La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Optimiser la Cession / Transmission de votre Entreprise Jean-Pierre GICQUEL Ingénieur Patrimonial CREDIT AGRICOLE Pyrénées Gascogne François SOUBIRAN Responsable.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Optimiser la Cession / Transmission de votre Entreprise Jean-Pierre GICQUEL Ingénieur Patrimonial CREDIT AGRICOLE Pyrénées Gascogne François SOUBIRAN Responsable."— Transcription de la présentation:

1 Optimiser la Cession / Transmission de votre Entreprise Jean-Pierre GICQUEL Ingénieur Patrimonial CREDIT AGRICOLE Pyrénées Gascogne François SOUBIRAN Responsable de Région Pyrénées Gascogne Banque de Gestion Privée INDOSUEZ Stephan LINASSI Direction Régional - Sud Ouest Banque de Gestion Privée INDOSUEZ Pau – Le Jeudi 16 Juin 2011 Le présent document comme ses éventuelles annexes sont strictement confidentiels. Ils constituent des éléments de réflexion et non une consultation. Il est recommandé au lecteur de ne les mettre en oeuvre quaprès avoir recueilli lopinion dun Conseil habilité et compétent en matière comptable, juridique et fiscale.

2 Sommaire 1.Présentation des intervenants 2.Citations 3.Bien se préparer 4.Idées reçues 5.Les principaux outils 6.Application Conclusion

3 1 Présentation des intervenants

4 CA Banque Privée PG A B C etc …

5 Banque de Gestion Privée Indosuez Filiale 100% Crédit Agricole S.A Gestion de Fortune dédiée actifs financiers > 3 M Actifs sous gestion au 30 avril 2011 = env. 23 milliards Dispositif national : Paris + 6 implantations régionales 2/3 des clients issus des réseaux du Crédit Agricole Principaux pôles dexpertise : Ingénierie patrimoniale et fiscale. Grands Investisseurs Privés + Pôle Banque Privée à linternational. Gestion des actifs (GPI) et des passifs de la clientèle fortunée. Intermédiation immobilière (VALBAUME). Pôle Entrepreneurs = Equipe dexpert dédiée aux chefs dentreprise. Opérations de Haut de Bilan Dispositions patrimoniales.

6 La gestion de patrimoine au Crédit Agricole Pyrénées Gascogne Notre objectif : faire grandir votre patrimoine Par une sélection judicieuse de supports dinvestissements Monétaire Obligataire Actions Immobilier Crédit Par la limitation de la fiscalité IRPP ISF Cession Transmission

7 La gestion de patrimoine au Crédit Agricole Pyrénées Gascogne 57 spécialistes en proximité 4 Agences Banque Privée : Auch, Bayonne, Pau, Tarbes Des offres spécifiques et ouvertes Predica : assurance-vie 200 mds, 1 er bancassureur, 2 ème assureur vie en France Amundi : OPCVM 700 mds Cheuvreux BGPI Une relation et un suivi personnalisés

8 2 Citations

9 Citations - 1 Non, toutes les entreprises ne sont pas ou plus « cédables ». Oui, le facteur psychologique est particulièrement important. Oui, la typologie et la motivation des « cédants » ont fortement évolué ces dernières années. Oui, il y a une vie après la cession !! Quelle joie pour un chef dentreprise que de permettre à une nouvelle génération dentrepreneurs de continuer sans lui lœuvre de sa vie !! Si javais 20 ans, je serais « repreneur » !! Citations dun président régional du MEDEF.

10 Citations - 2 On passe de cessions « subies » (retraite) à des cessions stratégiques, à un moment clef de la vie de lentreprise (ou de son dirigeant). Lâge moyen des cédants diminue chaque année. Céder ou transmettre constitue une étape cruciale pour la pérennité de lentreprise. Ne pas opposer « vendre cher » et « pérennité de lentreprise ». Un processus de cession ne doit être mis en place quà partir du moment où le dirigeant actionnaire est réellement prêt à « passer à lacte », Il est inutile, voire dangereux dessayer de « tester le marché ». Bien définir le périmètre de cession (immobilier or not immobilier ?) Le contexte de toute transaction doit être sécurisé. Pour réussir à gérer ces contraintes, il est fondamental de ne pas rester seul. Citations dun avocat daffaires

