La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mise en œuvre du socle commun de connaissances et de compétences

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mise en œuvre du socle commun de connaissances et de compétences"— Transcription de la présentation:

1 Mise en œuvre du socle commun de connaissances et de compétences

2 Mode d’emploi Ce diaporama a été conçu par un groupe interdisciplinaire de professeurs et d’inspecteurs. Il se propose d’être un outil évolutif à destination des équipes ou des conseils pédagogiques. Il présente le Socle sous forme de deux damiers croisant les 7 grands champs du savoir ou Compétences et les 3 entrées : connaissances, capacités, attitudes: - Le premier damier propose des illustrations prises au cœur des programmes de toutes les disciplines et montre leur contribution mutuelle. - Le second traite de pratiques pédagogiques et montre comment toutes les disciplines peuvent contribuer à construire des connaissances, des capacités et des attitudes a priori peu sollicitées. Damiers Bouton d’action Les touches roses sont actives. Elles renvoient soit au texte du Socle et à la déclinaison des piliers soit à des illustrations proposées par les disciplines. Les autres touches de couleur restent à activer. Elles correspondent à des entrées non encore traitées mais qui méritent de l’être par les équipes.

3 Le socle commun de connaissances et de compétences
Le texte Le socle, ce qu’il est Quelques éléments d’illustration

4 LE SOCLE, CE QU’IL EST Voulu par le législateur, son principe est arrêté par l’article 9 de la loi d’orientation du 23 avril 2005. Depuis 150ans, c’est le premier texte politique qui engage la nation. « Le socle est l’ensemble des compétences et connaissances qu’il est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel et réussir sa vie en société ». (B.O.E.N n°29 du 20 juillet 2006). Pour la première fois, un texte donne une définition pédagogique de la scolarité obligatoire. Il n’appartient pas à l’École mais l’École en est le garant. C’est un contrat moral à l’égard de tous les élèves. C’est l’élève qui construit son propre noyau de compétences en traversant alternativement les disciplines différemment enseignées, donc en acquérant non seulement des savoirs spécifiques mais aussi différents types d’accès au monde et aux connaissances, différentes capacités et attitudes pour construire son rapport au monde. Il est nécessaire de passer par différentes didactiques pour développer différentes capacités. Le socle commun n’est pas une dissolution des disciplines d’enseignement en une masse unique de savoirs ; il continue de faire une place à des situations pédagogiques et des approches cognitives variées. L’élève continue de varier son approche de la réalité par une mobilité stimulante mais qui n’est plus aussi déroutante et parcellisée. Sa globalité est reconnue, de même que celle de la réalité. Seuls les systèmes d’interprétation sont pluriels.

5 Le socle commun s'organise en sept compétences (ou piliers) :
Capacités Connaissances Attitudes La maîtrise de la langue française. La pratique d'une langue vivante étrangère. Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique. La maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication. La culture humaniste. Les compétences sociales et civiques. L'autonomie et l'initiative.

6 collège tous les enseignements et toutes les disciplines ont un rôle
A l’école et au collège tous les enseignements et toutes les disciplines ont un rôle à jouer dans l’acquisition du socle

7 pratiques pédagogiques
Quelques éléments d’illustration Dans les programmes Dans les pratiques pédagogiques A L’ECOLE AU COLLEGE Dans les programmes Dans les pratiques pédagogiques

8 Les La compétences culture sociales L’autonomie humaniste et et
maîtrise de la Langue française La pratique d’une Langue vivante étrangère Les principaux éléments de mathématiques culture Scientifique et technologique La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication La culture humaniste Les compétences sociales et civiques L’autonomie et l’initiative Connaissances Capacités Attitudes

9 La maîtrise de la langue Française Compétence 1
« Savoir lire, écrire et parler le français conditionne l’accès à tous les domaines du savoir et l’acquisition de toutes les compétences. La langue française est l’outil premier de l’égalité des chances, de la liberté du citoyen et de la civilité : elle permet de communiquer à l’oral comme à l’écrit, dans diverses situations ; elle permet de comprendre et d’exprimer ses droits et ses devoirs ». « Faire accéder tous les élèves à la maîtrise de la langue française, à une expression précise et claire à l’oral comme à l’écrit, relève de l’enseignement du français mais aussi de toutes les disciplines ». « Chaque professeur et tous les membres de la communauté éducative sont comptables de cette mission prioritaire de l’institution scolaire ». « La fréquentation de la littérature d’expression française est un instrument majeur des acquisitions nécessaires à la maîtrise de la langue française ».

10 La pratique d’une langue étrangère Compétence 2
« Il s’agit soit de la langue apprise depuis l’école primaire, soit d’une langue dont l’étude a commencé au collège. La communication en langue étrangère suppose la capacité de comprendre, de s’exprimer et d’interpréter des pensées, des sentiments et des faits, à l’oral comme à l’écrit, dans diverses situations. Elle implique également la connaissance et la compréhension des cultures dont la langue est le vecteur : elle permet de dépasser la vision que véhiculent les stéréotypes. Le “cadre européen commun de référence pour les langues”, conçu par le Conseil de l’Europe, constitue la référence fondamentale pour l’enseignement des langues vivantes, les apprentissages et l’évaluation des acquis. La maîtrise du niveau A2 (niveau de l’utilisateur élémentaire) correspond au niveau requis pour le socle commun. La maîtrise des langues vivantes s’acquiert par une pratique régulière et par l’entraînement de la mémoire. Cinq types d’activités la rendent possible : la compréhension orale, l’expression orale, l’interaction orale, la compréhension écrite et l’expression écrite ».

11 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Compétence 3
Il s’agit de donner aux élèves la culture scientifique nécessaire à une représentation cohérente du monde et à la compréhension de leur environnement quotidien ; ils doivent saisir que la complexité peut être exprimée par des lois fondamentales. Des approches concrètes et pratiques des mathématiques et des sciences, faisant notamment appel à l’habileté manuelle (par exemple, travailler un matériau, manipuler des volumes, en réaliser), aident les élèves à comprendre les notions abstraites. Les mathématiques, les sciences expérimentales et la technologie favorisent la rigueur intellectuelle constitutive du raisonnement scientifique.

12 A/- Les principaux éléments de mathématiques
Dans chacun des domaines que sont le calcul, la géométrie et la gestion des données, les mathématiques fournissent des outils pour agir, choisir et décider dans la vie quotidienne. Elles développent la pensée logique, les capacités d’abstraction et de vision dans le plan et dans l’espace par l’utilisation de formules, de modèles, de graphiques et de diagrammes. Il s’agit aussi de développer le raisonnement logique et le goût de la démonstration. La maîtrise des principaux éléments de mathématiques s’acquiert et s’exerce essentiellement par la résolution de problèmes, notamment à partir de situations proches de la réalité. Les compétences acquises en mathématiques conditionnent l’acquisition d’une culture scientifique.

13 B/- La culture scientifique et technologique
Les sciences expérimentales et les technologies ont pour objectif de comprendre et de décrire le monde réel, celui de la nature, celui construit par l’homme ainsi que les changements induits par l’activité humaine. Leur étude contribue à faire comprendre aux élèves la distinction entre faits et hypothèses vérifiables d’une part, opinions et croyances d’autre part. Pour atteindre ces buts, l’observation, le questionnement, la manipulation et l’expérimentation sont essentiels, et cela dès l’école primaire, dans l’esprit de l’opération “La main à la pâte” qui donne le goût des sciences et des techniques dès le plus jeune âge. Les notions complexes (relatives à l’ADN, aux gènes, à la tectonique des plaques lithosphériques), dont les élèves entendent parler dans la vie courante, sont abordées de manière adaptée. La présentation de l’histoire de l’élaboration des concepts, en mobilisant les ressources de toutes les disciplines concernées, constitue un moyen efficace d’aborder la complexité : la perspective historique contribue à donner une vision cohérente des sciences et des techniques ainsi que de leur développement conjoint. Les élèves doivent comprendre que les sciences et les techniques contribuent au progrès et au bien-être des sociétés.

14 La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication Pilier 4
« La culture numérique implique l’usage sûr et critique des techniques de la société de l’information. Il s’agit de l’informatique, du multimédia et de l’Internet, qui désormais irriguent tous les domaines économiques et sociaux. Ces techniques font souvent l’objet d’un apprentissage empirique hors de l’école. Il appartient néanmoins à celle-ci de faire acquérir à chaque élève un ensemble de compétences lui permettant de les utiliser de façon réfléchie et plus efficace. Les connaissances et les capacités exigibles pour le B2i collège (Brevet informatique et internent) correspondent au niveau requis pour le socle commun. Elles sont acquises dans le cadre d’activités relevant des différents champs disciplinaires ».

15 La culture humaniste Compétence 5
La culture humaniste permet aux élèves d’acquérir tout à la fois le sens de la continuité et de la rupture, de l’identité et de l’altérité. En sachant d’où viennent la France et l’Europe et en sachant les situer dans le monde d’aujourd’hui, les élèves se projetteront plus lucidement dans l’avenir. La culture humaniste contribue à la formation du jugement, du goût et de la sensibilité. Elle enrichit la perception du réel, ouvre l’esprit à la diversité des situations humaines, invite à la réflexion sur ses propres opinions et sentiments et suscite des émotions esthétiques. Elle se fonde sur l’analyse et l’interprétation des textes et des œuvres d’époques ou de genres différents. Elle repose sur la fréquentation des œuvres littéraires (récits, romans, poèmes, pièces de théâtre), qui contribue à la connaissance des idées et à la découverte de soi.

16 Les compétences sociales et civiques Compétence 6
Pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel, réussir sa vie en société et exercer librement sa citoyenneté, d’autres compétences sont indispensables à chaque élève: l’École doit permettre à chacun de devenir pleinement responsable – c’est-à-dire autonome et ouvert à l’initiative – et assumer plus efficacement sa fonction d’éducation sociale et civique. « Il s’agit de mettre en place un véritable parcours civique de l’élève, constitué de valeurs, de savoirs, de pratiques et de comportements dont le but est de favoriser une participation efficace et constructive à la vie sociale et professionnelle, d’exercer sa liberté en pleine conscience des droits d’autrui, de refuser la violence. Pour cela, les élèves devront apprendre à établir la différence entre les principes universels (les droits de l’homme), les règles de l’État de droit (la loi) et les usages sociaux (la civilité). Il s’agit aussi de développer le sentiment d’appartenance à son pays, à l’Union européenne, dans le respect dû à la diversité des choix de chacun et de ses options personnelles ».

17 L’autonomie et l’initiative Compétence 7
L’autonomie de la personne humaine est le complément indispensable des droits de l’homme : le socle commun établit la possibilité d’échanger, d’agir et de choisir en connaissance de cause, en développant la capacité de juger par soi-même. L’autonomie est aussi une condition de la réussite scolaire, d’une bonne orientation et de l’adaptation aux évolutions de sa vie personnelle, professionnelle et sociale. Il est également essentiel que l’école développe la capacité des élèves à apprendre tout au long de la vie. L’esprit d’initiative Il faut que l’élève se montre capable de concevoir, de mettre en œuvre et de réaliser des projets individuels ou collectifs dans les domaines artistiques, sportifs, patrimoniaux ou socio- économiques. Quelle qu’en soit la nature, le projet, toujours validé par l’établissement scolaire, valorise l’implication de l’élève.

18 La culture humaniste Les connaissances
En donnant des repères communs pour comprendre, la culture humaniste participe à la construction du sentiment d’appartenance à la communauté des citoyens, aide à la formation d’opinions raisonnées, prépare chacun à la construction de sa propre culture et conditionne son ouverture au monde. Avoir des repères géographiques Avoir des repères historiques Etre préparés à partager une culture européenne Comprendre l'unité et la complexité du monde

19 La culture humaniste Illustration d’une connaissance : « comprendre l’unité et la complexité du monde …» Arts plastiques Langues vivantes SVT Sciences physiques Education musicale Lettres histoire Lettres Technologie Mathématiques Histoire géographie Education civique EPS Le point de vue du documentaliste de la vie scolaire

20 Du point de vue des programmes
Sciences physiques la culture humaniste Illustration d’une connaissance : « comprendre l’unité et la complexité du monde …» Du point de vue des programmes Comprendre la représentation de la Terre et de sa place dans l’Univers ; les différentes hypothèses et leur évolution  « L’observation des astres et la naissance de la science ; la rotondité de la Terre » (5ème) Exemple: avant et après GALILEE

21 Du point de vue des programmes
Lettres la culture humaniste Illustration d’une connaissance : « comprendre l’unité et la complexité du monde …» Du point de vue des programmes L’héritage antique Activités supports: - la lecture de quelques œuvres qui sont des sources culturelles majeures a pour objectif de permettre à l’élève de se situer dans le temps (Accompagnement du programme 6° p.36) - un récit de voyage en liaison avec les grandes découvertes (Programme 5° p.69 )

22 Du point de vue des programmes
Education musicale la culture humaniste Illustration d’une connaissance : « comprendre l’unité et la complexité du monde …» Du point de vue des programmes Universalité et diversité de « l’ostinato » en tant qu’élément du langage musical. Ce procédé musical consiste en une répétition d’un motif mélodico-rythmique en guise d’accompagnement. Il est présent dans toutes les cultures, qu’elles soient occidentales ou extra occidentales. Par contre, ce procédé partagé par tous est différent d’un endroit à l’autre du globe.

23 Du point de vue des programmes
Mathématiques la culture humaniste Illustration d’une connaissance : « comprendre l’unité et la complexité du monde …» Du point de vue des programmes « La proportionnalité illustrée par l’étude des unités avant et après la mise en place du Système International » En classe de 4ème L’étude de la division à la manière d’Euclide et l’évolution dans le temps de la technique pour la faire Programmes de 6ème Illustration: Division de 47 par 7 à la manière d’Euclide : 7X6= est le quotient 7X7= Reste : 47-42 47= 7X et 5<7

24 Du point de vue des programmes
Histoire et géographie la culture humaniste Illustration d’une connaissance : « comprendre l’unité et la complexité du monde …» Du point de vue des programmes Cette connaissance correspond à l’intégralité du programme du collège.

25 Du point de vue des programmes
Arts plastiques la culture humaniste Illustration d’une connaissance : « comprendre l’unité et la complexité du monde …» Du point de vue des programmes Le champ artistique: sa découverte au travers des œuvres présentées en classe et par sa propre pratique artistique. Acquisition de repères (notions, mouvements, œuvres) pour mieux situer les créations contemporaines que l’on découvrira en classe, dans le cadre d’une sortie ou en dehors de sa scolarité. Compréhension de la démarche d’autrui même quand elle semble éloignée de ses propres vue. S’en sentir solidaire en sachant dépasser ses propres a priori. La question de l’image du corps, qui traverse le temps et l’espace. Comprendre et comparer les façons dont des cultures différentes abordent et appréhendent celle-ci.

26 Du point de vue des programmes
EPS la culture humaniste Illustration d’une connaissance : « comprendre l’unité et la complexité du monde … par une première approche des droits de l’homme » Du point de vue des programmes « Connaissances et compétences générales: Éprouver sa volonté de vaincre dans le respect de l’adversaire. Accepter la décision d’un arbitre ou l’appréciation d’un juge. Savoir perdre et gagner loyalement L’accès concret à ces valeurs participe de l’éducation du futur citoyen (développement d’une attitude active et critique vis-à-vis des spectacles et des pratiques sportifs) » Programmes de sixième Illustration en sports collectifs: « Dans un projet commun de victoire, la compréhension, et la connaissance des droits et des devoirs du joueur à travers le règlement à respecter ». Droits, devoirs, fautes, réparations

27 Du point de vue des programmes
Langues vivantes la culture humaniste Illustration d’une connaissance: « comprendre l’unité et la complexité du monde par une première approche de la diversité des civilisations Du point de vue des programmes « La prise de conscience des similitudes et des différences entre notre pays et les pays de la langue cible » Préambule commun du programme du palier 1 du collège , 6e 5e LV1 et 4e 3e LV2 Illustration: Vie quotidienne, fêtes calendaires, code de relations sociales… Thème culturel « l’ici et l’ailleurs » : observation des traces / signes de l’ailleurs chez nous Préambule commun du palier 2 ( 4ème et 3ème LV1) Illustration: publicités, architecture, noms, musique, films, alimentation…

28 Du point de vue des programmes
Lettres histoire la culture humaniste Illustration d’une connaissance: « comprendre l’unité et la complexité du monde  - Par une première approche de la diversité des civilisations Du point de vue des programmes « La vision globale et cohérente du monde actuel » programme d’histoire géographie du CAP Mobilisation des connaissances et notions essentielles d’histoire et de géographie permettant de la créer» Illustration: Vie quotidienne, fêtes calendaires, code de relations sociales…

29 Du point de vue des programmes
SVT la culture humaniste Illustration d’une connaissance: « comprendre l’unité et la complexité du monde … par une première approche des notions de ressources, de contraintes, de risques Du point de vue des programmes « L’homme prélève dans son environnement géologique des matériaux qui lui sont nécessaires et prend en compte les conséquences de son action sur les paysages » programme de la classe de 5ème4ème  l’activité de la planète engendre des risques pour l’homme. La prévention des risques sismiques, volcaniques, chimiques programme de la classe de 6ème  L’homme influe sur le peuplement du milieu selon ses choix d’aménagement, ses besoins alimentaires ou industriels. Besoins en eau et besoins alimentaires pour tous mais ressources inégales d’où des problèmes de santé. Programme de la classe de 5ème : L’homme peut influencer sur la reproduction sexuée et ainsi porter atteinte ou préserver ou recréer une biodiversité. Programme de la classe de 4ème Illustration: carrières à ciel ouvert

30 Du point de vue des programmes
Technologie la culture humaniste Illustration d’une connaissance: « comprendre l’unité et la complexité du monde … Du point de vue des programmes En 6ème : « Valorisation des matériaux ». Approche « Les matériaux » « Rejets et déchets énergétiques » . Approche « Les énergies » ; compétence « indiquer le caractère plus ou moins polluant d’une énergie ».

