La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La santé, le territoire, les mobilités. Projet URBI SANTE lurbanité au cœur de la qualité des vies des individus et des sociétés « lusage du Monde »:

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La santé, le territoire, les mobilités. Projet URBI SANTE lurbanité au cœur de la qualité des vies des individus et des sociétés « lusage du Monde »:"— Transcription de la présentation:

1 La santé, le territoire, les mobilités

2 Projet URBI SANTE lurbanité au cœur de la qualité des vies des individus et des sociétés « lusage du Monde »: une interaction sociale fondamentale, une convivialité

3 Les préoccupations hygiénistes commencent à souligner le problème des quartiers insalubres, mis en évidence par l'épidémie de choléra Un siècle plus tard, ces deux questions occuperont encore une position centrale dans la réflexion des urbanistes modernes et en particulier de le Corbusier : assainir les quartiers centraux et faciliter les transports publics « les conditions de nature sont indispensables à la santé des villes » cette relation historique sest affaiblie avec le developpement des progrès scientifique La croissance des pathologies, la transition énergétique, impose un nouveau rapport santé/urbanisme. Le retour de la construction de lespace comme moyen de prévention :

4 Dès sa naissance au XIXe siècle, lurbanisme a entretenu un rapport étroit avec les problèmes de santé et, par contrecoup, avec la médecine, ses progrès, ses découvertes, ses échecs, ses difficultés. La santé publique : une de ses principales préoccupations face aux questions cruciales que posait lextension brutale et anarchique de la ville, en particulier la multiplication et lextension dépidémies ravageuses. Quatre grandes questions sont ici posées : Pourquoi et comment lurbanisme a-t-il été conduit à concevoir lespace comme moyen de prévention et comme remède thérapeutique? Comment a-t-on pu penser soigner une population en transformant son espace de vie ? De quelle façon sest effectuée cette médicalisation de lespace ? Comment lurbanisme a-t-il été influencé par la médecine et ses développements ? 832 Du retour de la construction de lespace comme moyen de prévention

5 Complexité des liens urbanisme/Santé Les déterminants de la Santé (OMS) Implique de nombreuses dimensions sociales, environnementale, économiques, juridiques, éducatives,

6 De multiples dimensions, pour un urbanisme des quartiers favorable a la santé

7

8 Un liens commun santé et developpement durable et urbanisme et developpement durable ? (Agenda 21, Santé 21) La santé un point fort du développement durable : une question de représentation, de perception globale, qui fait appel a des dimensions humaines, intuitives, cognitives … la ville santé : une ville qui se préoccupe de la santé globale et sefforce de laméliorer par une démarche favorisant : -la cohésion sociale - des conditions optimales de santé -des services de santé accessibles a tous…. Qui implique une démarche globale santé ville en co- production avec les habitants Un processus de travail collectif et individuel, de décision qui implique une chaine de valeurs dans le temps

9 Lappréhension des mutations urbaines: lurbanité? Les temporalités? Le territoire un système vivant ne survivant que par les échanges, :une dimension mobile et immobile (relation aux lieux ), intégrant les relations, les technologies, lintelligence sociale, économique… la création de valeurs culturelles Les mobilités une valorisation du temps, de lespace, des lieux Le territoire produit de loxygène, du dioxyde de carbone, des services, du lien social Une conversion : innover, expérimenter une démarche de mobilités globale prenant en compte la dimension « vivante »

10 Complexité à lœuvre Echelle/périmètre/multi-échelle Procédures/chartes/contractualisation Acteurs/multi-acteurs Temporalité /lenteur/vitesse Espaces : le village contre la ville compacte /densité Les modes de vie/Usages Animal/végétal Mobilité/motilité Incitatif, la ville créative Technologies Plaisirs et convivialité/bien être/santé Financements publics /privé Economie/solidaire Mixité /diversité Gouvernance/participation Prospective/action Dynamique/linéaire

11 La complexité, une pratique des lieux et des liens infinis Selon Claude Jaquier, « le territoire est une communauté composé de trois éléments : les lieux, du topos mais aussi des lieux vécus, pas simplement du lieu « bâti » et matériel, des populations qui vivent ….et puis les institutions qui sont présentent. La ville est une étendue « coextensive au territoire, le lieu de la ville peut ne plus être la ville ».La ville est donc mobile ! Lappréhension de lespace sociale (de relation dun groupe qui fonctionne et vit à des échelles variées) dans lequel la ville sinscrit seffectue par lanalyse des réseaux, dont elle fait partie. Réseaux virtuels et réels

