La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bien rédiger pour le Web Formation aux techniques rédactionnelles sur internet Automne 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bien rédiger pour le Web Formation aux techniques rédactionnelles sur internet Automne 2012."— Transcription de la présentation:

1 Bien rédiger pour le Web Formation aux techniques rédactionnelles sur internet Automne 2012

2 INTRODUCTION Tour de table

3 INTRODUCTION Plan de cours I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET II.RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET III. ADAPTER UN ARTICLE / UN DOCUMENT POUR INTERNET IV. RAYONNER SUR INTERNET

4 I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET 1.CONTRAINTES DE LA LECTURE À LÉCRAN ET COMPORTEMENTS DE LECTURE DES INTERNAUTES 2.COMMENT ADAPTER SON CONTENU? 3.LES ENJEUX DE L'ÉCRITURE WEB

5 I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET CONTRAINTES DE LA LECTURE À LÉCRAN ET COMPORTEMENTS DE LECTURE DES INTERNAUTES LISIBILITÉ : des repères supplémentaires à installer À lécran, on lit 25% Plus lentement que sur papier Source: Jakob Nielsen (www.useit.com)

6 QUELQUES QUESTIONS DE TEMPS : Temps moyen passé sur une page? secondes Temps moyen passé sur un site? 2 minutes Nombre moyen de pages consultées sur un site? 2 Combien de temps une page de résultats a-t-elle pour convaincre? 7 secondes Source: Jakob Nielsen (www.useit.com) I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET CONTRAINTES DE LA LECTURE À LÉCRAN ET COMPORTEMENTS DE LECTURE DES INTERNAUTES

7 RECHERCHE DINFORMATION – Avant de lire : vérification rapide en diagonale – La page contient-elle les bonnes informations? SCANNING – 80% scannent – 20% lisent Le lecteur lit en moyenne 28% à 20% des mots sur une page LECTURE, UNE FOIS LA VÉRIFICATION FAITE – 80% du texte lu – 20% parcouru I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET CONTRAINTES DE LA LECTURE À LÉCRAN ET COMPORTEMENTS DE LECTURE DES INTERNAUTES

8 LES INTERNAUTES SCANNENT !

9 Résultats des études de Eye tracking: les habitudes de lectures des internautes (lecture en F) I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET CONTRAINTES DE LA LECTURE À LÉCRAN ET COMPORTEMENTS DE LECTURE DES INTERNAUTES

10 EXEMPLE I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET CONTRAINTES DE LA LECTURE À LÉCRAN ET COMPORTEMENTS DE LECTURE DES INTERNAUTES

11 EXEMPLE I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET CONTRAINTES DE LA LECTURE À LÉCRAN ET COMPORTEMENTS DE LECTURE DES INTERNAUTES

12 EXEMPLE I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET CONTRAINTES DE LA LECTURE À LÉCRAN ET COMPORTEMENTS DE LECTURE DES INTERNAUTES

13 - Les visiteurs font défiler les pages longues de 2 ou 3 écrans, à condition que le contenu soit pertinent et que le graphisme les y encourage. Pour les pages longues, l'optimisation du contenu est primordial (cuttoff design, espacement, titres, images facilitent le scanning et le scroll des pages) SACCADES ET BONDS L'oeil se déplace par bonds de groupe de mots en groupe de mots. Sur chaque groupe il balaye le contenu à la recherche de mots clés d'intérêts. SCROLLING ClickTale a mené une étude sur pages web : - 91% des pages consultées comprenaient un ascenseur vertical - 76% des pages comportant un ascenseur vertical ont été scrollées - 22% de ces mêmes pages ont été scrollées intégralement