31 La culture humaniste Capacités
Lire et utiliser différents langages, en particulier les images situer dans le temps les événements, les œuvres littéraires ou artistiques, les découvertes scientifiques ou techniques étudiés et de les mettre en relation avec des faits historiques ou culturels utiles à leur compréhension situer dans l’espace un lieu ou un ensemble géographique, en utilisant des cartes à différentes échelles faire la distinction entre produits de consommation culturelle et œuvres d’art avoir une approche sensible de la réalité mobiliser leurs connaissances pour donner du sens à l’actualité développer par une pratique raisonnée, comme acteurs et comme spectateurs, les valeurs humanistes et universelles du sport.

32 La culture scientifique et technologique
Les Capacités L’étude des sciences expérimentales développe les capacités inductives et déductives de l’intelligence sous ses différentes formes. Pratiquer une démarche scientifique Manipuler et expérimenter en éprouvant la résistance du réel Comprendre qu’un effet peut avoir plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes ou inconnues • Exprimer et exploiter les résultats d’une mesure ou d’une recherche • percevoir le lien entre sciences et techniques Mobiliser ses connaissances en situation, par exemple comprendre le fonctionnement de son propre corps et l’incidence de l’alimentation, agir sur lui par la pratique d’activités physiques et sportives, ou encore veiller au risque d’accidents naturels, professionnels ou domestiques • Utiliser les techniques et les technologies pour surmonter des obstacles.

33 La culture scientifique et technologique
Illustration de la capacité à : « comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Arts plastiques Langues vivantes SVT Sciences physiques Education musicale Lettres histoire Lettres Technologie Mathématiques H Géographie Ed. civique EPS Le point de vue du CDI de la vie scolaire

34 La culture scientifique et technologique
Mathématiques La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité : « comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes « Etudier en classe des productions d’élèves: Faire rechercher, analyser les erreurs éventuelles, leur origine. Étudier l’argumentation, la présentation » « Proposer une figure sur un imagiciel: Faire rechercher différents programmes possibles pour la construire puis rechercher les causes à la suite d’une modification de son aspect ».

35 La culture scientifique et technologique
Technologie La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité : « comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes En 6ème : Approche « Les énergies » ; compétence « indiquer le caractère plus ou moins polluant d’une énergie ». Approche « La réalisation » ; compétence « proposer une procédure d’assemblage » Approche « fonctionnement » ; connaissance « fonction d’estime ». Approche « Les matériaux » ; connaissance « masse volumique ».

36 La culture scientifique et technologique
Lettres La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité : « comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes Etre capable de prendre en compte la manière dont un texte écrit est inséparable de la manière dont il s’offre à l’œil : Typographie, calligraphie, mise en page, calligrammes, mots dans la peinture manifestent de différentes manière la dimension visuelle des textes. (accompagnement du programme 5-4, p.100) Etre capable de lire l’image : On engage l’étude des questions de point de vue (cadrage, angle de prise de vue) et de leurs implications. Qu’est-ce qui est montré ? qu’est-ce qui est caché ? qu’est-ce qui est mentionné par des mots et non par l’image?). On passe ainsi de l’observation des images à l’étude du discours visuel. (Programme 4°, p.100)

37 La culture scientifique et technologique
Histoire et géographie La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité : « comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes - Histoire : « Comprendre un événement historique à partir d’un témoignage écrit par un contemporain : relever les causes énoncées par ce témoin et rechercher les autres causes possibles dans d’autres documents ». Géographie : « Comprendre un paysage : relever les éléments visibles d’interprétation de ce paysage et rechercher dans d’autres documents les éléments non visibles permettant de compléter cette interprétation ».

38 La culture scientifique et technologique
Arts plastiques La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité : « comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes « Etre capable d’anticiper et d’obtenir un effet plastique voulu par le bon enchaînement d’opérations et de décisions comme la création de différentes valeurs par la transparence à la peinture, ou la gestion des calques et effets dans un logiciel de retouche d’images numériques » « Comprendre la causalité de différents paramètres, par exemple dans tout ce qui concerne le rôle de l’eau dans la peinture (transparence et opacité, mélanges optiques, fluidité, grain, capillarité) »

39 La culture scientifique et technologique
EPS La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité : « comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes En sport de combat: « Comprendre pourquoi mon adversaire est tombé : il a perdu l’équilibre en déplaçant ses appuis, j’ai profité de sa force, en tirant lorsqu’il poussait, il s’est mis en danger, il s’est déconcentré.

40 La culture scientifique et technologique
Langues vivantes La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité : « comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes Lors de l’étude de documents iconographiques ou sonores : « Émettre des hypothèses à vérifier ensuite »: - Dans la phase d’anticipation qui précède l’étude d’un document iconographique ou sonore faire émettre des hypothèses qui seront vérifiées lors de la découverte ou l’écoute de ce document ». tous niveaux A l’occasion de l’étude d’un thème culturel: Etude de l’environnement, les causes et les effets des changements climatiques. Projet du Palier 2 du collège: 4ème - 3ème LV1 « Comprendre que les causes d’incompréhension en situation de communication ne sont pas uniquement linguistiques mais d’ordre comportemental. Analyser ses performances orales pour retrouver les causes de distorsion du message.

41 La culture scientifique et technologique
Lettres histoire La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité : « comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes « Présenter à l’oral les différentes causes d’un fait à partir d’un dossier documentaire que l’élève a réalisé ». Illustration : « Le sida reflète-t-il les inégalités nord sud ? »

42 La culture scientifique et technologique
SVT La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité : « comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes « Concevoir et réaliser des cultures expérimentales pour mettre en évidence les besoins nutritifs d’une plante chlorophyllienne. Isoler un facteur ». Classe de 6ème « Éclairages : La plante chlorophyllienne grandit, les causes en sont la présence d’eau, de sels minéraux, de lumière … ».

43 La culture scientifique et technologique
Sciences physiques La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité : « comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes Notion de gravitation : « comparer, en analysant les analogies et les différences, le mouvement d’une fronde à celui d’une planète autour du Soleil ». Classe de 3ème « Mettre en évidence le fait que la couleur d’un objet dépend de la lumière qu’il reçoit et de la lumière qu’il absorbe ». Classe de 4ème « Illustrer expérimentalement l’influence du mouvement relatif d’un aimant et d’une bobine pour produire une tension ». Classe de 3ème

44 La culture scientifique et technologique
Education musicale La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité : « comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes Thème d’étude: « Comment faire appréhender l’explication d’un son entendu ? En écoutant le son d’un violoncelle, en déduire qu’on « frotte des cordes ». Mais une cause cachée ne serait-elle pas celle qui consiste à donner des hauteurs aux notes »? « Dans l’étude d’un genre musical tel que le Rock, on pense évidemment que son essor a été du à la popularité de sa musique ou encore au phénomène de Rock-Star, mais on oublie qu’une grande cause de son essor est le développement des technologies (techniques d’amplification) et des médias (radio).

45 L’autonomie et l’initiative P.7 A
Attitudes La volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques Conscience de la nécessité de s’impliquer, de rechercher des occasions d’apprendre Conscience de l’influence des autres sur ses valeurs et ses choix Ouverture d’esprit aux différents secteurs professionnels et conscience de leur égale dignité Curiosité et créativité Motivation et détermination dans la réalisation d’objectifs

46 L’autonomie Illustration d’une attitude: «la volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques   » Arts plastiques Langues vivantes SVT Sciences physiques Education musicale Lettres histoire Lettres Technologie Mathématiques H géographie Ed civique EPS Le point de vue du CDI de la vie scolaire

47 Du point de vue des programmes
Lettres L’autonomie Illustration d’une attitude: «la volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques   » Du point de vue des programmes Rédaction de ce que l’on retient ( programme 6°, 5°, 4°, 3°) Le cycle central marque le passage de l’écriture en classe à un écriture de plus en plus «à la maison» que l’élève doit être capable d’exercer seul (Accompagnement programmes 5°-4°, p.112) Prise de notes à partir d’un support écrit ou d’une communication orale et reprise de ces notes en vue d’une utilisation précise. (Programme de 3° p.155)

48 Du point de vue des programmes
Technologie L’autonomie Illustration d’une attitude: «la volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques   » Du point de vue des programmes En 6ème : Approche « fonctionnement ». Compétence: « Repérer, dans une notice, les éléments permettant la mise en service du produit, son utilisation, son entretien, les règles de sécurité à observer ». Attitude: «  prendre l’habitude de décoder les principaux logos et pictogrammes relatifs à la sécurité. ». Approche « La réalisation ». Compétence: « utiliser rationnellement matériels et outillages d’assemblage ». Attitude: : « la vérification de l’organisation du poste de travail, des conditions de sécurité, de la propreté. »

49 Du point de vue des programmes
Mathématiques L’autonomie Illustration d’une attitude: «la volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques   » Du point de vue des programmes Revoir régulièrement les leçons et refaire les exercices corrigés. Compléter une fiche bilan après l’évaluation pour analyser chacune des corrections de sa copie. Puis prendre en compte les conclusions pour les travaux suivants ».

50 Du point de vue des programmes
Histoire et géographie L’autonomie Illustration d’une attitude: «la volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques   » Du point de vue des programmes - J’apprends spontanément les leçons. - Je m’entraîne avec les exercices proposés par le manuel. - Je lis spontanément les pages du manuel concernant le cours. - Je fais une recherche personnelle sur un personnage célèbre évoqué en cours .

51 Du point de vue des programmes
Arts plastiques L’autonomie Illustration d’une attitude: «la volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques   » Du point de vue des programmes Mener une démarche de projet : En arts plastiques, passer de l’idée à la forme implique de mobiliser ses facultés et exige ténacité, prise de risque et engagement personnel. La fidélité à son projet est un des aspects de cette mobilisation de soi. Parfois, la réalisation prend des chemins différents de ceux prévus. Dans ce cas, il faut alors savoir faire une place à l’incertitude, au déplacement, au tâtonnement. C’est alors qu’il faut se faire confiance jusqu’au bout pour trouver des solutions par soi-même sans se démobiliser. Exploiter ses facultés, c’est par exemple tenter le passage à un très grand format quand on ne l’a encore jamais fait; c’est avoir à employer des outils ou des matériaux qui impliqueront de transposer les savoirs acquis pour obtenir le résultat voulu dans un domaine technique non encore maîtrisé.

52 Du point de vue des programmes
EPS L’autonomie Illustration d’une attitude: «la volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques   » Du point de vue des programmes En « Gymnastique », à l’aide de critères de réussite précis: « Je répète la difficulté jusqu’à la maîtriser, avant de tenter le niveau de difficulté supérieur ». « Au moment de l’évaluation, je décide du niveau que je vais choisir, au regard de la gestion du rapport risque/maîtrise ».

53 Du point de vue des programmes
Langues vivantes L’autonomie Illustration d’une attitude: «la volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques   » Du point de vue des programmes «Je m’auto-positionne grâce à la partie « ma biographie langagière » du Portfolio européen des langues, et je modifie mon apprentissage grâce à la partie « mes manières d’apprendre ». Prendre conscience que la pratique d’une langue vivante, en classe et hors de la classe, m’ouvre des perspectives d’avenir qui seront à la hauteur de mes efforts personnels.

54 Du point de vue des programmes
Lettres histoire L’autonomie Illustration d’une attitude: «la volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques   » Du point de vue des programmes « En m’appuyant sur une grille d’autoévaluation, je reviens sur ma production dans le but de l’améliorer ; j’analyse ma stratégie, j’identifie mes erreurs ».

55 Du point de vue des programmes
SVT L’autonomie Illustration d’une attitude: «la volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques   » Du point de vue des programmes Grille d’auto évaluation sur des compétences telles que l’utilisation du microscope, la mise en place d’une démarche expérimentale, l’apprentissage des leçons … Tous niveaux Conscience de la nécessité de s’impliquer, de rechercher des occasions d’apprendre. Tous niveaux Recherches personnelles volontaires, s’abstenir de faire répéter, de poser des questions sur des consignes quand elles sont écrites sous les yeux, participation aux travaux de groupes, à l’oral, mise en projet… Tous niveaux Conscience de l’influence des autres sur ses valeurs et ses choix. Tous niveaux - Éducation à la santé : conduites à risques, sexualité … 5ème, 4ème

56 Du point de vue des programmes
Sciences physiques L’autonomie Illustration d’une attitude: «la volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques   » Du point de vue des programmes « Avoir un comportement citoyen et responsable face à l’environnement tel que économiser l’eau et les énergies fossiles ». « Lutter contre le réchauffement et ses conséquences en triant les déchets et en favorisant les énergies renouvelables ».

57 Du point de vue des programmes
Education musicale L’autonomie Illustration d’une attitude: «la volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques   » Du point de vue des programmes « L’élève acquiert des réflexes de bonne tenue corporelle, notamment en chant où il doit automatiquement se tenir droit et bien tenir sa partition. Lors des pratiques instrumentales, l’élève sait également qu’il doit bien se tenir droit et respecter le geste musical afin que le son voulu soit le plus juste.  Lors des pratiques d’écoute, l’élève doit automatiquement se poser de bonnes questions globales, mais également des questions en rapport avec la thématique du moment, en fonction des consignes données par le professeur.»

58 Les compétences sociales et civiques Connaissances Capacités
La maîtrise de la Langue française La pratique d’une Langue vivante étrangère Les principaux éléments de mathématiques culture Scientifique et technologique La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication La culture humaniste Les compétences sociales et civiques L’autonomie et l’initiative Connaissances Capacités Attitudes

59 La maîtrise de la langue Française Compétence 1
« Savoir lire, écrire et parler le français conditionne l’accès à tous les domaines du savoir et l’acquisition de toutes les compétences. La langue française est l’outil premier de l’égalité des chances, de la liberté du citoyen et de la civilité : elle permet de communiquer à l’oral comme à l’écrit, dans diverses situations ; elle permet de comprendre et d’exprimer ses droits et ses devoirs ». « Faire accéder tous les élèves à la maîtrise de la langue française, à une expression précise et claire à l’oral comme à l’écrit, relève de l’enseignement du français mais aussi de toutes les disciplines ». « Chaque professeur et tous les membres de la communauté éducative sont comptables de cette mission prioritaire de l’institution scolaire ». « La fréquentation de la littérature d’expression française est un instrument majeur des acquisitions nécessaires à la maîtrise de la langue française ».

