La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE CHOLESTEROL Indispensable à la vie, mais… Daisy BODIN - Diététicienne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE CHOLESTEROL Indispensable à la vie, mais… Daisy BODIN - Diététicienne."— Transcription de la présentation:

1 LE CHOLESTEROL Indispensable à la vie, mais… Daisy BODIN - Diététicienne

2 QUEST-CE QUE CEST ? Il fait partie de la famille des lipides. Il fait partie de la famille des lipides. Rôles: Rôles: Participe à la construction de nos cellules (notamment les membranes cellulaires) Participe à la construction de nos cellules (notamment les membranes cellulaires) Participe à la fabrication de certaines hormones (adrénaline, œstrogène, testostérone…) Participe à la fabrication de certaines hormones (adrénaline, œstrogène, testostérone…) Composant de la vitamine D (avec rayonnement solaire: cholestérol+UV) Composant de la vitamine D (avec rayonnement solaire: cholestérol+UV) Important au niveau du système nerveux Important au niveau du système nerveux Composant indispensable à la fabrication de la bile (perte de 1g par jour par ce processus) Composant indispensable à la fabrication de la bile (perte de 1g par jour par ce processus)

3 OÙ EN TROUVE-TON ? Une partie du cholestérol présent dans notre organisme est apportée par lalimentation (environ un tiers). Une partie du cholestérol présent dans notre organisme est apportée par lalimentation (environ un tiers). La majeur partie est fabriquée par le foie, à partir dautres graisses La majeur partie est fabriquée par le foie, à partir dautres graisses

4 FABRICATION DU CHOLESTEROL Lessentiel de cette synthèse (90 %) est assuré par les cellules du foie à partir de lacétyl CoA Lessentiel de cette synthèse (90 %) est assuré par les cellules du foie à partir de lacétyl CoA La synthèse hépatique de cholestérol est stimulée par labsorption de lipides alimentaires et notamment les acides gras saturés dont la dégradation fournit dimportantes quantités dacétyl CoA. La synthèse hépatique de cholestérol est stimulée par labsorption de lipides alimentaires et notamment les acides gras saturés dont la dégradation fournit dimportantes quantités dacétyl CoA. De ce fait, la diminution du taux circulant de cholestérol dépend de la diminution des apports en cholestérol exogène mais aussi des apports en acides gras saturés. Effet contraire pour les acides gras insaturés. De ce fait, la diminution du taux circulant de cholestérol dépend de la diminution des apports en cholestérol exogène mais aussi des apports en acides gras saturés. Effet contraire pour les acides gras insaturés.

5 LES DYSLIPIDEMIES Cest un groupe de pathologies définies par une élévation du taux plasmatique de lipoprotéines. Cest un groupe de pathologies définies par une élévation du taux plasmatique de lipoprotéines. Les termes dyslipoprotéinémie, dyslipidémie (lipides + protéines) désignent les mêmes entités. Les termes dyslipoprotéinémie, dyslipidémie (lipides + protéines) désignent les mêmes entités. Les principaux troubles étant lexcès de lipides circulants (cholestérol, triglycérides). Les principaux troubles étant lexcès de lipides circulants (cholestérol, triglycérides).

6 TRANSPORT DES LIPIDES La majeur partie des lipides alimentaires (triglycérides, cholestérol, phospholipides, acides gras libres) absorbés au niveau intestinal sont transportés, pendant la période postprandiale, sous forme de chylomicrons par voie lymphatique jusquau foie. La majeur partie des lipides alimentaires (triglycérides, cholestérol, phospholipides, acides gras libres) absorbés au niveau intestinal sont transportés, pendant la période postprandiale, sous forme de chylomicrons par voie lymphatique jusquau foie. Dans le foie, de nouveaux transporteurs vont être synthétisés (lipoprotéines: graisse + protéines) afin damener les lipides aux différentes cellules de lorganisme. Dans le foie, de nouveaux transporteurs vont être synthétisés (lipoprotéines: graisse + protéines) afin damener les lipides aux différentes cellules de lorganisme.

7 LDL – CHOLESTEROL Low density lipoproteins : protéines légères Low density lipoproteins : protéines légères Ces transporteurs spécifiques prennent le cholestérol sur son lieu de fabrication, le foie, et assure la distribution tissulaire. Ces transporteurs spécifiques prennent le cholestérol sur son lieu de fabrication, le foie, et assure la distribution tissulaire.

