La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Femmes et VIH Pr Christine Katlama Dr Danielle Rouleau Dr Jean-Pierre Routy Dr Florence Brunel-Dalmas.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Femmes et VIH Pr Christine Katlama Dr Danielle Rouleau Dr Jean-Pierre Routy Dr Florence Brunel-Dalmas."— Transcription de la présentation:

1 Femmes et VIH Pr Christine Katlama Dr Danielle Rouleau Dr Jean-Pierre Routy Dr Florence Brunel-Dalmas

2 Évolution de la prise en charge du VIH chez la femme Grâce à lévolution des traitements hautement efficaces, la femme se permet dorénavant davoir une vision à long terme 1 : Désir de fécondité grâce aux succès des interventions prévenant la transmission materno-fœtale 2 – Dans lenquête française VESPA (ANRS EN12 VESPA), 33 % des femmes et 20 % des hommes hétérosexuels exprimaient un désir denfant 3. Désir de vivre longtemps malgré le VIH – 1/3 des femmes expriment un tel désir 4

3 Défis spécifiques reliés à la femme séropositive VIH et traitement 1 Vieillir avec le VIH 2 Sexualité et VIH 3 – Selon létude VESPA, 30 % des femmes sont abstinentes pour les raisons suivantes 3 : Honte, peur de transmettre et manque de partenaire Fécondité et VIH 4 – Le tiers des femmes souhaiteraient concevoir – 47 % des femmes ligaturées regrettent leur choix

4 Défis spécifiques de la femme séropositive Traitements – Différence de tolérabilité Dosage similaire 1 pour hommes et femmes, malgré des différences de poids et dindices de masse corporelle Pas assez de femmes dans les études pour en tirer des conclusions appropriées – Complications métaboliques Lipoatrophie – Implication et impact Lipodystrophie – Identifiée moins facilement, traitement moins utilisé que les hommes, image corporelle affectée 2 Risque cardiaque accru (vs des femmes non atteintes du VIH) – Statut hormonal De la contraception à la ménopause – Implication des ITS et des infections à HPV 3 ITS : facteur de risque augmentant la transmissibilité du VIH Rôle et implication du HPV dans les cancers du col utérin et cancer anal

5 Étude CASTLE : suivi à 96 semaines ATV/RTVLPV/RTV Effets indésirables, n (%) Femme, n=138 Homme, n=303 Femme, n=139 Homme, n=298 Aucun effet indésirable45 (33)88 (29)46 (33)94 (32) Nausées10 (7)8 (3)19 (14)14 (5) Diahrrée4 (3)7 (2)13 (9)41 (14) Hyperbilirubinémie15 (11)29 (10)1 (<1) Jaunisse/ictère scléral6 (4)15 (5)00 Prurit7 (5)7 (2)4 (3)6 (2) Vomissements2 (1)3 (<1)3 (2)4 (1) ATV, atazanavir; LPV, lopinavir; RTV, ritonavir Lhyperbilirubinémie inclut une bilirubine sanguine anormale, une augmentation de la bilirubine sanguine, une bilirubine non conjuguée et une augmentation de la bilirubine non conjuguée selon le SOC (system organ class) Investigations. Le prurit inclus la dermatite allergique, le prurigo, le psoriasis, le prurit, le prurit erythémateux, le prurit généralisé, le prurit Maculopapuleux, le prurit papuleux, la rosacée et lurticaire.

6 Étude GRACE* (données à 48 semaines) On note que les femmes présentent des hausses plus significatives (p < 0,05) de : – triglycérides, poids corporel, IMC, tour de taille et des hanches *sexe, race et expérience clinique * 3,2 1,8 * 1,2 0,5 * 2,5 1,3 * 2,6 0,7 Variation sur 48 semaines (valeur dorigine)

7 Dosage de latazanavir durant la grossesse La dose recommandée est habituellement 300 mg associés à 100 mg de ritonavir En situation de grossesse, il faut également envisager 300 mg / 100 mg de ritonavir

8 Dosage de léfavirenz Tolérabilité – Option de dosage Dosage par paliers vs dosage à pleine dose – Potentiellement une façon de réduire les effets neurologiques 1 – Polymorphisme du cytochrome CYP2B6 600 mg réduit à 400 mg voire même 200 mg OD 2 – Dosage thérapeutique (TDM) 3 Réduction de dose basée sur les seuils plasmatiques avec une cible à 4,0 mg/mL 48 heures post-initiation du traitement, avec visée à 1,0 mg/mL comme dose minimale 4

