La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La philanthropie Au Québec, la philanthropie a longtemps été associée aux bonnes œuvres des communautés religieuses Cest sans doute pourquoi, après la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La philanthropie Au Québec, la philanthropie a longtemps été associée aux bonnes œuvres des communautés religieuses Cest sans doute pourquoi, après la."— Transcription de la présentation:

1 La philanthropie Au Québec, la philanthropie a longtemps été associée aux bonnes œuvres des communautés religieuses Cest sans doute pourquoi, après la Révolution tranquille des années 60, alors que la religion catholique a perdu beaucoup de pratiquants, les Québécois se sont plutôt tournés vers lÉtat Providence pour faire face aux principaux problèmes de la société

2 Lévolution de la philanthropie Après une forte présence des religieux dans les écoles et les hôpitaux, ces institutions ont été laïcisées et les nombreux dons dont profitaient les communautés religieuses ont commencé à diminuer sensiblement Avec le vieillissement de ses membres et leur non- renouvellement, ces communautés se sont de plus en plus désengagées des bonnes causes, laissant le soin à lÉtat de pourvoir aux besoins de ses citoyens

3 Lévolution de la philanthropie Avec les politiques plus libérales des années 70 et 80, létat canadien, comme létat québécois, se sont grandement endettés, au point où la lutte au déficit est devenu leur principale préoccupation au cours des années 90

4 Lévolution de la philanthropie Cest pourquoi nous nous retrouvons aujourdhui avec un système déducation sous-financé et des hôpitaux qui, comme la population, ne cessent de vieillir

5 Lévolution de la philanthropie Le gouvernement québécois nétant plus en mesure de faire face aux exigences de sa population vieillissante, ni en mesure déquiper de manière suffisante ses salles dopération de léquipement moderne qui contribue à sauver ou à prolonger des vies, de plus en plus de fondations privées prennent la relève pour chercher à combler ces besoins par des collectes de fonds, en organisant des téléthons, des tournois de golf ou des campagnes publicité bien orchestrées.

6 Lévolution de la philanthropie Contrairement à nos voisins états-uniens ou anglosaxons, nous navons pas vraiment développé de tradition dans le monde de la philanthropie Beaucoup dhôpitaux et duniversités sont financés en partie par de grandes entreprises, ce qui était impensable dans un Québec qui considérait alors que faire de largent était péché. Les institutions alors gérées par le clergé, ne pouvait se permettre de toucher cet argent démoniaque!

7 Lévolution de la philanthropie Quand on a voulu, au début des années 80, organiser de façon plus structurée les campagnes de collectes de fonds avec laide de professionnels, la perception des Québécois, selon lAssociation des professionnels en gestion philanthropique (APGP), était plutôt négative. La population identifiait la collecte de fonds aux quêtes à l'église ou à la traditionnelle guignolée du temps des fêtes. Ces activités étaient généralement organisées par des bénévoles, catholiques et bons pratiquants.

8 Comment mesurer la générosité? C'est une tâche difficile, d'autant plus que les plus grands philanthropes se montrent très discrets sur les dons qu'ils effectuent Les informations disponibles sont rarement complètes ou disponibles. Le classement annuel des philanthropes états-uniens les plus généreux parBusiness Week s'appuie sur des articles concernant des dons annoncés publiquement, des communiqués de presse, des déclarations fiscales des fondations et de certains témoignages.

9 Comment mesurer la générosité? Dans certains cas, des philanthropes ont retardé le paiement de leurs engagements de dons lorsque l'économie est tombée en récession. Dautres utilisent leurs dons pour faire pression sur des entreprises ou des gouvernements. En 1999, par exemple, James H. Clark, le cofondateur de Netscape Communications, s'était engagé à effectuer un don de 150 millions de dollars à l'université Stanford. Il a réduit ce montant de 60 millions de dollars en 2001, pour protester contre la politique du président George W. Bush visant à limiter la recherche sur les cellules souches.

10 La philanthropie : une autre forme de marketing de la cause? Aujourdhui, de nombreux hôpitaux, centres de recherches et universités dépendent de philanthropes ou de collectes de fonds pour boucler leur budget ou se procurer du matériel de pointe. Les universités et collèges privés font naturellement appel aux anciens diplômés de ces institutions par le biais de campagnes annuelles de financement.

