La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Du pain plein les poches

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Du pain plein les poches"— Transcription de la présentation:

1 Du pain plein les poches
Auteur Matéi Visniec

2

3 Les Acteurs Un spectacle
parlant des principes moraux fondamentaux de la nature humaine - générosité, tolérance, réconciliation, concordance – ne pouvait pas manquer d’éveiller notre intérêt dans un monde qui a perdu sa candeur, habitué aux violences de toutes sortes, sapé par des systèmes politiques pourris, ravagé par des guerres dévastatrices, religieuses ou fratricides. C’est pourquoi nous avons choisi cette pièce. C’est pourquoi nous avons choisi d’habiter ce spectacle et de nous laisser habiter par lui.

4

5 Oana Pellea SELECTION DES PRIX OBTENUS
2007 Prix Avanataje - Meilleure actrice de l’année 2006 Prix Cosmopolitan - Meilleure actrice de l’année 2001 Prix de la meilleure interprétation féminine, UNITER pour le rôle Catarina dans “La Mégère Apprivoisée” , W. Shakespeare. 2001 Prix de la Fondation Culturelle Roumaine pour «la promotion de la culture roumaine dans le monde». 1998 Prix de la meilleure interprétation féminine, Festival du film MEDIAFEST 1997 Prix de la meilleure interprétation féminine, Festival du film International L’AIGLE D’OR – Georgia, Batumi 1996 Prix de la meilleure interprétation féminine, Festival du film de Genève, Prix de la Ville de Genève – Prix spécial du jury international 1996 “La plaquette d’or” Festival du film politique San Marino pour “Etat de fait”, réalisateur Stere Gulea 1996 Meilleure actrice dans le rôle principal, Union des Cinéastes, pour le rôle principal dans le film “Etat de fait”, réalisateur Stere Gulea 1996 Meilleure actrice de l’année, Association Internationale des Critiques de Théâtre, Pour les rôles de: Macha – “Les Trois Soeurs” de A. P. Tchekhov Lucius – “Jules César” de W. Shakespeare Maria – “Woyzeck ” de Georg Büchner 1994 Meilleure actrice dans le rôle principal UNITER (Union Nationale Théâtrale), JULIETTA dans “Mephisto” d’après Klaus Mann 1993 Meilleure actrice dans le rôle principal UCIN (Union des Cinéastes), rôle principal dans le film “Le renard - chasseur”, réalisateur Stere Gulea

6 Oana Pellea SELECTION DES ROLES AU THÉÂTRE
Tutuca, “Je m’en vais…“ par Marc Doré La veille, “Les Chaises“ par Eugen Ionesco L’homme à canne, “Du pain plain les poches“ par Matéi Visniec Catarina, “La Mégère Apprivoisée“, W. Shakespeare, metteur en scène Mihai Maniutiu Ioana, “Ioana d’Arc: pièces du dossier“, metteur en scène Mihai Maniutiu Veta, “Une nuit orageuse“ par I.L. Caragiale, metteur en scène Mihai Maniutiu La Reine, “Richard II“ par William Shakespeare, metteur en scène Mihai Maniutiu La Reine Gertrude, “Hamlet“ par W. Shakespeare, metteur en scène Tompa Gabor Drussila, “Caligula“ par A. Camus, metteur en scène Mihai Maniutiu Lucius, “Iulius Cezar“ par W. Shakespeare, metteur en scène Alexandru Darie Maria, “Woyzeck“ par Georg Buchner, metteur en scène Tompa Gabor Mâcha, “Les Trois Soeurs“ par A.P.Tchekhov, metteur en scène Alexandru Darie Le Temp et Perdita, “Conte d’hiver“, W.Shakespeare, metteur en scène Alexandru Darie Helena, “Songe d’une nuit d’été“ par W. Shakespeare, metteur en scène Liviu Ciulei Helena, “Merlin“ par Tancred Dorst, metteur en scène Catalina Buzoianu Julietta, “Mephisto“ par K. Mann, metteur en scène Alexandru Darie Helena, “R.U.R.“ par Karel Capek, metteur en scène Alexandru Darie Gasparina, “Campiello“ par Carlo Goldoni, metteur en scène Silviu Purcarete

7 Oana Pellea SELECTION DES ROLES AU CINÉMA
Bibliothèque Pascal, réalisateur Szabocz Hujdu Fire and ice, réalisateur Pitof (USA) I really hate my job, réalisateur Oliver Parker (production UK) Children of men, réalisateur Alfonso Cuaron ( production Universal Picture USA) Un pas en avant, série TV White palms, réalisateur Szabocz Hujdu (Hongrie) Never enough, réalisateur Bogdan Dumitrescu Haute Tension, réalisateur Alexandre Aja (France) Etat de fait, réalisateur Stere Gulea. Festival du film politique, La plaquette d’or – San Marino Festival du film de Genève, Prix de la Ville de Genève – Prix spécial du jury international pour la meilleure interprétation féminine,1996 Festival du film international L’aigle d’or, Georgia, Batumi, prix pour la meilleure interprétation féminine, 1997 Où le soleil est froid, réalisateur Bogdan Dreyer, coproduction Allemagne – Roumanie Le renard – chasseur, réalisateur Stere Gulea, coproduction Allemagne – Roumanie Qui a raison, réalisateur Alexandru Tatos Chez soi, réalisateur Constantin Vaeni Riez comme dans la vie, réalisateur Andrei Blaier Der Mann Mit Dem Ring Im Ohr, réalisateur Joachim Hasler Les falaises de sables, réalisateur Dan Pita Concours, réalisateur Dan Pita

