La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Edith Valent LA SCOLARISATION DES JEUNES AVEC TROUBLES ENVAHISSANTS DU DEVELOPPEMENT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Edith Valent LA SCOLARISATION DES JEUNES AVEC TROUBLES ENVAHISSANTS DU DEVELOPPEMENT."— Transcription de la présentation:

1 Edith Valent LA SCOLARISATION DES JEUNES AVEC TROUBLES ENVAHISSANTS DU DEVELOPPEMENT

2 CONFERENCE DU 25 Novembre 2006 ASPERGER AIDE

3 Edith Valent PAS DE DIAGNOSTIC, ET POURTANT…… Déviation par rapport au développement typique Déviation par rapport au développement typique Depuis 1980 nest plus considéré comme une psychose au niveau international Depuis 1980 nest plus considéré comme une psychose au niveau international Taux de prévalence : 7 à 15 pour pour lautisme, 50 pour pour le syndrome dAsperger Taux de prévalence : 7 à 15 pour pour lautisme, 50 pour pour le syndrome dAsperger

4 Edith Valent POINTS FORTS La compréhension littérale (situations explicites) La compréhension littérale (situations explicites) Lexcellence de la mémoire Lexcellence de la mémoire La pensée analytique : chaque situation est la somme de tous les détails La pensée analytique : chaque situation est la somme de tous les détails La sensibilité aux détails La sensibilité aux détails Le traitement sériel de linformation Le traitement sériel de linformation Lattachement aux règles Lattachement aux règles Lobjectivité Lobjectivité Lhonnêteté Lhonnêteté Le perfectionnisme Le perfectionnisme

5 Edith Valent Types de comportements qui vont le gêner en société Répète les mêmes jeux et les mêmes gestes Répète les mêmes jeux et les mêmes gestes Ne supporte pas les changements (lieux…) Ne supporte pas les changements (lieux…) Aime la solitude Aime la solitude Ne comprend pas la finalité de lautre Ne comprend pas la finalité de lautre Ne parle pas (ne peut pas donc ne veut pas) Ne parle pas (ne peut pas donc ne veut pas) Fait des gestes brusques et parfois des crises de colère sans raisons (apparentes) Fait des gestes brusques et parfois des crises de colère sans raisons (apparentes)

6 Edith Valent ADAPTATION SIMPLE DE LENVIRONNEMENT Structurer son temps : en début de journée, définir les temps de travail, les temps de pause. Structurer son temps : en début de journée, définir les temps de travail, les temps de pause. Structurer son environnement physique et matériel : même table, même voisin, mêmes gestes quand il arrive en classe. Structurer son environnement physique et matériel : même table, même voisin, mêmes gestes quand il arrive en classe. Prévoir limprévisible sinon il devient dysfonctionnel et anxieux. Prévoir limprévisible sinon il devient dysfonctionnel et anxieux.

7 Edith Valent ADAPTATION SIMPLE DE LENVIRONNEMENT Baliser ses repères visuels lui permettant de comprendre une ou plusieurs consignes. Baliser ses repères visuels lui permettant de comprendre une ou plusieurs consignes. Favoriser le déploiement de sa mémoire le plus possible dans lapprentissage mécanique. Il excelle dans le calcul, la grammaire, lorthographe, la poésie. Favoriser le déploiement de sa mémoire le plus possible dans lapprentissage mécanique. Il excelle dans le calcul, la grammaire, lorthographe, la poésie. Mettre en place des pauses indispensables pour son bon fonctionnement. Mettre en place des pauses indispensables pour son bon fonctionnement.