11 3 Bien se préparer

12 Préparez-vous et préparez votre entreprise Préparez-vous et accordez-vous du temps Testez votre réelle motivation, prenez le temps de la réflexion. Prenez le temps et partez dans la bonne voie et avec les bons partenaires. Ne partez pas seul … le chemin est long et semé dembûches.. Préparez-vous à accompagner … et à couper le cordon !! Anticipez dès maintenant « laprès » (il y a une vie après la cession). Préparez votre entourage (!) Vous nallez pas être très disponible dans les mois à venir … Vous allez être « sous pression » !! Préparez votre entreprise Passage en revue des différents postes du bilan qui peuvent être optimisés (frais généraux, provisions) – préparez au mieux laudit dacquisition. Vendez le passé et le présent mais aussi et surtout le futur (« business plan »). Déléguez ?? Cest mieux davoir plusieurs hommes clés … Pendant les travaux, la vente doit continuer !! (la continuité de lexploitation avant tout !!!) Le tout en gérant au mieux la confidentialité

13 Questions à se poser en amont Quelle opération faut-il envisager ? Je vends / Je transmets quoi ? (immobilier or not immobilier ?) définition du périmètre Cession à un tiers ? Transmission à un ou plusieurs de mes enfants ? Ouverture du capital à des partenaires (famille, financiers, managers) et en utilisant le crédit comme effet de levier ? Sur quel niveau de valorisation ? Valeur Plusieurs méthodes de valorisation : Patrimoniale, Financière, Comparables Prix Une seule détermination : confrontation de loffre et de la demande Une « clef de voûte » : comment vais-je financer mon train de vie post-cession ? Avec quels conseils ? Avec quelles contreparties ? Comment dois-je organiser mon patrimoine pré-cession ? Régime matrimonial, donations, créations de sociétés patrimoniales, etc..

14 4 Les idées reçues

15 Une fiscalité patrimoniale confiscatoire ? En apparence : Plus-values de cession imposées à 31,3% Successions imposées à 40% + ISF.. En réalité, coût marginal peu élevé à très faible si anticipation. La réforme en cours de discussion au Parlement ne remettrait pas en cause les mécanismes doptimisation, mais alourdirait à la marge les taux dimposition.

16 Fiscalité - Panorama synthétique (les taux dimposition mentionnés ressortent de la législation en vigueur au 1er janvier 2011) Donations pré-cession Avant 70 ans Entre 70 et 80 ans (donations en PP avec réduction de droits) 0% à 20% 0% à 28% Donations « Dutreil » (en PP) Avant 70 ans Entre 70 et 80 ans (engagement conservation 2 ans + 4 ans) 0% à 5% 0% à 7% Cession – régime de droit commun (IPV + CSG & PS) 31.3% (19% + 12,3%) Cession intra-familiale entre personnes phys. (art. 150-OA-I-3) 12.3% (engagement conservation 5 ans) Cession avec abattement pour durée de détention (art.150-O D bis) 12,3% (à partir de 1/1/2014 ou régime transitoire) Apport-cession en sursis et réinvestissement 0% (IPV en sursis) bis Cession de titres de participation par une holding à lIS 1,67% (PVLT sur titres de participation > 2 ans)

17 5 Les principaux outils

18 Les 3 grandes décisions Je cède Je donne Je réinvestis

19 Les questions qui en découlent Je cède = comment amoindrir le coût fiscal ? Je donne = à qui ? Comment ? Je cède et je réinvestis = comment conserver un outil professionnel sans frottement fiscal au passage ?

20 Outil n° 1 : réduction de la PV de cession IPV = 19% + 12,3% (prélèvements sociaux) = 31,3% Toute donation préalable de titres destinés à être cédés supporterait une pression fiscale inférieure (cf tableau p.6). Alternative = mise en jeu de labattement pour durée de détention (art. 150 O-D-ter CGI) : Dispositif général = Abattement dun tiers par an (au titre de lIR seulement) sur les plus- values de cessions de valeurs mobilières et droits sociaux, au delà de six ans de détention, soit une exonération totale dIR au delà de 8 ans. applicable à compter du 1/1/2012, plein effet au 1/1/2014 Régime transitoire = Abattement applicable immédiatement aux cessions de PME par des dirigeants-actionnaires cessant leur fonction et partant à la retraite (art.150-O D ter). Durée de détention Abattement cumulé 1/3 2/3 100%

