La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Hub télécom au sommet ! Ascension du Mont-Blanc : la réunion dinfo.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Hub télécom au sommet ! Ascension du Mont-Blanc : la réunion dinfo."— Transcription de la présentation:

1 Hub télécom au sommet ! Ascension du Mont-Blanc : la réunion dinfo

2 Hub télécom au sommet ! 2011 Et si cétait vous ?

3 3 Rappel du programme, et confirmation des dates Vendredi 24 juin : –Départ en voiture vers 13h –Arrivée à Chamonix dans la soirée –Nuit en gite Samedi 25 et dimanche 26 juin : –Acclimatation / Apprentissage / Entrainement à m –Nuits au refuge des conscrits à m Lundi 27 juin : –Repos et descente dans la vallée de Chamonix –Nuits en gite à Chamonix Mardi 28 juin : –Début de lascension du Mont Blanc par la voie normale –Nuit au refuge du goûter à m Mercredi 29 juin : –Ascension jusquau sommet –Descente dans la vallée –Nuit au refuge à Chamonix et grosse teuf Jeudi 30 juin : –Retour à Paris vers 13h Date encore susceptible dêtre modifiée (5%)

4 4 Sommaire Le Mont Blanc et la voie normale 1 La vérité sur lascension (difficultés, risques et préparation) 2 Léquipement 3 3 jours de préparation : le dôme des Miages 4 La sélection 5 Votre contribution 6

5 5 Le Mont Blanc Le toit de l'Europe : –le point culminant de la chaîne des Alpes –le plus haut sommet d'Europe occidentale –Altitude : 4810 m A cheval entre la France et l'Italie : –au sud de Chamonix-Mont-Blanc (Haute-Savoie) –au nord-ouest de Courmayeur (Vallée d'Aoste) Première ascension : le 8 août 1786 –Jacques Balmat et le docteur Michel Paccard à l'instigation d'Horace- Bénédict de Saussure –Record de vitesse pour l'ascension : 5h et 10 mn aller-retour du centre de Chamonix au sommet (suisse P.A. Gobet) –De nos jours, les meilleurs journées d'été, près de 200 personnes font lascension

6 6 La voie normale 1 er jour : –Départ du Nid dAigle (gare du train TMB : 2 317m) –Montée par un chemin jusquà Tête Rousse –Ascension de lAiguille du Goûter pour arriver au refuge (3 817m) –Environ 4 à 5 heures 2 ème jour : –Ascension du Mont-Blanc par le Dôme du Goûter –Départ vers 2h30 du matin –Refuge (bivouac) Vallot –Arête des bosses puis le sommet !! –La descente seffectue par le même itinéraire –Il faut compter entre 6h dascension et 6h de descente jusque dans la vallée de Chamonix

7 7

8 8

9 9

10 10

11 11

12 12

13 13

14 14

15 15

16 16

17 17

18 18

19 19

20 20

21 21

22 22

23 23

24 24

25 25

26 26

27 27

28 28

29 29

30 30

31 31

32 32

33 33

34 34

35 35 Otsman, une clope à 3800 m en vaut au moins deux !

36 36

37 37

38 38 Le confort au refuge du Gouter… Un confort rustique à 3800 m daltitude… Nombre de places : 140 lits Demi-pension de qualité : –Souper copieux, chaud et équilibré, préparé par les gardiens –Petit déjeuner énergétique adapté aux efforts à venir –Possibilité dacheter eau, vin, bière, etc. Dortoirs de 50 personnes –Fourniture des couvertures et oreillers –Il ne fait pas froid ! –On dort mal à cette altitude… Pas de douche, pas deau courante

39 39

40 40

41 41

42 42

43 43

44 44

45 45

46 46

47 47

48 48

49 49

50 50

51 51

52 52

53 53

54 54

55 55

56 56

57 57

58 58

59 59

60 60

61 61

62 62

63 63

64 64

65 65

66 66

67 67

68 68

69 69

70 70

71 71

72 72

73 73

74 74

75 75

76 76

77 77

78 78 Des vidéos intéressantes Ascension Mont Blanc Voie Normale : –http://www.youtube.com/watch?v=w6T2RbcO__8http://www.youtube.com/watch?v=w6T2RbcO__8 –http://www.youtube.com/watch?v=mVnPg50UxxY&feature=relatedhttp://www.youtube.com/watch?v=mVnPg50UxxY&feature=related Ascension Mont Blanc par Zinedine Zidane (voie normale) –http://www.youtube.com/watch?v=58vpoE7JmpI&feature=relatedhttp://www.youtube.com/watch?v=58vpoE7JmpI&feature=related Le Mont Blanc - conseils techniques –http://www.youtube.com/watch?v=Tr34bh-T-RA&feature=relatedhttp://www.youtube.com/watch?v=Tr34bh-T-RA&feature=related Cest pas sorcier lascension du Mont Blanc

79 79 La vérité sur lascension : difficultés, risques et préparation

80 80 Le Mont-Blanc, une course facile ? Non, c'est une course d'alpinisme Techniquement (classée peu difficile PD) – Il y a souvent des passages ou il faut saider des mains pour progresser. Vous aurez à grimper dans du rocher, certes facile, mais nécessitant l'usage des mains –Vous devrez marcher en crampons sur une neige dure ou sur de la glace dans des pentes où une glissade doit être contrôlée immédiatement, ce qui demande un peu de technique de cramponnage, en particulier à la descente lorsque l'on est fatigué Physiquement –Lascension est très longue sur deux jours avec une « petite » nuit et le retour nest physiquement, pas moins dur –De plus l'altitude, donc la plus faible pression de l'air, augmente leffort de manière importante. –Enfin, les conditions climatiques sur ce sommet aux quatre vents (froid, vent fréquent) coûtent aussi de l'énergie.