12 Une démarche dexplorateur une approche pluridisciplinaire, transversale «La complexité est dans lœil de lobservateur» G. J. Klir Sur le terrain: une méthode, des modèles basés sur la réalité Prospective /action

13 Quelle méthode pour un autre regard ? Passer dune simple dimension opérationnelle visible à une lecture sensible et dynamique Définir des outils compréhensifs, de questionnement et danalyse globale ancrés sur le terrain, les territoires pour une vision commune Impliquer lexpérimentation et linnovation comme moteur sur les territoires, les lieux Un processus de réflexion et daction collective et individuel= une vision Le territoire = un système qui produit des interactions, des cycles de vie La méthode : louverture, lhybridation des savoir faire, des méthodes, des cultures

14 Diminuer « la difficulté » en agissant sur les acteurs: Démarche déco-construction Construire une intelligence collective Une démarche développementale, de bien être Passer dune logique santé (CPAM) à celle de la santé mobile (développement territorial, développement personnel) La personne « augmentée »

15 Partir des préoccupations des femmes…….

16 Le paradoxe des femmes et de la mobilité/ équité/exclusion Elles sont les usagers majoritaires des transports en communs. Au cœur de la famille, de la société et de la mobilité. Les femmes représentent 52% de la population de la CACM.

17 La mobilité : une pratique du territoire avec les acteurs Un besoin, un désir Avant la mobilité, la « motilité »: mental, culturel de la santé (rapport au corps), franchir des frontières …. Une dimension cognitive en chaîne à intégrer, une dimension culturelle, de santé Compréhension avant de bouger, lire un plan, lire la ville…, bouger pour se soigner … Pour être en mouvement, « habiter la santé » La réponse aux activités humaines Un cocktail de mobilités associant des services, des lieux, des temps, des échanges.

18 Nnn N nn Nnn Territoire A Territoire C Territoire D Territoire F Territoire B Territoire E Du transport à la mobilité « glocale »

19 Patrimoines? : la prise en compte de la qualité du vivant et du developpement durable comme un patrimoine commun local dintérêt général, par lequel lhomme devient co-acteur de lavenir de son territoire et de la planète. Partir des patrimoines vivants, des énergies pour aller vers le développement

20

21 Dépasser les logiques sectorielles par des méthodes danimation innovantes, favorisant la créativité Diminuer la difficulté en agissant sur le système : linterface, la transversalité Métisser, hybrider, les méthodes (systémiques, complexes, de temporalité, …., cultures, savoir faire pour le développement de la connaissance et rendre lisibles les processus et accompagner la décision Trouver des lieux relais et des personnes ressources pour lexpression informelle et formelle des échanges, du partage et développer les liens entre les laboratoires de recherche, les entreprises, les territoires, les associations…. Développer des méthodes compréhensives pour le développement de diagnostics appropriés

22 Passer dune conception doffre de services mis à disposition dune offre de santé et assistance à son utilisation à une conception en terme de service à la personne mobile qui sappuie sur des outils dinformation (TIC, réseaux virtuels…) Mettre laccent sur la dimension humaine et définir de nouveaux concepts, de nouveaux champs de services à la personne mobile en réseau et sortir des champs classiques Inventer des modes de coopérations, de gouvernance, de participation Des démarche dapprenance, éducative, de formation Découte, daccompagnement, de coaching de territoire, dindividus, de groupes, socio-cognitif et psycho physique dinclusion, communautaire : transformation de lespace de santé en espace de santé « vivants » offrant lopportunité de sintégrer, stimulant la création de liens Une mutation, une transformation à fabriquer sur le terrain Une santé « relancielle : nourrit le présenciel virtuel et relance le réel (immatériels et corporelles)

23 Des règles, normes à faire évoluer SDRIF/SCOT/PLU/PLH/SCT/PLD/SSDAGE/…..? PCT… Des contractualisations à faire évoluer : les contrats locaux de santé, les contrats de développement territoriaux …. Une évolution juridique en marche Des juristes à associer …..

24

25

26 « Cest lhomme qui élargit la voie, et non la voie qui élargit lhomme » Confucius Merci de votre attention


Télécharger ppt "La santé, le territoire, les mobilités. Projet URBI SANTE lurbanité au cœur de la qualité des vies des individus et des sociétés « lusage du Monde »:"

Présentations similaires


Annonces Google