La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES MONDES DE LA BIBLE. Israël marqué par son milieu naturel Israël.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES MONDES DE LA BIBLE. Israël marqué par son milieu naturel Israël."— Transcription de la présentation:

1 LES MONDES DE LA BIBLE

2 Israël marqué par son milieu naturel Israël

3 une étroite bande de terre « Je donne ce pays à ta descendance ; depuis le fleuve dEgypte jusquau grand fleuve, lEuphrate » (Gn 15,18) « Le Croissant fertile est une vaste zone cultivable au Moyen-Orient, entourée de mers et de déserts. Il sétend de la vallée du Nil aux vallées du Tigre et de lEuphrate en Mésopotamie. La plupart des épisodes de lhistoire biblique sy déroulent, en particulier au cœur de cette zone, dans létroite bande de terre entre la mer Méditerranée et la vallée du Jourdain » M. Langlois, La Bible, Patrimoine de lhumanité, p. 7. une étroite bande de terre « Je donne ce pays à ta descendance ; depuis le fleuve dEgypte jusquau grand fleuve, lEuphrate » (Gn 15,18) « Le Croissant fertile est une vaste zone cultivable au Moyen-Orient, entourée de mers et de déserts. Il sétend de la vallée du Nil aux vallées du Tigre et de lEuphrate en Mésopotamie. La plupart des épisodes de lhistoire biblique sy déroulent, en particulier au cœur de cette zone, dans létroite bande de terre entre la mer Méditerranée et la vallée du Jourdain » M. Langlois, La Bible, Patrimoine de lhumanité, p. 7.

4 Son rôle de pont « Ils [Abram et sa famille] sortirent ensemble dUr en Chaldée pour se rendre au pays de Canaan (…) et Abram descendit en Egypte pour y séjourner » (Gn 11,31; 12,10) «…[Israël] occupait un important rôle géographique de pont entre les pays du Croissant Fertile (…) aucun développement culturel important ne se produisit dans chacune de ces civilisations sans que la Palestine nen retire quelque profit. » Y. Aharoni et M. Avi- Yonah, La Bible par les cartes, n°3 (dorénavant Aharoni, BPC ) Son rôle de pont « Ils [Abram et sa famille] sortirent ensemble dUr en Chaldée pour se rendre au pays de Canaan (…) et Abram descendit en Egypte pour y séjourner » (Gn 11,31; 12,10) «…[Israël] occupait un important rôle géographique de pont entre les pays du Croissant Fertile (…) aucun développement culturel important ne se produisit dans chacune de ces civilisations sans que la Palestine nen retire quelque profit. » Y. Aharoni et M. Avi- Yonah, La Bible par les cartes, n°3 (dorénavant Aharoni, BPC )

5 « Il nest aucune partie du monde qui soit plus chargée dhistoire ; il en est peu où linfluence de lenvironnement sur lhistoire a été plus nette, profonde et durable. Cest quici, plus que partout ailleurs, léquilibre entre lhomme et son milieu naturel est particulièrement délicat. » G. Roux, La Mésopotamie, p. 17 « Il nest aucune partie du monde qui soit plus chargée dhistoire ; il en est peu où linfluence de lenvironnement sur lhistoire a été plus nette, profonde et durable. Cest quici, plus que partout ailleurs, léquilibre entre lhomme et son milieu naturel est particulièrement délicat. » G. Roux, La Mésopotamie, p. 17

6 Son rôle de passage obligé Le «chemin de la mer» דרך הים derek hayyam (Es 8,23 ), la « Via Maris » La « route royale » דרך המלך derek hammelek (Nb 21,22) « Les communications entre lEgypte et les royaumes du Croissant Fertile passaient nécessairement par le pays dIsraël, affermissant ainsi son rôle de passage obligé entre ces deux pays. » Aharoni, BPC, n°3 Son rôle de passage obligé Le «chemin de la mer» דרך הים derek hayyam (Es 8,23 ), la « Via Maris » La « route royale » דרך המלך derek hammelek (Nb 21,22) « Les communications entre lEgypte et les royaumes du Croissant Fertile passaient nécessairement par le pays dIsraël, affermissant ainsi son rôle de passage obligé entre ces deux pays. » Aharoni, BPC, n°3