11 La philanthropie : une autre forme de marketing de la cause? Les hôpitaux sollicitent les familles des malades qui y ont été soignés adéquatement, espérant malgré leur décès, de toucher une part de lhéritage… Mais tout ça nest pas suffisant. Aussi, plusieurs conseils dadministration de ces institutions acceptent de nommer des chaires de recherches ou des pavillons du nom des fondateurs de marques de commerce bien connues, surtout lorsque lun de ses membres fait partie de cette entreprise.

12 La philanthropie : une autre forme de marketing de la cause? Il en est ainsi de Joseph-Armand Bombardier, de Jean Coutu, de Pierre Péladeau, de J.-A. De Sève et de bien dautres… Cest une forme de marketing de la cause de plus en plus en vogue au Québec, mais qui se pratiquait déjà ailleurs. Encore une fois, les relents de notre relation avec largent aura eu raison… de la raison!

13 Dons sans frontières Les Canadiens donnent peu aux organismes à vocation internationale Ces dons ne représentent que 5 % des 9 milliards de dollars versés au pays en 2004, selon Statistiques Canada Beaucoup se demandent dailleurs encore pourquoi donner à létranger alors que chaque jour les campagnes de financement locales rappellent que la pauvreté est à nos portes.

14 Dons sans frontières Résultat : les donateurs répartissent leurs aides entre plusieurs causes, en privilégiant celles qui les touchent de plus près. Mais les mentalités évoluent : La crise environnementale et la mondialisation de léconomie contribuent à nous faire prendre conscience que des événements qui nous semblent lointains peuvent avoir une incidence chez nous.

15 Dons sans frontières En 2006, Oxfam-Québec a recueilli près de 2 M$ pour son volet international, le double des années précédentes. La tendance est particulièrement marquée chez les 35 ans et moins, qui sintéressent davantage à lenvironnement et aux valeurs déquité sociale Les gens sont de mieux en mieux informés et font des choix de plus en plus stratégiques

16 Se détacher de limage religieuse Les Oeuvres du Cardinal Léger, qui célèbraient en 2008 ses 60 ans daction internationale, revoient leur positionnement stratégique But de lexercice : se détacher de limage religieuse accolée à leur fondateur pour toucher une plus jeune clientèle Lorganisme récolte environ 4,5 M$ chaque année pour financer son action dans 22 pays

17 Se détacher de limage religieuse Développement et Paix a entrepris une démarche similaire. Lorganisme, créé par la Conférence des évêques catholiques en 1967, récolte chaque année une dizaine de millions de dollars grâce à sa campagne de carême dans les paroisses du Canada. En , il a investi 12 M$ dans 294 projets dans le monde.

18 Se détacher de limage religieuse Les catholiques pratiquants étant de moins en moins nombreux, on vise donc désormais les catholiques dits culturels Ils ne sont pas pratiquants, mais ils privilégient des valeurs de justice et gardent un œil ouvert sur linternational. Ces organismes internationaux misent maintenant sur léducation et linformation.

19 Nouvelles raisons dappels Les États donnent de moins en moins à laide humanitaire. Faire un don constitue un geste concret pour soccuper du sort réservé à son voisin. Et les résultats sont souvent visibles immédiatement sur le terrain.

20 Créer des microentreprises Plusieurs organismes philanthropiques misent sur une approche économique de laide humanitaire pour trouver des alliés en aidant à créer des microentreprises. On mise ainsi sur le développement à long terme et on outille les ONG locaux : On leur apprend à pêcher plutôt que de leur donner du poisson.

21 Créer des microentreprises Oxfam-Québec favorise léclosion de microentreprises dirigées par des femmes dans les pays en développement Lorganisme a lancé un programme dinvestissement solidaire qui permet à des entreprises dacheter des actions symboliques de 500 $ à $ dans des projets de développement durable en santé, en éducation et en environnement.

22 Créer des microentreprises Par cette initiative, Oxfam-Québec vise à mobiliser davantage le milieu des affaires et lamener à mieux comprendre les enjeux actuels en les associant à des programmes déjà établis dans les communautés. Lentreprise peut ainsi choisir de soutenir un projet précis en fonction de sa mission et mobiliser du même coup ses employés en créant un sentiment de solidarité.