21 Régime transitoire : 7 conditions cumulatives 1.Nature et durée de détention des titres 2.La société cédée doit être une PME au sens communautaire : Effectif < 250 salariés ETCA < 50 M ou bilan < 43 M (à la clôture de lun des 3 derniers exercices précédant la cession) ETcapital non détenu à plus de 25% par une entreprise nétant pas une PME N.B : seuils à apprécier de manière consolidée si groupe de sociétés 3.Le cédant doit détenir au moins 25% des droits de vote de la société cédée, de façon continue depuis au moins 5 ans ; 4.Il doit avoir exercé jusquà la cession une fonction de dirigeant normalement rémunérée, représentant > 50% de ses revenus professionnels, et de manière continue durant les 5 ans précédant la cession ; 5.Le cédant doit vendre lintégralité de sa participation, ou au moins la majorité des droits de vote (sil détient > 50% de ces droits), et, sil ne détient que lusufruit, la cession doit porter sur plus de 50% des bénéfices ; 6.Le cédant doit cesser toute fonction au sein de la société et faire valoir ses droits à la retraite dans les 2 ans qui suivent ou précèdent la cession. 7.Il ne doit pas détenir, directement ou indirectement, de droits dans la société cessionnaire au cours des 3 années au moins suivant la cession (tolérance jusquà 1% du capital).

22 Régime transitoire – extension du dispositif - Il est admis que le dispositif transitoire sapplique également aux autres membres du groupe familial du dirigeant lorsque les conditions suivantes sont réunies : Cession de lintégralité des actions détenues par les autres membres cédants du groupe familial ; Cession intervenant à la même date (soit lors de la 1ère cession en cas de cessions échelonnées) ; Cession par le groupe familial dau moins 25 % des droits dans la société cédée ; Absence de participation des membres du groupe familial chez le cessionnaire. La durée de détention pour le calcul de labattement sapprécie distinctement pour chacun des membres. Les conditions du régime général doivent être réunies, notamment la durée de détention doit être de 8 ans pour une exonération totale, 7 ans pour un abattement des 2/3 et 6ans pour un abattement d1/3. - Le bénéfice du régime transitoire est également compatible avec une opération de transmission par cession à lun des membres du groupe familial sous réserve que le cédant ne détienne aucune participation dans la structure de reprise. - Il est enfin applicable aux associés co-fondateurs dorigine qui cèderaient lintégralité de leurs titres au côté du dirigeant.

23 Outil n°2 : le Pacte Dutreil Principe: Principe: en cas de donation ou succession Concerne : Les donations de titres ou parts en pleine propriété Les donations de titres ou parts en nue-propriété Les transmissions par décès Conditions : Labattement porte sur les titres de sociétés industrielle, commerciale, agricole, artisanale ou libérale (N.B : lexo.partielle sapplique aux titres de holding animatrice ainsi quaux titres de holding interposée mais dans ce cas à concurrence seulement de la participation détenue dans la société faisant lobjet de lengagement). Les titres doivent faire lobjet dun engagement collectif de conservation (2 ans) suivi dun engagement individuel (4 ans). Lengagement collectif peut être « réputé acquis » sous certaines conditions. Cet engagement porte sur au moins 34% des droits financiers et droits de vote attachés aux titres dans le cas dune société non cotée. Lun des signataires doit exercer une fonction de direction pendant toute la durée de lengagement collectif et pendant 3 ans à compter de la transmission. Abattement de 75% de la valeur des titres ou parts de sociétés transmis sans limitation de montant

24 Dutreil avec soulte LF 2009 = sont désormais autorisés les apports de titres partiellement rémunérés par la prise en charge dune soulte consécutive à un partage. Parents Enfant repreneur (ER) Enfants non repreneurs (ENR) Holding Société A (objet de la transmission) Donation-partage avec attribution des titres A à ER, charge à lui de verser une soulte aux ENR La soulte peut être prise en charge par la holding (qui sendette) Apport des titres A reçus en donation à la holding Les ENR disposent dun versement en numéraire qui a bénéficié dun abattement de 75% pour le calcul des droits

25 Outil n°3 : apport en sursis et réinvestissement Principe : placer en sursis dimposition le produit de la vente de titres en vue de leur réinvestissement dans une nouvelle activité. Exemple : vente de la société A pour 10 M M. Dupont Holding Société A 10 M Société A M. Dupont Cash brut 6 M Holding Cash net 4 M projets 100% 60% 100% 40% 100% Titres en sursis dimposition