60 La pratique d’une langue étrangère Compétence 2
« Il s’agit soit de la langue apprise depuis l’école primaire, soit d’une langue dont l’étude a commencé au collège. La communication en langue étrangère suppose la capacité de comprendre, de s’exprimer et d’interpréter des pensées, des sentiments et des faits, à l’oral comme à l’écrit, dans diverses situations. Elle implique également la connaissance et la compréhension des cultures dont la langue est le vecteur : elle permet de dépasser la vision que véhiculent les stéréotypes. Le “cadre européen commun de référence pour les langues”, conçu par le Conseil de l’Europe, constitue la référence fondamentale pour l’enseignement des langues vivantes, les apprentissages et l’évaluation des acquis. La maîtrise du niveau A2 (niveau de l’utilisateur élémentaire) correspond au niveau requis pour le socle commun. La maîtrise des langues vivantes s’acquiert par une pratique régulière et par l’entraînement de la mémoire. Cinq types d’activités la rendent possible : la compréhension orale, l’expression orale, l’interaction orale, la compréhension écrite et l’expression écrite ».

61 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Compétence 3
Il s’agit de donner aux élèves la culture scientifique nécessaire à une représentation cohérente du monde et à la compréhension de leur environnement quotidien ; ils doivent saisir que la complexité peut être exprimée par des lois fondamentales. Des approches concrètes et pratiques des mathématiques et des sciences, faisant notamment appel à l’habileté manuelle (par exemple, travailler un matériau, manipuler des volumes, en réaliser), aident les élèves à comprendre les notions abstraites. Les mathématiques, les sciences expérimentales et la technologie favorisent la rigueur intellectuelle constitutive du raisonnement scientifique.

62 A/- Les principaux éléments de mathématiques
Dans chacun des domaines que sont le calcul, la géométrie et la gestion des données, les mathématiques fournissent des outils pour agir, choisir et décider dans la vie quotidienne. Elles développent la pensée logique, les capacités d’abstraction et de vision dans le plan et dans l’espace par l’utilisation de formules, de modèles, de graphiques et de diagrammes. Il s’agit aussi de développer le raisonnement logique et le goût de la démonstration. La maîtrise des principaux éléments de mathématiques s’acquiert et s’exerce essentiellement par la résolution de problèmes, notamment à partir de situations proches de la réalité. Les compétences acquises en mathématiques conditionnent l’acquisition d’une culture scientifique.

63 B/- La culture scientifique et technologique
Les sciences expérimentales et les technologies ont pour objectif de comprendre et de décrire le monde réel, celui de la nature, celui construit par l’homme ainsi que les changements induits par l’activité humaine. Leur étude contribue à faire comprendre aux élèves la distinction entre faits et hypothèses vérifiables d’une part, opinions et croyances d’autre part. Pour atteindre ces buts, l’observation, le questionnement, la manipulation et l’expérimentation sont essentiels, et cela dès l’école primaire, dans l’esprit de l’opération “La main à la pâte” qui donne le goût des sciences et des techniques dès le plus jeune âge. Les notions complexes (relatives à l’ADN, aux gènes, à la tectonique des plaques lithosphériques), dont les élèves entendent parler dans la vie courante, sont abordées de manière adaptée. La présentation de l’histoire de l’élaboration des concepts, en mobilisant les ressources de toutes les disciplines concernées, constitue un moyen efficace d’aborder la complexité : la perspective historique contribue à donner une vision cohérente des sciences et des techniques ainsi que de leur développement conjoint. Les élèves doivent comprendre que les sciences et les techniques contribuent au progrès et au bien-être des sociétés.

64 La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication Compétence 4
« La culture numérique implique l’usage sûr et critique des techniques de la société de l’information. Il s’agit de l’informatique, du multimédia et de l’Internet, qui désormais irriguent tous les domaines économiques et sociaux. Ces techniques font souvent l’objet d’un apprentissage empirique hors de l’école. Il appartient néanmoins à celle-ci de faire acquérir à chaque élève un ensemble de compétences lui permettant de les utiliser de façon réfléchie et plus efficace. Les connaissances et les capacités exigibles pour le B2i collège (Brevet informatique et Internet) correspondent au niveau requis pour le socle commun. Elles sont acquises dans le cadre d’activités relevant des différents champs disciplinaires ».

65 La culture humaniste Compétence 5
La culture humaniste permet aux élèves d’acquérir tout à la fois le sens de la continuité et de la rupture, de l’identité et de l’altérité. En sachant d’où viennent la France et l’Europe et en sachant les situer dans le monde d’aujourd’hui, les élèves se projetteront plus lucidement dans l’avenir. La culture humaniste contribue à la formation du jugement, du goût et de la sensibilité. Elle enrichit la perception du réel, ouvre l’esprit à la diversité des situations humaines, invite à la réflexion sur ses propres opinions et sentiments et suscite des émotions esthétiques. Elle se fonde sur l’analyse et l’interprétation des textes et des œuvres d’époques ou de genres différents. Elle repose sur la fréquentation des œuvres littéraires (récits, romans, poèmes, pièces de théâtre), qui contribue à la connaissance des idées et à la découverte de soi. Elle se nourrit des apports de l’éducation artistique et culturelle.

66 Les compétences sociales et civiques Compétence 6
« Il s’agit de mettre en place un véritable parcours civique de l’élève, constitué de valeurs, de savoirs, de pratiques et de comportements dont le but est de favoriser une participation efficace et constructive à la vie sociale et professionnelle, d’exercer sa liberté en pleine conscience des droits d’autrui, de refuser la violence. Pour cela, les élèves devront apprendre à établir la différence entre les principes universels (les droits de l’homme), les règles de l’État de droit (la loi) et les usages sociaux (la civilité). Il s’agit aussi de développer le sentiment d’appartenance à son pays, à l’Union européenne, dans le respect dû à la diversité des choix de chacun et de ses options personnelles ».

67 L’autonomie et l’initiative Compétence 7
L’autonomie de la personne humaine est le complément indispensable des droits de l’homme : le socle commun établit la possibilité d’échanger, d’agir et de choisir en connaissance de cause, en développant la capacité de juger par soi-même. L’autonomie est aussi une condition de la réussite scolaire, d’une bonne orientation et de l’adaptation aux évolutions de sa vie personnelle, professionnelle et sociale. Il est également essentiel que l’école développe la capacité des élèves à apprendre tout au long de la vie. L’esprit d’initiative Il faut que l’élève se montre capable de concevoir, de mettre en œuvre et de réaliser des projets individuels ou collectifs dans les domaines artistiques, sportifs, patrimoniaux ou socio- économiques. Quelle qu’en soit la nature, le projet, toujours validé par l’établissement scolaire, valorise l’implication de l’élève.

68 Comment toutes les disciplines peuvent contribuer à construire une capacité a priori peu sollicitée
Une capacité : “savoir adapter sa prise de parole (attitude et niveau de langue) à la situation de communication (lieu, destinataire, effet recherché)”. Pilier 1 Lettres: - Transposer dans le cadre scolaire et contemporain « Le Corbeau et le Renard » classe de sixième - Ecoute d’une conférence, interview, discours à l’assemblée et en rendre compte à la classe, réfléchir aux transpositions et les justifier classe de quatrième, troisième Éducation musicale : Après l’écoute d’une œuvre, apprendre à intégrer du vocabulaire musical dans le compte- rendu oral. Mathématiques : Demander à un élève de répondre à la difficulté de compréhension d’un autre en adaptant son langage. L’élève en difficulté doit restituer avec ses propres mots ce qu’il a compris. Langues vivantes : En 6ème, s’entraîner à se présenter à l’oral à un camarade, à un adulte au téléphone dans des situations théâtrales imaginées par la classe. EPS : Dans l’apprentissage de l’arbitrage, adopter une posture, un ton, un langage technique concis, une gestuelle efficace avec autorité et dans le respect du règlement.

69 Éducation civique : En 4ème, présenter un fait d’actualité à la classe à partir d’un article de la presse quotidienne pour adultes. Sciences physiques : Lors des séances de TP d’électricité, après validation de son propre montage, un élève doit vérifier et expliquer les erreurs de montage de ses camarades. Arts plastiques : Demander à un élève de s’improviser conférencier devant des œuvres ou des travaux d’élèves, pour les commenter devant la classe avec éloquence et conviction SVT : En 5ème dans le cadre de la création d’un jardin médiéval, présentation du jardin à différents publics (élèves de CP, autre classe du collège, parents d’élèves, professeurs). Lettres-Histoire : Adapter le registre de langue, l’attitude, le vocabulaire pour expliquer une tâche professionnelle globale à un camarade dans le but de l’aider, à un client dans le but de le rassurer ou de l’informer, à un jury de professeurs lors d’une soutenance de rapport de stage. Technologie : Acquérir un vocabulaire technique spécifique, lire des documents techniques, des documents historiques, des descriptions, concevoir des documents écrits en rédigeant des descriptions fonctionnelles et en communiquant le résultat d’un problème posé ou ses possibilités de réalisation. La documentation: Pour voir le document word: cliquez ici

70 Une connaissance : la proportionnalité Compétence 3A
Comment toutes les disciplines peuvent contribuer à construire une capacité a priori peu sollicitée Une connaissance : la proportionnalité Compétence 3A Education Musicale: La proportionnalité peut également être étudiée dans le cadre d’une écoute où les élèves doivent matérialiser la pulsation dans leurs mains. Certains auront une pulsation à la blanche, d’autres à la noire, peut-être certains à la ronde. Montrer en quoi cela est proportionnel. Cela peut être abordé dans l’étude des rythmes et de leurs rapports proportionnels. Une ronde vaut deux blanches, qui valent 4 noires, etc. SVT : Expliquer l’échelle sur une photo scientifique, un dessin scientifique, une carte. Dans le cadre de la réalisation d’un dessin scientifique, savoir calculer l’échelle dessin d’une graine ou d’un sporange programme de la classe de 6ème Illustration: - Lecture de graphique: signification des axes, échelles, titre, description de la courbe, signification du phénomène biologique ou géologique observé. Tous niveaux - Construction de graphique Lecture et construction de tableaux de données

71 Géographie : En 6ème et 5ème, comparer le même espace ou le même phénomène sur deux cartes à deux échelles différentes en utilisant des échelles graphiques. En 4ème et 3ème, même démarche en utilisant les échelles numériques. Histoire : En 3ème, comparer les pertes subies par les principaux pays belligérants En 1918, en valeur absolue et en pourcentage de la population totale. Langues vivantes: En 4ème faire élaborer un sondage / une enquête d’opinion par la classe en langue étrangère. Après collecte des résultats les faire apparaître en pourcentages. EPS: En course d’orientation : En utilisant l’échelle de la carte, évaluer la distance à parcourir pour élaborer son projet de déplacement. Technologie : Aucune connaissance ne porte sur la proportionnalité dans le programme de 6ème rénové en La proportionnalité fera partie des savoirs investis dans les capacités qui seront décrites dans les programmes du cycle central et d’orientation, en particulier à propos des échelles de représentation du réel. Lettres: Réflexion sur la grammaire et le sens : mesurer les effets relatifs de la juxtaposition, coordination ou subordination dans l’expression d’un rapport causal, à partir d’un texte du XVIII° siècle classe de quatrième) Qui parle le plus dans une scène de théâtre ? Faire varier la durée et le pouvoir de la parole ou de la non parole classe de troisième

72 Arts plastiques : La proportionnalité : propriété de linéarité, représentation graphique, tableau de proportionnalité, « produit en croix » ou « règle de 3 », pourcentage, échelle: - Comprendre se qui se joue dans la relation entre l’espace représenté et l’espace du support, ou entre un élément et son contexte. Observer une figure dans l’espace réel (une architecture, un objet, un modèle vivant) et, par le dessin, la placer « fidèlement » dans le plan du support nécessite de savoir conserver des rapports de proportionnalité entre différentes parties de cette figure, dans le passage entre ce que l’on perçoit et ce que l’on représente (notions d’échelle, d’éloignement suggéré, de perspective) Posséder quelques repères et notions permettant de comprendre le rôle joué par le Nombre d’or dans l’histoire des formes en peinture et en architecture (et le lien avec la composition musicale). La documentation: Pour voir le document word: cliquez ici

73 Comment toutes les disciplines peuvent contribuer à construire une capacité a priori peu sollicitée
Une attitude : « le respect de soi » Compétence 6A SVT: - En se maintenant en bonne santé : - en soignant son hygiène corporelle et son hygiène de vie (sport, oxygénation) ; - en portant des vêtements propres - en équilibrant son alimentation classe de 5ème - en évitant les dépendances, tabac (classe de 5ème), drogue, alcool, médicaments (classe de 4ème) - en évitant les contaminations ou les infections microbiennes, MST (classe de 4ème) antisepsie (classe de 3ème) En décidant du moment de procréer, utilisation de contraceptifs appropriés (classe de 4ème) En se donnant les moyens de réussir : organisation du travail personnel Arts plastiques : Découvrir, à travers l’intérêt suscité chez les autres par sa production, que l’on est capable de réussir, de créer. Prendre plaisir à observer ce que l’on a fait en ayant conscience que ce que l’on fait est une émanation de ce que l’on est. Lettres: - Brouillon : garder ses variantes, voir comment son texte a évolué - Orthographe, constituer une typologie de ses fautes et considérer ses progrès - Lire à haute voix, s’enregistrer et savoir faire évoluer la portée de la lecture.

74 Lettres-Histoire: L’enseignement des lettres-histoire joue un rôle essentiel dans la réussite professionnelle et l’épanouissement personnel et social de l’élève. Le travail d’écriture longue (premier jet, autocorrection, remédiation, réécriture, finalisation), la pratique de l’écriture fonctionnelle ainsi que l’entraînement au raisonnement par problématique ont comme objectif d’exercer les élèves à avoir du recul, les doter de sens de responsabilité, les rendre autonomes. L’acquisition d’une capacité (adopter des positions de manière responsable, résoudre des problèmes de manière efficace) renforce le sens de professionnalisme et le respect de soi. EPS: En Rugby : - Le jeu collectif se fonde sur le respect de soi ( et d’autrui) en adoptant une attitude défensive responsable au placage, pour entraver la progression du porteur de balle en préservant sa propre intégrité physique et celle de l’adversaire. Ceci passe par : - La connaissance des risques encourus par les deux joueurs - La lecture du déplacement du porteur de balle - La maîtrise de l’intensité son engagement personnel. - La répétition pour apprendre et maîtriser la technique du placage - La connaissance et respect du code et du règlement  En course de longue durée: Élaborer un projet en course - Si se respecter, c’est préserver son intégrité physique, morale, affective et intellectuelle, alors c’est aussi se donner les moyens de réussir un projet que l’on s’est fixé. - En course, ce peut être alors choisir un contrat de vitesse en fonction d’indices pertinents, selon ses performances passées, pour optimiser son résultat et réussir le projet que je me suis fixé.

75 Éducation musicale: Le respect de soi réside dans le fait que chacun est avant tout un être humain, avec ses qualités et ses défauts. Ainsi, un élève qui considère qu’il n’a pas une belle voix, ou qu’il chante faux, ou plus globalement qu’il n’a pas la « fibre musicale » ne doit pas baisser les bras et faire un maximum d’efforts afin de se mettre au maximum en valeur. Se respecter, c’est montrer avant tout qu’on s’accepte dans son intégralité et qu’on estime que nous sommes tous égaux face aux attentes du professeur. Langues vivantes : - Vivre en société Palier 2 du collège. Axe culturel : les petits boulots (en pays étranger et en France ); inconvénients que cela peut aussi représenter pour soi –même, sur le sommeil, la santé, le travail scolaire ( cf. les livreurs de journaux en GB) ; - Faire prendre conscience de l’image que l'on donne de soi lorsque l'on est à l'étranger lors d'un voyage scolaire ( tous niveaux) ou lors du stage professionnel classes de 4ème ou 3ème - Faire prendre conscience de l’image que l’on donne de soi lorsqu'on adopte un accent français caricatural dans la langue vivante étudiée (tous niveaux). Montrer des exemples de personnalités françaises connues qui s’expriment avec aisance ou avec des difficultés risibles. Technologie : Dans l’approche « réalisation », la capacité met bien évidence les aspects du travail en toute sécurité par respect de la personne : « Vérifier l’organisation du poste de travail, les conditions de sécurité, la propreté. » Classe de 6ème La documentation: Pour voir le document word: cliquez ici La vie scolaire: Document word: cliquez ici

76 Comment toutes les disciplines peuvent contribuer à construire une capacité a priori peu sollicitée
Une attitude : La conscience que nul ne peut exister sans autrui, la conscience de la contribution nécessaire de chacun à la collectivité. Compétence 6A SVT : - Ne pas jeter ses papiers, canettes n’importe où, les jeter dans une poubelle. - Le tri sélectif pour le recyclage des déchets est l’affaire de tous - Économiser l’eau: fermer les robinets - Économiser l’énergie : éteindre les lumières, ne pas laisser les appareils en veilleuse, se déplacer à pied ou en vélo ou en bus scolaire, donc contribuer à la baisse de la pollution aussi - Implication dans des actions bénévoles, nettoyage « nature », collecte d’aliments, actions citoyennes en ville Lettres: - Écriture collective d’un recueil de nouvelles (classe de 4ème et 3ème ), d’un récit policier (classe de 5ème ) Travail sur le pré générique d’un film (la réalisation d’équipe). Jeu théâtral, répartition des rôles, mise en scène, conduite d’acteurs. Sciences physiques: - En chimie, élaborer un panneau sur l’effet de serre et ses conséquences sur l’environnement. Classe de 3ème - Imaginer le rôle de chacun (automobiliste, industriel, citoyen) pour limiter les rejets polluants.