14 I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET CONTRAINTES DE LA LECTURE À LÉCRAN ET COMPORTEMENTS DE LECTURE DES INTERNAUTES Les titres dominants attirent l'oeil à l'entrée sur la page Les caractères de petit format favorisent la lecture en ligne Les caractères de grand format favorisent une lecture plus claire Un titre a moins d'une seconde d'attention de la part de l'internaute Les deux premiers mots d'un titre sont les plus importants pour accrocher le lecteur Une navigation horizontale placée en haut de la page d'accueil fonctionne mieux Les petits paragraphes sont plus lus que les longs Les publicités placées en haut à gauche sont les plus regardées Les publicités plus grosses sont plus vues Les publicités placées à côté de contenus populaires du site sont plus regardées. Plus l'image est grande,plus les internautes la regardent et passent du temps sur la page. Une image claire d'un visage accroche plus les yeux que les autres images QUELQUES VÉRITÉS DU EYETRACKING

15 DE LA COMMUNICATION AU CONTENU – Habitudes de consommation Internet ont changées (de la communication au contenu) – Lecture d'informations en ligne : + 34% en 4 ans – Temps consacré à la lecture en ligne (par mois) : 2009 = 6h = 3h42 AVÈNEMENT DU MARKETING DE CONTENUS Source : I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET CONTRAINTES DE LA LECTURE À LÉCRAN ET COMPORTEMENTS DE LECTURE DES INTERNAUTES

16 Analyse Objectif du lecteur Public cible Organisation Diviser Regrouper Logigue de dossier Présentation Mettre en forme Utiliser des visuels I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET Comment?

17 CONTENU NIVEAU 1 : MORCELLEMENT DES PAGES! Diviser la page web en plusieurs éléments rédactionnels permet à linternaute de repérer immédiatement les informations quil cherche : On lui donne la possibilité de SCANNER! I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET Comment?

18 CONTENU NIVEAU 2 : DONNER LA POSSIBILITÉ DE LIRE! Le choix du second niveau se fait en fonction de l'intérêt pour une rubrique ou un sujet particulier. C'est le lieu pour développer l'information et rentrer dans le vif du sujet! I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET Comment?

19 CONTENU NIVEAU 3 : DES RESSOURCES SUPPLÉMENTAIRES Le troisième niveau du site présente les informations les plus détaillées et amène le lecteur à devenir acteur! On y trouve par exemple : fiches descriptives de produits, bouton d'inscription, formulaires de dons, d'achat ou de contact, articles reliés, documents pdf, inscriptions etc. : Tous les documents et actions liés à l'article! I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET Comment?

20 CONCEVOIR LA PAGE WEB POUR: Supervision du contenu (5 sec) Lecture éventuelle plus soutenue (30 sec) Assimilation postposée de linformation (pdf) I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET Comment?

21 Rédiger des pages web de qualité Attention à la communication Attention au marketing Créer du contenu de qualité la durée de consultation de la page la durée de visibilité dune publicité I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET Comment?

22 I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET COMMENT ? PRENDRE EN COMPTE NOTRE CAPACITÉ DE MÉMORISATION ! Écrit/ Écran : 7 +/- 2 éléments par écrit 5 +/- 2 éléments sur écran Le contenu doit être lisible autant que visible ! Liste à puces Blocs dinformation Modules

23 Pomme Rugby Mathématique Citron Volley Prune Tennis Religion Banane Football Mirabelle Golf Chimie Gymnastique Poire Orange Biologie Informatique Vérité Handball Économie But : mémoriser le plus de mots en 7 sec (temps moyen de visibilité) I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET COMMENT ? TEST

24 LE CONTENU : PREMIER CONTACT AVEC L'INTERNAUTE Le texte doit être pensé comme une incitation au clic, au passage à l'action (call to action) La rédaction web ne se résume pas au seul texte. Le web est multimédia Le rédacteur web joue avec du texte, mais aussi des image, des vidéos, des documents etc. Il faut penser comme un éditeur ! LE CONTENU EST ROI (RETURN ON INVESTMENT) L'objectif du contenu est de vendre des produits, des services, de l'information ou de la notoriété. Le call to action doit convertir, c'est à dire amener le visiteur à faire ce que vous attendez de lui. Un contenu optimisé convertit. LE CONTENU: ACTEUR DU RÉFÉRENCEMENT Le contenu est essentiel pour le référencement d'un site : les moteurs de recherche balayent le contenu pour positionner le site dans les pages de résultats. Un contenu clair incite les internautes à venir et revenir, donc à augmenter le trafic du site. Plus votre trafic augmente, plus votre site sera bien positionné dans les pages de résultats ! I.ADAPTER SON ÉCRITURE POUR INTERNET Les enjeux de la rédaction web