23 Des expériences innovatrices Par ailleurs, Oxfam-Québec sest associée depuis 1998 au Cirque du Soleil pour réaliser des interventions dans plusieurs pays en développement. Le projet Cirque du monde vise la réinsertion sociale des jeunes de la rue par le biais dateliers en art du cirque, notamment au Burkina Faso, au Cameroun, au Chili et au Brésil.

24 Des expériences innovatrices Au Québec comme ailleurs, on doit maintenant se montrer créatif pour amasser des fonds. Outre les traditionnelles activités- bénéfices, les ONG ou OSBL déploient mille et une façons dattirer la population sur sa cause.

25 Des expériences innovatrices Leucan propose depuis 2005 le Défi têtes rasées : les participants sont invités à mettre leur tête à prix et à passer sur la chaise du barbier. En 2006, personnes y ont participé et plus de 2,5 M$ ont été amassés.

26 Des expériences innovatrices Lorganisme organise aussi le Karting pour Leucan, occasion pour les artistes et personnalités sportives et du monde des affaires de saffronter dans des courses amicales. En 2006, cet événement a permis de receuillir $ pour la cause des enfants atteints du cancer.

27 Des expériences innovatrices La Fondation de lhôpital de Saint-Jérôme sest associée, en 2006, à six marchands IGA et Tradition de la région pour mener la campagne Un ptit deux qui fait du bien. À la caisse, les clients étaient invités à ajouter 2 $ à leur facture pour soutenir la cause de la santé. La Fondation a recueilli $, dépassant ainsi largement son objectif de $.

28 Des expériences innovatrices Les marchands y trouvent leur compte puisquils sassocient à une cause populaire, la santé. La population de la région étant très attachée à leur hôpital, il nest pas difficile de convaincre marchands et clients de participer. En 2006, la Fondation a versé une somme record de 1,1 M$ à lhôpital pour financer lachat de nouveaux équipements, soit 32 % de ce budget.

29 Des expériences innovatrices En 2006, les dons en ligne représentent seulement 1 % de lensemble, mais la proportion augmente dannée en année. Dici 2010, le tiers des dons seront effectués par Internet selon les prévisions de la société conseil HJC Media. Puisquil est facile à faire, le don en ligne aide les donateurs à passer à lacte. Ce sont des jeunes qui sont les plus enclins à procéder ainsi. Ils donnent de petits montants, quitte à le faire à plusieurs occasions.

30 Des expériences innovatrices Le site Web devient ainsi un outil de vente incontournable pour les organismes de bienfaisance. Afin doffrir des transactions sécurisées, plusieurs se sont associés au portail CanaDon.org, qui offre un système de traitement de paiement en ligne. Plus de 10 M$ de dons sont transférés chaque année aux œuvres philanthropiques canadiennes par ce portail.

31 Des expériences innovatrices La Fondation des maladies du cœur du Québec utilise les dons en ligne depuis Ils sont en progression dannée en année. La hausse a atteint 26 % entre 2005 et Internet permet de recueillir 2,5 % du total des dons amassés. Lors dévénements comme la Marche du cœur, les participants sont encouragés à solliciter leurs amis en leur envoyant un simple courriel.

32 Des expériences innovatrices Les donateurs voulant appuyer des causes qui leur tiennent à cœur, les organismes planifient de plus en plus des campagnes qui ciblent des projets précis. La Fondation des hôpitaux Enfant-Jésus - Saint- Sacrement à Québec a ainsi identifié des besoins prioritaires. Ils visent la création ou le développement de cliniques, telles le Centre de traumatologie, le Centre régional de lœil, le Centre des maladies du sein et le Centre du cerveau.

33 Des expériences innovatrices Les donateurs ont ainsi limpression que leur contribution sert une cause concrète. Ils acceptent plus facilement de sengager dans un projet particulier qui rejoint leur intérêt. Il en va de même pour les sociétés : Bell a ainsi accepté de verser $ pour la création dune nouvelle chaire de recherche en imagerie numérique personnelle à lUniversité de Sherbrooke. Encore une fois, la pertinence est au rendez-vous!


Télécharger ppt "La philanthropie Au Québec, la philanthropie a longtemps été associée aux bonnes œuvres des communautés religieuses Cest sans doute pourquoi, après la."

Présentations similaires


Annonces Google