La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LABORATOIRE DANALYSES MEDICALES DOCTEUR AZAOU 25- 27 RUE DU PRESIDENT BEKKAI QI AGADIR Tel 05 28 84 35 86 MODULE II Docteur AZAOU Agadir 13 mars 2010 ASSOCIATION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LABORATOIRE DANALYSES MEDICALES DOCTEUR AZAOU 25- 27 RUE DU PRESIDENT BEKKAI QI AGADIR Tel 05 28 84 35 86 MODULE II Docteur AZAOU Agadir 13 mars 2010 ASSOCIATION."— Transcription de la présentation:

1 LABORATOIRE DANALYSES MEDICALES DOCTEUR AZAOU RUE DU PRESIDENT BEKKAI QI AGADIR Tel MODULE II Docteur AZAOU Agadir 13 mars 2010 ASSOCIATION ATTADAMOUNE PHARMACOLOGIE DES ANTIFONGIQUES

2 ANTIFONGIQUES I.CLASSIFICATION 1)ANTIFONGIQUES SYSTEMIQUES 2)ANTIFONGIQUES LOCALISES 3)ANTIFONGIQUES ASSOCIES II.PRECAUTIONS DEMPLOI III.CONTRE INDICATIONS IV.EFFETS SECONDAIRES V.INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES VI.ASSOCIATIONS DECONSEILLEES VII.INDUCTION ENZYMATIQUE

3 I. CLASSIFICATION 1)ANTIFONGIQUES SYSTEMIQUES AGENTSPRINCIPALES INDICATIONS CANDIDA Mycoses systémiques sévères à germes sensibles -Candidoses à C.albicans, géneralisées ou localisées (digestive, cutanéomuqueuse, génitale) ou généralisée à foyer intestinal initial ( septicémie, endocardite) = polyénes, dérivés imidazolés, Kétoconazole, Flucytosine, en association -Traitement empirique chez les patients neutropéniques fébriles, demblée ou secondairement ASPERGILLUS-Aspergillose (Amphotéricine B) HISTOPLASMA CAPSULATUM - Histoplasmose (Ampho. B uniquement) CRYPTOCOCCUS NEOFORMANS -Cryptococcose neuroméningée (Ampho B + Flucytosine)

4 I. CLASSIFICATION 2)ANTIFONGIQUES LOCALISES AGENTSPRINCIPALES INDICATIONS Levures = CANDIDA-Candidoses localisées = Imidazolées, polyènes - Prévention des candidoses chez les sujets fragilisés (Ampho B orale) Dermatophytes Microsporum Trichophyton Epidermophyton - Mycoses à dermatophytes : cutanées, inguéales, cuir chevelu (teignes), poils = Griséofulvine, dérivés imidazolés Pityriasis versicolor-Pytiriasis versicolor (dérivés imidazolés) - Erythrasma

5 I. CLASSIFICATION 3)ANTIFONGIQUES A USAGE LOCAL OU INTESTINAL DCINOM COMMERCIALPRESENTATION POLYENES AMPHO B- FUNGIZONE-CP 250mg, pommade, lotion, susp buvable: 1ml = 100mg, ovule gynecologique. NYSTATINEMYCOSTATINE MYCOLOG MYCOMNES Susp. 1dose = UI, cpr UI, pommade, cp. Gyneco ( ui) Pommade Pommade, cp. gynecologique PRIMARICINE-PIMAFUCINE -PIMAFUCORT -Pommade,cp. gynecologique -pommade

6 I. CLASSIFICATION 3)ANTIFONGIQUES A USAGE LOCAL OU INTESTINAL (suite) DCINOM COMMERCIALPRESENTATION FLUSYTOSINEANCOTILAmp 50 mg IMIDAZOLES Econazole- Pévaryl -Gynopévaryl -Locale, crème, spray, lait dermique -Ovule gyneco, gel gyneco MiconazoleDaktarin Gynodaktarin Cpr 125 mg Gel dermique, lotion, poudre Ovule gyneco, crème gynecologique Isoconazole-Fazol-Ovules, crème gyneco clotrimazole- Trimysten-crème Griséofulvine-Griséfuline-Usage externe, pommade

7 I. CLASSIFICATION 3)ANTIFONGIQUES A USAGE LOCAL OU INTESTINAL (suite) Modalités dadministration Usage localRythme dadministration adulteEnfants Ampho. B 8h1,5 – 2 g / j50 mg / kg / j Nystatine6 – 8 h4 – 6 mU / j1 – 4 mU / j

8 I. CLASSIFICATION 4)ANTIFONGIQUES A USAGE GENERAL DCINOM COMMERCIALPRESENTATION Ampho BFungizoneAmp 50 mg FlucytosineAncotilCp 500 mg - Amp 2,5 g Miconazole-Daktarin-Amp 200 mg Kétoconazole-Nizoral-Cp 200 mg, susp buv -1mg / goutte = 0,05 ml GriséofulvineGriséfuline-Cp 125, 250, 500 mg