77 Education musicale: - Montrer aux élèves que la classe est un groupe, et donc que si certains ne font pas d’efforts dans les pratiques collectives, le groupe sera gêné et freiné. De plus, ne pas participer aux activités s’apparente à du boycott, et a donc comme effet l’inverse que celui voulu par les programmes (le « plaisir musical partagé »). - A l’inverse, certaines ardeurs individuelles devront également être canalisées dans le respect du travail collectif. - Cette conscience doit également être prise lorsque les membres du groupe ont des rôles différents dans ce groupe. En montant une « batuccada » (percussions brésiliennes) avec les élèves, nous devrons leur montrer la hiérarchie qui régit un tel ensemble, et le respect mutuel que se doivent tous les protagonistes. Arts plastiques : Dans le cours usuel (travail de groupe), ou dans un dispositif complémentaire telle la classe à PAC: (échanges avec des professionnels de l’art): Se tenir dans un équilibre constructif entre affirmation de soi et acceptation de l’autre. Montrer de l’intérêt pour ce que l’on ne comprend pas d’emblée, être attentif aux œuvres, aux idées, aux attitudes artistiques même si elles s’écartent de ses propres références. Prendre conscience de ses propres modèles et admettre que ceux-ci puissent évoluer au contact des autres. Lettres histoire: - Le travail sur les « inégalités et dépendances dans le monde d’aujourd'hui » permet aux élèves de s’interroger sur le rôle et la responsabilité de chacun sur l’avenir du monde et de la planète. (Classes de C.A.P.) La notion de « problématique » qui consiste le fondement de toute production en lettres-histoire demande aux élèves un travail, de recherche documentaire en amont et de synthèse en aval, qui les conduit à une mise en relation entre le « moi» et « l’autre ». Ainsi ils accèdent à l’interrogation sur le rapport que l’on a au monde, à la perception de l’altérité, et la conscience des risques du non-respect de l’autre.

78 Technologie : Une réalisation peut être collective : celle-ci favorise le travail en équipe et induit une répartition pertinente des tâches. » Classe de 6ème EPS: En gymnastique : rencontre par équipe sur un élément Deux ou plusieurs équipes de niveau hétérogène en leur sein et homogène entre elles, s’affrontent sur un atelier en choisissant un élément à présenter en fonction du critère de réussite. Chaque élève pour son équipe doit présenter le même élément gymnique dans la situation de son choix : - de niveau 1, en situation très facilitante ( accessible à tous ) rapporte 1 point pour son équipe - de niveau 2, en situation facilitante rapporte 2 points - de niveau 3, en situation réelle rapporte 3 points Quel que soit mon niveau de performance, même faible, je peux contribuer à la victoire de mon équipe en apportant ma contribution à son score. Si le score est serré, le point que j’apporte à mon équipe peut lui apporter la victoire. En Sport de combat : rencontre par équipe. Plusieurs équipes de 4 élèves de niveau hétérogène en leur sein et homogène entre elles, s’affrontent pour remporter le plus de combats possibles. Dans chaque équipe 4 niveaux d’élève sont représentés. Lorsque deux équipes s’affrontent, les élèves de même niveau s’opposent. Une victoire rapporte 3 points à son équipe, une défaite 1 point. Quel que soit mon niveau de performance, même faible, je peux contribuer à la victoire de mon équipe en apportant ma contribution à son score. La documentation: Pour voir le document word: cliquez ici La Vie scolaire: Voir document word: cliquez ici

79 La culture humaniste Les compétences sociales et civiques L’autonomie
maîtrise de la Langue française La pratique d’une Langue vivante étrangère Les principaux éléments de mathématiques culture Scientifique et technologique La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication La culture humaniste Les compétences sociales et civiques L’autonomie et l’initiative Connaissances Capacités Attitudes

80 La culture humaniste Les connaissances
En donnant des repères communs pour comprendre, la culture humaniste participe à la construction du sentiment d’appartenance à la communauté des citoyens, aide à la formation d’opinions raisonnées, prépare chacun à la construction de sa propre culture et conditionne son ouverture au monde. Avoir des repères géographiques Avoir des repères historiques Etre préparés à partager une culture européenne Comprendre l'unité et la complexité du monde

81 Pratiques artistiques
La culture humaniste Illustration d’une connaissance : « comprendre l’unité et la complexité du monde …» Culture humaniste : Pratiques artistiques Histoire des arts TUIC EPS Culture scientifique et technologique Culture humaniste: histoire et géographie Francais Instruction civique et morale Mathématiques Langues vivantes

82 Du point de vue des programmes
Culture scientifique et technologique la culture humaniste Illustration d’une connaissance : « comprendre l’unité et la complexité du monde …» Du point de vue des programmes CP-CE1: (Découverte du monde): Les élèves comprennent les interactions entre les êtres vivants et leur environnement, ils apprennent à respecter l’environnement. Ils perçoivent les changements d’état de la matière.Ils réalisent des maquettes élémentaires et des circuits électriques simples pour comprendre le fonctionnement d’un appareil CE2-CM1-CM2 : (Sciences expérimentales et technologie » : Familiarisés avec une approche sensible de la nature, les élèves apprennent à être responsables face à l’environnement, au monde vivant, à la santé. Ils comprennent que le développement durable correspond aux besoins des générations actuelles et futures. En relation avec les enseignements de culture humaniste et d’instruction civique, ils apprennent à agir dans cette perspective. Les êtres vivants dans leur environnement : l’adaptation des êtres vivants aux condition du milieu places et rôles des êtres vivants; notions de chaînes et de réseaux alimentaires importance de la biodiversité

83 Du point de vue des programmes
Mathématiques la culture humaniste Illustration d’une connaissance : « comprendre l’unité et la complexité du monde…» Du point de vue des programmes CP-CE1: Apprentissage et comparaison des unités usuelles de longueur, de masse, de contenance et de temps. CE2-CM1-CM2 : Mesure, estimation, unités légales du système métrique, calculs sur les grandeurs, conversions. Comparaison de surfaces selon leurs aires, unités usuelles, conversions La proportionnalité est abordée à partir de situations faisant intervenir les notions de pourcentage, d’échelle, de conversion, d’agrandissement ou de réduction de figures

84 Du point de vue des programmes
Pratique d’une langue vivante la culture humaniste Illustration d’une connaissance : « comprendre l’unité et la complexité du monde …» Du point de vue des programmes CP-CE1 Les élèves distinguent les réalités mélodiques et accentuelles d’une langue nouvelle. CE2-CM1-CM2 : Les élèves doivent avoir acquis les compétences nécessaires à la communication élémentaire définie par le niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues qui constitue la référence fondamentale pour l’enseignement,les apprentissages et l’évaluation des acquis en langues vivantes. Les connaissances sur les modes de vie du pays viennent favoriser la compréhension d’autres façons d’être et d’agir

85 Du point de vue des programmes
Français la culture humaniste Illustration d’une connaissance : « comprendre l’unité et la complexité du monde …» Du point de vue des programmes CP-CE1: - La lecture de textes du patrimoine et d ’œuvres destinées aux jeunes enfants, dont la poésie, permet d(accéder à une première culture littéraire. - En vocabulaire: la compréhension, la mémorisation et l ’emploi des mots sont facilités par les activités de classement qui recourent à des termes génériques, par une initiation à l ’usages des synonymes et des antonymes, par la découverte des familles de mots et par une première familiarisation avec le dictionnaire. CE2-CM1-CM2 : - En littérature : les élèves rendent compte de leur lecture, expriment leurs réactions ou leurs points de vue et échangent entre eux sur ces sujets, mettent en relation les textes entre eux. Les interprétations diverses sont toujours rapportées aux éléments du texte qui les autorisent ou, au contraire qui les rendent impossible. - l ’étude de la langue française est conduite dans les souci de mettre en évidence ses liens avec l ’expression, la compréhension et la correction rédactionnelle.

86 Du point de vue des programmes
Instruction civique et morale la culture humaniste Illustration d’une connaissance : « comprendre l’unité et la complexité du monde …» Du point de vue des programmes CP-CE1: - Les élèves découvrent les principes de la morale et appliquent les usages sociaux de la politesse - Ils apprennent à reconnaître et respecter les emblèmes et symboles de la République. CE2-CM1-CM2 : - En relation avec l’histoire et la géographie, l’instruction civique permet aux élèves d’identifier et de comprendre l’importance des valeurs, des textes fondateurs, des symboles de la République Française et de l ’Union Européenne. - L ’instruction civique et morale conduit l ’élève à réfléchir sur les problèmes concrets posés par sa vie d ’écolier et, par là même, de prendre conscience de manière plus explicite des fondements même de lamorale : les liens qui existent entre la liberté personnelle et les contraintes de la vie sociale, la responsabilités de ses actes ou de son comportement,le respects des valeurs partagées, l ’importance de la politesse et du respect d ’autrui.

87 Du point de vue des programmes
Culture humaniste: histoire et géographie la culture humaniste Illustration d’une connaissance : « comprendre l’unité et la complexité du monde » Du point de vue des programmes CP-CE1: (Découverte du monde): - Les élèves sont amenés à comparer les milieux familiers avec d’autres milieux et espaces plus lointains […], - Ils apprennent à repérer les saisons, les mois, l’alternance jour et nuit. - Ils utilisent des outils de repérage et de mesure du temps. - Ils découvrent et mémorisent des repères éloignés dans le temps : ils prennent conscience de l ’évolution des modes de vie. CE2-CM1-CM2 : La culture humaniste ouvre l ’esprit des élèves à la diversité et à l ’évolution des civilisations, des sociétés, des territoires, des faits religieux et des arts.

88 Du point de vue des programmes
EPS la culture humaniste Illustration d’une connaissance: « comprendre l’unité et la complexité du monde » Du point de vue des programmes CP-CE1: - Adapter ses déplacements à différents types d ’environnement - En danse : exprimer corporellement des personnages, des images, des sentiments pour communiquer des émotions. CE2-CM1-CM2 : - En danse : exprimer corporellement des personnages, des images, des sentiments pour communiquer des émotions. - L ’EPS éduque à la responsabilité et à l ’autonomie , en faisant accéder les élèves à des valeurs morales et sociales (respect des règles , respect de soi et d ’autrui).

89 Du point de vue des programmes
Culture humaniste Pratiques artistiques et Histoire des Arts la culture humaniste Illustration d’une connaissance: « comprendre l’unité et la complexité du monde » Du point de vue des programmes CP-CE1: - Un premier contact avec des œuvres conduit les élèves à observer, écouter, décrire et comparer. - Porter son attention à la justesse tonale, à l ’exactitude rythmique, à la puissance de la voix, à la respiration et à l ’articulation. CE2-CM1-CM2 : - Cerner la notion d ’œuvre d ’art et distinguer la valeur d ’usage de la valeur esthétique des objets étudiés. - Grâce aux activités d’écoute, les élèves s’exercent à comparer des œuvres musicales, découvrent la variété des genres , des styles selon les époques et les cultures. - L’enseignement de l’histoire des arts aide les élèves à se situer parmi les productions artistiques de l’humanité et les différentes cultures considérées dans le temps et dans l’espace. Confrontés à des œuvres diverses, ils découvrent les richesses, la permanence et l’universalité de la création artistique.

90 Du point de vue des programmes
Techniques usuelles de l’information et de la communication la culture humaniste Illustration d’une connaissance: « comprendre l’unité et la complexité du monde » Du point de vue des programmes CE2-CM1-CM2 :. Exploiter des données Viser une attitude de responsabilité dans l ’utilisation de l ’informatique, du multimédia et de l Internet.

91 La culture scientifique et technologique
Les Capacités L’étude des sciences expérimentales développe les capacités inductives et déductives de l’intelligence sous ses différentes formes. Pratiquer une démarche scientifique Manipuler et expérimenter en éprouvant la résistance du réel Comprendre qu’un effet peut avoir plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes ou inconnues • Exprimer et exploiter les résultats d’une mesure ou d’une recherche • Percevoir le lien entre sciences et techniques Mobiliser ses connaissances en situation, par exemple comprendre le fonctionnement de son propre corps et l’incidence de l’alimentation, agir sur lui par la pratique d’activités physiques et sportives, ou encore veiller au risque d’accidents naturels, professionnels ou domestiques • Utiliser les techniques et les technologies pour surmonter des obstacles.

92 La culture scientifique et technologique
Illustration d’une capacité: « Comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Culture humaniste : Pratiques artistiques Histoire des arts TUIC EPS Culture scientifique et technologique Culture humaniste : histoire et géographie Français Instruction civique et morale Mathématiques Pratique d’une langue vivante

93 La culture scientifique et technologique
Illustration d’une capacité: « Comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » , Du point de vue des programmes CP-CE1: (Découverte du monde): Observer et décrire pour mener des investigations Les élèves comprennent les interactions entre les êtres vivants et leur environnement et ils apprennent à respecter l’environnement Ils perçoivent les changements d’état de la matière CE2-CM1-CM2 : Exprimer et exploiter les résultats d’une mesure ou d’une recherche Manipuler et expérimenter, formuler une hypothèse et la tester L’étude des sciences expérimentales et des technologies contribue à faire saisir aux élèves la distinction entre faits et hypothèses vérifiables d’une part, opinions et croyances d’autre part. Ils comprennent que le développement durable correspond aux besoins des générations actuelles et futures [...], ils apprennent à agir dans cette perspective.

94 La culture scientifique et technologique
Mathématiques La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité: « Comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes CP-CE1: L’apprentissage des mathématiques développe la rigueur […] ainsi que le goût du raisonnement CE2-CM1-CM2 : l’élève est capable de : Savoir organiser des informations numériques ou géométriques, justifier et apprécier la vraisemblance d ’un résultat Interpréter des diagrammes, tableaux, graphiques La pratique des mathématiques développe le goût de la recherche et de la pensée logique

95 La culture scientifique et technologique
Pratique d’une langue vivante La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité: « Comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes Du CE1 au CM2 : Les connaissances sur les modes de vie d’autres pays viennent favoriser la compréhension d’autres façons d ’être et d’agir.

96 La culture scientifique et technologique
Français La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité: « Comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes CP-CE1: Pour lire une phrase ou un texte, les élèves apprennent (en plus du déchiffrage et de la signification des mots) aussi à prendre appui sur l’organisation de la phrase ou du texte […] sur l’orthographe, les marques de ponctuation, sur la conjugaison des verbes… CE2-CM1-CM2 : L’étude de la langue française (vocabulaire, grammaire, orthographe) est conduite avec le souci de mettre en évidence ses liens avec l’expression, la compréhension et la correction rédactionnelle

97 La culture scientifique et technologique
Instruction civique et morale La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité: « Comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes CP-CE1: Respecter les autres et les règles de vie collective Respecter les règles de sécurité et d’hygiène CE2-CM1-CM2 : Comprendre les notions de droits et de devoirs, les accepter et les mettre en application Appliquer les principes de l’égalité entre des filles et des garçons, de la dignité de la personne Cet enseignement conduit l’élève à réfléchir sur les problèmes concrets de la vie d’écolier et à prendre conscience [...] des liens qui existent entre la liberté personnelle et les contraintes de la vie sociale, la responsabilité de ses actes ou de son comportement, le respect des valeurs partagées, l’importance de la politesse et du respect d’autrui

98 La culture scientifique et technologique
Culture humaniste : histoire et géographie La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité: « Comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes CP-CE1: (Découverte du monde) Les élèves comparent les milieux familiers avec d’autres milieux et espaces plus lointains […]. Ils prennent conscience de l’évolution des modes de vie. CE2-CM1-CM2 : Mémoriser quelques repères chronologiques pour les situer les uns par rapport aux autres avec leurs caractéristiques majeures Connaître quelques caractères principaux des grands ensembles physiques et humains de l ’échelle locale à celle du monde. Lire et utiliser différents langages: cartes, croquis, graphiques… La culture humaniste ouvre l’esprit des élèves à la diversité et à l’évolution des civilisations, des parties du monde, des sociétés, des religions et des arts…

99 La culture scientifique et technologique
EPS La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité: « Comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes CP-CE1: Se représenter don environnement proche, s ’ y repérer, s ’y déplacer de façon adapter Coopérer avec ses partenaires CE2-CM1-CM2: l’élève est capable de Se déplacer en s’adaptant à l’environnement

100 La culture scientifique et technologique
Culture humaniste: Pratiques artistiques et Histoire des Arts La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité: « Comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes CP_CE1: L ’enseignement des arts visuels mobilisent des techniques traditionnelles ou contemporaines et propose des procédures simples mais combinées. Les élèves sont conduits à porter attention à la justesse vocale, à l’exactitude rythmique, à la puissance de la voix, à la respiration et à l’articulation.  CE2-CM1-CM2: l’élève doit être capable de: Pratiquer le dessin dans différentes situations en se servant de diverses techniques, matériaux, supports et instruments Interpréter une chanson, participer à un jeu rythmique Confrontés à des œuvres diverses, de différentes cultures considérées dans le temps et dans l’espace, les élèves découvrent les richesses, la permanence et l’universalité de la création artistique.

