent pour avancer ce filière Caisserie routière : trop de monnaie dessous de table & encore le taxe statistique à lexportation Problèmes transversaux : Accès au Financement/Crédit Accès à lInformation 10

11 FCMN Niya 5 axes stratégiques : 1.Approvisionnement des intrants 2.Améliorer la production 3.Améliorer la commercialisation 4.Améliorer lorganisation et la structure 5.Financement de la Fédération Types de projets (concernant la commercialisation): Création des centres pilotes pour fruits et légumes Etudes de marché Système de warrantage (bien développé pour sésame) Jour de Marche pour producteurs et vendeurs (1x par an depuis 2000 à Février/Mars) : échange des expériences, information et produits entre partenaires Développer lentrepreneuriat : produire et vendre avec profit donne de sécurité alimentaire au famille Renforcer la capacité, formation du personnel (incl. Cadre de FCMN) avec lappui de SNV 11

12 Atelier Sécurité Alimentaire et Entrepreneuriat Paysan La sécurité alimentaire a été définie par les participants comme : Une alimentation disponible à tout moment, en qualité et qualité suffisantes, accessible à travers des marchés qui fonctionnent 12

13 Atelier Sécurité Alimentaire et Entrepreneuriat Paysan Accès aux facteurs production Accès à la terre –Démographie: Dégradation de terres agricoles –Pesanteur culturelle sur certaines catégories sociaux/femmes, classes (esclaves) –Non maitrise et non application des textes en vigueurs –Terres favorables à lirrigation Difficultés accès aux intrants –Inaccessibilité: couts, moindre qualité, appui à tps –Faible capacité financier des producteurs –.. Utilisation optimal des ressources –Conflits entre agric-agri et agri-éleveur –Mauvaise pratique agri et environnemental –Dégradation de lenvt=> désertification 13

14 Atelier Sécurité Alimentaire et Entrepreneuriat Paysan Organisations Paysannes –Typologie Org de Prod: production végétales/production animaux Organisation ders artisans: cordonner/vannerie/bijouteries, forgeron Org de services: Mutuelles, associations/ONGs –Problématiques: Filières -Organisation de filières -Commercialisation -Transformation/ Conservation -Normalisation -Textes (accords et concrète…) -Transport (infrastructure) Org de prod: - Accès équitable aux ressources naturelles (terre, eau) - Accès aux intrants agricoles et zootechniques - Accès aux matériel et équipement de production - Accès aux crédit agricoles - Encadrement technique des paysans - Structuration - Insuffisance dans les textes (code rural) (élaboration et application) - Analphabétisme - Pesanteurs socioculturels et politiques 14

15 Atelier Sécurité Alimentaire et Entrepreneuriat Paysan Les échanges durant latelier ont montré que –laccès aux moyens de production est une des problématiques clé de la sécurité alimentaire. –laccès à la terre pour les populations très défavorisées pose un problème très complexe lié à un système féodal gouverné par la chefferie et à la non application des textes. Les organisations paysannes chargées daccompagner et dappuyer les paysans ne sont pas suffisamment fortes et outillées pour défendre convenablement leurs intérêts. Linsécurité alimentaire est aussi le fait dun marché pas assez contrôlé et régulé au nom du droit à lalimentation. En labsence de filières agricoles organisées et professionnelles ; les acteurs ne pèsent pas lourds sur la balance commerciale 15

16 De-briefingWorkshop+ Next Steps APF Country Focus Main issues identified: -Land tenure -Law/Textes -Influence of religion on social society -Filieres: definition of chains de valeur and filieres' unclear Planification du Country Focus Process Juin 09 Juillet 09Aout 09 Septembre 09 Octobre 09 Novembre 09 Janvier 10 ToR Synthesis paper Recherche Synthesis Paper Concept Synth Paper Consultati on APF à NL Preparatio n MSW MSW Entre Nov (Livestock Conference BAMAKO) Entre Nov Journée de Paysan 16


Télécharger ppt "Visite au Niger 5 – 11 Juin2009 Presentation par Christel Schiphorst."

Présentations similaires


Annonces Google