La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pour une syntaxe sans ellipse Jeanne-Marie Debaisieux U. Nancy 2 ATILF Henri-José Deulofeu U.de Provence DELIC Philippe Martin Université Paris VII 1-

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pour une syntaxe sans ellipse Jeanne-Marie Debaisieux U. Nancy 2 ATILF Henri-José Deulofeu U.de Provence DELIC Philippe Martin Université Paris VII 1-"— Transcription de la présentation:

1

2 Pour une syntaxe sans ellipse Jeanne-Marie Debaisieux U. Nancy 2 ATILF Henri-José Deulofeu U.de Provence DELIC Philippe Martin Université Paris VII 1- Les nouvelles syntaxes sans ellipse 2- typologie des « raccourcis » de constructions 3- Les propriétés prosodiques des raccourcis macrosyntaxiques 4- Références

3 1- Les nouvelles syntaxes sans ellipse A- Les présupposés de la théorie classique de lellipse Culicover et Jackendoff (2005) : Le recours à lellipse est nécessaire dans une syntaxe qui admet : -L uniformité de linterface syntaxe sémantique : il y a congruence entre représentations sémantiques et structures syntaxiques et le même sens se projette toujours sur la même forme syntaxique -Luniformité des structures syntaxiques (une structure non canonique en surface est canonique en structure profonde - Une architecture linéaire centrée sur la composante syntaxique (1) L1 Harriet has been drinking again L2 yes scotch probably (1) [ s Harriet has been drinking again] [ s …yes …scotch…]

4 1- Les nouvelles syntaxes sans ellipse B- Les thèses de Culicover - Jackendoff Si lon remplace les trois principes précédents par les suivants : - larchitecture de la description linguistique est parallèle - linterface syntaxe sémantique nest pas congruente - les structures dénoncé ne sont pas uniformes alors on peut décrire (1) sans ellipse syntaxique : (1) [ s Harriet has been drinking again] [ U ( interj yes) ( np scotch) ( adv probably)] Au prix dune règle de type Indirect Licensing dinterface syntaxe sémantique : Syntax : [ U XP i orph ] il semantics : [ F (X i ] (2) L1 Vous étiez voisins à Paris L2 trois portes (3) Nous nacceptons plus la Carte Bleue. Vous pouvez aussi payer par chèque.

5 1- Les nouvelles syntaxes sans ellipse C- Lextension à la macrosyntaxe : Blanche-Benveniste C.1990),Berrendonner, A, (1991) Debaisieux J.M,( 2000), Debaisieux J. M et J., Deulofeu Deulofeu J, (2003),

6 1- Les nouvelles syntaxes sans ellipse D- Extension à la macrosyntaxe 2 Conduites communicatives verbalesparaverbalesNon verbales Énonciation de constructions grammaticales Enonciation de particules discursives Gestes inférences Tableau 3 : réalisation des unités macrosyntaxiques

7 1- Structure préfixe-noyau non verbal ou paraverbal 2- Structure préfixe-noyau non verbal grammaticalisée en noyau 3- Raccourcis de discours de constructions microsyntaxiques et Raccourcis grammaticalisés de constructions microsyntaxiques 2- typologie des « raccourcis » de constructions

8 1- Préfixe-noyau non verbal 1.1 lunité communicative apparemment « ellipsée » est en fait une unité communicative « noyau » non verbale ou paraverbale, cest à dire portée soit par une conduite communicative en production du locuteur soit par une conduite communicative en interprétation de linterlocuteur. Ces unités communicatives ont le statut sémiologique d indices préfixe Isolé (1) et le pire c' est de pas pouvoir la retoucher quoi // # ça ça me tue // ça me tue // mais bon si tu me dis que tu as l' ordinateur // (proso) préfixe + noyau paraverbal (2) prends le tramway accompagnée euh // et puis / euh si on te parle / tu réponds pas / parce que si tu parles français / euh # voilà / quoi // # (3)L2en plus là cette année tu vois jai pris un appartement donc il va falloir que jassume L1 ben ouais L2 et vu que cest le seul contrat qui me permette de payer mon loyer L1 ouais L2 et puis cest un CDI donc cest à long terme ( Mac.Do) Préfixe suffixe marqué (parce que) à on voit que c'est des gens qui sont dans la misère + et et quand on pense que et /que, Ø/ ce sont ceux-là qui sont. en prison parce que + quand on voit que + monsieur Chalandon peut faire les les escroqueries heu + terribles + et que. il ne donne même pas sa démission + heu + et /Ø, heu/ on on sait très bien que. on (n') arrête pas les gros ceux qui font des escroqueries + ceux qui vendent de la drogue à des gros niveaux on ne les arrête pas + [BEAUMETT] Préfixe + suffixe non marqué (Pas de portée sémantique du préfixe sur CV qui suit) : Exemple tele diapo 6