8 Edith Valent ADAPTATION SIMPLE DE LENVIRONNEMENT Ecarter les stimuli extérieurs comme le bruit et le mouvement. Ecarter les stimuli extérieurs comme le bruit et le mouvement. Lui expliquer toutes les informations par rapport à une situation ou à une consigne (ce quil ne doit pas faire mais aussi ce quil doit faire). Lui expliquer toutes les informations par rapport à une situation ou à une consigne (ce quil ne doit pas faire mais aussi ce quil doit faire). Accroître son cadre de référence (partir de ce quil connaît pour lui apprendre des choses nouvelles) Accroître son cadre de référence (partir de ce quil connaît pour lui apprendre des choses nouvelles)

9 Edith Valent SITUATION SCOLAIRE Intègre, réaliste, objectif : ne sait pas mentir (bouc émissaire des enseignants et des élèves). Intègre, réaliste, objectif : ne sait pas mentir (bouc émissaire des enseignants et des élèves). Direct : ne change pas sa forme de langage en ladaptant à la personne et linterrompt à tout instant sans se préoccuper de lenvironnement. Direct : ne change pas sa forme de langage en ladaptant à la personne et linterrompt à tout instant sans se préoccuper de lenvironnement.

10 Edith Valent SITUATION SCOLAIRE Dispose dune pensée analytique et dune compréhension littérale : cherche à comprendre la signification de chaque chose avant dobéir à une consigne Dispose dune pensée analytique et dune compréhension littérale : cherche à comprendre la signification de chaque chose avant dobéir à une consigne En cas déchec le restructurer au plus vite en lui expliquant la situation vécue et en le rassurant sur ce quon pense de lui. En cas déchec le restructurer au plus vite en lui expliquant la situation vécue et en le rassurant sur ce quon pense de lui. Lui poser les questions avec un maximum de précisions : Au téléphone « Ta mère est-elle là ? » Réponse : « oui » et raccroche ! Lui poser les questions avec un maximum de précisions : Au téléphone « Ta mère est-elle là ? » Réponse : « oui » et raccroche !

11 Edith Valent SITUATION SCOLAIRE Le recentrer sur des questions fermées. Le recentrer sur des questions fermées. Il recherche le contrôle de son environnement (dirige les jeux dans la cour et accepte difficilement les consignes). Il recherche le contrôle de son environnement (dirige les jeux dans la cour et accepte difficilement les consignes). Se méfier des étiquettes posées par les neurotypiques comme : …« il veut être le premier », « il fait exprès pour se faire remarquer », « il fait exprès pour membêter », « il est paresseux »… Se méfier des étiquettes posées par les neurotypiques comme : …« il veut être le premier », « il fait exprès pour se faire remarquer », « il fait exprès pour membêter », « il est paresseux »…

12 Edith Valent QUELLE AIDE APPORTER EN TANT QUELEVE Eviter de lentourer en lui posant des questions en vrac. Eviter de lentourer en lui posant des questions en vrac. Lui expliquer ce quon attend de lui, ce quon veut faire avec lui. Lui expliquer ce quon attend de lui, ce quon veut faire avec lui. Sintéresser aux sujets qui le passionnent pour le rassurer sur nos intentions. Sintéresser aux sujets qui le passionnent pour le rassurer sur nos intentions. Respecter son besoin de calme et de tranquillité. Respecter son besoin de calme et de tranquillité. Lui faciliter ce quil ne peut pas faire (difficultés de compréhension). Lui faciliter ce quil ne peut pas faire (difficultés de compréhension).

13 Edith Valent QUELLE AIDE APPORTER EN TANT QUENSEIGNANT Simplifier les demandes et les tâches à accomplir. Simplifier les demandes et les tâches à accomplir. Mettre en place les notions en ordre et en séquences. Mettre en place les notions en ordre et en séquences. Partir des acquis de lenfant. Partir des acquis de lenfant. Sassurer que lenfant soit disponible et calme. Sassurer que lenfant soit disponible et calme. Utiliser les récompenses au maximum. Utiliser les récompenses au maximum. Lui laisser le temps dassimiler la consigne. Lui laisser le temps dassimiler la consigne.