101 La culture scientifique et technologique
Techniques usuelles de l’information et de la communication La culture scientifique et technologique Illustration d’une capacité: « Comprendre qu’un effet a plusieurs causes agissant simultanément, percevoir qu’il peut exister des causes non apparentes et inconnues » Du point de vue des programmes CE2-CM1-CM2: : Faire preuve d’esprit critique face à l’information et à son traitement La culture numérique impose l’usage raisonné de l’informatique, du multimédia et de l’internet. Une attitude de responsabilité dans l’utilisation de ces outils interactifs doit être visée.

102 L’autonomie et l’initiative P.7 A
Attitudes La volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques Conscience de la nécessité de s’impliquer, de rechercher des occasions d’apprendre Conscience de l’influence des autres sur ses valeurs et ses choix Ouverture d’esprit aux différents secteurs professionnels et conscience de leur égale dignité Curiosité et créativité Motivation et détermination dans la réalisation d’objectifs

103 Pratiques artistiques histoire et géographie
L’autonomie Illustration d’une attitude: « La volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques »   Culture humaniste : Pratiques artistiques Histoire des arts TUIC EPS Culture scientifique et technologique Culture humaniste: histoire et géographie Français Instruction civique et morale Mathématiques Pratique d’une langue vivante

104 Du point de vue des programmes
Culture scientifique et technologique L’autonomie Illustration d’une attitude: « La volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques »   Du point de vue des programmes CP-CE1: (Découverte du monde) Réaliser des maquettes élémentaires et des circuits électriques pour comprendre le fonctionnement d ’un appareil. Appliquer des règles d’hygiène et de sécurité personnelles et collectives pour prévenir les risques d ’accidents domestiques. S’approprier un environnement numérique. CE2-CM1-CM2 : Pratiquer une démarche d’investigation : savoir observer, questionner. Formuler une hypothèse, la tester, argumenter. Mobiliser ses connaissances dans des contextes scientifiques différents et dans des activités de la vie courante. Les sciences expérimentales et les technologies ont pour objectifs […] d’agir sur le monde, de maîtriser les changements induits par l’activité humaine. Les élèves apprennent à être responsables face à l’environnement, au monde vivant, à la santé.

105 Du point de vue des programmes
Mathématiques L’autonomie Illustration d’une attitude: « La volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques »   Du point de vue des programmes CP-CE1: Être précis et soigneux dans les tracés, les mesures, les calculs. Estimer une mesure. Résoudre des problèmes très simples. Situer un objet par rapport à soi, donner sa position et décrire son déplacement. L’apprentissage des mathématiques développe la rigueur, l’imagination et la précision ainsi que le goût du raisonnement: ces attitude doivent être sollicitées dans toutes les situations. CE2-CM1-CM2 : Utiliser la règle, le compas, l’équerre pour tracer avec soin. Justifier et apprécier la vraisemblance d’un résultat. Interpréter quelques représentations. La maîtrise des principaux éléments de mathématiques fournit des outils pour agir dans la vie quotidienne. La résolution de problèmes liés à la vie courante permet de développer la rigueur et le goût du raisonnement.

106 Du point de vue des programmes
Pratique d’une langue vivante L’autonomie Illustration d’une attitude : « La volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques »   Du point de vue des programmes Du CE1 au CM2 : Se présenter, poser des questions Découvrir et connaître des éléments culturels d’autres pays

107 Du point de vue des programmes
Français L’autonomie Illustration d’une attitude : « La volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques »   Du point de vue des programmes CP-CE1: Lire seul Prendre la parole de plus en plus longuement et de manière organisée , dans le respect des sujets traités et des règles de communication. S ’entraîner à écouter et comprendre les textes lus par le maître, en restituer l ’essentiel et à poser des questions. Écrire de manière autonome un texte de 5 à 10 lignes. Utiliser l ’ordinateur : écriture au clavier, utilisation d ’un dictionnaire électronique. CE2-CM1-CM2 : Lire avec aisance. Prendre la parole en respectant le registre de langue adapté. Utiliser ses connaissances pour réfléchir sur un texte (mieux le comprendre ou mieux l ’écrire). Rédiger un texte en utilisant ses connaissances en vocabulaire et grammaire. Savoir utiliser un dictionnaire.

108 Du point de vue des programmes
Instruction civique et morale L’autonomie Illustration d’une attitude :   « La volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques » Du point de vue des programmes CP-CE1: Apprendre les règles de politesse et du comportement en société. Respecter les règles de sécurité et d’hygiène. Etre sensible aux risques liés à l ’usage de l Internet. Les élèves bénéficient d’une information adaptée sur les différentes formes de maltraitance. CE2-CM1-CM2 : Se respecter en respectant les principale règles d ’hygiène de vie. Faire quelques gestes de premier secours. Obtenir d ’attestation de première éducation à la route. Accomplir une activité, un jeu ou un geste de la vie courante sans se faire mal. Connaître les risques liés à l ’usage de l Internet. Cet enseignement conduit l’élève à réfléchir sur les problèmes posés par sa vie d’écolier et de prendre conscience des liens qui existent entre la liberté personnelle et la responsabilité des ses actes et de ses comportements.

109 Du point de vue des programmes
Culture humaniste : histoire et géographie L’autonomie Illustration d’une attitude : « La volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques » Du point de vue des programmes CP-CE1: (Découverte du monde) : Commencer à élaborer des représentations simples de l ’espace familier, s ’y repérer s ’y déplacer de façon adaptée et découvrir les formes usuelles de représentation de l ’espace. Utiliser des outils de repérage et de mesure du temps CE2-CM1-CM2 : Utiliser différents langages: cartes, croquis, graphiques, chronologie, iconographie.

110 Du point de vue des programmes
EPS L’autonomie Illustration d’une attitude: « La volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques »   Du point de vue des programmes CP-CE1: Maîtriser quelques conduites motrices Réaliser une performance Adapter ses déplacements et ses efforts à la nature des activités effectuées et de l’environnement S’engager dans un jeu collectif Les élèves apprennent à mieux se connaître, à veiller à leur santé… CE2-CM1-CM2 : Réaliser une performance mesurée Se déplacer en s’adaptant à l’environnement Inventer et réaliser des chorégraphies, enchaînements à visée artistique, esthétique ou expressive L’éducation physique et sportive contribue à l’éducation à la santé en permettant aux élèves de mieux connaître leur corps et à l’éducation à la sécurité par des prises de risques contrôlées. Elle éduque à la responsabilité et à l’autonomie en faisant accéder les élèves à des valeurs morales et sociales (respect des règles, respect de soi et des autres).

111 Du point de vue des programmes
Culture humaniste : Pratiques artistiques et Histoire des Arts : L’autonomie Illustration d’une attitude: « La volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques »   Du point de vue des programmes CP-CE1: S’exprimer par le chant, le dessin, la peinture, le volume (modelage, assemblage) Les élèves sont conduits à exprimer ce qu ’ils perçoivent , à imaginer et à évoquer leur projets et leurs réalisations en utilisant un vocabulaire approprié. L’éducation musicale conduit les élèves à chanter en portant attention à la justesse tonale, à la puissance de la voix, à la respiration et à l’articulation. CE2-CM1-CM2 : Pratiquer le dessin et diverses formes d ’expressions visuelles et plastiques Exprimer ses émotions et préférences face à une œuvre d ’art Interpréter une chanson, participer avec exactitude à un jeu rythmique, soutenir une écoute prolongée Les activités artistiques développent la maîtrise et l’exactitude du geste […], elles permettent de mieux équilibrer les formes diverses d’intelligence, d’habilité et de sensibilité.

112 Du point de vue des programmes
Techniques usuelles de l’information et de la communication L’autonomie Illustration d’une attitude:   « La volonté de se prendre en charge personnellement, d’exploiter ses facultés intellectuelles et physiques » Du point de vue des programmes CP-CE1: Découverte du monde : Commencer à s’approprier un environnement numérique CE2-CM1-CM2 : l’élève doit être capable de: Utiliser l’outil informatique pour s’informer, se documenter et présenter son travail Faire preuve d’esprit critique face à l’information et à son traitement

113 Les compétences sociales et civiques Connaissances Capacités
La maîtrise de la Langue française La pratique d’une Langue vivante étrangère Les principaux éléments de mathématiques culture Scientifique et technologique La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication La culture humaniste Les compétences sociales et civiques L’autonomie et l’initiative Connaissances Capacités Attitudes

114 Comment toutes les disciplines peuvent contribuer à construire une capacité
La capacité : S’exprimer à l’oral : “Savoir adapter sa prise de parole (attitude et niveau de langue) à la situation de communication (lieu, destinataire, effet recherché)”. Pilier 1 Français - Littérature: Du CP au CM2 rendre compte d ’une lecture exprimer ses réactions ou son point de vue et échanger avec des camarades. présenter au maître ou à l’ensemble de la classe, ou à des plus jeunes, après s’y être préparé: un album, une poésie… reformuler devant l’ensemble de la classe un récit avec ses propres mots pour en donner les éléments essentiels . mettre sa voix et son corps en jeu dans un travail portant sur un texte théâtral ou poétique… Étude de la langue : CP-CE1: lors d ’un « Quoi de neuf » utiliser un vocabulaire précis pour relater un moment vécu personnellement et auxquels les autres élèves n ’ont pas participé. improviser une courte saynète en adaptant les temps du dialogue. CE2-CM1-CM2 : modifier le vocabulaire d ’un texte pour le rendre accessible à des élèves de maternelle. dans le cadre d’une mise en réseau des différentes versions du « Petit chaperon rouge », interpréter les formulations plus anciennes pour les présenter à la classe.

115 Mathématiques : Du CP au CM2 participer à un débat et échanger des arguments à propos de la validité d’une solution. expliquer oralement à un pair sa propre démarche. présenter à la classe sa conclusion ou les résultats obtenus dans une résolution de problème. Langues vivantes : CE1- CE2-CM1-CM2 engager un dialogue simple avec un camarade : se présenter. décrire des lieux ou des personnes connues pour les faire deviner à la classe. faire un court récit pour les correspondants ou l’intervenant. Histoire-géographie: CE2-CM1-CM2 poser des questions lors de l’étude d’un document (récits, textes sources, cartes, photographies aériennes, graphiques…). décrire un document et le commenter au cours d’un exposé. Découverte du monde (CP-CE1) : décrire un objet pour le faire découvrir à un camarade. discuter à plusieurs sur les évènements du passé à partir de photos de sa famille ou d’objets qui se sont transformés à travers les âges. formuler des hypothèses lors d’une expérimentation. décrire le résultats d’une expérience. Sciences expérimentales –technologie (CE2-CM1-CM2): formuler des questions relatives à une observation, une relation de causalité, un protocole expérimental… présenter les résultats obtenus lors d’une expérimentation. participer activement à un débat argumenté pour élaborer des connaissances scientifiques en en respectant les contraintes. commenter un tableau, un schéma élaboré en petit groupe à l’issue d’activités de recherche.

116 Instruction civique - Morale :
Du CP au CM2 participer à un débat lors de l’élaboration des règles de vie de la classe discuter, négocier, donner son avis sur les règles d’utilisation d’un espace de jeu dans la cour de récréation formuler avec ses propres mots les règles de vie de classe, de l’école, de sécurité dire les numéros d’urgence nécessaires à l’appel des secours EPS : pendant la séance d’EPS, dans la cour ou au gymnase, rendre compte à la classe du déroulement d’une situation d’apprentissage, en amont de la séance d’EPS, redire les règles du jeu (ou de sécurité) pour les expliquer à un plus jeune par exemple, arbitrer en se référant aux règles élaborées en classe donner son avis dans l’organisation d’un jeu ou d’un parcours. cadre de l’APER, rendre compte à la classe d’une observation des comportements des piétons dans la rue Arts visuels : donner et argumenter son avis dans le cadre d’une élaboration collective en petit groupe dans le cadre d’une recherche sur la production d’un artiste, présenter une des oeuvres et expliquer son choix expliquer à la classe sa production lors d’un exposé à la classe, décrire et comparer des images avec un vocabulaire approprié Éducation musicale : lors d’une représentation, présenter et expliquer aux familles les choix faits lors d’un projet collectif de création artistique (danse) présenter à la classe une œuvre musicale dire un poème sur fond musical

117 La connaissance : la proportionnalité pilier 3A
Comment toutes les disciplines peuvent contribuer à construire une connaissance La connaissance : la proportionnalité pilier 3A Littérature: jeux poétiques relevant de l’Oulipo Ex: « La pyramide » A AN ANE Étude de la langue: reconnaître dans un énoncé les termes relevant de la proportionnalité (agrandissement, réduction, échelle, pourcentage). Mathématiques : résoudre des problèmes relevant de la proportionnalité. ex : à partir d’une recette pour 4 personnes, réaliser la même recette pour 8 personnes au CE1, pour 9 personnes au CM1. Langues vivantes : apprendre le vocabulaire lié à la proportionnalité dans la langue étudiée en réalisant une recette du pays EPS : construire une phrase dansée sur différentes pulsations Ex: la valse a) 1 pas sur une pulsation lente (1-1-1…) ou b) 3 pas réguliers sur la même pulsation ( …)

118 travailler sur les échelles des cartes;
Histoire-géographie: CE2-CM1-CM2 : travailler sur les échelles des cartes; lire et utiliser des cartes à différentes échelles. Ex : du quartier à la ville (CP – CE1) ; de la France au Monde (cycle »). Instruction civique - Morale Du CP au CM2 : débattre sur le principe de la proportionnalité de la sanction ou de la punition par rapport à l’acte, à la faute… Sciences expérimentales -technologie: réaliser une maquette à l’échelle représentant la terre et la lune. Arts visuels : CP-CE1: reproduire une image à partir d’un quadrillage. CE2-CM1-CM2: agrandir ou réduire une image (les valeurs de plans). Éducation musicale : CP-CE1 : chanter plus aigu. marquer une pulsation 2 fois plus rapide ou 2 fois plus lente. Ex: chanter une chanson des Beatles plus lentement ou plus rapidement que l’originale.

119 Comment toutes les disciplines peuvent contribuer à construire une attitude
L’attitude : « Le respect de soi » pilier 6A Littérature: CP-CE1 : prendre soin de ses outils pour écrire, de ses cahiers, de ses livres, adopter une position correcte pour écrire. CE2-CM1-CM2: idem cycle 2. prendre l’habitude de garder une trace de son travail, garder son brouillon. Étude de la langue: Du CP au CM2: dans le cadre de la dictée: repérer et corriger ses erreurs orthographiques à partir de référents adaptés. orthographe lexicale : (se)fixer un contrat par rapport au nombre de mots correctement orthographier et (se) donner les moyens de le réaliser. Mathématiques : Du CP au CM2 : en géométrie : s’exercer pour présenter un travail propre et précis en réalisant des tracés avec les outils adéquats. oser proposer sa solution et expliciter sa procédure dans le cadre d’une résolution de problème.