7 Entre les montagnes et le désert, la mer et le Jourdain « Tel sera votre pays avec ses frontières tout autour » (Nb 34,12) « Vos frontières sétendront depuis le désert et le Liban... et jusquà la grande mer » (Jos 1,4) Au Nord, les montagnes glacées du Liban, avec leurs neiges…; au Sud, le Néguev semi-aride ; à lEst [le Jourdain puis] le désert immense ; à lOuest, la Grande Mer : telles sont les frontières naturelle de la Palestine. Dans leurs limites sest jouée lhistoire dIsraël depuis lépoque des Patriarches. Aharoni, BPC, n°1 Entre les montagnes et le désert, la mer et le Jourdain « Tel sera votre pays avec ses frontières tout autour » (Nb 34,12) « Vos frontières sétendront depuis le désert et le Liban... et jusquà la grande mer » (Jos 1,4) Au Nord, les montagnes glacées du Liban, avec leurs neiges…; au Sud, le Néguev semi-aride ; à lEst [le Jourdain puis] le désert immense ; à lOuest, la Grande Mer : telles sont les frontières naturelle de la Palestine. Dans leurs limites sest jouée lhistoire dIsraël depuis lépoque des Patriarches. Aharoni, BPC, n°1

8 Entre les grandes puissances « Canaan est dévasté… Israël est ravagé, sa semence détruite ; la Syrie est veuve à cause de lEgypte… Il a assujetti tous ceux qui erraient, lui le roi dEgypte... Merneptah. » La stèle de Merneptah vers 1220 av. JC « Je lenfermai dans Jérusalem… comme un oiseau en cage » Annales assyriennes, Sanchérib au sujet dEzéchias, roi de Juda, 701 av. JC « Sanchérib, roi dAssyrie, assis sur son trône, reçoit le butin de la cité de Lakish » Légende dun bas-relief, palais royal à Ninive. « Salmanasar [V], le roi dAssyrie, monta contra Samarie et lassiégea [724 av. JC ] ( …) Sanchérib, le roi dAssyrie, monta contre toutes les villes fortifiées de Juda et sempara delles [701 av. JC] (…) Nebuchadnetsar, le roi de Babylone, mont[a] contre Jérusalem » [587 av. JC] (2 Rois 18,9.13, 14 [Lakish] ; 24,10) « Les campagnes militaires se sont succédées à travers la Palestine qui, à maintes reprises fut tenue par lune ou lautre des grandes puissances. » Aharoni, BPC, n°3 Entre les grandes puissances « Canaan est dévasté… Israël est ravagé, sa semence détruite ; la Syrie est veuve à cause de lEgypte… Il a assujetti tous ceux qui erraient, lui le roi dEgypte... Merneptah. » La stèle de Merneptah vers 1220 av. JC « Je lenfermai dans Jérusalem… comme un oiseau en cage » Annales assyriennes, Sanchérib au sujet dEzéchias, roi de Juda, 701 av. JC « Sanchérib, roi dAssyrie, assis sur son trône, reçoit le butin de la cité de Lakish » Légende dun bas-relief, palais royal à Ninive. « Salmanasar [V], le roi dAssyrie, monta contra Samarie et lassiégea [724 av. JC ] ( …) Sanchérib, le roi dAssyrie, monta contre toutes les villes fortifiées de Juda et sempara delles [701 av. JC] (…) Nebuchadnetsar, le roi de Babylone, mont[a] contre Jérusalem » [587 av. JC] (2 Rois 18,9.13, 14 [Lakish] ; 24,10) « Les campagnes militaires se sont succédées à travers la Palestine qui, à maintes reprises fut tenue par lune ou lautre des grandes puissances. » Aharoni, BPC, n°3

9

10 Destruction des forces assyriennes Cette nuit-là, l'ange du Seigneur sortit et frappa hommes dans le camp des Assyriens. Quand on se leva le matin, ce n'étaient plus que des cadavres. Alors Sanchérib, le roi dAssyrie, leva le camp et repartit, et il resta à Ninive. 2 R Illustration de Gustave Doré

11 La lumière des nations «… Galilée des nations (…) Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière…» (Es 8,23-9.1[9,1-2]) « Moi, le Seigneur, je tai appelé... pour être la lumière des nations » (Es 42,6) « Les nations marcheront à ta lumière…» (Es 60,3) « Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie » (Jn 8,12) La lumière des nations «… Galilée des nations (…) Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière…» (Es 8,23-9.1[9,1-2]) « Moi, le Seigneur, je tai appelé... pour être la lumière des nations » (Es 42,6) « Les nations marcheront à ta lumière…» (Es 60,3) « Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie » (Jn 8,12)