25 II.RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET 1.ÉCRIRE POUR LINTERNAUTE 2.LES TECHNIQUES RÉDACTIONNELLES 3.AVANT DÉCRIRE (LES CLÉS DE LA RÉDACTION) 4.LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

26 II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET ÉCRIRE POUR LINTERNAUTE AVANT DE RÉDIGER… Pour qui nous allons écrire ? Qui sont vos lecteurs ? Quattendent-ils de vous ? Quest-ce qui les intéressent ? Quels contenus sont-ils susceptibles de partager avec leur communauté en ligne ? Ce sont les premières questions à se poser avant de se jeter sur son clavier! LIGNE ÉDITORIALE Quel ton employer? Quel niveau dinformation délivrer? À qui allez-vous parler ? De quoi ? Comment ? Avec quels objectifs ? Doù parlez-vous ?

27 LOIS DE PROXIMITÉ : parle-moi de moi, tu mintéresses ! II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET ÉCRIRE POUR LINTERNAUTE

28 ÉCRIRE POUR ÊTRE LU Linternaute doit pouvoir enregistrer le message essentiel de votre article. Mettre linformation principale bien en évidence Hiérarchiser vos informations Aller à lessentiel II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET ÉCRIRE POUR LINTERNAUTE

29 CONCEPTION CENTRÉE UTILISATEUR Concevoir un site pour tout le monde = concevoir un site pour personne Définir un profil utilisateur Identifier ses besoins, ses attentes Pour mieux adapter son discours : Offrir un contenu adapté à sa cible Offrir un contenu utile et utilisable Répondre aux objectifs définis du site II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET ÉCRIRE POUR LINTERNAUTE

30 CONCEPTION CENTRÉE UTILISATEUR - Exemple! II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET ÉCRIRE POUR LINTERNAUTE

31 LA PYRAMIDE INVERSÉE Le plus récent, le plus proche, le plus important Le plus loin, le moins important II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LES TECHNIQUES RÉDACTIONNELLES

32 5W2H Objectifs : concision et précision Lessentiel de linformation en un minimum de temps et de mots. WHO, WHAT, WHERE, WHEN, WHY Et parfois … HOW et HOW MUCH II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LES TECHNIQUES RÉDACTIONNELLES

33 RÈGLES STYLISTIQUES écrire de manière concise écrire de manière précise (employer le mot juste) adopter une tournure de phrase simple (la voix active plutôt que la voix passive (pas de ''on'' par exemple), les tournures positives plutôt que les doubles négations,...) éviter lemphase (entre deux mots, vous choisirez le moindre !) éviter les abréviations, acronymes, sigles… Appliquez les règles dhabillage (le soulignement, les virgules, les points, les guillemets, les majuscules…) II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LES TECHNIQUES RÉDACTIONNELLES

34 ÉVITEZ LE JARGON Jargon administratif La note susmentionnée, lalinéa précité, … Jargon technocratique « La politique des temps de la ville, contribuant à la vie des valeurs essentielles, intéressant tous les champs de lexistence, la personne et la société, le passé le présent et le futur, devient une construction mobilisatrice. »

35 II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LES TECHNIQUES RÉDACTIONNELLES ÉVITEZ LE JARGON Jargon dexpert : « Les métadonnées et XML sont importants dans les processus de production et de gestion des objets pédagogiques. De nombreux groupes travaillent sur ce domaine. Il nexiste cependant pas de standard pour caractériser la structure logique des documents pédagogiques, qui permettent de décrire de façon unique un exercice, des indications pour la solution, et de produire différents type daffichage quel que soit le support (CD, Web ou papier…) malgré certaines possibilités offertes par lutilisation de XSL (extended style sheet layer). Malgré ces restrictions, il semble pertinent dadopter dès maintenant cette approche pour produire des documents pédagogiques de meilleure qualité et assurant une meilleure portabilité. »

