La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Thierry Poirey avril 09 PREAMBULE RCV 2009-2012. Thierry Poirey avril 09 INTRODUCTION : Donner le goût, l'envie d' apprendre les règles du jeu. Objectif=>

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Thierry Poirey avril 09 PREAMBULE RCV 2009-2012. Thierry Poirey avril 09 INTRODUCTION : Donner le goût, l'envie d' apprendre les règles du jeu. Objectif=>"— Transcription de la présentation:

1 Thierry Poirey avril 09 PREAMBULE RCV

2 Thierry Poirey avril 09 INTRODUCTION : Donner le goût, l'envie d' apprendre les règles du jeu. Objectif=> les règles sont au service de la tactique. Les positions d'attaquant ou de défenseur doivent être gérées en direct sur l'eau. En cas d'échec, il faut savoir «passer sur le tapis vert», aussi bien en attaquant, qu'en défenseur. Bibliographie, textes réglementaires, Cas ISAF.

3 Thierry Poirey avril 09 PRINCIPES GENERAUX (1) : Les règles du jeu existent pour jouer tous ensembles. Elles sont et doivent être simples. Les règles fondamentales de 1 à 5 (chapitre I) sont bien FONDAMENTALES : - F 1 : aider ceux qui sont en danger + équipement de sauvetage. - F 2 : naviguer loyalement (Cas ISAF n°47, 73, 74) Attention, une DSQ selon cette règle ne doit pas être retirée du score. - F 3 : accepter les règles, accepter les pénalités. Cas ISAF n°65 - F 4 : être responsable et décider de prendre ou non le départ d'une course. - F 5 : Se conformer au Code Mondial Antidopage.

4 Thierry Poirey avril 09 3 notions à savoir, à lire et à relire dans les définitions: Se maintenir à lécart : Notion despace toujours suffisant pour ne pas « gêner » un bateau prioritaire. La place : Notion despace pour pouvoir manœuvrer et qui dépend des conditions existantes (vent, mer, bateau, trajectoires, etc.) Route normale : Notion de course contre la montre (pas forcément la plus courte) En effet, toutes ces situations se résument à des obligations ; –Sécarter ou donner de leau Ou à des limitations ; –Donner de leau ou suivre sa route normale Le reste est subtilité (utile parfois…) PRINCIPES GENERAUX (2) :

5 Thierry Poirey avril 09 1.Nécessité de reconnaître son état : Prioritaire ou Non Prioritaire. 2.Savoir quand commencent et finissent ses obligations ou limitations. 3.Traduire en termes de conduite : je peux/dois lofer ou abattre. pas d'anticipation sur le plan réglementairePlusieurs règles en jeu possible, mais pas d'anticipation sur le plan réglementaire sur un changement de statut éventuel. R10, R11, R12, R13… Notion de curseur sur le temps de réaction : dès que possible, raisonnablement possible, immédiatement… Obligations d' actions, pas de résultats sauf.... Attention sur les contacts avec dommage, règle 14. OBJECTIF MINIMAL (voir tableau ci-après)

6 Thierry Poirey avril 09 NON PRIORITAIRE Obligation de se maintenir à lécart PRIORITAIRE Limitations possibles BABORDTRIBORD DERRIEREDEVANT AU VENT SOUS LE VENT VIREMENT DE BORD

7 10 BABORD doit 11 AU VENT doit 12 DERRIERE doit 13 En Train de VIRER doit 18 « Extérieur et « Derrière » (Non Prioritaire) sur un contournement de marque LIMITATIONS Bateau Prioritaire 15Acquiert une nouvelle priorité doit au début, 16 Prioritaire qui modifie sa route doit, 18« Extérieur » et « sous le vent » (prioritaire) sur un contournement de marque doit, 17Engagé (par derrière dans les 2 longueurs sous le vent) doit faire sa, SE MAINTENIR A LECART DONNER DE LA PLACE DONNER DE LA PLACE A LA MARQUE DONNER DE LA PLACE A LA MARQUE ROUTE NORMALE OBLIGATIONS Bateau Non Prioritaire

8 Thierry Poirey avril 09 DEFINITIONS : Elles sont toutes importantes car elles définissent et interprètent le sens des mots ou phrases contenus dans les règles : Voici les plus essentielles Devant, Derrière, Engagement * Sous le vent, au vent. Bord, Tribord ou Bâbord Se maintenir à l'écart Place Place-à-la-marque ** Parer ** Route normale Prendre le départ Finir * En course Zone * Marque Obstacle *

9 Thierry Poirey avril 09 DEUX NOTIONS IMPORTANTES Le Virement LEmpannage

10 Thierry Poirey avril 09 DEFINITION DU VIREMENT DE BORD Le virement de bord est défini au travers de la règle du virement de bord. Nous pouvons donc en déduire que les axes de référence pour définir un début et une fin de virement sont : l axe du bateau par rapport à laxe du vent. Règle 13 : PENDANT LE VIREMENT DE BORD Quand un bateau a dépassé la position bout au vent, il doit se maintenir à lécart des autres bateaux jusquà ce quil soit sur une route au plus près. Pendant ce temps, les règles 10, 11 et 12 ne sappliquent pas. Si deux bateaux sont soumis à cette règle ne même temps, celui qui est du côté bâbord de lautre doit se maintenir à lécart.

11 Thierry Poirey avril 09 Le virement commence uniquement au franchissement de laxe du vent, et se termine sur lautre route au plus près. Durant toute cette phase de virement, le bateau se trouve dans une position Non-Prioritaire, et doit se maintenir à lécart. Sur le plan réglementaire, le virement ne fait jamais référence à la position des voiles, ni à la vitesse, ni à la position de léquipage, etc…

12 Thierry Poirey avril 09 DEFINITION DE LEMPANNAGE Les axes de référence pour définir un début et une fin dempannage sont : laxe des voiles (la bôme) par rapport à laxe du bateau. Il ny a pas de règle spécifique ni de définition de lempannage. Lempannage se définit sur le plan technique.

13 Thierry Poirey avril 09 Un empannage commence au franchissement de la bôme dans laxe du bateau, et se termine lorsque la voile est pleine sur lautre bord (sans être forcément complètement débordé), quelque soit la position du tangon, de la vitesse, de langle de sortie… Revoir définition « sous le vent et au vent » et « bord ».

14 Thierry Poirey avril 09


Télécharger ppt "Thierry Poirey avril 09 PREAMBULE RCV 2009-2012. Thierry Poirey avril 09 INTRODUCTION : Donner le goût, l'envie d' apprendre les règles du jeu. Objectif=>"

Présentations similaires


Annonces Google