9 2- raccourci macrosyntaxique grammaticalisée Préfixe grammaticalisé en noyau : une unité communicative verbale autonome(noyau) est réalisée par une construction grammaticale qui nassume pas canoniquement ce rôle, mais qui le fait ici en vertu dun processus de grammaticalisation ( révélée par prosodie et contraintes lexicales). Statut sémiologique : signe dont le signifié englobe protase et apodose « ritualisée » : évaluation +/- positive du contenu de la protase (si tu savais ce quil a fait) (Lombardi Vallauri (2004a, b) 1.Noyau + suffixe marqué L2 et puis euh - euh quand on voit les rats comment ils font pour euh pour lécher euh déjà ils le prennent complètement en bouche ils mettent les pattes [STR- R00PRI001] Le noyau qui suit explicite ce qui précède donc nenchaîne pas – présence de déjà argument dune thèse : on est admiratifs 2.Noyau + suffixe (enchaînement sémantique impossible de lUC comme préfixe, mais pas préfixe « suspendu » pour autant) quand on voit la place qu'on a fait devant la mairie - c'est une place où il y a plus personne avant il y avait des un parking il y avait des voitures - donc il y avait une vie quand même avec euh les voitures - maintenant ils ont enlevé toutes les voitures - il y a une belle place - ah ça elle est belle - mais il y a rien dessus - c'est un trou à courant d'air -[QUI-R00PRO001 ]

10 3- Raccourcis de constructions microsyntaxiques Pseudo ellipses microsyntaxiques : les unités communicatives comportant une « ellipse », cad. une partie non verbalisée sont des conduites communicatives verbales composées de constructions raccourcies (signes fonctionnant comme indices). La partie non verbalisée est une catégorie grammaticale A) cas de construction grammaticale raccourcie en discours L1 maintenant donne moi le L2 voilà je suis ravi dhabiter à lendroit / et si je pouvais ne même pas sortir dans la rue / je peux vivre en totale autarcie \ B) codification grammaticale de raccourci : syntagmes sans tête lexicale je vais le donner mais je ne sais pas à qui […Prep SQU] vaut conventionnellement pour [ Prep Squ P -Pqu ] il me demande dy aller mais je veux pas en voici une rouge donne la bleue voici les consignes il faut faire particulièrement attention à certaines

11 3- Les propriétés prosodiques des divers types de raccourcis 1- contour canonique préfixe noyau verbal Contour prefixe-noyau non verbal Contour prefixe-noyau paraverbal Contour des grammaticalisées Exemple dambiguïté

12 1- Contour préfixe-noyau canonique quand je vois comment ils sont / là / maintenant / ( et ) ben # je me dis que là-haut &euh # Roland et Dominique / ils doivent être fiers // [fmedts03] contour prosodique : continuatif (très bref, avec un faible intensité comme le contour final terminal descendant - indiquant une fin de tour de parole) préfixe avec noyau exprimé linguistiquement ( et ben ) je me dis

13 2- Préfixe-noyau non verbal et le pire c' est de pas pouvoir la retoucher quoi // # ça ça me tue // ça me tue // mais bon si tu me dis que tu as l' ordinateur // ffamcv09 contour prosodique : continuatif (visible sur le spectrogramme, lenregistrement étant de trop mauvaise qualité pour une mesure fiable directe de la fréquence fondamentale) analyse : préfixe ( noyau non exprimé linguistiquement)