36 Définition de la cible et des objectifs Identification des mots clés (à placer stratégiquement dans le texte) Choix de langle dattaque Rédaction du message essentiel en répondant aux 5W et 2H Choix du genre Définition du plan de larticle. II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET AVANT DÉCRIRE (LES CLÉS DE LA RÉDACTION)

37 L'ANGLE... PRÉCISIONS L'angle d'un article = c'est le regard que l'on porte sur le sujet, le point de vue selon lequel on se place. Un angle = un seul papier. Un papier = un seul angle; Langle varie selon le degré : resserré, large, décalé, subdivisé; A un angle correspond plusieurs messages essentiels hiérarchisés; Le titre, l'accroche et l'attaque indiquent langle, le message essentiel et le genre de traitement du papier; II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET AVANT DÉCRIRE (LES CLÉS DE LA RÉDACTION)

38 EXERCICES Identifiez les mots-clés Le principe des 5W + 2H Choisir un angle

39 TITRES SOUS-TITRES ACCROCHE CHAPEAU PARAGRAPHE SÉPARATIONS VISUELLES HABILLAGE IMAGE VIDÉO LIENS COMMUNIQUÉS DE PRESSE II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

40 À L'ENTRÉE SUR LA PAGE: 78% regardent dabord les titres puis les images Titres et intertitres = 5 fois plus lus que les textes Quand ils existent, 95% des lecteurs lisent les chapeaux Les 2 à 4 premiers centimètres dun titre sont ceux où lattention se fixe en premier (importance des 2 premiers mots!) Blancs entre les paragraphes = taux de lecture + 12% 15 à 20 mots: cela correspond à notre capacité moyenne de mémorisation des informations II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

41 TITRE ET SOUS-TITRES CLAIR, CONCIS ET IDENTIFIABLE : LE TITRE EST UN POINT DACCROCHE Un titre se distingue du reste de l'article par : - La typographie, - La taille des caractères, - La couleur éventuellement différente du reste du texte. - L'ESPACE : créer de l'espace autour du titre pour le rendre visible! - Attention à ne jamais souligner un titre! - Hiérarchie de la titraille = couleurs, taille et typo II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

42 TITRE ET SOUS-TITRES UN RÉSUMÉ... INCITATIF! TITRE COURT OU TITRE LONG? 7 mots maximum! HAUT DE CASSE ou bas de casse? Inclusion des mots clés principaux Importance des deux premiers mots! UN ÉLÉMENT DE RÉFÉRENCEMENT à : google regarde! Cohérence entre la navigation et le titre de page Le test : Mes titres résument-ils l'article? Scannez la page en ne lisant que ceux-ci! Comprenez-vous la substance de l'article? II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

43 TITRE ET SOUS-TITRES Quelques idées pour formuler vos titres : exemple autour du thème de la sécurité routière. IMPÉRATIF : – Faites attention aux piétons! – Roulez à 50 km/h – Ralentissez près des écoles ''À LA UNE'' : – Un entretien exclusif après l'accident de voiture survenu à Etalle – Sécurité routière : Etalle.org énerve le maire ''X BONNES RAISONS DE'' : – Dix bonnes raisons de rouler moins vite – La sécurité routière en 5 points II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

44 TITRE ET SOUS-TITRES Quelques idées pour varier vos titres et les rendre INCITATIFS : exemple autour du thème de la sécurité routière. TÉMOIGNAGE : – Témoignages de parents désespérés – Une institutrice nous explique le drame AVANTAGES ET SOLUTIONS : – Placez un dos d'âne pour ralentir la circulation QUESTION : – Faut-il sanctionner les automobilistes? CONTROVERSE : – Dos d'âne ou pas dos d'âne? Le bourgmestre est têtu ADRESSÉ AU LECTEUR : – Et si c'était votre enfant? II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