81 81 La préparation physique (1/2) Cette ascension ne réclame pas des qualités techniques particulières –Encore faut-il savoir cramponner correctement sur la neige durci. La base de préparation physique est un très bon entrainement de foncier : l'endurance est le meilleur gage de réussite. –Orienter la préparation vers des exercices prolongés, d'intensité modérée –Cest à dire un sport dendurance pratiqué dans cette optique 4 mois avant. –Par exemple il faut faire du jogging ou du vélo dans les mois précédents l'ascension (pratiqués à un bon rythme et très régulièrement). La semaine ou la quinzaine précédente –L'idéal est de faire deux ou trois grandes randonnées en moyenne montagne, de 4 à 5 heures de marche et environ 800 à 1000 mètres de montée et au moins une montée en altitude (+ de 3500 m.) les jours qui précédent. –Un peu de repos avant lascension

82 82 La préparation physique (2/2) Une étape très importante du projet –Une habitude aux efforts longue durée (marche à pied, jogging, vélo, natation) pour mieux gérer ses forces lors de lascension –Mise en place dun « programme » pour sassurer que chacun prépare sérieusement lascension –Préparation sportive en équipe et individuelle Exemples dactivités communes possibles –Piscine –Course à pied –Sortie à Fontainebleau –Salle de Sport Chaque participant déclare ses réalisations – Suivi de chacun et saine émulation entre les participants ! –Echange de mails entre membres de léquipe –Objectif : sassurer que personne ne se laisse distancé par le groupe!

83 83 Mont-Blanc et risques Quelles sont les contre-indications à l'ascension du Mont Blanc ? –Elles sont très limitées, si on excepte les tranches d'âge extrêmes, les affections aiguës incompatibles avec un effort prolongé, ou les maladies nécessitant une surveillance médicale attentive –Certificat médical demandé début mars Quels sont les risques encourus ? –Les chutes de pierres sont relativement rares, sauf dans le couloir du Goûter (éviter de passer après le dégel) –Lorsque le vent est violent sur l'arête sommitale, les gelures du visage sont possible. Elles ne présentent pas de caractère de gravité. –Les gelures superficielles de la cornée se traduisent pas un flou visuel. Elles peuvent être prévenues par le port d'un masque. –L'hypothermie est le propre des alpinistes égarés ou des sujets épuisés ou malades. –Le Mal aigu des Montagnes (M A M) (slide suivant)

84 84 Le Mal Aigu des Montagnes (M A M) Manifestation d'un oedème cérébral débutant, associé à une rétention hydrique. –Il survient au delà d'un délai de 6 heures, à une altitude de plus de 3000 m. –Il se caractérise par des céphalées dans 96 % des cas une insomnie dans 70 % des cas une perte d'appétit dans 38 % des cas - des nausées dans 35 % des cas Dans les Alpes, les complications graves, ne sont observées qu'exceptionnellement (sujets immobilisés au delà de m) –Œdème pulmonaire et cérébral de haute altitude Conséquence du M.A.M –survient le plus souvent au petit matin au refuge du Goûter (3 900 m), rend impossible la poursuite de l'ascension ou bloque le sujet à la hauteur du refuge Vallot (4 365 m). –Généralement, ces signes sont peu graves et disparaissent dès le retour à une altitude plus basse.

85 85 Conditions météo Au sommet, la vitesse du vent peut atteindre 150 km/h et la température – 40 degrés Les conditions météorologiques peuvent changer très rapidement (neige, brouillard) Le vent renforce l'effet de froid (effet de windchill) : la température apparente chute de 10 degrés tous les 15 km/h de vent Il peut contribuer à lui seul à l'échec d'une ascension, même par des professionnels À partir de m environ, toutes les précipitations se font sous forme de neige. Ces dernières sont plus conséquentes en été qu'en hiver, du fait que l'air froid ne contient pas beaucoup d'humidité => Par mauvais temps, pas dascension du Mont Blanc

86 86 La sécurité au cœur du projet Des guides diplômés détat expérimentés 2 personnes par guide pour la garantie dune sécurité maximale et dune plus forte probabilité de réussite Une voix sécurisée et empruntée : entre et ascensions chaque été Un programme adapté au niveau de tous Une préparation prise au sérieux

87 87 Léquipement

88 88 Les crampons

89 89 Les chaussures

90 90

91 91 Le piolet

92 92 Le casque + baudrier

93 93 …pour la progression en cordée L'objectif de la cordée est de sécuriser la progression pour éviter la chute En cas de faux pas (ex : crevasse), la chute de la cordée est stoppée par la corde. –Sur des itinéraires "faciles" la progression se fait en « corde tendue »