12 Jonas prêche aux Assyriens Jonas… se mit en route pour Ninive. C'était une ville prodigieusement grande, il fallait trois jours pour la traverser. Jonas y fit une première journée de marche en proclamant : «Dans quarante jours, Ninive sera détruite.» Les gens de Ninive crurent en Dieu. Jonas Illustration de Gustave Doré

13 Deux reliefs principaux « le pays dont vous prendrez possession est un pays de montagnes ( harim ) et de vallées ( biqot ) » (Dt 11,11; cf. 8,7) 1. harim : régions élevées, dénivelées, accidentées, vallonnées - montagnes, monts, collines, steppe 2. biqot : régions plates, basses (LXX padinos plat/plaine) - plaines, plateaux, vallées Deux reliefs principaux « le pays dont vous prendrez possession est un pays de montagnes ( harim ) et de vallées ( biqot ) » (Dt 11,11; cf. 8,7) 1. harim : régions élevées, dénivelées, accidentées, vallonnées - montagnes, monts, collines, steppe 2. biqot : régions plates, basses (LXX padinos plat/plaine) - plaines, plateaux, vallées

14 Huit régions particulières «…la Araba, la Montagne, le Bas-Pays, le Négeb et le bord de la mer » (BJ Dt 1.7); «…les pentes arrosées, au Désert… » (BJ Jos 12,8; cf. 1,9); la vallée dYizréel (Jos 17.16) 1. plaine côtière ( hôph hayyam ) 2. Shéphélah ( sh e phelah ) litt. « bas-pays », contreforts vallonnés 3. montagne ( ha r) 4. Néguev ( negev ) litt. « sec » 5. désert/steppe ( midbar, yeshimon ) 6. vallée, ravin ( emeq, gué- ) 7. pentes ( ´ašedôt ) 8. Araba ( arabah ) en arabe El-Ghôr « dépression » Huit régions particulières «…la Araba, la Montagne, le Bas-Pays, le Négeb et le bord de la mer » (BJ Dt 1.7); «…les pentes arrosées, au Désert… » (BJ Jos 12,8; cf. 1,9); la vallée dYizréel (Jos 17.16) 1. plaine côtière ( hôph hayyam ) 2. Shéphélah ( sh e phelah ) litt. « bas-pays », contreforts vallonnés 3. montagne ( ha r) 4. Néguev ( negev ) litt. « sec » 5. désert/steppe ( midbar, yeshimon ) 6. vallée, ravin ( emeq, gué- ) 7. pentes ( ´ašedôt ) 8. Araba ( arabah ) en arabe El-Ghôr « dépression »

15 RÉGIONS DE LOUEST EN ESTDIVISIONS DU NORD AU SUD Plaine maritime Shéphélah Montagne Vallée du Jourdain Plateau transjordanien Plaine maritime Shéphélah Montagne Vallée du Jourdain Plateau transjordanien Acco, (Yizréel), Sarôn, Philistie - (Néguev occidental) Ayyalôn, Soreq, Elah, Guvrin, Lakish Galilée (haute et basse), Carmel, Ephraïm, Juda - (Néguev oriental) Hulé, Galilée, mer Morte, Aqaba Bashan, Galaad, Ammon, Moab, Edom Yarmuk, Yabesh, Yabboq, Arnon, Zéred Acco, (Yizréel), Sarôn, Philistie - (Néguev occidental) Ayyalôn, Soreq, Elah, Guvrin, Lakish Galilée (haute et basse), Carmel, Ephraïm, Juda - (Néguev oriental) Hulé, Galilée, mer Morte, Aqaba Bashan, Galaad, Ammon, Moab, Edom Yarmuk, Yabesh, Yabboq, Arnon, Zéred

16

17

18 Montagnes : Juda, Néguev oriental; Désert : judéen, Tsin; Vallée du Jourdain mer Mort, Arabah: Transjordanie : Edom, Moab

19

20

21 « Si tu vas à gauche, jirai à droite, et si tu vas à droite, jirai à gauche. Lot (…) se mit en route vers lest » (Gn 13,9.11)

22 Est « devant » Nord « à gauche » « à droite » Sud « derrière » Ouest Est « devant » Nord « à gauche » « à droite » Sud « derrière » Ouest