26 6 Application

27 Le cadre familial M. Mme Dupont, 64 et 60 ans 2 enfants : fils 34 ans + fille 30 ans Entreprise D. créée il y a 20 ans, détenue à 90%, en communauté de biens, par M. et Mme Dupont. Valeur : 10 M (dont 1 M de trésorerie excédentaire) Fils directeur commercial de D. (10% du capital), fille paysagiste Conseil de famille = cession pure et simple de D. ? M. et Mme D. souhaitent prendre leur retraite et passer la main (privilégient une transmission familiale sinon vente). Somme suffisante pour sécuriser leur train de vie future = 3 M nets. Fils est daccord pour reprendre laffaire, mais en limitant la dette de reprise à max. 50% de la valeur de laffaire. Fille a loccasion de racheter des terrains + bâtiments pour installer son affaire, mais avec un coût élevé (2 M) + opportunité dacheter son logement.

28 Les étapes envisageables 1.Cadre fiscal : - Éligibilité 150 O-D-ter (abattement IPV / départ en retraite) pour M. et Mme Dupont - Possibilité, via des donations Dutreil, dopérer un apport de titres par le fils à une holding, dont lendettement servirait à racheter une partie des titres aux parents + soulte à la fille. 2.Calibrage du financement possible = 6 M - Endettement MT 5 M - Relais sur distribution exceptionnelle trésorerie : 1 M 3.Répartition des opérations : - M. et Mme D. cèdent pour 4 M de titres dont 0,5 M préalablement apportés à une nouvelle structure sociétale (destinés à être réinvestis dans le projet de la fille) + 3,5 M à titre personnel (soit 3 M env. net de fiscalité et de droits de donation). - Donation-partage du solde de leurs titres, soit 5 M, à leurs enfants, dans le cadre du dispositif Dutreil, avec stipulation du versement dune soulte à la fille. - Le fils apporte ses titres à une holding, laquelle sendette à hauteur de 6 M pour acheter les titres vendus par M. et Mme D. (4 M) et pour payer la soulte de la fille (limitée à 2 M). - La fille affecte 1,5 M à son projet professionnel, 0,5 M à son projet immobilier, et conserve une participation minoritaire dans la holding de reprise du fils.

29 Schéma final Société D. Fils Apport 10% D. (1 M) + apport titres donation (valeur 2,5 M) Holding Capital 4 M Dette MT 5 M Fille Apport résiduel titres D. (valeur 0,5 M) Soulte 2 M 87,5% 12,5% 100% M. Mme D. Cash net 3 M Projet fille Apport-cession en sursis titres D. (valeur 0,5 M) Réinvestissement 1,5 M Projet immobilier 0,5 M

30 Coût fiscal OpérationMontant ou assiette (K)Fiscalité / droits (K) Donations Dutreil (en PP) Apport pré-cession en sursis M.Mme D Cession titres M.Mme D Apports en sursis -Fils -Fille (si engagements de conservation respectés) 0 Soulte Fille TOTALValeur patrimoine transmis K 488 K (4,9%)

31 Quel avenir pour ces dispositifs ? Aucune remise en cause de ces outils à ce stade de la réforme de la fiscalité du patrimoine (projet de loi présenté le 11 mai 2011 en Conseil des Ministres). Réduction de certains avantages liés aux mutations à titre gratuit - allongement du délai de reconstitution de labattement pour les donations et durcissement de la règle du rappel fiscal pour les successions (de 6 à 10 ans) - relèvement de 5 points des taux des deux dernières tranches du barème des droits de successions - suppression des réductions de droits Une « réforme » pour habiller un profond réaménagement de lISF (suppression bouclier fiscal, simplification et nette diminution du barème, projet de nouvelle « exit tax »..).

32 Conclusion Le sujet est (ou plutôt les sujets sont) nombreux et complexe(s), et demandent de ce fait une préparation : Psychologique Comptable Juridique Fiscale Financière Le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne développe de nombreuses expertises pour vous accompagner et vous aider à préparer (donc optimiser) et ce, très en amont. Nous vous proposons de travailler en équipe avec vos conseils sur ces sujets, qui, sils sont traités suffisament tôt, perdent en complexité … et oui, le bon sens a de lavenir !!


Télécharger ppt "Optimiser la Cession / Transmission de votre Entreprise Jean-Pierre GICQUEL Ingénieur Patrimonial CREDIT AGRICOLE Pyrénées Gascogne François SOUBIRAN Responsable."

Présentations similaires


Annonces Google