La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Détection du Cancer de la Vessie Marc Hamilton, microbiologiste LABORATOIRE BIO-MÉDIC INC.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Détection du Cancer de la Vessie Marc Hamilton, microbiologiste LABORATOIRE BIO-MÉDIC INC."— Transcription de la présentation:

1 Détection du Cancer de la Vessie Marc Hamilton, microbiologiste LABORATOIRE BIO-MÉDIC INC.

2 Plan de la Présentation Cancer de la vessie Taux de survie Facteurs de risque Procédure de détection Attentes des cliniciens Méthodes de diagnostic uCyt+ Procédure Résultats Utilisations

3 Le cancer de la vessie est la sixième forme la plus fréquente de cancer au Canada (4 e chez lhomme) patients vivent avec le cancer de la vessie au Canada Incidence * (3 fois plus élevé chez lhomme) nouveaux cas/an au Canada (3 700 hommes, femmes) –Québec: cas/année (1 450 hommes, 480 femmes) Mortalité * 1650 morts/an (1150 hommes, 500 femmes) –Québec: 400 morts/année (270 hommes, 130 femmes) * Canadian Cancer Society/National Cancer Institute of Canada, Canadian Cancer Statistics, Au sujet du cancer de la vessie…

4 Le carcinome des cellules transitionnelles est la forme la plus commune de cancer de la vessie (+90%), qui se présente sous plusieurs grades et stades pathologiques. Près de 80% des tumeurs détectées sont de bas stade, soit « Ta » et « T1 ». Traitement par résection transurétrale Le cancer de la vessie a un taux de récidive de 50% à 70% dans les 24 mois suivants la thérapie. Les méthodes traditionnelles de diagnostic primaire et de suivi des récidives incluent la cystoscopie et la cytologie urinaire. Croissance utilisation marqueurs urinaires

5 Taux de survie pour les cancers de la vessie en phase précoce Si des métastases ont atteint les organes pelviens Si des organes éloignés sont atteints 94 % 49 % 6 % Au sujet du cancer de la vessie… Taux de survie / 5 ans

6 Au sujet du cancer de la vessie… Facteurs de risque La cigarette constitue le principal facteur de risque de développer un cancer de la vessie Les fumeurs sont deux fois plus à risque de développer un cancer de la vessie que les non-fumeurs. La cigarette est responsable de près de la la moitié (47 %) des décès par cancer de la vessie chez les hommes et de plus du tiers (37 %) des décès par cancer de la vessie chez les femmes. –Certains des agents carcinogènes (produits chimiques provoquant le cancer) du tabac sont absorbés par les poumons et rejetés dans le sang, doù ils sont filtrés par les reins et concentrés dans lurine. Ces agents chimiques contenus dans lurine endommagent les cellules urothéliales qui forment la paroi intérieure de la vessie. Ces « irritations » augmentent les risques de développer un cancer.

7 Au sujet du cancer de la vessie… Facteurs de risque Exposition professionnelle Certains agents chimiques industriels sont reconnus pour causer le cancer de la vessie. Les agents chimiques appelés amines aromatiques, telles que la benzidine et la bêta- naphthylamine, qui sont quelquefois utilisées dans lindustrie des colorants, peuvent causer le cancer de la vessie. Dautres industries dans lesquelles on utilise certains agents chimiques organiques peuvent aussi augmenter les facteurs de risque de cancer de la vessie de leurs employés si lexposition nest pas soumise à des mesures de sécurité adéquates en milieu de travail. Parmi les industries présentant les risques les plus élevés, on note les industries du caoutchouc, du cuir, du textile, de la peinture et de limprimerie. Dautres travailleurs présentant un risque plus élevé de développer un cancer de la vessie sont les coiffeurs, machinistes, imprimeurs et camionneurs. La cigarette et lexposition professionnelle peuvent interagir dans le développement du cancer de la vessie. Ainsi, les fumeurs travaillant avec les agents chimiques cancérogènes mentionnés précédemment présentent un risque particulièrement élevé de développer un cancer de la vessie.

8 Au sujet du cancer de la vessie… Race Les personnes de race blanche sont deux fois plus à risque de développer un cancer de la vessie que les Afro-Américains et les Hispaniques. Les raisons appuyant cette différence sont toutefois mal comprises. Les Asiatiques présentent lincidence la plus faible de cancer de la vessie. Âge Les risques de développer un cancer de la vessie augmentent avec lâge. Lâge moyen au moment du diagnostic est de 68 ou 69 ans. Moins de 1 % des cancers de la vessie sont diagnostiqués chez des personnes de moins de 40 ans. Genre Les hommes sont trois fois plus susceptibles de développer un cancer de la vessie que les femmes.

