La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

IFT820 - Séminaire. Pourquoi se jeter dans la gueule du loup? Science-fiction « What happens in Vegas… » Présentation orale Vidéoconférence Téléphone.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "IFT820 - Séminaire. Pourquoi se jeter dans la gueule du loup? Science-fiction « What happens in Vegas… » Présentation orale Vidéoconférence Téléphone."— Transcription de la présentation:

1 IFT820 - Séminaire

2 Pourquoi se jeter dans la gueule du loup? Science-fiction « What happens in Vegas… » Présentation orale Vidéoconférence Téléphone Courrier écrit Courriel Messages texte Clavardage Information transmise moins plus Échelle des moyens de communication ambiguïté plus moins

3 Avantages dune présentation orale Qualité du média Plus rapide et direct que la publication Pas limitée au contenu de larticle Expert disponible pour les questions Dynamique

4 Avantages dune présentation orale Plus de moyens de mettre lemphase sur limportant Matériel audio / vidéo Démonstrations La rétroaction peut être stimulante pour votre recherche

5 Inconvénients dune présentation orale Vous navez quune seule chance Lauditoire ne peut pas sinformer en cours de route Dépend de lhabileté du présentateur et de la qualité du matériel de présentation Coûteux

6 Le message parlé: ajoutez de la saveur Analogies Exemples Histoires Connexion avec laudience Humour

7 10 erreurs critiques à éviter Dire la mauvaise chose Puiser linformation au mauvais endroit Décoller sans lauditoire Perdre lauditoire dans lespace Présenter un diaporama que personne ne lit

8 Puiser linformation au mauvais endroit SourceAvantagesInconvénients Élaborer sur des pointsGain de crédibilité Ajustable Rythme naturel Contact visuel Inexact Long à préparer MémoriserGain de crédibilité Précis Fluide Contact visuel Potentiellement désastreux Rythme pas naturel Difficile à ajuster Très long à préparer LirePrécis Fluide Perte de crédibilité Pas de contact visuel Rythme pas naturel Difficile à ajuster ImproviserAucune préparation Contact visuel Rythme naturel Potentiellement désastreux Difficile dêtre organisé Pas dassistance visuelle

9 10 erreurs critiques à éviter Dire la mauvaise chose Puiser linformation au mauvais endroit Décoller sans lauditoire Perdre lauditoire dans lespace Présenter un diaporama que personne ne lit

10 10 erreurs critiques à éviter Présenter un diaporama dont personne ne se souvient Ignorer la loi de Murphy Ne pas se préparer assez Ne pas être attentif Perdre votre contenance

11 Ce quon attend de vous

12 IFT820 - Séminaire

13 Ce qui distingue un diaporama scientifique Spécifique et complexe Difficile à comprendre Utilisation dimages essentielle.

14 Anatomie dun diaporama scientifique Police (typographie, taille) Couleurs (choix et contrastes) Disposition pour une diapositive Style de la présentation

15 Phrase complète en en-tête décrivant lobjectif de la diapositive (28 points) Tout bloc de texte a un maximum de 2 lignes Les listes doivent avoir entre 2 et 4 éléments. Évitez les sous-listes Elles surchargent le lecteur Ne lésinez pas sur lespacement (24 points). Figure 1: au moins une image (18p).

16 Utilisez une police grasse au lieu dagrandir les caractères. Tout bloc de texte a un maximum de 2 lignes Les listes doivent avoir entre 2 et 4 éléments. Évitez les sous-listes Elles surchargent le lecteur Ne lésinez pas sur lespacement. Figure 1: au moins une image.

17 Exemples dapplication de style Images pour complémenter une explication Images en tant quicônes réutilisables Association dimages au plan Peu déléments par diapositive Un seul objectif clair par diapositive

18 Key elements: Scripts KnowledgeRepresentation User Interface Interactions Model Tracing

19 Key elements: Scripts Interactions Parameter specification Primitive procedures Model tracing

20 Key elements: Scripts Context FractionOperand EnterSimplifiedFraction (FractionOperand, Fraction) Input (Fraction, FractionOperand) Input (Denominator, FractionOperand) -Interaction (« SimplifyButton », FractionOperand) -Input (Fraction,FractionOperand) -Interaction (« OkButton », FractionOperand) -Input (Numerator,FractionOperand) -Input (Denominator,FractionOperand) -Interaction (« DenomField », FractionOperand) Input (Numerator, FractionOperand) -Interaction (« NumField », FractionOperand)

21 Scripts bridge the semantic gap by giving meaning to the interactions. KnowledgeRepresentation User Interface Interactions Model Tracing

22 Scripts can describe procedures or specify their parameters Interactions Parameter specification Primitive procedures Model tracing