8 HDL - Cholestérol High density lipoproteins: lipoprotéines lourdes. High density lipoproteins: lipoprotéines lourdes. Il nettoie les tissus de leur excédent de cholestérol pour le rapporter vers le site de recyclage (le foie, à nouveau) Il nettoie les tissus de leur excédent de cholestérol pour le rapporter vers le site de recyclage (le foie, à nouveau) Il joue un rôle protecteur « anti- athérome ». Il joue un rôle protecteur « anti- athérome ».

9 EN RESUME, BON OU MAUVAIS ? Le HDL-cholestérol (bon cholestérol) permet lélimination du cholestérol en excès dans nos cellules. Il protège les artères contre le dépôt des graisses. Le HDL-cholestérol (bon cholestérol) permet lélimination du cholestérol en excès dans nos cellules. Il protège les artères contre le dépôt des graisses. Le LDL-cholestérol (mauvais cholestérol) favorise la formation de plaque dathérome. Le LDL-cholestérol (mauvais cholestérol) favorise la formation de plaque dathérome.

10 NORMALITES Cholestérol total 2g/l Cholestérol total 2g/l HDL - Cholestérol : HDL - Cholestérol : - Homme> 0.50g/l - Femme> 0.45g/l LDL – Cholestérol < 1.30g/l LDL – Cholestérol < 1.30g/l

11 SI CONSOMMATION TROP IMPORTANTE DE CHOLESTEROL ? Il faut quil y ait suffisamment de HDL afin dassurer le nettoyage des tissus, notamment de nos artères. Il faut quil y ait suffisamment de HDL afin dassurer le nettoyage des tissus, notamment de nos artères. Sinon des dépôts de cristaux de cholestérol sinstallent sur les parois des artères, suivie dune réaction inflammatoire et dune sclérose de la paroi artérielle: cest lathérosclérose. Sinon des dépôts de cristaux de cholestérol sinstallent sur les parois des artères, suivie dune réaction inflammatoire et dune sclérose de la paroi artérielle: cest lathérosclérose. Lathérosclérose est la 1 ère cause de mortalité dans les pays développés

12 CONCRETEMENT

13 COMPLICATIONS Lathérosclérose est à lorigine des accidents cardio-vasculaires (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, pathologies membres inférieurs, etc.). Lathérosclérose est à lorigine des accidents cardio-vasculaires (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, pathologies membres inférieurs, etc.). Rigidité membranaire, limitant les échanges intra et extra cellulaires…. Rigidité membranaire, limitant les échanges intra et extra cellulaires…. intolérance au glucose, diabète type 2, syndrome métabolique…

14 FACTEURS DE RISQUE Age : Age : supérieur à 45 ans chez lhomme et à 55 ans chez la femme (lié à la ménopause) supérieur à 45 ans chez lhomme et à 55 ans chez la femme (lié à la ménopause) perte délasticité des tissus et des artères perte délasticité des tissus et des artères Antécédents familiaux : 2 fois plus de risque de maladies cardio-vasculaires Antécédents familiaux : 2 fois plus de risque de maladies cardio-vasculaires Tabagisme : Tabagisme : la nicotine favorise lathérosclérose la nicotine favorise lathérosclérose Diminue le HDL Diminue le HDL Augmente lagrégation plaquettaire Augmente lagrégation plaquettaire HTA : épaississement de la paroi artérielle entraînant une rugosité qui favorise lapparition de plaque dathérome HTA : épaississement de la paroi artérielle entraînant une rugosité qui favorise lapparition de plaque dathérome

15 FACTEURS DE RISQUE - SUITE Diabète, intolérance au glucose, résistance à linsuline par dysfonctionnement qui entraîne une augmentation de la pression artérielle Diabète, intolérance au glucose, résistance à linsuline par dysfonctionnement qui entraîne une augmentation de la pression artérielle HDL – cholestérol < 0.35g/l HDL – cholestérol < 0.35g/l Sédentarité : Dysfonctionnement de lendothélium doù augmentation de la résistance favorisant lathérosclérose Sédentarité : Dysfonctionnement de lendothélium doù augmentation de la résistance favorisant lathérosclérose Surpoids: graisse viscérale… syndrôme métabolique Surpoids: graisse viscérale… syndrôme métabolique