23 « devant/en face de » ( קדם qedem ) > « à lest » la mer Orientale (mer Devant ou Morte) Jl 2,20 ; Za 14,8 « derrière » ( אחר ahar ) > « à louest » la mer Occidentale (mer Derrière ou Méditerranée) Jl 2,20 ; Za 14,8 cf. Akkadien mat aharru « pays occidental » Phénicie-Israël par rapport à la Mésopotamie « regarde vers le néguev » > « vers le sud » Gn 13,14 « regarde vers la mer » > « vers louest » Gn 13,14 « devant/en face de » ( קדם qedem ) > « à lest » la mer Orientale (mer Devant ou Morte) Jl 2,20 ; Za 14,8 « derrière » ( אחר ahar ) > « à louest » la mer Occidentale (mer Derrière ou Méditerranée) Jl 2,20 ; Za 14,8 cf. Akkadien mat aharru « pays occidental » Phénicie-Israël par rapport à la Mésopotamie « regarde vers le néguev » > « vers le sud » Gn 13,14 « regarde vers la mer » > « vers louest » Gn 13,14

24 « devant » ( קדם qedem ) « au passé/autrefois» « Souviens-toi de ton peuple que tu as acquis autrefois [devant] » Ps 74,2; cf. Es 51,9 « derrière » ( אחר ahar ) « au futur/dans lavenir » « Il arrivera, dans lavenir [derrière les jours], que la montagne de la maison du Seigneur…» Es 2,2; cf. Gn 49,1 « devant » ( קדם qedem ) « au passé/autrefois» « Souviens-toi de ton peuple que tu as acquis autrefois [devant] » Ps 74,2; cf. Es 51,9 « derrière » ( אחר ahar ) « au futur/dans lavenir » « Il arrivera, dans lavenir [derrière les jours], que la montagne de la maison du Seigneur…» Es 2,2; cf. Gn 49,1

25 Eté et hiver « Tant que la terre subsistera, les s les et la moisson, le froid et la chaleur, lété et lhiver, le jour et la nuit ne cesseront pas. » (Gn 8,22) Lhiver ( horeph ) et lété ( qayst ) correspondent en gros à la période froide et de pluies et à la période chaude et sèche, aux s les et aux moissons. (cf. Gn 8,22 ; Ps 74,17 ; Ct 2,11; Es 18,6 ; Za 14,8) « Lhiver est passé, la pluie [ geshem ] a cessé, elle sen est allée. » (Cant 2,11) En Arabe, shittah signifie indifféremment « hiver » et « pluie. » Eté et hiver « Tant que la terre subsistera, les s les et la moisson, le froid et la chaleur, lété et lhiver, le jour et la nuit ne cesseront pas. » (Gn 8,22) Lhiver ( horeph ) et lété ( qayst ) correspondent en gros à la période froide et de pluies et à la période chaude et sèche, aux s les et aux moissons. (cf. Gn 8,22 ; Ps 74,17 ; Ct 2,11; Es 18,6 ; Za 14,8) « Lhiver est passé, la pluie [ geshem ] a cessé, elle sen est allée. » (Cant 2,11) En Arabe, shittah signifie indifféremment « hiver » et « pluie. »

26 « Je donnerai à votre pays la pluie en son temps, la pluie de la première et de l'arrière-saison… » (Dt 11,14) 1. les premières pluies ou la pluie précoce ( yore h ou moreh Dt 11,14) ; fin octobre - mi ou fin novembre 2. les pluies principales : de décembre à la fin février, 75% 3. les dernières pluies ou pluies tardives ( malqosh cf. Dt 11,14) de mars à la mi-avril (cf. Jos 3,15) « Il viendra comme la pluie dhiver ( geshem ) pour nous, comme la pluie de printemps ( malqosh ), la pluie dautomne ( yoreh ), à terre » (Os 6,3 traduction mot-à-mot). « Je donnerai à votre pays la pluie en son temps, la pluie de la première et de l'arrière-saison… » (Dt 11,14) 1. les premières pluies ou la pluie précoce ( yore h ou moreh Dt 11,14) ; fin octobre - mi ou fin novembre 2. les pluies principales : de décembre à la fin février, 75% 3. les dernières pluies ou pluies tardives ( malqosh cf. Dt 11,14) de mars à la mi-avril (cf. Jos 3,15) « Il viendra comme la pluie dhiver ( geshem ) pour nous, comme la pluie de printemps ( malqosh ), la pluie dautomne ( yoreh ), à terre » (Os 6,3 traduction mot-à-mot).