94 94 La polaire

95 95 La veste technique

96 96 Le pantalon de glacier (optionnel)

97 97 Les bâtons

98 98 Les lunettes et masques

99 99 Le sac : 35 litres max

100 100 Les gants (2 paires)

101 101 Autres

102 102 Liste de léquipement MATERIEL (inclus) Chaussures Crampons Bâtons Piolet Baudrier avec longe Casque Habillement Masque & lunettes de soleil (catégorie) 4 Gants (x2) & Sous gants Bonnet / Cagoule / casquette Pantalon goretex Veste goretex Chaussettes Collant Polaire Tee shirt technique (Capilene) x2 Divers Sac à dos Crème solaire Stick à lèvres Couverture de survie Briquet Drap de duvet Pharmacie PQ Frontale + piles Compeed Vivres de courses Termos

103 103 Linitiation aux Dômes de Miage

104 104 3 jours dinitiation et dentrainement en haute montagne 1 ère étape : Initiation à la haute montagne (2 500m) acclimatation à laltitude familiarisation avec le matériel marche en altitude progression en cordée 2 ème étape : Course de neige (3 000m) apprentissage des techniques descalade mixtes (rocher et neige) cramponnage sur glace mise en application des techniques Sommet pressenti : Dômes de Miage (~3500m) 3 ème étape : Repos Descente et nuit dans la vallée 2 nuits en refuge (refuge des conscrits, 2 600m) 1 nuit dans la vallée de Chamonix Un programme modulable pour sadapter à la météo et au groupe.

105 105 Ascension des Dômes de Miage Une très belle course d'alpinisme qui offre une vue plongeante sur les Contamines Montjoie Le parcours de l'arête terminale est un moment magique : une course panoramique majestueuse... Lascension des Dômes, quelque soit litinéraire choisi restera inoubliable pour qui voudra bien tenter laventure Les Dômes de Miage - Classique – 3 673m –Lascension se fera sans trop de difficultés techniques. –Après une longue approche glaciaire (2h30) jusquau col des Dômes 3564 m, évolution entre terre et ciel en suivant tout près du fil une merveilleuse arête de neige.

106 106

107 107

108 108

109 109

110 110

111 111

112 112

113 113

114 114

115 115

116 116

117 117 La sélection

118 118 La constitution des équipes : 17 collaborateurs à élire pour représenter toutes les entités du groupe BU Télécom (4) Marketing Direction commerciale et opérateur BU Traçabilité et Mobilité (dont HTR) (2) Direction Commerciale, Projets, Ingénierie BU Géolocalisation (4) Ventes France / Europe Navigation et Grands Projets Opérations Techniques DSE (4) Direction Services Direction Exploitation Ingénierie et réseaux DFS, DRH, Com (3) Finance et contrôle de gestion Directeur Achats et Moyens Généraux, Juridique Directeur Système dInformation DRH, Communication Ces chiffres pourront évoluer

119 119 Les élections Sélection objective, démocratique et indiscutable Chacun peut voter pour élire les représentants de son entité Possibilité de « se vendre » sur le site internet Saine émulation entre les candidats Buzz interne (campagne électorale) => Les plus motivés gagnent

120 120 (S)Élections et planning Début Février : réunion dinformation des préinscrits –Communication transparente sur lascension et les engagements demandés Février : Confirmation des candidatures Idéalement avant le 17 février : –Confirmer sa candidature par (Xavier, Arnaud C, Arnaud G) –Chacun fait son buzz dans son entité et sur le site internet –Les personnes les moins motivées devraient céder leur place 3,4 et 7,8 mars : Elections par entité : 17 collaborateurs élus –Elections par entité : formulaire en ligne – ausommet.hubtelecom.net Chaque collaborateur qui le souhaite vote pour son équipe idéale (2 à 4 personnes, en fonction du nb de places par entité) Arnaud et Xavier votent avec 2 voix dans chacune des entités

121 121 Contribution attendue Une forte motivation tout au long du projet Une préparation physique prise au sérieux 150 euros de participation (dès mi-mars) Signature dune décharge (dès mi-mars) Certificat médical (dès mi-mars) 4 jours de congés

122 122 Confirmation des candidatures En envoyant un formulaire par à Xavier & Arnauds : –Mon slogan –Mes points forts (3 max) –Mes points faibles (3 max) –Champs libre (250 caractères) –Mes motivations personnelles –Mon apport personnel au projet (le cas échéant) Confirmer sa bonne compréhension du projet et lengagement quil représente (difficultés, risques) Nous garantir que la préparation physique sera prise au sérieux Mis en ligne sur ausommet.hubtélécom.net

123 123 Hub télécom au Sommet : QUE LES PLUS MOTIVÉS GAGNENT !

124 124

125 125

126 126

127 127

128 128

129 129


Télécharger ppt "Hub télécom au sommet ! Ascension du Mont-Blanc : la réunion dinfo."

Présentations similaires


Annonces Google