9 I. CLASSIFICATION 4)ANTIFONGIQUES A USAGE GENERAL (suite) Modalités dadministration Usage général Rythme dadministration adulteEnfants Ampho. B IV 24 h Intra - rachidien 0,5 – 1 mg / kg 0,5 – 1 mg / 3-5 j Flucytosine6h100 mg / kg / j à à 200 mg / kg / j Miconazole6 - 8 h (orale) IR/ 3-5 j 1 à 3 g / j 400 à mg / j 30 à 60 mg / kg / j Kétoconazole8 h200 à 800 mg / j4 à 7 mg / kg / j Griséofuline8 h0,5 – 1 g10– 20 mg / kg / j

10 I. CLASSIFICATION 5)ANTIFONGIQUES ASSOCIES A USAGE GYNECOLOGIQUE DCINOMCOMMERCIALPRESENTATION Nystatine+ nifuratelMycomnesCapsules gynécologiques Nystatine Néomycine Polymyxine B Acetarsol PolygynaxCapsules gynécologiques Nystatine Néomycine Ternidazole Prednisolone TergynonCapsules gynécologiques Nystatine Tetracycline nimorazole VenugylCapsules gynécologiques

11 II. PRECAUTIONS DEMPLOI 1)AMPHOTERICINE B Perfusion lente ( 8 à 10h ) Doses quotidiennes progressives ( dose totale : 1- 1,5 g en semaines) 2)FLUCYTOSINE Elle apporte 2 g de Nacl par flacon de 2,5 g. En cas dinsuffisance rénale, la posologie sera adaptée à la réduction néphronique. 3)IMIDAZOLES Le kétoconazole doit être pris au cours du repas. Surveillance régulière de la fonction hépatique: transaminases,TP 4)GRISEOFULVINE Surveillance régulière de la fonction hépatique: transaminases,TP Surveillance régulière de lhémogramme: NFS Tenir compte de leffet inducteur enzymatique de la griséofulvine.

12 III. CONTRE INDICATIONS 1)AMPHOTERICINE B 1)Insuffisance rénale 2)Hypersensibilité à ampho.B 3)Association aux médicaments anti-arythmiques ou non donnant des torsades de pointe 2)FLUCYTOSINE 1)grossesse 3)IMIDAZOLES 1)Grossesse 2)Réaction antérieure au produit 3)Insuffisance hépatique (kétoconazole) 4)GRISEOFULVINE 1)Grossesse 2)porphyrie

13 IV. EFFETS SECONDAIRES Ampho BFlucytosineMiconazole Gastro-intestinaux+Nausée Diarrhée HépatiquesGOT GPT NeurologiqueCéphaléesHallucinations Hématologiques++ CutanésRash prurit néphrologiques+

14 IV. EFFETS SECONDAIRES KétoconazoleGriséofulvine Gastro-intestinauxNausée Vomissement Nausée, perturbation du goût Sensation de soif HépatiquesHépatites cytolytiques (cholestatiques) Immunoallergiques NeurologiqueCéphalées Vertiges Céphalées, Vertiges Insomnie, Somnolence HématologiquesLeucopénie Neutropénie, anémie. CutanésRash, prurit, urticaireRash photosensibilisation

15 V. INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES 1)Diminution dactivité par augmentation du catabolisme hépatique Ampho BFlucytomiconakétoconaGriseo Oestro-progestatifs+ Anticoagulants oraux+ INH(augm. métabo. toxiques)+ Ciclosporine(dimun.activité)+ Pénytoine barbituriques+

16 2)Potentialisation des effets Ampho BFlucytomiconaKétocona Griseo Torsade de pointe+ Anticoagulants oraux+ Ciclosporinenéphrotoxicité Augm du tx sérique de ciclo Drogues hépatotoxiques+++ Sulfamide hypogycémiant + Anti H2, anti acides, atropiniques Baisse de labsorption du produit Effet antabuse alcool+ V. INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

17 VI. ASSOCIATIONS DECONSEILLEES 1)AMPHOTERICINE B Les médicaments non anti-arythmiques donnant des torsades de pointe. Les anti-arythmiques pouvant donner des torsades de pointe (classe I a), surtout si hypokaliémie. Les digitaliques, surtout si hypokaliémie Autres hypokaliémiants. La ciclosporine: potentialisation des effets néphrotoxiques des deux.

18 VII. INDUCTION ENZYMATIQUE Produits accélérant le métabolisme médicamenteux Les inducteurs sont svt des produits liposolubles : Barbituriques Méprobamate Chlorpromazine Antidépresseurs tricycliques Phénytoine Primidone Carbamazépine Ethanol Antipyrine Griséofulvine

19 Vulvovaginite et leucorrhée Controler lefficacité du traiement

20 Traitement des onychomycoses ANTIFONGIQUES PER OS GriséofulvineTerbinafineKetokonazole NizoralLamisilGriséfuline Fulcine Dermatophytes Levures Moisissures Itraconazole Sporanox Kétokonazole

21 Traitement des onychomycoses ANTIFONGIQUES LOCAUX CiclopiroxolamineAmorolfine Amycor-Onychoset LocérylMycoster + Bactéries Gram +/- Dermatophytes Levures Moisissures Bifonazole-urée

22 Merci


Télécharger ppt "LABORATOIRE DANALYSES MEDICALES DOCTEUR AZAOU 25- 27 RUE DU PRESIDENT BEKKAI QI AGADIR Tel 05 28 84 35 86 MODULE II Docteur AZAOU Agadir 13 mars 2010 ASSOCIATION."

Présentations similaires


Annonces Google