120 Histoire-géographie:
Langues vivantes : Du CP au CM2: oser prendre la parole dans des situations d’échanges, dans des saynètes, pour réciter des comptines. EPS : CP-CE1 : oser monter sur une structure, utiliser un matériel particulier… persévérer pour aller au bout d’un circuit de roller, pour terminer une épreuve. oser dire qu’on est fatigué ou que l ’on a soif lors d’une activité physique. CE2-CM1-CM2 :  acquérir des connaissances sur soi à partir des sensations et d’émotions ressenties lors d’une activité à encadrement renforcé (ex: escalade). gérer ses efforts avec efficacité lors d’une épreuve d’endurance . réaliser une performance mesurée en se fixant un « contrat » en en s’auto-évaluant. exprimer ses ressentis lors d’une activité d’expression (danse). dans le cadre de l’APER, respecter et s’appliquer à soi même les règles de sécurité (la traversée d’une rue, le code de la route…). Histoire-géographie: CP-CE1: découverte du monde savoir se repérer dans la journée, dans la semaine, pour pouvoir planifier ses activités en respectant son propre rythme. se situer dans sa propre filiation. connaître son espace familier pour pouvoir s’y mouvoir et s’y retrouver en toute sécurité. CE2-CM1-CM2:

121 Instruction civique - Morale:
Du CP au CM2: lors de débats, pouvoir et savoir dire ce qui nous dérange, nous interpelle personnellement dans la vie de la classe (pudeur-discrétion-respect de l’intimité- politesse…) Sciences expérimentales - technologie: dans la vie de la classe, prendre en compte ses besoins physiologiques et les respecter (soif, fatigue, froid/chaud). Arts visuels : Du CP au CM2 : dans le cadre d’une recherche ou d’un exposé personnel, exprimer ses goûts et les justifier. rendre une production aboutie et soignée. Éducation musicale : exprimer ses goûts, expliciter ses choix musicaux. oser se produire. maîtriser sa respiration. savoir placer sa voix et en prendre soin.

122 Comment toutes les disciplines peuvent contribuer à construire une attitude
Une attitude : La conscience que nul ne peut exister sans autrui, la conscience de la contribution nécessaire de chacun à la collectivité. Pilier 6A Littérature: Du CP au CM2 : jouer son rôle en tenant compte des autres dans une pièce de théâtre accéder à la compréhension d’ouvrages de littérature (liste ministérielle) en suscitant des échanges entre élèves à partir d’une mise en réseau d’ouvrages (ex:sur le droit à la différence sur la solidarité…), dire et débattre pour faire émerger les valeurs en jeu. Grammaire- orthographe- vocabulaire- écriture: CP-CE1: lors de la correction d’une dictée, développer une attitude réflexive collective: chercher ensemble les régularités de la langue participer à un projet collectif d’écriture (journal, écriture d’album ou de conte, défi écriture…) CE2-CM1-CM2 : résoudre des problèmes de langage dans des ateliers où les objets et les spécificités de la langue sont examinés : échanger, s’interroger, se corriger, chercher ensemble constituer et enrichir ensemble un champ lexical à partir d’un texte lu afin de mieux le comprendre:partage des références corriger à plusieurs une dictée Mathématiques : résolution de problèmes: contrôler la vraisemblance des procédures et des résultats, les présenter aux autres dans le cadre d’un rallye mathématiques

123 Langues vivantes : CP-CE1 utiliser de façon pertinente des énoncés qui permettent les échanges et la communication (jeux de rôle, jeux en binômes: « Jacques a dit » …). dans le cadre d’une correspondance scolaire, être sensible à l’existence d’autres cultures. comparer les comportements non verbaux, les habitudes culinaires, les codes vestimentaires et la célébration de fêtes du pays de la langue étudiée et de la France. CE2-CM1-CM2 dans les activités langagières (comprendre, réagir et parler en interaction orale, comprendre à l’oral, parler en continu, lire, écrire), susciter la participation active des élèves, favoriser les interactions, et l’entraide dans le groupe, développer l’écoute mutuelle à travers les rituels, les jeux, les exposés oraux, la présentation d’album. utiliser la messagerie électronique pour échanger avec une école d’un autre pays, exploiter des documents audiovisuels. EPS : Du CP au CM2 dans le cadre de l’ USEP, participer à des activités sportives collectives pour rencontrer,s’affronter, coopérer (jeux collectifs, jeux de lutte et jeux de raquettes …). s’entraider dans différents déplacements (sur une poutre, orientation, escalade …). dans le cadre d’une présentation aux familles ou autres classes, réaliser à plusieurs des actions acrobatiques mettant en jeu l’équilibre. mettre en commun, échanger sur ses ressentis et émotions après une rencontre, un spectacle.

124 Découverte du monde/Histoire-géographie:
CP-CE1 par une pédagogie de projet,réaliser collectivement la maquette de l ’école, du quartier. découvrir d’autres espaces, d’autres milieux, d’autres modes de vie à partir d’albums, de photographies, de films et d’images numériques en mettant en valeur ressemblances et différences. CE2-CM1-CM2 observer et comparer la façon dont les hommes produisent et occupent ensemble un même territoire. Instruction civique - Morale: comprendre les valeurs, les textes fondateurs, les symboles qui permettent de vivre ensemble et de coopérer au sein de la République Française et dans l ’union européenne. connaître et respecter les règles de politesse et de civilité. « Nul n’est censé ignorer la loi »: comprendre et commenter cet adage juridique. Découverte du monde /Sciences expérimentales -technologie: prendre conscience du rôle de chacun notamment dans le cadre del ’EDD l’eau dans la vie quotidienne: utilisation, économie. besoins en énergie, consommation et économie d’énergie.

125 Arts visuels: Éducation musicale
A travers l’architecture, prendre conscience du rôle de chaque corps de métier dans la construction d’un édifice: CP-CE1: observer une bâtisse en construction dans la ville (école - maison…) CE2-CM1-CM2 : une cité fortifiée (Carcassonne) Éducation musicale Tenir sa place en tant que soliste dans une formation chorale CP-CE1 : à partir d’un canon, un soliste avec reprise par le chœur en canon CE2-CM1-CM2: à partir d’une chanson, refrain par le chœur et couplets par le ou les solistes

126 La maîtrise de la langue Française Pilier 1
« Savoir lire, écrire et parler le français conditionne l’accès à tous les domaines du savoir et l’acquisition de toutes les compétences. La langue française est l’outil premier de l’égalité des chances, de la liberté du citoyen et de la civilité : elle permet de communiquer à l’oral comme à l’écrit, dans diverses situations ; elle permet de comprendre et d’exprimer ses droits et ses devoirs ». « Faire accéder tous les élèves à la maîtrise de la langue française, à une expression précise et claire à l’oral comme à l’écrit, relève de l’enseignement du français mais aussi de toutes les disciplines ». « Chaque professeur et tous les membres de la communauté éducative sont comptables de cette mission prioritaire de l’institution scolaire ». « La fréquentation de la littérature d’expression française est un instrument majeur des acquisitions nécessaires à la maîtrise de la langue française ».

127 La pratique d’une langue étrangère Pilier 2
« Il s’agit soit de la langue apprise depuis l’école primaire, soit d’une langue dont l’étude a commencé au collège. La communication en langue étrangère suppose la capacité de comprendre, de s’exprimer et d’interpréter des pensées, des sentiments et des faits, à l’oral comme à l’écrit, dans diverses situations. Elle implique également la connaissance et la compréhension des cultures dont la langue est le vecteur : elle permet de dépasser la vision que véhiculent les stéréotypes. Le “cadre européen commun de référence pour les langues”, conçu par le Conseil de l’Europe, constitue la référence fondamentale pour l’enseignement des langues vivantes, les apprentissages et l’évaluation des acquis. La maîtrise du niveau A2 (niveau de l’utilisateur élémentaire) correspond au niveau requis pour le socle commun. La maîtrise des langues vivantes s’acquiert par une pratique régulière et par l’entraînement de la mémoire. Cinq types d’activités la rendent possible : la compréhension orale, l’expression orale, l’interaction orale, la compréhension écrite et l’expression écrite ».

128 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Pilier 3
Il s’agit de donner aux élèves la culture scientifique nécessaire à une représentation cohérente du monde et à la compréhension de leur environnement quotidien ; ils doivent saisir que la complexité peut être exprimée par des lois fondamentales. Des approches concrètes et pratiques des mathématiques et des sciences, faisant notamment appel à l’habileté manuelle (par exemple, travailler un matériau, manipuler des volumes, en réaliser), aident les élèves à comprendre les notions abstraites. Les mathématiques, les sciences expérimentales et la technologie favorisent la rigueur intellectuelle constitutive du raisonnement scientifique.

129 A/- Les principaux éléments de mathématiques
Dans chacun des domaines que sont le calcul, la géométrie et la gestion des données, les mathématiques fournissent des outils pour agir, choisir et décider dans la vie quotidienne. Elles développent la pensée logique, les capacités d’abstraction et de vision dans le plan et dans l’espace par l’utilisation de formules, de modèles, de graphiques et de diagrammes. Il s’agit aussi de développer le raisonnement logique et le goût de la démonstration. La maîtrise des principaux éléments de mathématiques s’acquiert et s’exerce essentiellement par la résolution de problèmes, notamment à partir de situations proches de la réalité. Les compétences acquises en mathématiques conditionnent l’acquisition d’une culture scientifique.

130 B/- La culture scientifique et technologique
Les sciences expérimentales et les technologies ont pour objectif de comprendre et de décrire le monde réel, celui de la nature, celui construit par l’homme ainsi que les changements induits par l’activité humaine. Leur étude contribue à faire comprendre aux élèves la distinction entre faits et hypothèses vérifiables d’une part, opinions et croyances d’autre part. Pour atteindre ces buts, l’observation, le questionnement, la manipulation et l’expérimentation sont essentiels, et cela dès l’école primaire, dans l’esprit de l’opération “La main à la pâte” qui donne le goût des sciences et des techniques dès le plus jeune âge. Les notions complexes (relatives à l’ADN, aux gènes, à la tectonique des plaques lithosphériques), dont les élèves entendent parler dans la vie courante, sont abordées de manière adaptée. La présentation de l’histoire de l’élaboration des concepts, en mobilisant les ressources de toutes les disciplines concernées, constitue un moyen efficace d’aborder la complexité : la perspective historique contribue à donner une vision cohérente des sciences et des techniques ainsi que de leur développement conjoint. Les élèves doivent comprendre que les sciences et les techniques contribuent au progrès et au bien-être des sociétés.

131 La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication Pilier 4
« La culture numérique implique l’usage sûr et critique des techniques de la société de l’information. Il s’agit de l’informatique, du multimédia et de l’Internet, qui désormais irriguent tous les domaines économiques et sociaux. Ces techniques font souvent l’objet d’un apprentissage empirique hors de l’école. Il appartient néanmoins à celle-ci de faire acquérir à chaque élève un ensemble de compétences lui permettant de les utiliser de façon réfléchie et plus efficace. Les connaissances et les capacités exigibles pour le B2i collège (Brevet informatique et Internet) correspondent au niveau requis pour le socle commun. Elles sont acquises dans le cadre d’activités relevant des différents champs disciplinaires ».

132 La culture humaniste Pilier 5
La culture humaniste permet aux élèves d’acquérir tout à la fois le sens de la continuité et de la rupture, de l’identité et de l’altérité. En sachant d’où viennent la France et l’Europe et en sachant les situer dans le monde d’aujourd’hui, les élèves se projetteront plus lucidement dans l’avenir. La culture humaniste contribue à la formation du jugement, du goût et de la sensibilité. Elle enrichit la perception du réel, ouvre l’esprit à la diversité des situations humaines, invite à la réflexion sur ses propres opinions et sentiments et suscite des émotions esthétiques. Elle se fonde sur l’analyse et l’interprétation des textes et des œuvres d’époques ou de genres différents. Elle repose sur la fréquentation des œuvres littéraires (récits, romans, poèmes, pièces de théâtre), qui contribue à la connaissance des idées et à la découverte de soi. Elle se nourrit des apports de l’éducation artistique et culturelle.

133 Les compétences sociales et civiques Pilier 6
« Il s’agit de mettre en place un véritable parcours civique de l’élève, constitué de valeurs, de savoirs, de pratiques et de comportements dont le but est de favoriser une participation efficace et constructive à la vie sociale et professionnelle, d’exercer sa liberté en pleine conscience des droits d’autrui, de refuser la violence. Pour cela, les élèves devront apprendre à établir la différence entre les principes universels (les droits de l’homme), les règles de l’État de droit (la loi) et les usages sociaux (la civilité). Il s’agit aussi de développer le sentiment d’appartenance à son pays, à l’Union européenne, dans le respect dû à la diversité des choix de chacun et de ses options personnelles ».

134 L’autonomie et l’initiative Pilier 7
L’autonomie de la personne humaine est le complément indispensable des droits de l’homme : le socle commun établit la possibilité d’échanger, d’agir et de choisir en connaissance de cause, en développant la capacité de juger par soi-même. L’autonomie est aussi une condition de la réussite scolaire, d’une bonne orientation et de l’adaptation aux évolutions de sa vie personnelle, professionnelle et sociale. Il est également essentiel que l’école développe la capacité des élèves à apprendre tout au long de la vie. L’esprit d’initiative Il faut que l’élève se montre capable de concevoir, de mettre en œuvre et de réaliser des projets individuels ou collectifs dans les domaines artistiques, sportifs, patrimoniaux ou socio- économiques. Quelle qu’en soit la nature, le projet, toujours validé par l’établissement scolaire, valorise l’implication de l’élève.

135 La maîtrise de la langue française
Les connaissances L’apprentissage de l’orthographe et de la grammaire [...] favorise une pensée précise ainsi qu’un raisonnement rigoureux et facilement compréhensible. L’élève doit maîtriser suffisamment les outils de la langue que sont le vocabulaire, la grammaire et l’orthographe pour pouvoir lire, comprendre et écrire des textes dans différents contextes. Le vocabulaire : Connaître un vocabulaire juste et précis, le sens propre et figuré d’une expression, le niveau de langue auquel un mot appartient, la formation des mots... La grammaire : Connaître les structures syntaxiques fondamentales, la nature et la foction des mots, les connecteurs usuels, la conjugaison des verbes, le système des temps. L’orthographe : Connaître les principales règles d’orthographe lexicale et grammaticale

136 La maîtrise de la langue française
Illustration d’une connaissance : “Connaître un vocabulaire juste et précis, le sens propre et figuré d’une expression, le niveau de langue auquel un mot appartient, la formation des mots...” Culture humaniste : Pratiques artistiques Histoire des Arts TUIC EPS Culture scientifique et technologique Culture humaniste: histoire et géographie Instruction civique et morale Français Pratique d’une Langue vivante Mathématiques

137 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Culture scientifique et technologique La maîtrise de la langue française Illustration d’une connaissance : “Connaître un vocabulaire juste et précis, le sens propre et figuré d’une expression, le niveau de langue auquel un mot appartient, la formation des mots...” , Du point de vue des programmes CP-CE1 (Découverte du monde): les élèves acquièrent des connaissances sur le monde et maîtrise le vocabulaire spécifique correspondant: observer et décrire pour mener des investigations. CE2-CM1-CM2 : comprendre et décrire le monde réel, celui de la nature et celui construit par l’Homme.  formuler une hypothèse, argumenter. exprimer et exploiter les résultats d’une mesure ou d’une recherche en utilisant un vocabulaire scientifique à l’oral et à l’écrit.

138 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Mathématiques La maîtrise de la langue française Illustration d’une connaissance : “Connaître un vocabulaire juste et précis, le sens propre et figuré d’une expression, le niveau de langue auquel un mot appartient, la formation des mots...” Du point de vue des programmes CP-CE1: écrire, nommer, comparer les nombres entiers naturels inférieurs à 100. situer un objet par rapport à soi ou à un autre objet, donner sa position et décrire son déplacement. reconnaître, décrire et nommer les figures planes et solides usuels. CE2-CM1-CM2 : désignation orale des nombres entiers et décimaux. relations arithmétiques entre les nombres d’usage courant : double, moitié quadruple, triple, tiers, quart...d’un nombre entier. reconnaître, décrire et nommer figures et les solides usuels. utiliser à bon escient le vocabulaire spécifique dans les problèmes de reproduction ou de construction de configurations géométriques diverses.

139 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Pratique d’une langue vivante La maîtrise de la langue française Illustration d’une connaissance : “Connaître un vocabulaire juste et précis, le sens propre et figuré d’une expression, le niveau de langue auquel un mot appartient, la formation des mots...” Du point de vue des programmes Du CE1 au CM2: comprendre et utiliser des énoncés simples de la vie quotidienne. communiquer: se présenter, répondre à des questions et en poser.