45 TITRE ET SOUS-TITRES Exemple: un article expliquant comment garantir le trafic dun site par le référencement naturel Proposition 1 : «Garantissez le trafic de votre site avec le référencement naturel». Proposition 2 (on inverse!): «Référencement naturel : garantissez le trafic de votre site». Proposition 3 : «Référencement naturel : comment garantir le trafic de votre site?» II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

46 TITRE ET SOUS-TITRES Résumons : La check-list pour l'optimisation des titres Distinction visuelle : Taille de caractère plus grande mise en gras Typographie différente Hiérarchisation : Un seul par page Le correspond au titre de l'article pour la page interne Le correspond à la présentation du site ou de l'entreprise pour la page d'accueil. Les,,, etc. correspondent aux sous-titres Incitation : Mots-clés au début Concis : 7 mots maximum Concret, compréhensible par tous On parle à sa (ses) cible(s) II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

47 EXERCICES LES TITRES Optimisation et mise en forme

48 LE CHAPEAU... 95% des lecteurs lisent les chapeaux Une conclusion en début darticle? Donner linformation principale au début du texte pour répondre à limpatience des internautes et à leur besoin de trouver immédiatement linformation recherchée. Outil de la pyramide inversée Un outil incitatif par sa mise en forme (gras ou italique) Un chapeau : pour les articles longs : autrement, l'accroche suffit. II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

49 LE CHAPEAU... Check list Distinction visuelle - Mise en gras - Localisation en tête entre le titre et le début de l'article Optimisation sémantique - Un seul chapeau par page - Résumé de l'article - Différent pour chaque page - Codé en - Compréhensible par tous Incitation au clic: - Contenant les mots clés au début - Concis: de 150 à 250 caractères. II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

50 ... ET L'ACCROCHE La première phrase de l'article après le titre et le chapeau. Elle est aussi le texte introductif situé sous un titre cliquable pour inciter le lecteur à se rendre sur l'article complet. Son rôle : vendre le contenu Pour cela, elle doit répondre à la question: Qu'y-a-t-il pour moi là derrière? (on se met à la place de l'internaute cible) II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

51 ... ET L'ACCROCHE CARACTÉRISTIQUES D'UNE ACCROCHE OPTIMISÉE: COURTE: elle s'étend sur 2 lignes, entre 10 et 20 mots FRONT-LOADING: Mots clés placés dans le premier tiers de la phrase. INFORMATIVE: elle reprend l'essentiel de l'information en répondant aux 5W 2H II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

52 EXERCICES LE CHAPEAU ET L'ACCROCHE Incitation à la lecture

53 LES PARAGRAPHES Un mot dordre: laération! 87% des internautes ne lisent pas un paragraphe de plus de 6 lignes. Un paragraphe par idée, une idée par paragraphe Maximum 1500 signes Selon les règles dergonomie, une phrase ne devrait pas dépasser 15 à 20 mots. Une page HTML devrait contenir entre 500 signes (seuil en dessous duquel l'information n'est pas assez consistante) et 4000 signes (soit 4 écrans, plafond au-delà duquel la lecture à l'écran devient très pénible). Améliorer la lisibilité visuelle: Gras, italique, espace, ponctuation, listes à puces ou numéroté! Attention au soulignement! II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

54 LES PARAGRAPHES : SIMPLIFIER LA SYNTAXE 1 phrase = 1 info Style: pas nécessaire au début Favorisez structure Sujet + Verbe + Complément La plus claire La mieux adaptée à la lecture rapide La plus facilement assimilable II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

55 LES PARAGRAPHES : QUELQUES PRÉCISIONS Police de caractère Relative (lisibilité et accessibilité) ! Casse (le mot rectangulaire ou le mot comme forme visuelle) Mise en gras (les mots clés, ou les notions importantes)... Ne pas en abuser! Le contraste entre le fond et le texte est important Interligne, air, espace Alignement: évitez le ''justifié''! II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

