La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 GROUPE DEXPERTS DES RISQUES FINANCIERS DES ORGANISATIONS (GERFO) Université Paris-Dauphine Bilan 2010-2012 (juin 2013) E.Laurent P.Bernard.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 GROUPE DEXPERTS DES RISQUES FINANCIERS DES ORGANISATIONS (GERFO) Université Paris-Dauphine Bilan 2010-2012 (juin 2013) E.Laurent P.Bernard."— Transcription de la présentation:

1 1 GROUPE DEXPERTS DES RISQUES FINANCIERS DES ORGANISATIONS (GERFO) Université Paris-Dauphine Bilan (juin 2013) E.Laurent P.Bernard

2 2 Rappel du projet : Création en 2010, par lUniversité Paris-Dauphine, du centre dexpertise des risques financiers des organisations Caractéristique principale : disposer dun « simulateur » des risques financiers avec une approche modulaire pour les organisations privées et publiques en intégrant pleinement les préoccupations et demandes des organisations dans ce domaine Finalité : contribuer, par cette innovation, au positionnement et au développement stratégique de lUniversité notamment dans le cadre du projet de « Dauphine Business school à La Défense »

3 3 Un simulateur modulaire et évolutif des risques financiers des organisations privées et publiques Module 1 : les entreprises non financières (notamment flux et stocks de trésorerie) Module 2 : les banques et assurances (flux/stock; ALM, …) Module 3 : les banques centrales (notamment la gestion de la liquidité du système financier) Module 4 : les marchés financiers (au sens marchés de la dette dans un premier temps) Module 5 : les organisations publiques (Sovereign et assimilés, collectivités locales en France) M5 : Etats (et assimilés) Collectivités locales M1 : Entreprises Non financières M2 : Banques – Assurances M4 : Marchés financiers (notamment marché monétaire) M3 : Banque centrale (gestion de la liquidité) Simulateurs flux/stocks/bilans Des partenariats hautement souhaitables pour disposer des logiciels existants, des intervenants, des données et des scénarios de cas … et préparer les débouchés Module 1 : Association française des trésoriers dentreprises + SSII spécialisées + Sociétés de conseil Module 2 : Associations françaises des trésoriers de banques et dassurances + SSII spécialisées + Sociétés de conseil Module 3 : Banque de France, Banque centrale européenne Module 4 : Grandes banques/assurances avec des activités de financement et placement (BNP, Calyon, SG, Natixis, HSBC, Axa, Generali…) Module 5 : Direction générale du Trésor (et Agence France Trésor) …..liste non exhaustive

4 4 Les avantages pour lUniversité-Dauphine à court terme à moindre coût Enrichir le contenu de loffre actuelle de formations et ceci à moindre coût (certains modules – M1, M2) pouvant être obtenu auprès de SSII spécialisées dans le cadre dun échange « Logiciels / Image » Elargir le champ des débouchés pour les étudiants (notamment par un nouveau potentiel de contrat dapprentissage) Favoriser linterdisciplinarité et disposer de nouveaux potentiels de recherches appliquées Renforcer limage de formation de haut niveau proche des entreprises déjà mise en avant par Dauphine Contribuer à donner une concrétisation au projet stratégique de dauphine Dautres avantages à moyen terme dans le cas dune mise œuvre étendue du projet Le positionnement concurrentiel unique : Disposer dun véritable « centre de formation à la gestion des risques financiers » que Dauphine serait seule à posséder : Des recettes financières directes: la formation professionnelle pour des cadres serait alors possible avec des rentrées financières dont le potentiel reste à évaluer Des recettes financières indirectes : ce point reste à expertiser notamment lobtention de subventions publiques et/ou de contributions des entreprises Un enrichissement mutuel des pratiques professionnelles et de la recherche : le simulateur ouvre et stimule de véritables champs de recherches appliqués (finance, économétrie, théorie des jeux, théorie de lassurance, sciences de la décision, gestion…) qui contribueraient à la reconnaissance de Dauphine en tant que centre de recherche.

5 5 Bilan , une mise en œuvre prudente et progressive sur 3 années, conformes aux prévisions initiales : Une année de test au sein de lUniversité : une étude de faisabilité approfondie + la maquette du simulateur pour les sociétés non financières La constitution dune petite équipe projet La prise de contacts avec les partenaires potentiels pour chaque modules (notamment SSII pour lobtention des logiciels, les banques et les entreprises pour tester la réalité du besoin) Réaliser la maquette du simulateur pour identifier les difficultés Identifier les acteurs intéressés au sein de Dauphine et proposer la mutualisation des compétences Identifier les intervenants potentiels Identifier les projets de recherches qui pourraient être intéressants pour Dauphine Réalisation un bilan de fin de première phase pour décider de la cible du projet : Signature du 1 er partenariat avec SAGE et lancement du cursus M1 avec ce module Convention de partenariat avec la société SAGE, SSII leader en finance/gestion pour les entreprises, qui fournit à Dauphine 60 licences informatiques de son logiciel informatique mais également près de 190 heures de cours destinés aux étudiants de M1-IEF Développement du module du simulateur et utilisation auprès des seuls étudiants de Dauphine dans cette phase Mise à disposition auprès des différentes formations de dauphine intéressées Lancement des 1 er programmes de recherche (dont certains à durée courte pour disposer rapidement de travaux de recherche publiables dès 2011) : Second partenariat avec la société de conseil Bfinance et extension de la formation « SAGE » aux M2 – IEF. BFinance, société francaise, spécialisée dans le conseil aux sociétés non financières dans leurs relations aux banques et aux marchés, intègre les partenaires du GERFO / master IEF. Les cours sont dispensés aux étudiants de M2-IEF. La formation SAGE est étendue aux étudiants de M2 …..

6 6 Perspectives , la consolidation des partenariats étendus aux 5 modules de gestion des risques financiers et le lancement des travaux de recherche 1 : Des partenariats consolidés et étendus à lensemble des champs couverts par le GERFO : une étude de faisabilité approfondie + la maquette du simulateur pour les sociétés non financières Les partenariats avec Sage et BFinance seront poursuivis, et même renforcé avec ce dernier. La société Finance Active pourrait rejoindre les partenaires : elle est leader européen des gestion de dettes sous toutes ces formes (au service des sociétés non financières mais aussi beaucoup auprès des collectivités locales). Les agences de notations, spécialisés dans lévaluation des risques financiers, seraient également particulièrement utiles pour la mise en œuvre de plusieurs modules (banques-assurance; marchés financiers; Etat). Des discussions en cours pourraient permettre dès la fin 2013 de disposer dun partenariat avec les 3 principales agences (Fitch, Moodys, S&P). 2 : Des cours adaptés et le développement des contrats dapprentissage Les sociétés en partenariats actuelles et à venir, ont montré un intérêt à prendre en contrat dapprentissage des étudiants du master IEF Un parcours spécifique de cours+TD est envisagé dès pour tirer parti du lien avec les agences de notation 3 : Des travaux de recherche à lancer Dici la fin 2013, un 1 er programme de recherche (restreint dans 1 er temps) visera la rédaction darticles pour publication dès 2014.


Télécharger ppt "1 GROUPE DEXPERTS DES RISQUES FINANCIERS DES ORGANISATIONS (GERFO) Université Paris-Dauphine Bilan 2010-2012 (juin 2013) E.Laurent P.Bernard."

Présentations similaires


Annonces Google