9 Prise en charge de la femme séropositive VIH – Le risque de contamination est deux fois plus élévé que pour un homme lors de contacts sexuels non protégés 1 ITS – Tant chez lhomme que la femme, la présence dITS et plus encore dulcération, augmente le risque de contamination Contraception Sexualité 1-2 – Condom et contraception – HAART comme outil de prévention de transmission (HPTN 052) – Consulté en juillet 2012

10 HAART comme outil de prévention de transmission du VIH : HPTN 052 Étude portant sur 1763 couples séro- discordants 97 % hétérosexuels 96 % de réduction du risque de transmission au conjoint séronégatif

11 Impact des ARV sur les niveaux des contraceptifs oraux (CO) : considérations pharmacocinétiques Agent ARV Effet sur lASC de léthinylestradiol Effet sur lASC des progestongènes ATV/r LPV/r, SQV/r, DRV/r, NFV, FPVr NVP EFV MVC RAL RPV 19% 85% 20% 14% aucun Co-administration of FPV/r with oral contraceptives may increase the risk of hepatic transaminase elevations, alternative contraception methods are recommended. 19%

12 ATV/r -Besoin dau moins 300 mg d'éthinylestradiol dans les CO LPV, SQV, DRV, FPV+r et NFV -Besoin dune approche alternative compte tenu des baisses de concentrations plasmatiques des œstrogènes NVP -Éviter toute contraception hormonale EFV -Maintenir une protection supplémentaire (condom) Impact des ARV sur les niveaux des contraceptifs oraux (CO) : considérations pharmacocinétiques

13 Prise en charge de la femme séropositive (suite) Conception et désir de grossesse Suivi de grossesse Complications métaboliques – Lipoatrophie/ lipodystrophie – Diabète – Impact sur la densité osseuse et risque de fracture – Risque cardiaque Vieillissement accéléré

14 Risque de transmission mère-enfant Aujourdhui, les risques ont significativement diminué (moins de 2,0% 1 ) Le défi réside non pas au niveau de la prise en charge des mamans traitées avant la grossesse, mais plutôt chez celles qui ont une séroconversion lors de la grossesse 1,6 % de risque de transmission si HIV+ avant la grossesse vs 12,9 % si conversion lors de la grossesse Besoin de discuter avec les femmes en âge de procréer

15 ARV et risque potentiel sur le fœtus/nouveau-né MédicamentsMalformation/ naissance Prévalence (IC à 95 %) Lamivudine 122/39663,1 % (2,6-3,7) Zidovudine 120/36993,2 % (2,7-3,9) Ritonavir 35/15672,2 % (1,6-3,1) Tenofovir 27/12192,2 % (1,5-3,2) Nelfinavir 46/11963,8 (2,8-5,1) Lopinavir 18/8162,2 % (1,3-3,5) Stavudine 19/7992,4 % (1,4-3,7) Abacavir 25/7813,2 % (2,1-4,7) Emtricitabine 18/7642,4 % (1,4-3,7) Efavirenz 17/6442,6 % (1,5-4,2) Sulfate datazanavir 12/5762,1 % (1,1-3,6) Didanosine 19/4094,6 % (2,8-7,2) Indinavir 6/2852,1 % (0,8-4,4) Stavudine, didanosine and efavirenz are not recommended for use in pregnant women. Other antiretrovirals should be used during pregnancy only if the potential benefit justifies the potential risk.

16 ARV et risque potentiel sur le fœtus/nouveau-né Les risques de malformation semblent faibles – 2,9 % selon le régistre APR EFV – Potentiellement un risque mais de récentes données semblent montrer que non

17 Conclusion Indétectabilité comme objectif primaire Traitement HAART comme outil de prévention – Face à un conjoint sérodiscordant – Face à une grossesse à venir Prise en charge globale de la femme – Sexualité et partenaire, fécondité, contraception et autres facettes