56 LES PARAGRAPHES : QUELQUES PRÉCISIONS Haut de Casse: le mot rectangulaire VOTRE SITE EST-IL ACCESSIBLE? TESTEZ LAFFICHAGE DE VOS PAGES SUR DIFFÉRENTS NAVIGATEURS CLASSIQUES (CHROME, INTERNET EXPLORER, FIREFOX, SAFARI, OPÉRA,…) ET TEXTUELS, COMME LYNX. LES BROWSERS NONT PAS TOUS LA MÊME INTERPRÉTATION DU CODE HTML, LES PROBLÈMES DAFFICHAGE PEUVENT SURVENIR SUR LUN, ALORS QUE TOUT SERA NORMAL SUR UN AUTRE. DÉSACTIVEZ LAFFICHAGE DES IMAGES ET VISUALISEZ LE RÉSULTAT. IL VOUS SUFFIT DALLER DANS LES PARAMÈTRES DE CONTENU OU DAFFICHAGE, SELON VOTRE NAVIGATEUR. ENSUITE, COCHEZ « DÉSACTIVER LAFFICHAGE DES IMAGES ». À LA PLACE DE VOS VISUELS, DES RECTANGLES BLANCS AFFICHENT UNE DESCRIPTION DE LILLUSTRATION. CEST LE FAMEUX ALT-TAG, QUI SERT ÉGALEMENT AU RÉFÉRENCEMENT. UN ARTICLE AFFICHÉ SANS LES IMAGES DANS NOTRE ARTICLE « AMÉLIOREZ LACCESSIBILITÉ DE VOTRE CONTENU WEB », NOUS ANALYSERONS LES ÉLÉMENTS DE VOS PAGES, POINT PAR POINT. VOUS POURREZ ÉVALUER VOTRE SITE GRÂCE À UNE CHECK-LIST DÉTAILLÉE À TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT. II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

57 LES PARAGRAPHES : QUELQUES PRÉCISIONS Bas de Casse: le mot comme forme visuelle Votre site est-il accessible? Testez laffichage de vos pages sur différents navigateurs classiques (chrome, internet explorer, firefox, safari, opéra,…) et textuels, comme lynx. Les browsers nont pas tous la même interprétation du code html, les problèmes daffichage peuvent survenir sur lun, alors que tout sera normal sur un autre. Désactivez laffichage des images et visualisez le résultat. Il vous suffit daller dans les paramètres de contenu ou daffichage, selon votre navigateur. ensuite, cochez « désactiver laffichage des images ». À la place de vos visuels, des rectangles blancs affichent une description de lillustration. cest le fameux alt-tag, qui sert également au référencement. Un article affiché sans les images Dans notre article « améliorez laccessibilité de votre contenu web », nous analyserons les éléments de vos pages, point par point. Vous pourrez évaluer votre site grâce à une check-list détaillée à télécharger gratuitement. II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

58 LES PARAGRAPHES : QUELQUES PRÉCISIONS Alignement: pas de Justifié! Votre site est-il accessible? Testez laffichage de vos pages sur différents navigateurs classiques (chrome, internet explorer, firefox, safari, opéra,…) et textuels, comme lynx. Les browsers nont pas tous la même interprétation du code html, les problèmes daffichage peuvent survenir sur lun, alors que tout sera normal sur un autre. Désactivez laffichage des images et visualisez le résultat. Il vous suffit daller dans les paramètres de contenu ou daffichage, selon votre navigateur. ensuite, cochez « désactiver laffichage des images ». À la place de vos visuels, des rectangles blancs affichent une description de lillustration. cest le fameux alt-tag, qui sert également au référencement. Un article affiché sans les images Dans notre article « améliorez laccessibilité de votre contenu web », nous analyserons les éléments de vos pages, point par point. Vous pourrez évaluer votre site grâce à une check-list détaillée à télécharger gratuitement. II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

59 LE PLAN DE L'ARTICLE Une fois que l'on a décidé de la cible et de l'angle d'attaque... On choisit son plan! Plan chronologique: succession d'événements selon l'ordre dnas lequel ils se sont produits. Plan chronologique inversé: commence par le dernier événement et remonte dans le passé (plus adapté au Web) II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB Plan dialectique (thèse, antithèse, synthèse): permet de présenter un sujet dans sa complexité, avec ses multiples facettes, mais il faut l'adapter au web: mettre la synthèse (la conclusion) en premier. Le titre doit donner l'essence de la réflexion tandis que le chapeau et le premier paragraphe donnent la conclusion. Le reste de l'article donne les détails et rouages du sujet.