8 Mihai-Gruia Sandu SELECTION DES ROLES AU THÉÂTRE
Flaut et Thisbe, “Songe d’une nuit d’été“ W. Shakespeare, metteur en scène Liviu Ciulei Tristan, “Le Chien du jardinier“ par Lope de Vega, metteur en scène Florian Pitis Gnatho, “L’Eunuque“ par Terentiu, metteur en scène Mihai Malaimare Bataglia, “Uriasii Muntilor“ par Luigi Pirandello, metteur en scène Catalina Buzoianu L’acteur, “Hamlet“ par W. Shakespeare, metteur en scène Alexandru Tocilescu Cina, “Iulius Cezar“ par W. Shakespeare, metteur en scène Alexandru Darie Martinot, “Les Vendeurs de gloire“ par Marcel Pagnol, metteur en scène Eli Malka Dottore Graziano, “Dragostea pusa la incercare“, acteur et metteur en scène Mihai-Gruia Sandu Le fondeur de bouton, “Peer Gynt“ par H. Ibsen, metteur en scène Stefan Iordanescu Greta, “Bent“ par Martin Sherman, metteur en scène Eli Malka

9 Mihai-Gruia Sandu SELECTION DES ROLES AU CINÉMA
”Hoinarind prin Bucuresti”, réalisateur Ion Popescu Gopo “Fapt divers”, réalisateur Andrei Blaier “Morometii”, réalisateur Stere Gulea “Peter Pan”, réalisateur G. Nagy “Francois Villon”, réalisateur Sergiu Nicolaescu “Le secret de l’arme secret”, réalisateur Alexandru Tatos “Le temps libre”, réalisateur V. Dragusanu “Cu ochii pe fericire”, réalisateur Alexandru Maftei “La dernière station”, réalisateur Bogdan Dragulescu “Route dégage”, réalisateur Nicu Stan “Cowboys & Alliens”, réalisateur George Erschbamer “Teen Knights”, réalisateur Phil Comeau “Amen”, réalisateur Costa Gavras “Le Pere Goriot”, réalisateur Jean Daniel Verhaghe “Nostradamus”, réalisateur Roger Christian “Modigliani”, réalisateur Mick Davis

10 Pourquoi VISNIEC? 2002 - Prix pour la dramaturgie
du Ministère de la Culture Roumain Prix pour la dramaturgie de l'Union des Écrivains Roumains Prix pour la dramaturgie accordé par l'Académie Roumaine 1995 et Prix du OFF au Festival de Théâtre d'Avignon 1994 – Prix pour la dramaturgie de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques Français

11 “Pour moi, l’humeur a deux faces – celle devant laquelle tu ris, et une autre cachée,
celle qui te fait pleurer. Dans mes pièces je propose un vol au dessus de l’humeur triste.” (Matéi Visniec)

12 Pourquoi Du pain plein les poches?
“Du pain plein les poches" est une pièce... vécue. Simple par la situation dramatique (comment sauver un pauvre chien tombé dans un puits) elle devient universelle, dans le sens le plus douloureux, par son développement. La morale de cette fable touche la partie invisible de nos lâchetés en tant qu'êtres humains. A force de trop philosopher sur la beauté de l'action, mes personnages restent paralysés lorsqu'il faut vraiment réagir. Ca ne vous rappelle pas quelque chose? (Matéi Visniec) Peut-être que toutes les situations que nous rencontrons dans notre vie ont été créées pour que notre esprit soit vu en elles, comme dans un miroir et pour pouvoir devenir, étape après étape, un événement après l’autre, meilleur, plus généreux, plus sage, plus ressemblant à celui qui nous a créés. Et si nous avons compris ça, je ne vois pas pourquoi nous ne nous en réjouissons pas, je ne vois pas pourquoi nous ne donnerions pas aux autres la joie venue en même temps que la compréhension. Du pain… est un pareil événement, une pareille entente, donc… Réjouissez-vous! (Mihai-Gruia Sandu) Pourquoi “Du pain plein les poches“? Parce que c’est un texte intelligent. Qui parle de nous. Tels que nous sommes. Cyniques et superficiels. Intelligents et pénibles. Généreux et lâches. Nous, avec toutes les nôtres. Bonnes et mauvaises. Dans une monde gelé en paroles. Immobile. Une monde drôle et triste en même temps. Un texte émouvant. Visniec quelque part entre Caragiale et Beckett. Et pourquoi tant de mots!.... Pourquoi “Du pain...“? Parce que ça me fait purement et simplement un grand plaisir d’exister dans cette pièce. (Oana Pellea)