16 HYPERCHOLESTEROLEMIE POURQUOI ? Souvent lié à une surconsommation des denrées riches en cholestérol Souvent lié à une surconsommation des denrées riches en cholestérol Origine génétique et héréditaire Origine génétique et héréditaire Lié à certaines maladies: diabète, dysfonctionnement thyroïdien Lié à certaines maladies: diabète, dysfonctionnement thyroïdien Problème hépatique Problème hépatique Prise de médicaments: contraceptifs oraux, bêtabloquants, corticoïdes) Prise de médicaments: contraceptifs oraux, bêtabloquants, corticoïdes)

17 PRISE EN CHARGE DIETETIQUE Les recommandations actuelles en matière de traitement diététique tiennent essentiellement compte du taux de LDL- cholestérol Les recommandations actuelles en matière de traitement diététique tiennent essentiellement compte du taux de LDL- cholestérol Si LDL > 1.60g/l Si LDL > 1.60g/l Si LDL > 1.30g/l pour les sujets ayant plus de deux autres facteurs de risque, ou ayant une maladie coronarienne. Si LDL > 1.30g/l pour les sujets ayant plus de deux autres facteurs de risque, ou ayant une maladie coronarienne. Voir 1g/L si patient est à haut risque. Voir 1g/L si patient est à haut risque.

18 LE CHOLESTEROL DANS LALIMENTATION On trouve du cholestérol uniquement dans les aliments dorigine animale et non dans les végétaux et produits céréaliers. On trouve du cholestérol uniquement dans les aliments dorigine animale et non dans les végétaux et produits céréaliers. BESOIN JOURNALIER ESTIME A 300mg/jour Quelques teneurs en cholestérol pour 100g: Quelques teneurs en cholestérol pour 100g: Lait entier : 14mggraisse de viande: 90mg Lait entier : 14mggraisse de viande: 90mg Lait écrémé: 3mgabats:220 à 1800mg Lait écrémé: 3mgabats:220 à 1800mg Crème: 124mgviande rouge: 60mg Crème: 124mgviande rouge: 60mg Beurre: 260mgviande blanche: 80-0mg Beurre: 260mgviande blanche: 80-0mg Fromage (45%MG): 125mgpoisson: 40 à 90mg Fromage (45%MG): 125mgpoisson: 40 à 90mg Jaune dœuf: 1560mgcrustacés : 200mg Jaune dœuf: 1560mgcrustacés : 200mg Soit pour 1 œuf: 270mgmadeleine-brioche: 200mg Soit pour 1 œuf: 270mgmadeleine-brioche: 200mg Foie gras : 380mgpâtisseries : 100 à 200mg Foie gras : 380mgpâtisseries : 100 à 200mg

19 ACIDES GRAS SATURES Acides gras ayant des atomes de carbones (liaisons simples) saturés en hydrogène Acides gras ayant des atomes de carbones (liaisons simples) saturés en hydrogène VPO (porc, mouton, bœuf…), Produits laitiers, beurre, huile de coprah, huile de palme VPO (porc, mouton, bœuf…), Produits laitiers, beurre, huile de coprah, huile de palme Ils augmentent la cholestérolémie Ils augmentent la cholestérolémie Attention aux acides gras polyinsaturés hydrogénés ou acides gras Trans : identiques aux AGS

20 UTILITE DES HUILES VEGETALES Certaines huiles (olive, colza, oléisol, arachide, Isio4) contiennent des AGMI et/ou AGPI omega 6 (tournesol) qui Certaines huiles (olive, colza, oléisol, arachide, Isio4) contiennent des AGMI et/ou AGPI omega 6 (tournesol) qui Favorisent le maintien du HDL Favorisent le maintien du HDL Diminuent le cholestérol total et le LDL- cholestérol. Diminuent le cholestérol total et le LDL- cholestérol. Diminuent le HDL – cholesterol (si excés domega 6) Diminuent le HDL – cholesterol (si excés domega 6) Protection cardio-vasculaire