60 LE PLAN DE L'ARTICLE Une fois que l'on a décidé de la cible et de l'angle d'attaque... On choisit son plan! Plan analytique: ce plan expose les faits, analyse les causes, montre les conséquences. Plan énumératif: liste les informations en utilisant les titres pour signaler les changements de parties Plan démonstratif: utilise ses arguments pour défendre sa thèse et ceux de son adversaire pour la démolir (avis, opinions). II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

61 IMAGES Une image vaut 1000 mots… Mais elle doit avoir du sens! L'image, plusieurs rôles dans une page Web: Information : gardons du sens! Une image doit venir nourrir larticle. Les études de suivit du regard (eyetracking) montrent quune image sans sens perd linternaute et gène la bonne lecture de linformation. Lisibilité : Limage créé une respiration dans la page en générant de lespace. La lisibilité sen trouve accrue. Positionnement : les images sont également présentes dans les pages de résultats de recherche. Elles peuvent donc être des points dentrée vers votre site. II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

62 IMAGES Les images servent à faciliter la compréhension. Trop d'images noient le lecteur et le perdent (principe du trop d'information) Les images doivent avoir du sens. Simplifier le discours: une image peut aider à simplifier l'information (exemple du schéma d'un processus) Les photos de groupes ont moins d'impact que des portraits. Les photos distantes ont moins de pertinence que les photos resserrées. L'attrait des visages pour les yeux du lecteur Mettez des légendes aux images et aux vidéos que vous insérez II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

63 IMAGES L'IMAGE EN RÉSUMÉ: À PRIVILÉGIER: En relation avec le contexte Bien contrastée Haute qualité (recadrer plutôt que réduire) Facile à interprêter (voire icônique, symbolique) Originale Contenant des éléments magnétiques: visages souriants, personnes de face, parties sexuelles (surtout regardées par les hommes), corps attirants, nourriture appétissante, instructions claires. Informationnelle II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

64 IMAGES L'IMAGE EN RÉSUMÉ: À ÉVITER: Image de remplissage, hors contexte Peu contrastée Faible qualité Trop détaillée Ordinaire (issue de banques d'images, illustrant des objets ou personnes génériques) Froide, fausse, trop polissée Ressemblant à de la publicité II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

65 VIDÉO Excellent média pour gagner en visibilité dans les moteurs de recherche Utilisation des plateformes de diffusion Youtube, Dailymotion, veoh, Vimeo etc. : – Pour garantir une plus grande visibilité dans les pages de résultats. – Pas de téléchargement de fichier lourd – Pas de stockage sur server interne – Fluidité d'accès à l'information! II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

66 LIENS Liens internes ou externes.... Soignez vos liens! Objectif d'un lien: faciliter la navigation Les liens sont parmi les critères les plus importants pris en compte par les moteurs de recherche! Sont pris en compte: La présence de mots-clés dans le texte d'ancrage des liens externes pointant vers la page cible La qualité et la quantité des liens externes pointant vers la page cible La diversité des sources de liens (issus de nombreux noms de domaines uniques) La présence de mots-clés dans les balises L'indice de confiance des sites pointant vers la page cible. II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

67 Exemple de mise en forme du contenu II. RÉDIGER UN ARTICLE SUR INTERNET LA MISE EN FORME DU CONTENU WEB

68 MISE EN FORME DUN ARTICLE WEB – Titre – Chapeau – Mise en forme visuelle – Image – PDF – Liens EXERCICES


Télécharger ppt "Bien rédiger pour le Web Formation aux techniques rédactionnelles sur internet Automne 2012."

Présentations similaires


Annonces Google