18 Références Diapo 2 – 1. Rapport 2010 sur la prise en charge médicale des personnes infectées par le VIH sous la direction du Pr Patrick Yeni. – 2. Badell, M. et al. Reproductive Healthcare Needs and Desires in a Cohort of HIV-Positive Women. Infectious Diseases in Obstetrics & Gynecology 2012: doi: /2012/ – 3. Perreti-Watel Patrick, Riandey Benoît, Dray-Spira Rosemary et al. Lenquête VESPA (VIH : Enquête sur les Personnes Atteintes). – 4. Stanwood, N.L. et al. Contraception and fertility plans in a cohort of HIV-positive women in care. Contraception Apr;75(4): Epub 2007 Feb 22. Diapo 3 – 1. Stanwood, N.L. et al. Contraception and fertility plans in a cohort of HIV-positive women in care. Contraception Apr;75(4): Epub 2007 Feb 22. – 2. Frontini M, Chotalia J, Spizale L, et al. Sex and Race Effects on Risk for Selected Outcomes among Elderly HIV- Infected Patients. J Int Assoc Physicians AIDS Care (Chic) Jan-Feb;11(1):12-5. Epub 2011 Apr 25.Chotalia JSpizale L – 3. Perreti-Watel Patrick, Riandey Benoît, Dray-Spira Rosemary et al. Lenquête VESPA (VIH : Enquête sur les Personnes Atteintes). – 4. Stanwood, N.L. et al. Contraception and fertility plans in a cohort of HIV-positive women in care. Contraception Apr;75(4): Epub 2007 Feb 22. Diapo 4 – 1. Ofotokun, I. et al. Antiretroviral pharmacokinetic profile: a review of sex differences. Gend Med Jun;4(2): – 2. Rapport 2010 sur la prise en charge médicale des personnes infectées par le VIH sous la direction du Pr Patrick Yeni. – 3. Auvert, B. et al. Infect Dis Obstet Gynecol 2011 doi: /2011/

19 Diapo 5 – 1. Molina, J.M. et al. Once-daily atazanavir/ritonavir compared with twice-daily lopinavir/ritonavir, each in combination with tenofovir and emtricitabine, for management of antiretroviral-naive HIV-1-infected patients: 96- week efficacy and safety results of the CASTLE study. J Acquir Immune Defic Syndr Mar;53(3): – 2. Squires, K.E. et al. Comparative gender analysis of the efficacy and safety of atazanavir/ritonavir and lopinavir/ritonavir at 96 weeks in the CASTLE study. J Antimicrob Chemother Feb;66(2): Epub 2010 Dec 9. Diapo 6 – 1. Squires, K.E. et al. Comparative gender analysis of the efficacy and safety of atazanavir/ritonavir and lopinavir/ritonavir at 96 weeks in the CASTLE study. J Antimicrob Chemother Feb;66(2): Epub 2010 Dec 9. – 2. Reyataz Product Monograph. Diapo 6 – 1. Currier et al AIDS Patients and STDs 2011;25: – 2. Reyataz Product Monograph. Diapo 7 – 1. REYATAZ (atazanavir sulfate) Product Monograph. Bristol-Myers Squibb Canada, Montreal,Canada. May 11,2012. Diapo 8 – 1. Gutierrez-Valencia et al Ann Intern Med 2009 Jul 6 [Epub]. – 2. Gatanaga et al Clin Infect Dis 2007 Nov 1;45(9): – 3. van Luin et al J Acquir Immune Defic Synd 2009Jul 10 (Epub]. – 4. la Porte et al Rev Antivir Ther 2006;3:4-4. Références

20 Diapo 9 – 1. Accessed July 2012.http://data.unaids.org/Topics/Gender/Facing_CHallenges_en.pdf Accessed July 2012 – 2. Zdenek et al Endocrine Rev 31;79-97,2010. Diapo 10 – 1. HPTN 052 press release 5/12/118am.pdf. – 2. NEJM 2011;365: Aug 11, 2011 Wpub. Diapo 14 – 1. Singh et al AIDS 2012 Abstract THAC0104. Diapo 15 – 1. accessed July Diapo 16 – 1. accessed July – 2. Ekouevi et al J Acquir Defic Syndr 2011;56(2): – 3. UK draft guidelines, give-green-light-to-efavirenz/page/ /. Références


Télécharger ppt "Femmes et VIH Pr Christine Katlama Dr Danielle Rouleau Dr Jean-Pierre Routy Dr Florence Brunel-Dalmas."

Présentations similaires


Annonces Google