14 Edith Valent A RETENIR Laider à sorienter dans le temps Laider à sorienter dans le temps Lui fournir des outils visuels Lui fournir des outils visuels Réduire le verbal le plus possible Réduire le verbal le plus possible Elaborer les tâches par des séquences courtes quon allonge Elaborer les tâches par des séquences courtes quon allonge Simplifier les consignes Simplifier les consignes Le laisser se servir dun aide-mémoire Le laisser se servir dun aide-mémoire Eviter linactivité, il doit être structuré Eviter linactivité, il doit être structuré

15 Edith Valent A RETENIR Informer les élèves comme léquipe pédagogique. Informer les élèves comme léquipe pédagogique. Utiliser les cartes de consignes pour des choses quil oublie plus souvent Utiliser les cartes de consignes pour des choses quil oublie plus souvent Etablir son emploi du temps et les consignes du jour. Etablir son emploi du temps et les consignes du jour. Utiliser des codes de couleur comme repères visuels Utiliser des codes de couleur comme repères visuels Lévaluer par des personnes compétentes en recensant ses besoins pour mettre en place les actions à mener. Lévaluer par des personnes compétentes en recensant ses besoins pour mettre en place les actions à mener.

16 Edith Valent A RETENIR Faire la différence entre son handicap pur et son caractère Faire la différence entre son handicap pur et son caractère Laider à composer son journal de bord : revoir sa journée scolaire par écrit ce qui permet de mieux classifier linformation Laider à composer son journal de bord : revoir sa journée scolaire par écrit ce qui permet de mieux classifier linformation Être toujours calme et posé pour quil puisse nous écouter Être toujours calme et posé pour quil puisse nous écouter

17 Edith Valent Parents : PREMIERS EDUCATEURS DE LEUR ENFANT… Parents : PREMIERS EDUCATEURS DE LEUR ENFANT… Doivent se former et sinformer sur le handicap de leur enfant. Doivent se former et sinformer sur le handicap de leur enfant. Sont chef dorchestre et fédèrent : les instruments (intervenants extérieurs à la famille) jouent chacun leur bout de partition. Sont chef dorchestre et fédèrent : les instruments (intervenants extérieurs à la famille) jouent chacun leur bout de partition. Seuls capables de parler de leur enfant et daider les enseignants, les AVS éventuels et les copains de leur enfant Seuls capables de parler de leur enfant et daider les enseignants, les AVS éventuels et les copains de leur enfant

18 PERSONNES CONNUES AYANT CE HANDICAP Einstein : Na pas parlé avant lâge de 4 ans, ses résultats scolaires étaient médiocres et sa pensée na jamais procédé par mots mais par images fulgurantes illuminées de symboles mathématiques originaux. Se souciant peu des subtilités sociales, Einstein shabillait à la mode autiste : à savoir nimporte comment du moment que cest confortable. Famille dEinstein comporte de nombreux autistes.

19 AUTRES AUTISTES CONNUS Van Gogh Van Gogh Andy Warhol : regard fuyant et art de la répétition Andy Warhol : regard fuyant et art de la répétition

20 AUTRES PERSONNALITES CONNUES Alfred Hitchcock Alfred Hitchcock Erik Satie Erik Satie Keanu Reeves Keanu Reeves Bill Gates : le fondateur de Microsoft se balance sur sa chaise lorsquil réfléchit, évite le contact oculaire et manifeste une paranoïa excessive pour des choses futiles. Il a un caractère lunaire et a la faculté typique de mettre en relation des choses qui nont aucun rapport entre elles. Bill Gates : le fondateur de Microsoft se balance sur sa chaise lorsquil réfléchit, évite le contact oculaire et manifeste une paranoïa excessive pour des choses futiles. Il a un caractère lunaire et a la faculté typique de mettre en relation des choses qui nont aucun rapport entre elles.

21 SITES INTERNET UTILES FRANCE : Asperger Aide : Temple Grandin : CCC : Autisme Basse Normandie : Site par et pour les autistes : Léa pour Samy : Trucs dapprentissage : ETRANGER : CCC en Belgique (Peter Vermeulen) : Autisme Europe :

22 ENCORE MERCI POUR VOTRE ATTENTION TED CONSEILS Edith Valent 89 rue des Glaisières FLINS SUR SEINE Tél. : (entre 9h et 17h)


Télécharger ppt "Edith Valent LA SCOLARISATION DES JEUNES AVEC TROUBLES ENVAHISSANTS DU DEVELOPPEMENT."

Présentations similaires


Annonces Google