140 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Illustration d’une connaissance : “Connaître un vocabulaire juste et précis, le sens propre et figuré d’une expression, le niveau de langue auquel un mot appartient, la formation des mots...” Du point de vue des programmes CP-CE1: employer un vocabulaire de plus en plus diversifié. acquérir quotidiennement des mots nouveaux. dégager les idées principales d’un paragraphe ou le thème d’un texte. dire de mémoire des textes en prose ou des poèmes. CE2-CM1-CM2 : rendre compte de ses lectures. comprendre les mots nouveaux et les utiliser à bon escient. rédiger un texte en utilisant ses connaissances en vocabulaire et en grammaire. savoir utiliser un dictionnaire (paoier - numérique). La compréhension, la mémorisation et l’emploi des mots sont facilités par des activités de classement qui recourent à des termes génériques , par une initiation des synonymes et des antonymes, par la découverte des familles de mots. Par des activités dans tous les enseignements, l ’élève acquièrent quotidiennement des mots nouveaux.

141 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Instruction civique et morale La maîtrise de la langue française Illustration d’une connaissance : « Connaître un vocabulaire juste et précis, le sens propre et figuré d’une expression, le niveau de langue auquel un mot appartient, la formation des mots...” Du point de vue des programmes CP-CE1: employer les formules de politesse. découvrir les principes de la morale sous forme de maximes. reconnaître les emblèmes et les symboles de la République. CE2-CM1-CM2:  étudier l ’importance de la règle de droit dans l ’organisation des relations sociales à partir d ’adages juridiques. étudier les traits constitutifs de la nation française. reconnaître les symboles de l ’Union Européenne.

142 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Culture humaniste: histoire et géographie La maîtrise de la langue française Illustration d’une connaissance : “Connaître un vocabulaire juste et précis, le sens propre et figuré d’une expression, le niveau de langue auquel un mot appartient, la formation des mots...” Du point de vue des programmes CP-CE1 (Découverte du monde): échanger, décrire, comparer, questionner, justifier un point de vue. Les élèves acquièrent des repères dans le temps et l’espace, des connaissances sur le monde et maîtrisent le vocabulaire spécifique correspondant CE2-C1-CM2:  lire et utiliser différents langages : cartes, croquis, graphiques, chronologie, documents iconographiques. identifier les principales périodes de l’histoire mémoriser quelques repères chronologiques, en connaître une ou deux caractéristiques majeures. identifier et connaître [...] quelques caractères principaux des grands ensembles physiques et humains de l’échelle locale à celle du monde pour décrire et comprendre la diversité de la vie des hommes sur la terre .

143 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
EPS La maîtrise de la langue française Illustration d’une connaissance : “Connaître un vocabulaire juste et précis, le sens propre et figuré d’une expression, le niveau de langue auquel un mot appartient, la formation des mots...” Du point de vue des programmes Du CP au CM2:  Lors des activités nécessitant la coopération, la conception et la réalisation d ’actions à plusieurs.

144 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Culture humaniste : Pratiques artistiques et Histoire des Arts La maîtrise de la langue française Illustration d’une connaissance : “Connaître un vocabulaire juste et précis, le sens propre et figuré d’une expression, le niveau de langue auquel un mot appartient, la formation des mots...” Du point de vue des programmes CP- CE1 : reconnaître et le cas échéant décrire des œuvres visuelles ou musicales préalablement étudiées. distinguer les grandes catégories de la création artistique. fournir une définition très simple de différents métiers artistiques ( compositeur, réalisateur, comédien, danseur, musicien). CE2-CM1-CM2 :l’élève doit être capable de: reconnaître,décrire et commenter des œuvres visuelles ou musicales préalablement étudiées. exprimer ses émotions et préférence face à une œuvre d ’art, en utilisant ses connaissances.

145 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Techniques usuelles de l’information et de la communication La maîtrise de la langue française Illustration d’une connaissance : “Connaître un vocabulaire juste et précis, le sens propre et figuré d’une expression, le niveau de langue auquel un mot appartient, la formation des mots...” Du point de vue des programmes CE2-CM1-CM2: … s’approprier un environnement informatique de travail. créer, produire,traiter et exploiter des données.

146 La maîtrise de la langue française
Les Capacités : lire, écrire, s’exprimer à l’oral, utiliser des outils Lire à haute voix. Dégager les idées essentielles d’un texte lu ou entendu. • Manifester sa compréhension : textes variés, énoncés, consignes. • Lire des œuvres littéraires intégrales, notamment classiques et rendre compte de sa lecture. Analyser les éléments grammaticaux d’une phrase afin d’en éclairer le sens. Copier un texte sans faute, écrire lisiblement et correctement. • Répondre à une question par une phrase complète . • Rédiger un texte bref cohérent en respectant les consignes imposées. • Résumer un texte. • Prendre la parole en public. • Participer à un dialogue, un débat. • Rendre compte d’un travail. • Reformuler un texte, des propos lus ou entendus. • Adapter sa prise de parole. • Dire de mémoire des textes patrimoniaux. • Utiliser des dictionnaires imprimés ou numériques . • Utiliser des ouvrages de grammaire ou des logiciels de correction orthographiques.

147 La maîtrise de la langue française
Illustration d’une capacité : “Dégager les idées essentielles d’un texte lu ou entendu” Culture humaniste : Pratiques artistiques Histoire des Arts TUIC EPS Culture scientifique et technologique Culture humaniste: histoire et géographie Etude de la langue Instruction civique et morale Mathématiques Pratique d’une Langue vivante

148 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Culture scientifique et technologique La maîtrise de la langue française Illustration d’une capacité : “Dégager les idées essentielles d’un texte lu ou entendu”. , Du point de vue des programmes CP- CE1: Découverte du monde : repérer les caractéristiques du vivant et comprendre les interactions entre les êtres vivants et leur environnement (lecture documentaire). CE2-CM1-CM2 : exprimer et exploiter les résultats d’une mesure ou d’une recherche . mobiliser ses connaissances dans des contextes scientifiques différents et dans les activités de la vie courante

149 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Mathématiques La maîtrise de la langue française Illustration d’une capacité : “Dégager les idées essentielles d’un texte lu ou entendu” Du point de vue des programmes CP-CE1: résoudre des problèmes très simples. CE2-CM1-CM2 : savoir organiser des informations numériques ou géométriques, justifier et apprécier la vraisemblance d’un résultat lire, interpréter et construire quelques représentations simples: tableaux, graphiques

150 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Pratique d’une langue vivante La maîtrise de la langue française Illustration d’une capacité : “Dégager les idées essentielles d’un texte lu ou entendu” Du point de vue des programmes Du CE1 au CM2 : comprendre des consignes, des mots familiers et des expressions très courantes.

151 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Illustration d’une capacité : “Dégager les idées essentielles d’un texte lu ou entendu” Du point de vue des programmes CP-CE1: utiliser ses connaissances pour réfléchir sur un texte (mieux le comprendre, mieux l’écrire). dégager l’idée principale d’un paragraphe ou le thème d’un texte. En langage oral, les élèves s’entraînent à écouter et comprendre les textes que lit le maître, à restituer l’essentiel et à poser des questions. En grammaire, les élèves apprennent à repérer et étudier les marques de ponctuation et leur usage, à repérer le verbe d ’une phrase et son sujet... En écriture, ils apprennent à rechercher et organiser les idées..., construire et enchaîner les phrases... CE2-CM1-CM2 : lire avec aisance et comprendre un texte. dégager le thème d ’un texte. En lecture, l’ élève apprend à comprendre le sens d’un texte (informatif, documentaire, littéraire) en en reformulant l’essentiel et en répondant à des questions le concernant. Cette compréhension s’appuie sur le repérage intuitif des principaux élément du texte (ex: le sujet d’un texte documentaire, les personnages et les évènements d’un récit) mais aussi son analyse précise.Celle-ci consiste en l’observation des traits distinctifs qui donnent au texte sa cohérence:titre, organisation en phrases et en paragraphes, rôle de la ponctuation et des mots de liaison, l’usage des pronoms, temps verbaux et champs lexicaux. En littérature, les élèves rendent compte de leur lecture, expriment leurs réactions ou leurs points de vue...

152 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Instruction civique et morale La maîtrise de la langue française Illustration d’une capacité : “Dégager les idées essentielles d’un texte lu ou entendu” Du point de vue des programmes CP-CE1 : découvrir les principes de la morale qui peuvent être présentés sous forme de maximes. Les élèves reçoivent un éducation à la santé et à la sécurité, ils bénéficient d ’une information adaptée sur les différentes formes de maltraitance, ils sont sensibilisés aux risques liés à l ’usage d ’Internet. CE2-M1-CM2 : Comprendre les notions de droits et de devoirs ... Les élèves étudient l’importance de la règle de droit à partir d’adages juridiques (ex: “nul n’est censé ignorer la loi”) [...], les règles élémentaires d’organisation de la vie publique et de la démocratie[...], les traits constitutifs de la nation française [...], la diversité des cultures et le sens politique de la construction européenne[...]

153 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Culture humaniste: histoire et géographie La maîtrise de la langue française Illustration d’une capacité : “Dégager les idées essentielles d’un texte lu ou entendu” Du point de vue des programmes CP-CE1: (Découverte du monde) distinguer le passé récent du passé plus éloigné. CE2-CM1-CM2 : lire et utiliser différents langages : cartes, croquis, graphiques, chronologie, documents iconographiques. utiliser des récits historiques et observer quelques documents patrimoniaux. identifier sur une carte et connaître quelques caractères principaux des grands ensembles physiques et humains.

154 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
EPS La maîtrise de la langue française Illustration d’une capacité : “Dégager les idées essentielles d’un texte lu ou entendu” Du point de vue des programmes CP-CE1: s’engager dans un jeu collectif en en respectant la règle CE2-CM1-CM2 :  respecter les règles. assurer des rôles différents (attaquant, défenseur, arbitre).

155 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Culture humaniste : Pratiques artistiques Histoire des Arts La maîtrise de la langue française Illustration d’une capacité : “Dégager les idées essentielles d’un texte lu ou entendu” Du point de vue des programmes  CP-CE1: s’exprimer par le chant. décrire des œuvres visuelles ou musicales préalablement étudiées; CE2-CM1-CM2 : interpréter de mémoire une chanson. rendre compte des sensations, émotions, et jugements de goût suscités par une oeuvre d’art visuelle ou musicale

156 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Techniques usuelles de l’information et de la communication La maîtrise de la langue française Illustration d’une capacité : “Dégager les idées essentielles d’un texte lu ou entendu” Du point de vue des programmes CE2-CM1-CM2:  faire preuve d’esprit critique face à l’information et à son traitement.

157 La maîtrise de la langue française
Attitudes La volonté de justesse dans l’expression écrite et orale. Le goût pour l’enrichissement du vocabulaire. Le goût pour les sonorités, les jeux de sens, la puissance émotive de la langue L’intérêt pour la lecture. L’ouverture à la communication, au dialogue, au débat

158 La maîtrise de la langue française
Illustration d’une attitude : “La volonté de justesse dans l’expression écrite et orale. ” Culture humaniste : Pratiques artistiques Histoire des Arts TUIC EPS Sciences Expérimentales Technologie Culture humaniste: histoire et géographie Français Instruction civique et morale Mathématiques Pratique d’une langue vivante

159 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Culture scientifique et technologique La maîtrise de la langue française  Illustration d’une attitude : “La volonté de justesse dans l’expression écrite et orale. ” Du point de vue des programmes CP-CE1: (Découverte du monde) observer et décrire pour mener des investigations. repérer les caractéristiques des êtres vivante et comprendre les interactions entre eux et leur environnement. distinguer les solides et les liquides. CE2-CM1-CM2 : formuler une hypothèse, argumenter. savoir observer et questionner. maîtriser les connaissances dans divers domaines scientifiques. tenir un carnet de ’observation ou une cahier d ’expériences.

160 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Mathématiques La maîtrise de la langue française  Illustration d’une attitude : “La volonté de justesse dans l’expression écrite et orale. ” Du point de vue des programmes CP-CE1: utiliser la règle, l’équerre et le compas pour tracer avec soin et précision un carré, un rectangle, un triangle rectangle aux dimensions données être précis dans les tracés, les mesures et les calculs. CE2-CM1-CM2 : l’élève doit être capable de : utiliser la règle, l’équerre et le compas pour tracer avec soin et précision les figures planes usuelles aux dimensions données. savoir organiser des informations numériques ou géométriques, justifier et apprécier la vraisemblance d’un résultat. construire quelques représentations simples : tableaux, graphiques.

161 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Pratique d’une langue vivante La maîtrise de la langue française Illustration d’une attitude : “La volonté de justesse dans l’expression écrite et orale. ” Du point de vue des programmes Du CE1 au CM2 : utiliser des énoncés simples de la vie quotidienne. communiquer: se présenter, répondre à des questions et en poser. Le vocabulaire s’enrichit et les composantes sonores de la langue restent une préoccupation constante : accentuation, mélodies, rythmes propres à la langue apprises. L’orthographe des mots utilisés est apprise.

162 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
 Illustration d’une attitude : “La volonté de justesse dans l’expression écrite et orale. ” Du point de vue des programmes CP- CE1: : savoir écouter pour répéter. dire de mémoire des textes . s’exprimer à l’oral comme à l’écrit dans un vocabulaire approprié et précis. Les élèves apprennent à rechercher et organiser les idées, choisir du vocabulaire, construire et enchaîner les phrases. Ils distinguent le présent du futur et du passé. Ils apprennent à connaître les marques du genre et du nombre et les conditions de leur utilisation. L’attention à l’orthographe est développée chez les élèves et les moyens de la contrôler sont progressivement mis en place. CE2-CM1-CM2: prendre la parole en respectant le registre de langue adapté. rédiger un texte en utilisant ses connaissances en vocabulaire et grammaire. utiliser le dictionnaire (forme papier ou numérique). dire de mémoire de manière expressive des poèmes ou des textes en prose. L’étude de la langue française est conduite avec le souci de mettre en évidence ses liens avec l’expression, la compréhension et la correction rédactionnelle.

163 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Instruction civique et morale La maîtrise de la langue française Illustration d’une attitude : “La volonté de justesse dans l’expression écrite et orale. ” Du point de vue des programmes CP-CE1: utiliser les formules de la politesse. CE2-CM1-CM2:

164 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Culture humaniste : histoire et géographie La maîtrise de la langue française Illustration d’une attitude : “La volonté de justesse dans l’expression écrite et orale. ” Du point de vue des programmes CP-CE1: Décrire son environnement familier CE2-CM1-CM2: Décrire comment les hommes vivent et aménagent leurs territoires Identifier les principales caractéristiques de la géographie de la France Utiliser différents langages: chronologie, cartes, graphiques, croquis….

165 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
EPS La maîtrise de la langue française  Illustration d’une attitude : “La volonté de justesse dans l’expression écrite et orale. ” Du point de vue des programmes CP-CE1: Expliquer à des camarades les règles au cours d’un jeu collectif Décrire avec précision les éléments d’un enchaînement gymnique pour qu’un camarade le réalise en entier; même travail par écrit pour la classe des correspondants CE2-CM1-CM2: Savoir expliquer les règles d’un jeu collectif et les avantages de la coopération Construire, seul ou à plusieurs, le support écrit d’un enchaînement de 4 ou 5 éléments acrobatiques ou dansés

166 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Culture humaniste Pratiques artistiques et Histoire des Arts La maîtrise de la langue française  Illustration d’une attitude : “La volonté de justesse dans l’expression écrite et orale. ” Du point de vue des programmes  CP-CE1: Ces activités s’accompagnent de l’usage d’un vocabulaire précis qui permet aux élèves d’exprimer leurs sensations, leurs émotions, leurs préférences et leurs goûts. CE2-CM1-CM2: l’élève doit être capable de : Utiliser à bon escient le vocabulaire pour décrire une œuvre ou rendre compte des sensations, émotions suscitées.

167 La maîtrise de la langue française Du point de vue des programmes
Techniques usuelles de l’information et de la communication La maîtrise de la langue française Illustration d’une attitude : “La volonté de justesse dans l’expression écrite et orale. Du point de vue des programmes CE2-CM1-CM2: Utiliser l’outil informatique pour communiquer Les élèves sont entraînés à utiliser un traitement de texte, à écrire un document numérique, à envoyer des messages.