27 « Car le pays… n'est pas comme le pays d'Égypte… où tu… arrosais avec ton pied comme un jardin potager… [C]est un pays… qui boit les eaux de la pluie du ciel (Dt 11,10-11) «… son ciel distille la rosée » (Dt 33.28) « … comme le nuage de rosée dans la chaleur de la moisson » (Es 18.4) La quantité des précipitations diminue à mesure que lon descend vers le Sud -pluie : Galilée mm, Jérusalem 600, Gaza 300, Beer-Shéva 100 ; mer Morte 50; Araba 25 -rosée : Galilée mm, Jérusalem , mais sur la côte [à Haifa 140 nuits/an et à Gaza 250 nuits, y compris pendant lété !] ; Beer-Shéva Sur ces terres en grande partie arides, lhomme peut vivre, certes, et même prospérer, mais la plupart de ses activités sont déterminées par le relief et la nature du terrain, labondance ou la rareté des précipitations, la répartition des sources et des puits, le cours et le débit des fleuves et rivières, la rigueur ou la douceur du climat. G. Roux, La Mésopotamie, p. 17 « Car le pays… n'est pas comme le pays d'Égypte… où tu… arrosais avec ton pied comme un jardin potager… [C]est un pays… qui boit les eaux de la pluie du ciel (Dt 11,10-11) «… son ciel distille la rosée » (Dt 33.28) « … comme le nuage de rosée dans la chaleur de la moisson » (Es 18.4) La quantité des précipitations diminue à mesure que lon descend vers le Sud -pluie : Galilée mm, Jérusalem 600, Gaza 300, Beer-Shéva 100 ; mer Morte 50; Araba 25 -rosée : Galilée mm, Jérusalem , mais sur la côte [à Haifa 140 nuits/an et à Gaza 250 nuits, y compris pendant lété !] ; Beer-Shéva Sur ces terres en grande partie arides, lhomme peut vivre, certes, et même prospérer, mais la plupart de ses activités sont déterminées par le relief et la nature du terrain, labondance ou la rareté des précipitations, la répartition des sources et des puits, le cours et le débit des fleuves et rivières, la rigueur ou la douceur du climat. G. Roux, La Mésopotamie, p. 17

28 «… un pays où coulent le lait et le miel » expression qui résume les deux principales ressources économiques et alimentaires du pays : agriculture et élevage Agriculture «...un pays de blé, dorge, de vignes, de figuiers et de grenadiers ; pays doliviers et de miel [ devash, confiture]» (Dt 8,8; les « sept espèces » dans la tradition juive) ; « Je vous ai fait venir dans un pays de vergers » ( karmel Jé 2,7) 1. culture céréalière et maraîchère : produits de la plaine, de la vallée et du plateau. 2. culture vinicole, arboriculture (oliviers, arbres à noix, figuiers), culture sèche (dates, figues, raisin secs): produits des collines et en montagne où il existe une culture en terrasses. Les Israélites résumaient souvent leurs récoltes : « blé, vin et huile » (p.ex., Jl 2,19; Dt 7,13; 11,14; 12,17; 14,23; 18,4; 28,51; 33,28). Et dans la bouche du psalmiste : « du vin pour les rendre gais, de l'huile pour leur donner bonne mine, du pain pour leur rendre des forces » (BFC, Ps 104,15) «… un pays où coulent le lait et le miel » expression qui résume les deux principales ressources économiques et alimentaires du pays : agriculture et élevage Agriculture «...un pays de blé, dorge, de vignes, de figuiers et de grenadiers ; pays doliviers et de miel [ devash, confiture]» (Dt 8,8; les « sept espèces » dans la tradition juive) ; « Je vous ai fait venir dans un pays de vergers » ( karmel Jé 2,7) 1. culture céréalière et maraîchère : produits de la plaine, de la vallée et du plateau. 2. culture vinicole, arboriculture (oliviers, arbres à noix, figuiers), culture sèche (dates, figues, raisin secs): produits des collines et en montagne où il existe une culture en terrasses. Les Israélites résumaient souvent leurs récoltes : « blé, vin et huile » (p.ex., Jl 2,19; Dt 7,13; 11,14; 12,17; 14,23; 18,4; 28,51; 33,28). Et dans la bouche du psalmiste : « du vin pour les rendre gais, de l'huile pour leur donner bonne mine, du pain pour leur rendre des forces » (BFC, Ps 104,15)