21 UTILITE DES OMEGAS 3 Certaines huiles végétales (colza, noix, soja, Isio4) renferment des acides gras essentiels appelés oméga 3 (chef de file acide alpha- linolénique). Certaines huiles végétales (colza, noix, soja, Isio4) renferment des acides gras essentiels appelés oméga 3 (chef de file acide alpha- linolénique). Leurs rôles: Ils font diminuer Leurs rôles: Ils font diminuer les TG les TG lagrégation plaquétaire lagrégation plaquétaire le risque de thrombose (caillot sanguin) le risque de thrombose (caillot sanguin) Diminution du risque cardio-vasculaire

22 LES POISSONS GRAS Dans les graisses des poissons gras (thon, maquereau, saumon), on trouve des acides gras particuliers : Dans les graisses des poissons gras (thon, maquereau, saumon), on trouve des acides gras particuliers : EPA (Eïcosa Pentaénoïq Acide) EPA (Eïcosa Pentaénoïq Acide) DHA (Décosa Hexaénoïq Acide) DHA (Décosa Hexaénoïq Acide) sont les équivalents des oméga 3 des huiles végétales. Hypocholestérolémiant et prévention de lathérosclérose

23 LES PHYTOSTEROLS Composés naturellement présents en petites quantités dans les lipides des végétaux. Composés naturellement présents en petites quantités dans les lipides des végétaux. Ils interfèrent avec labsorption intestinale du cholestérol (entre en compétition avec le cholestérol) provoquant ainsi une diminution du taux plasmatique du cholestérol total et du LDL- cholestérol de 10%. Ils interfèrent avec labsorption intestinale du cholestérol (entre en compétition avec le cholestérol) provoquant ainsi une diminution du taux plasmatique du cholestérol total et du LDL- cholestérol de 10%. Bénéfique que si consommé entre 1.5g et 3g par jour. Bénéfique que si consommé entre 1.5g et 3g par jour. Produits: Pro activ (Fruit dor), Danacol, Cholégram (St Hubert) Produits: Pro activ (Fruit dor), Danacol, Cholégram (St Hubert)

24 CONSEILS DIETETIQUES Viandes – poissons – œufs Viandes – poissons – œufs Préconiser: Préconiser: Consommation de poisson 3 fois par semaine minimum Consommation de poisson 3 fois par semaine minimum Consommation de volailles (sans la peau) Consommation de volailles (sans la peau) Consommation de jambon blanc Consommation de jambon blanc Limiter voir Supprimer: Limiter voir Supprimer: les œufs et les abats les œufs et les abats les viandes trop grasses: porc, mouton, agneau les viandes trop grasses: porc, mouton, agneau les charcuteries les charcuteries les crustacés et œufs de poisson les crustacés et œufs de poisson

25 CONSEILS DIETETIQUES Matières grasses: Matières grasses: Remplacer le beurre par de la margarine (voir allégée) Remplacer le beurre par de la margarine (voir allégée) Consommer des huiles végétales 2 c à s par jour Consommer des huiles végétales 2 c à s par jour Supprimer les crèmes fraîches Supprimer les crèmes fraîches Produits Laitiers Produits Laitiers Supprimer les fromages Supprimer les fromages Consommer des produits laitiers ½ écrémé ou écrémé Consommer des produits laitiers ½ écrémé ou écrémé Fruits et Légumes: à volonté et surtout les légumes secs favorisant lhypocholestérolémie Fruits et Légumes: à volonté et surtout les légumes secs favorisant lhypocholestérolémie Supprimer les pâtisseries, viennoiseries, barres… Supprimer les pâtisseries, viennoiseries, barres…

26 REPARTITION ALIMENTAIRE Petit Déjeuner Petit Déjeuner pain + margarine (10g) + laitage ½ écrémé+ fruit pain + margarine (10g) + laitage ½ écrémé+ fruit Déjeuner Déjeuner Crudités + viande + féculents + laitage ½ écrémé + fruit Crudités + viande + féculents + laitage ½ écrémé + fruit 1 cuillère à soupe dhuile 1 cuillère à soupe dhuile Collation Collation Fruit Fruit Dîner Dîner Cuidités + poisson + légumes + laitage ½ écrémé+ fruit Cuidités + poisson + légumes + laitage ½ écrémé+ fruit 1 cuillère à soupe dhuile 1 cuillère à soupe dhuile

27 UN DEUXIEME PEUT-ETRE? MERCI DE VOTRE ECOUTE


Télécharger ppt "LE CHOLESTEROL Indispensable à la vie, mais… Daisy BODIN - Diététicienne."

Présentations similaires


Annonces Google