168 Comment toutes les disciplines peuvent contribuer à construire une connaissance
La connaissance : “Connaître un vocabulaire juste et précis, le sens propre et figuré d’une expression, le niveau de langue auquel un mot appartient, la formation des mots...” pilier 1 Français – Vocabulaire : CP-CE1 : comprendre, mémoriser et employer des mots par des activités de classement (distinguer un mot-étiquette d’un mot spécifique, ex : légume – carotte) dans le cadre d’activités d’orthographe, connaître la dénomination et savoir utiliser les signes de ponctuation (virgule, point, point d’interrogation…) CE2-CM1-CM2: construire ou compléter des familles de mots (ex: trouver le radical d’un mot, puis construire des mots de la même famille en utilisant des préfixes et suffixes. Former, déformer, transformer… formation, déformation, transformation…) dans le cadre d’une activité de conjugaison, connaître et utiliser un vocabulaire lié à cette discipline :terminaison, radical, temps, mode, auxiliaire, participe passé, groupe… Français – Rédaction : CP-CE1 :choisir du vocabulaire pour rédiger de manière autonome un texte court (vocabulaire de la ferme pour raconter la visite qu'on y a faite) CE2-CM1-CM2 : savoir amplifier une phrase simple par l’ajout de mots précis (utiliser un vocabulaire relatif aux connecteurs temporels. Ex : il était une fois, un jour, ensuite, plus tard) Mathématiques – Géométrie : CP-CE1 : apprendre à reconnaître et à décrire des figures simples (ex : description du carré côtés, angles.) Les problèmes de reproduction ou de construction de configurations géométriques sont l’occasion d’utiliser à bon escient le vocabulaire spécifique. CE2-CM1-CM2 : apprendre à reconnaître et à décrire des solides usuels (ex : description du cube, sommet, arête, face). Mathématiques –Nombres et calcul : CP-CE1 : connaître les doubles et les moitiés de nombres d’usage courant CE2-CM1-CM2 : nommer des fractions simples (demi, tiers, quart, dixième,…)

169 Langues vivantes : CP-CE1: dans le cadre d’activités de compréhension et d'expression orale, utiliser les couleurs (green, red, blue, pink…) CE2-CM1-CM2 : dans le cadre d’activités de communication, utiliser le vocabulaire relatif au fait de se présenter :name, phone number, address, quality… EPS : . CP-CE1 : dans le cadre d’activités d'orientation utiliser le vocabulaire approprié : au dessus, en dessous, sur, dessous, dessus, entre, à l’intérieur de, à côté de… CE2-CM1-CM2 : dans le cadre de la pratique d’un jeu sportif collectif (le rugby), utiliser un vocabulaire approprié : mêlée, drop, en but, ovale, touche, plaquage… Histoire-géographie: CP-CE1: dans l'utilisation d'un outil de repérage et de mesure du temps (le calendrier maîtriser le vocabulaire spécifique correspondant (jour de la semaine, saison, année bissextile, année scolaire et civile, jours de fête…) CE2-CM1-CM2 : développer et préciser le vocabulaire des grands types de paysages du territoire français : rural, urbain, montagnard, côtier... Instruction civique - Morale : CP-CE1 : dans le cadre d'activités visant à reconnaître et à respecter les emblèmes et les symboles de l a République, utiliser de façon précise « La Marseillaise », « le drapeau tricolore », le « buste de Marianne »... CE2-CM1-CM2 : dans le cadre d'activités concernant les règles élémentaires de sécurité routière, développer, préciser et utiliser un vocabulaire précis : priorités, interdictions, obligations,en tant que piéton, cycliste ou passager d'un véhicule.

170 Sciences expérimentales -technologie:
CP-CE1: à partir d’explorations sensorielles, amener l’élève à connaître le lexique relatif aux cinq sens. Exemples: le sens (le goût), l’organe associé (la langue, les papilles…), les saveurs liées à ce sens (acide, sucré, salé, amer…) CE2-CM1-CM2 : A partir de l’exploitation des résultats d’une expérience sur les états de l’eau, amener l’enfant à connaître et utiliser la terminologie scientifique. Ex : évaporation, vapeur d’eau, solidification, état gazeux… Arts visuels : CP-CE1: à partir d’observation d’images, amener l’élève à utiliser un vocabulaire approprié pour nommer le support : affiche, publicité, photographie, clips vidéo… CE2-CM1-CM2 : à partir d’observation d’images , amener l’élève à utiliser un vocabulaire approprié pour les décrire : plans, cadrages, points de vue… Éducation musicale : CP-CE1: à partir d’écoutes d’œuvres, amener l’élève à connaître et utiliser un vocabulaire de plus en plus précis. Ex : « c’est haut » devient « c’est aigu », « c’est bas » devient « c’est grave » CE2-CM1-CM2 : faire appel à un lexique approprié pour désigner et caractériser l’organisation d’éléments musicaux : Ex : couplet, refrain, forme rondo (structure ABA) phrase musicale…

171 Comment toutes les disciplines peuvent contribuer à construire une attitude
L’attitude : “La volonté de justesse dans l’expression écrite et orale. ” pilier 1 Lecture, écriture : CP-CE1: transcrire à l’oral et à l’écrit les éléments essentiels d’un texte du patrimoine ou d'une œuvre destinée aux jeunes enfants en reprenant les termes précis et marquants. CE2-CM1-CM2: utiliser à bon escient les expressions de type littéraire lues et comprises . ex « Tire la bobinette et le chevillette cherra… ». Étude de la langue: aller chercher la signification d’un mot non connu dans une phrase, un texte. s’interroger sur les reprises anaphoriques dans un récit. être attentif à la ponctuation lors de la production d’écrit. dans le cadre d’une expression écrite, s’ interroger sur la possibilité de mettre un mot plutôt qu’un autre et/ou aller chercher dans le dictionnaire le synonyme le plus approprié s’interroger sur l’utilisation d’un temps plutôt qu’un autre Mathématiques : dicter le plus précisément possible à un camarade les phases de construction d’une figure géométrique plane pour lui permettre de réaliser la construction CE2-CM1-CM2 : dicter à un camarade les phases de construction d’un solide usuel pour lui permettre de réaliser la construction

172 Langues vivantes : CP-CE1: écouter et répéter le plus exactement possible les formes linguistiques entendues CE2-CM1-CM2: réutiliser à bon escient les formes idiomatiques apprises s’engager spontanément dans un dialogue EPS : restituer ou expliquer la règle d’un jeu collectif à son équipe au retour des séances aquatiques, décrire les activités réalisées exprimer oralement un ressenti à la suite de la présentation d’une petite chorégraphie réalisée par des camarades décrire des émotions pour permettre à un camarade de jouer un personnage au cours d’activités d’orientation, expliquer un itinéraire suivi ou à découvrir pour les camarades d’une autre classe Histoire-géographie: s’appliquer à décrire un lieu, un espace pour le faire découvrir aux autres permettre à son camarade de se déplacer sur un quadrillage à utilisant les bons connecteurs spatiaux. s’appliquer à décrire un lieu, un personnage, une période, un espace, un territoire pour le faire découvrir aux autres s’intéresser à l’origine des « emprunts » de la langue française et les utiliser à bon escient.

173 Instruction civique - Morale :
CP-CE1: à partir du travail sur les maximes en rechercher d’autres et essayer de les expliquer avec des mots simples et justes s’appliquer à utiliser les formules de politesse et du vouvoiement dans le quotidien de la classe CE2-CM1-CM2: lors de l’élaboration du règlement de classe, expliquer les règles de la politesse et du respect d’autrui à partir de l’étude des adages juridiques tels que «nul n’est censé ignorer la loi  », chercher à en trouver d’autres et à les expliquer avec des mots simples et justes. dans le cadre d’un jeu de rôle, expliquer les gestes de premiers secours pour permettre à un camarade de les mettre en oeuvre. sciences expérimentales -technologie: décrire, pour qu’un camarde le refasse, la réalisation d’une maquette ou d’un circuit électrique simple expliquer les règles d’hygiène simple en vigueur à l’école dans le cadre d’un élevage ou en situation d’exposé , pouvoir expliquer la chaîne ou le réseau alimentaire dans la cadre de la mise en place d’un protocole expérimental, expliquer la distinction entre faits et hypothèses Arts visuels : CP-CE1-CE2-CM1-CM2: expliquer une technique ou décrire les procédés utilisés pour réaliser une production en relation de binôme, expliquer à son camarade l’utilisation de l’appareil photo décrire un tableau parmi d’autres pour permettre de le retrouver Éducation musicale : CP-CE1 - CE2-CM1-CM2: manifester un attitude d’écoute pour pouvoir répéter avec justesse des sons, des rythmes, un chant.

174 La maîtrise de la langue Française Pilier 1
« Savoir lire, écrire et parler le français conditionne l’accès à tous les domaines du savoir et l’acquisition de toutes les compétences. La langue française est l’outil premier de l’égalité des chances, de la liberté du citoyen et de la civilité : elle permet de communiquer à l’oral comme à l’écrit, dans diverses situations ; elle permet de comprendre et d’exprimer ses droits et ses devoirs ». « Faire accéder tous les élèves à la maîtrise de la langue française, à une expression précise et claire à l’oral comme à l’écrit, relève de l’enseignement du français mais aussi de toutes les disciplines ». « Chaque professeur et tous les membres de la communauté éducative sont comptables de cette mission prioritaire de l’institution scolaire ». « La fréquentation de la littérature d’expression française est un instrument majeur des acquisitions nécessaires à la maîtrise de la langue française ».

175 La pratique d’une langue étrangère Pilier 2
« Il s’agit soit de la langue apprise depuis l’école primaire, soit d’une langue dont l’étude a commencé au collège. La communication en langue étrangère suppose la capacité de comprendre, de s’exprimer et d’interpréter des pensées, des sentiments et des faits, à l’oral comme à l’écrit, dans diverses situations. Elle implique également la connaissance et la compréhension des cultures dont la langue est le vecteur : elle permet de dépasser la vision que véhiculent les stéréotypes. Le “cadre européen commun de référence pour les langues”, conçu par le Conseil de l’Europe, constitue la référence fondamentale pour l’enseignement des langues vivantes, les apprentissages et l’évaluation des acquis. La maîtrise du niveau A2 (niveau de l’utilisateur élémentaire) correspond au niveau requis pour le socle commun. La maîtrise des langues vivantes s’acquiert par une pratique régulière et par l’entraînement de la mémoire. Cinq types d’activités la rendent possible : la compréhension orale, l’expression orale, l’interaction orale, la compréhension écrite et l’expression écrite ».

176 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Pilier 3
Il s’agit de donner aux élèves la culture scientifique nécessaire à une représentation cohérente du monde et à la compréhension de leur environnement quotidien ; ils doivent saisir que la complexité peut être exprimée par des lois fondamentales. Des approches concrètes et pratiques des mathématiques et des sciences, faisant notamment appel à l’habileté manuelle (par exemple, travailler un matériau, manipuler des volumes, en réaliser), aident les élèves à comprendre les notions abstraites. Les mathématiques, les sciences expérimentales et la technologie favorisent la rigueur intellectuelle constitutive du raisonnement scientifique.

177 A/- Les principaux éléments de mathématiques
Dans chacun des domaines que sont le calcul, la géométrie et la gestion des données, les mathématiques fournissent des outils pour agir, choisir et décider dans la vie quotidienne. Elles développent la pensée logique, les capacités d’abstraction et de vision dans le plan et dans l’espace par l’utilisation de formules, de modèles, de graphiques et de diagrammes. Il s’agit aussi de développer le raisonnement logique et le goût de la démonstration. La maîtrise des principaux éléments de mathématiques s’acquiert et s’exerce essentiellement par la résolution de problèmes, notamment à partir de situations proches de la réalité. Les compétences acquises en mathématiques conditionnent l’acquisition d’une culture scientifique.

178 B/- La culture scientifique et technologique
Les sciences expérimentales et les technologies ont pour objectif de comprendre et de décrire le monde réel, celui de la nature, celui construit par l’homme ainsi que les changements induits par l’activité humaine. Leur étude contribue à faire comprendre aux élèves la distinction entre faits et hypothèses vérifiables d’une part, opinions et croyances d’autre part. Pour atteindre ces buts, l’observation, le questionnement, la manipulation et l’expérimentation sont essentiels, et cela dès l’école primaire, dans l’esprit de l’opération “La main à la pâte” qui donne le goût des sciences et des techniques dès le plus jeune âge. Les notions complexes (relatives à l’ADN, aux gènes, à la tectonique des plaques lithosphériques), dont les élèves entendent parler dans la vie courante, sont abordées de manière adaptée. La présentation de l’histoire de l’élaboration des concepts, en mobilisant les ressources de toutes les disciplines concernées, constitue un moyen efficace d’aborder la complexité : la perspective historique contribue à donner une vision cohérente des sciences et des techniques ainsi que de leur développement conjoint. Les élèves doivent comprendre que les sciences et les techniques contribuent au progrès et au bien-être des sociétés.

179 La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication Pilier 4
« La culture numérique implique l’usage sûr et critique des techniques de la société de l’information. Il s’agit de l’informatique, du multimédia et de l’Internet, qui désormais irriguent tous les domaines économiques et sociaux. Ces techniques font souvent l’objet d’un apprentissage empirique hors de l’école. Il appartient néanmoins à celle-ci de faire acquérir à chaque élève un ensemble de compétences lui permettant de les utiliser de façon réfléchie et plus efficace. Les connaissances et les capacités exigibles pour le B2i collège (Brevet informatique et Internet) correspondent au niveau requis pour le socle commun. Elles sont acquises dans le cadre d’activités relevant des différents champs disciplinaires ».

180 La culture humaniste Pilier 5
La culture humaniste permet aux élèves d’acquérir tout à la fois le sens de la continuité et de la rupture, de l’identité et de l’altérité. En sachant d’où viennent la France et l’Europe et en sachant les situer dans le monde d’aujourd’hui, les élèves se projetteront plus lucidement dans l’avenir. La culture humaniste contribue à la formation du jugement, du goût et de la sensibilité. Elle enrichit la perception du réel, ouvre l’esprit à la diversité des situations humaines, invite à la réflexion sur ses propres opinions et sentiments et suscite des émotions esthétiques. Elle se fonde sur l’analyse et l’interprétation des textes et des œuvres d’époques ou de genres différents. Elle repose sur la fréquentation des œuvres littéraires (récits, romans, poèmes, pièces de théâtre), qui contribue à la connaissance des idées et à la découverte de soi.

181 Les compétences sociales et civiques Pilier 6
Pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel, réussir sa vie en société et exercer librement sa citoyenneté, d’autres compétences sont indispensables à chaque élève: l’Ecole doit permettre à chacun de devenir pleinement responsable – c’est-à-dire autonome et ouvert à l’initiative – et assumer plus efficacement sa fonction d’éducation sociale et civique. « Il s’agit de mettre en place un véritable parcours civique de l’élève, constitué de valeurs, de savoirs, de pratiques et de comportements dont le but est de favoriser une participation efficace et constructive à la vie sociale et professionnelle, d’exercer sa liberté en pleine conscience des droits d’autrui, de refuser la violence. Pour cela, les élèves devront apprendre à établir la différence entre les principes universels (les droits de l’homme), les règles de l’État de droit (la loi) et les usages sociaux (la civilité). Il s’agit aussi de développer le sentiment d’appartenance à son pays, à l’Union européenne, dans le respect dû à la diversité des choix de chacun et de ses options personnelles ».

182 L’autonomie et l’initiative Pilier 7
L’autonomie de la personne humaine est le complément indispensable des droits de l’homme : le socle commun établit la possibilité d’échanger, d’agir et de choisir en connaissance de cause, en développant la capacité de juger par soi-même. L’autonomie est aussi une condition de la réussite scolaire, d’une bonne orientation et de l’adaptation aux évolutions de sa vie personnelle, professionnelle et sociale. Il est également essentiel que l’école développe la capacité des élèves à apprendre tout au long de la vie. L’esprit d’initiative Il faut que l’élève se montre capable de concevoir, de mettre en œuvre et de réaliser des projets individuels ou collectifs dans les domaines artistiques, sportifs, patrimoniaux ou socio- économiques. Quelle qu’en soit la nature, le projet, toujours validé par l’établissement scolaire, valorise l’implication de l’élève.


Télécharger ppt "Mise en œuvre du socle commun de connaissances et de compétences"

Présentations similaires


Annonces Google