29 RENCONTRE DE BOAZ ET RUTH, MOISSON DE LORGE À BETHLÉHEM, RT 1.22 ILLUSTRATION DE G DORÉ RETOUR DE LARCHE, MOISSON DES BLÉS À BETH-SHÉMESH, 1 S 6.13 ILLUSTRATION DE G DORÉ

30 1 ère ligne Deux mois de récolte Deux mois de plantation 2 ème ligne Deux mois de plantation tardive 3 ème ligne Un mois de cueillette du lin 4 ème ligne Un mois de récolte de l'orge 5 ème ligne Un mois de moisson et de fête [? mesurage?] 6 ème ligne Deux mois de taille de la vigne 7 ème ligne Un mois de fruits d'été. nom du scribe: Abiyah[u]

31 Elevage «... Dans la montagne à lest de Bethel… Puis, de campement en campement, Abram alla au Négeb (…) Ses campements le conduisirent du Négeb jusqu'à Béthel » (BJ Gn 12,8-9; 13,3) – la migration saisonnière entre le Néguev (hiver) et la montagne (été) « Jétais là, dévoré par la chaleur pendant le jour et le froid pendant la nuit, et le sommeil fuyait de mes yeux » (Gn 31,40) - le témoignage de Jacob, éleveur-berger « Ces hommes sont bergers, car ils élèvent du bétail » (Gn 46.32) – Joseph au sujet de ses frères -petits bétails : moutons, chèvres -gros bétails : âne, bœuf, cheval, chameau -produits laitiers, viande, laine, peau Illustration de G. Doré Elevage «... Dans la montagne à lest de Bethel… Puis, de campement en campement, Abram alla au Négeb (…) Ses campements le conduisirent du Négeb jusqu'à Béthel » (BJ Gn 12,8-9; 13,3) – la migration saisonnière entre le Néguev (hiver) et la montagne (été) « Jétais là, dévoré par la chaleur pendant le jour et le froid pendant la nuit, et le sommeil fuyait de mes yeux » (Gn 31,40) - le témoignage de Jacob, éleveur-berger « Ces hommes sont bergers, car ils élèvent du bétail » (Gn 46.32) – Joseph au sujet de ses frères -petits bétails : moutons, chèvres -gros bétails : âne, bœuf, cheval, chameau -produits laitiers, viande, laine, peau Illustration de G. Doré

32 Distances (km à vol doiseau) Dan : à Béer-shéva 240 (Israël & Juda); à Estion-Geber/Elat 480 La mer de Galilée à la mer Morte 100 Geba à Beer-Shéba 80 (Juda) Jérusalem : à Yaffo 63; à la mer Morte 40; à Bethléem 9; à Hébron 37; à Sichem 67; à Nazareth 140 Hébron : à Béer-shéva 37; à Moab 58 Altitudes (m) Baal Hatsor 1016 ; Plateau de Hébron 1012; Hébron Jérusalem Hermon 2814 ; Djebel Mousa (Sinaï-Horeb?) 2292 Monts : Guilboa 500; Tabor 588 ; Ebal 940; Garizim 881 Lac Hulé 110, mer de Galilée -200; mer Morte -400 Distances (km à vol doiseau) Dan : à Béer-shéva 240 (Israël & Juda); à Estion-Geber/Elat 480 La mer de Galilée à la mer Morte 100 Geba à Beer-Shéba 80 (Juda) Jérusalem : à Yaffo 63; à la mer Morte 40; à Bethléem 9; à Hébron 37; à Sichem 67; à Nazareth 140 Hébron : à Béer-shéva 37; à Moab 58 Altitudes (m) Baal Hatsor 1016 ; Plateau de Hébron 1012; Hébron Jérusalem Hermon 2814 ; Djebel Mousa (Sinaï-Horeb?) 2292 Monts : Guilboa 500; Tabor 588 ; Ebal 940; Garizim 881 Lac Hulé 110, mer de Galilée -200; mer Morte -400


Télécharger ppt "LES MONDES DE LA BIBLE. Israël marqué par son milieu naturel Israël."

Présentations similaires


Annonces Google