9 Négatif Suivi de surveillance Récidive Traitement radical Progression Suivi après traitement Diagnostic* Traitement Diagnostic* Hématurie (80%) Mictions fréquentes, urgentes ou difficiles (20%) Irritation de la vessie Obstruction du col vésical Autres symptômes GU Au sujet du cancer de la vessie… Procédure de détection

10 Attentes des cliniciens… No 1 : Éliminer la présence du cancer Une sensibilité et une valeur prédictive négative plus élevées permettent déliminer les faux négatifs No 2 : Identifier de façon positive la présence de cancers visibles et non visibles Une spécificité et une valeur prédictive positive plus élevées permettent déliminer les faux positifs

11 Méthodes de Diagnostic Antécédents médicaux et examen clinique Cytologie urinaire et uCyt+ en combinaison Répondre à lattente no.1 –Éliminer la présence du cancer Cystoscopie et biopsie Répondre à lattente no.2 –Identifier de façon positive la présence de cancers visibles et non visibles

12 uCyt+ Le complément idéal à la cytologie uCyt+ est le complément optimal à la cytologie urinaire Test d'immunocytofluorescence qualitatif Cocktail breveté danticorps monoclonaux –M344 et LDQ10 réagissent avec une mucine (glycoprotéine) trouvée principalement dans les vacuoles cytoplasmiques (FITC) –19A211 est spécifique à une forme glycosylée de CEA (Texas Red) Approuvé par Santé Canada pour la détection du cancer de la vessie en combinaison avec la cytologie urinaire Robuste, fiable et reproductible –29 publications (révisées par les pairs) depuis 1997 –Nombreuses présentations

13 uCyt+ Le complément idéal à la cytologie Procédure

14 Procédure Collection, conservation et expédition des échantillons Léchantillon durine (40 mL) de miction libre est collecté (pas première du matin), pour ensuite être combiné avec un volume équivalent déthanol 50%. Les échantillons sont conservés à 2-8 degrés Celsius avant et après lexpédition au laboratoire. Les échantillons ne doivent pas être conservés à la température ambiante plus longtemps que 24 heures durant lexpédition.

15 Procédure

16 Microscopie à Fluorescence Lecture des lames avec un microscope à épifluorescence équipé dun filtre double bande spécifique pour le FITC et le Texas Red

17 Interprétation Positif Dès quune cellule fluorescente verte ou rouge est détectée Négatif Absence de fluorescence sur une lame contenant plus de 500 cellules épithéliales Lame inadéquate Absence de fluorescence sur une lame contenant moins de 500 cellules épithéliales

18 Cellules transitionnelles atypiques Fond clair Mêmes cellules: Positive Microscopie à fluorescence uCyt+ Le complément idéal à la cytologie

19 Cellules transitionnelles suspectes Fond clair Mêmes cellules: Positive Microscopie à fluorescence uCyt+ Le complément idéal à la cytologie

20 Carcinome des cellules transitionnelles Fond clair uCyt+ Le complément idéal à la cytologie Mêmes cellules: Positive Microscopie à fluorescence

21 Indications dutilisations Santé Canada Diagnostic des tumeurs primaires Hématurie Symptômes vésicaux irritatifs Dépistage des populations à risque Programme de santé annuel Médecine du travail –Alcoa & Alcan Suivi des récidives du cancer de la vessie

22 Résultats

23 The use of uCyt+ would be justified in patients with an unknown primary and those who want to undergo screening Lodde M., Urology, 2003 uCyt+ may have a role in decreasing the frequency of cystoscopic examination for patients with low risk bladder cancer Messing E., Journal of Urology, 2005 A positive uCyt+ with a negative cystoscopy predicted higher recurrence rate in the next few months Têtu B., Modern Pathology, 2005

24 Patient type Homme Retraité Fumeur ou ex-fumeur Travailleur industriel (ex: Daishowa, MIL) Hématurie ou problèmes vésicaux irritatifs

25 Algorithme décisionnelle Micro-hématurie ou symptômes vésicaux irritatifs Demander uCyt+, en combinaison à la cytologie urinaire, à votre laboratoire Résultat uCyt+ positif Haut risque de tumeur (examen cystoscopique requis) Risque minime de tumeur vésicale uCyt+ & Cytologie négatifs

26 uCyt+ TM Pour une gestion optimale du cancer de la vessie Questions?


Télécharger ppt "Détection du Cancer de la Vessie Marc Hamilton, microbiologiste LABORATOIRE BIO-MÉDIC INC."

Présentations similaires


Annonces Google