14 3- Préfixe - noyau paraverbal prends le tramway accompagnée &euh // # et puis / &euh si on te parle / tu réponds pas / parce que si tu parles français / &euh # voilà / quoi // # [ffamcv03] contour prosodique : continuatif - terminal « canonique » analyse : préfixe – le noyau nest pas exprimé linguistiquement – constitué par les inférences données par le contexte et facilitées par euh voilà Argument : voilà nest jamais noyau en soi, mais signale que ce qui précède immédiatement est un noyau, ce qui est souligné par quoi (qui porte le contour terminal descendant)

15 5- Noyau grammaticalisé L2 la tante avec le petit chapeau et le panier dans le bras - il a fallu qu'elle range tout ça qu'elle nettoie tout ça elle était pas très contente - mais si tu savais L1 elle était forcée L2 ce que moi j'étais contente je PNO-R00PRI002 Contour prosodique : terminal avec focalisation interne sur moi – appendice avec intonation plate similaire à une structure que lon trouve dans une « principale ».

16 6- Grammaticalisé hein on a fait une belle maison // # et ben là / # hein quand on voit ça / # on ne peut même plus regarder la télévision [fpubcv01] contour prosodique terminal descendant implicatif…avec « resetting » (on ne peut) Analyse : préfixe : quand on voit ça noyau :non exprimé linguistiquement suffixe : on ne peut même plus

17 7- Ambigu nous quand on voit ça / quand on voit les [/] les vieux / parce qu' il y a pas d' autres mots enfin &c ceux qu' ont vécu la guerre // [ ffamdl02] *SAN: // # *EDO: mais c' est [/] # mais c' est affolant contour prosodique continuatif très marqué (amplitude de variation importante) effet dincise sur parce que analyse : préfixe (noyau non exprimé linguistiquement) argument : « mais » introduit un deuxième noyau. quoi souligne quil y a un noyau (cf. Lombardi : analyse avec apodose commençant par mais)

18 4- Références 1. Blanche-Benveniste C.1990.Le français parlé, études grammaticales, Ch 8 Macrosyntaxe éd. du CNRS, coll. Sciences du langage, Paris, 2. Berrendonner, A, 1991," Pour une macro-syntaxe", in Dominique Willems (éd.), Données orales et théories linguistiques, Paris -Louvain Duculot, pp Culicover P. et Jackendoff R., (2005) Simpler Syntax, Oxford UP 4. Debaisieux J.M, (2000) ``Vous avez dit inachevé : de quelques modes de construction du sens à l'oral'', Oral : variabilité et usages, Le français dans le monde, n° spécial : 53-62, CLE, Paris, 5. Debaisieux J. M et J., Deulofeu 2001 "Grammatically unacceptable utterances are communicatively accepted by native speakers, why are they ?", in Disfluency in Spontaneous Speech. Proceedings of DiSS '01, ISCA tutorial ans Resarch Workshop, University of Edinburgh, Scotland. 6. Deulofeu J, (2003), « Lapproche macrosyntaxique en syntaxe : un nouveau modèle de rasoir dOccam contre les notions inutiles », Scolia, n° 16, Publications de lUniversité de Strasbourg 7. Lombardi Vallauri E., 2004a Pragmaticizzazione dellincompletezza sintattica nellitaliano parlato: le ipotetiche sospese. Atti del Convenio Italiano Parlato, Napoli 2003, CD Rom, DAuria ed, Napoli, b Grammaticalization of syntactic incompleteness : free conditionals in italian and other languages, Sky Journal of Linguistics, Sterling, L. (1998) Isolated if-clauses in australian English. In P. Collins & D. Lee (eds.) The clause in English: in honour of Rodney Huddleston, , Amsterdan, Benjamins


Télécharger ppt "Pour une syntaxe sans ellipse Jeanne-Marie Debaisieux U. Nancy 2 ATILF Henri-José Deulofeu U.de Provence DELIC Philippe Martin Université Paris VII 1-"

Présentations similaires


Annonces Google