La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA SONDE NASO GASTRIQUE Joëlle MULLER Cadre de santé formateur IFSI Saint Quentin, Module Soins Infirmiers aux Personnes Atteintes dInfections Digestives.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA SONDE NASO GASTRIQUE Joëlle MULLER Cadre de santé formateur IFSI Saint Quentin, Module Soins Infirmiers aux Personnes Atteintes dInfections Digestives."— Transcription de la présentation:

1 LA SONDE NASO GASTRIQUE Joëlle MULLER Cadre de santé formateur IFSI Saint Quentin, Module Soins Infirmiers aux Personnes Atteintes dInfections Digestives Septembre 2006

2 Législation Selon larticle R du décret N° 2004 du 29 Juillet 2004 relatif aux parties IV et V du code de la santé publique et modifiant certaines dispositions de ce code. Livre III – Auxiliaires Médicaux Titre I – Profession dinfirmier ou dinfirmière, Chapitre I – Exercice de la profession, Section I – Actes professionnels :

3 Législation « linfirmier ou linfirmière est habilité à pratiquer les actes suivants soit en application dune prescription médicale qui sauf urgence, est écrite, qualitative, datée et signée, soit en application dun protocole écrit, qualitatif et quantitatif préalablement établi, daté et signé par un médecin. » « 14 - Pose de sondes gastriques en vue de tubage, daspiration, de lavage ou dalimentation gastrique »

4 Législation Pose de sonde naso gastrique Toujours Sur prescription médicale

5 Rappel anatomique Le carrefour aéro digestif 1.Fosses nasales 2.Nasopharynx 3.Oropharynx 4.Hypopharynx 5.Trajet de lair 6.Trachée 7.Langue 8.Trajet des aliments 9.Œsophage 10.Maxillaire supérieur et os palatin 11.Maxillaire inférieure 12.Voile du palais 13.Epiglote 14.Larynx

6 Sinus Cornets Luette Amygdale Pharynx Epiglotte Larynx Oesophage Fosses Nasales Narine Langue Os Hyoïde

7 Indications Alimentation Recherche dune hémorragie haute Lavage gastrique Aspiration du liquide gastrique et de lair lors dune occlusion Autres : Malade dans le coma, Tubage gastrique

8 Contre - indications Traumatismes cervicaux et faciaux Dérivation importantes de la cloison nasale Tumeurs ORL, de lestomac, de lœsophage, varices oesophagiennes.

9 La sonde naso gastrique

10 Les sondes gastriques Différents types de sondes sont utilisées en fonction du but rechercher Alimentation, aspiration douce, lavage, tubage

11 Le matériel à prévoir Sonde Gel lubrifiant Seringue à gros ambout, Alèze, réniforme, Compresses et gants non stériles Verre à pied Stétoscope Sparadrap

12 Le matériel à prévoir Selon les indications Hémorragie Digestive Evacuation gastrique Alimentation Entérale Tubage Gastrique

13 Hémorragie digestive, aspiration gastrique Poche de recueil Système daspiration avec régulateur de vide ou

14 Alimentation entérale Pompe Perfuseur Poche dalimentation (SONDALIS) Potence

15 Mise en place Malade à jeun et prévenu Installation demi assis Lavage des mains + gants Sonde lubrifiée

16 Mise en place Introduire la sonde par une narine et pousser doucement Vérifier que la sonde ne senroule pas dans la bouche ou dans la gorge Demander au malade de déglutir quand le carrefour des voies aériennes est franchi en poussant la sonde

17 Mise en place Vérifier que la sonde soit en place dans lestomac: En injectant 50 cc dair et en écoutant avec le stéthoscope placé au niveau du creux épigastrique ( on entend un gargouillis caractéristique) En mettant le bout de la sonde dans un peu deau et demander au malade de tousser, présence de bulles dair En réalisant une radio de contrôle sur prescription

18 Mise en place Fixer la sonde avec un sparadrap Mettre a la disposition du malade mouchoirs, bassin réniforme, sonnette Mener des actions relationnelles et éducatives Prévoir des soins de bouche et de nez

19 Mise en place Si aspiration douce Mettre le manomètre à – 20 cm H2O environ, le liquide gastrique doit revenir dans le bocal Si alimentation entérale Adapter la poche dalimentation et calculer le débit ( possibilité dutiliser une pompe ) Aspiration et alimentation Le débit est toujours prescrit par le médecin

20 Mise en place A la fin du soin Lavage des mains Transmissions Dossier de soin et/ou Diagramme de soins Transmissions orales

21 Surveillance Contrôler la position de la sonde Vérifier labsence de coudure, les connections du système Si aspiration contrôler la puissance daspiration, laspect du liquide et la quantité Si alimentation contrôler le débit et la position demi assise du malade, planifier lhydratation Surveiller les constantes

22 Surveillance Etre vigilant Au risque daltération cutanée au niveau des ailes du nez ( vérifier la fixation régulièrement) Au risque de désordre électrolytiques ( iono sanguin ) Au transit ou à sa reprise Transmissions orales, écrites Et/ou élaboration dune cible Pour tout problème ou risque dépisté

23 Ablation de la sonde Toujours sur prescription médicale Mettre des gants non stériles Protéger le malade Retirer le sparadrap et tirer rapidement sur la sonde Permettre au malade de se moucher Poursuites des surveillances (transit, alimentation )

24 Les sondes de BLAKMORE et de LINTON

25

26

27

28

29

30


Télécharger ppt "LA SONDE NASO GASTRIQUE Joëlle MULLER Cadre de santé formateur IFSI Saint Quentin, Module Soins Infirmiers aux Personnes Atteintes dInfections Digestives."

Présentations similaires


Annonces Google