13

14 Qu'est-ce que Du pain… signifie?
Une salle pleine, des gens émus jusqu’au larmes, deux acteurs d’exception. Pour moi, Du pain plein les poches est un bijoux, un objet poli avec tendresse et énormément de talent, jusqu’à l’éclat. Je constate avec joie qu’un texte écrit plus des 25 ans auparavant a gardé, grâce à Oana Pelea et à Mihai Gruia Sandu, une fraîcheur stupéfiante, restant une pièce d’actualité, en dépit du passage des années. (Matéi Visniec) Une comédie tragique, mémorable. Un théâtre troublant et accablé d’applaudissements, avec des larmes de joie et de tristesse, comme ça convient aux bouffons – anges, à visage double et séduisants qui nous extorquent le regard et le cœur. (Adrian Istratescu Lener) Un spectacle qu’il faut voir pour le texte, mais aussi pour les deux grands acteurs qui l’interprètent et dont le jeu est unique dans toutes les salles de théâtre de Bucarest, et même d’ailleurs. (Nicolae Prelipceanu)

15

16 Du pain… dans le monde Un spectacle fabuleux, émouvant, superbe, joué sur une scène au cœur de Paris! Si en plus les acteurs sont roumains, la joie et la surprise ne peuvent être que plus grands encore. Oana Pellea disait récemment  «la scène est un miracle pour moi». Nous pouvons la paraphraser en disant qu’à Paris, «nous avons vu deux miracles sur la scène». (Vasile Damian, journaliste Radio France International) Deux personnages respectables comme vous et moi, en costume-cravate, bien polis et pleins de bons sentiments discutent autour d’un puits. Ils se demandent quoi faire pour en sortir le chien tombé (poussé, jeté ?) dedans, sans risquer d’être happés eux-mêmes par les profondeurs menaçantes … Le rire prend ainsi son élan, voltige au-dessus de la fable pour plonger froidement dans les eaux noirâtres de notre condition humaine. (Far – festival des arts vivants, Paré d’humour et d’une naïveté tout apparente, “Du pain plein les poches” réfléchit alors nos petites fêlures et frappe droit au coeur. (Anne-Sylvie Sprenger, L’Hebdo)

17

18 Du pain… dans le blog Comment peut-on mesurer la valeur d’une pièce ou d’un acteur? Pour les films c’est facile, on regarde les entrées. Mais dans un spectacle de théâtre, les acteurs vendent de l’émotion seconde par seconde, minute par minute, heure par heure. Chaque fois une autre émotion. C’est impossible d’aller à une pièce deux fois et de sentir pareil. Alors, la valeur d’un acteur ne devrait pas être mesurée en émotions, en kilogrammes d’émotions? Je reconnais que ce soir la valeur de Oana et de Gruia a été accablante. (http://justbride.wordpress.com/2008/04/09/buzunarul-cu-paine) Je ne sais pas de combien de mots on a besoin pour dire qu’une pièce de théâtre vous a beaucoup plu. Mais lorsque l’on ne sent plus aucun ‘’bruit‘’ entre soi et le sens du texte de Matéi Visniec, lorsque l’interprétation est tellement juste qu’aucune fausse note ne t’agace plus, alors on peut vraiment se réjouir d’un événement à la fois culturel et émotionnel. (http://mainimic.blogspot.com/2008/03/buzunarul-cu-paine-metropolis.html) “Du pain plain les poches” est le titre de la plus récente pièce de théâtre que j’ai vue. Que je la recommande, c’est peu dire. J’aimerais que chaque être humain puisse la voir et la ressentir. (http://alexandraioan.wordpress.com/2008/11/02/buzunarul-cu-paine-matei-visniec)

19 L’homme à chapeau ou l’homme à canne?
Saute d’un sujet à l’autre avec la légèreté des pousses invisibles; la mouche, elle provoque des démangeaisons…

20 …leur jeu est une leçon de théâtre et de vie
…leur jeu est une leçon de théâtre et de vie. Et le spectacle n’a qu’une seule chance: rester mémorable. (Dan Boicea, journaliste)

21 L’épilogue www.oanapellea.com
“Du pain plain les poches” parle d’autre chose. Aussi cynique et négatif que l’on puisse être, on ne peut pas rester enfermé en regardant ce spectacle. J’adore mon personnage dans “Du pain plain les poches”. J’ai toujours été amoureuse du dernier des personnages que j’ai interprété. Mais de ce personnage…j’en suis fortement amoureuse. Mon personnage est complètement nihiliste, il n’a aucune ouverture, et c’est la raison pour laquelle j’ai choisi de l’interpréter ainsi. Mais à la fin, il démontre qu’on est obligé de s’ouvrir, qu’il n’y a pas d’autre solution possible. Malgré tous les ’’non’’ que l’on puisse dire, on finit toujours par un ‘’oui’’. (Oana Pellea)

22 Allez-y les poches vides. Le pain, vous le recevrez là-bas.

23 DOSSIER TECHNIQUE


Télécharger ppt "Du pain plein les poches"

Présentations similaires


Annonces Google