23 Scripts in action: multiple interactions translated to one problem solving step Context FractionOperand EnterSimplifiedFraction (FractionOperand, Fraction) Input (Fraction, FractionOperand) Input (Denominator, FractionOperand) -Interaction (« SimplifyButton », FractionOperand) -Input (Fraction,FractionOperand) -Interaction (« OkButton », FractionOperand) -Input (Numerator,FractionOperand) -Input (Denominator,FractionOperand) -Interaction (« DenomField », FractionOperand) Input (Numerator, FractionOperand) -Interaction (« NumField », FractionOperand)

24 Knowledge representation – Procedural knowledge Goals Goals Complex procedures Complex procedures Primitive procedures Primitive procedures – Semantic knowledge Ontology Ontology Instances as parameters Instances as parameters – Episodic knowledge Path in the procedural graph Path in the procedural graph Intro: Astus Framework

25 Key elements of interface design 1. Mapping semantic knowledge to the interface with views to the interface with views 2. Defining steps on the interface with scripts with scripts 3. Collecting information from the interface with extractors interface with extractors

26 User Interfaces and ITS KnowledgeRepresentation User Interface Domain specific ITS Rich feedback and usabilityRich feedback and usability Very few constraints on UI designVery few constraints on UI design No constraints on KR designNo constraints on KR design Non-reusable code for step recognitionNon-reusable code for step recognition

27 User Interfaces and ITS KnowledgeRepresentation User Interface Generic ITS Mapping between KR and UI elementsMapping between KR and UI elements 1 interaction equals 1 step1 interaction equals 1 step Very little domain-specific codeVery little domain-specific code Small steps or hidden interactionsSmall steps or hidden interactions Cannot exchange any form of dataCannot exchange any form of data Q. What should determine the contents of semantic knowledge and step grain size? of semantic knowledge and step grain size? A.The concepts and procedures that we want to teach.

28 Key elements: Views KnowledgeRepresentation User Interface Which concepts should be viewed? -The problems data -The tools used to solve the problem

29 Key elements: Scripts KnowledgeRepresentation User Interface Interactions Model Tracing

30 Key elements: Extractors KnowledgeRepresentation User Interface

31 Définition dun « lolcat » Un Lolcat ou LOLCAT est une image combinant une photographie, généralement un chat, avec une légende humoristique et idiosyncratique dans un anglais écorché - un dialecte qui est appelé « Kitty Pidgin », « lolspeak », ou Lolcat. Le terme « lolcat » est un mot composé des lemmes « LOL » et « cat ». Un autre nom pour ce genre d'image est cat macro, étant donné qu'il s'agit d'une image macro. Référence:

32 Définition dun « lolcat » Combinaison de rire (lol) et chat (cat) Photo de chat amusante Anglais écorché (lolspeak) Figure 1: un lolcat.

33 Overview 1.Introduction – The Astus Framework – Goals of this work – User Interfaces and ITS 2.Key Elements of Interface Design in Astus – Views – Scripts – Extractors 3.Conclusion – Features – Future work

34 Overview 1.Introduction – The Astus Framework – Goals of this work – User Interfaces and ITS 2.Key Elements of Interface Design in Astus – Views – Scripts – Extractors 3.Conclusion – Features – Future work

35 Overview 1.Introduction – The Astus Framework – Goals of this work – User Interfaces and ITS 2.Key Elements of Interface Design in Astus – Views – Scripts – Extractors 3.Conclusion – Features – Future work

36 Overview 1.Introduction – The Astus Framework – Goals of this work – User Interfaces and ITS 2.Key Elements of Interface Design in Astus – Views – Scripts – Extractors 3.Conclusion – Features – Future work

37 Overview 1.Introduction – The Astus Framework – Goals of this work – User Interfaces and ITS 2.Key Elements of Interface Design in Astus – Views – Scripts – Extractors 3.Conclusion – Features – Future work

38 Overview 1.Introduction 2.Key Elements of Interface Design in Astus 3.Conclusion

39 Overview 1.Introduction – The Astus Framework – Goals of this work – User Interfaces and ITS 2.Key Elements of Interface Design in Astus 3.Conclusion

40 Overview 1.Introduction 2.Key Elements of Interface Design in Astus – Views – Scripts – Extractors 3.Conclusion

41 Overview 1.Introduction 2.Key Elements of Interface Design in Astus – Views – Scripts – Extractors 3.Conclusion

42 Overview 1.Introduction 2.Key Elements of Interface Design in Astus – Views – Scripts – Extractors 3.Conclusion

43 Overview 1.Introduction 2.Key Elements of Interface Design in Astus 3.Conclusion – Features – Future work

44 La disposition en résumé… Police: 28, 24, 18 points, sans empattement, gras. Limitez le nombre déléments à 7 par diapo Séparez les éléments avec du vide au lieu dutiliser les puces et leur espacement. Pour ajouter des éléments, évitez les animations complexes et les sons

45 La disposition en résumé… Arrière-plan simple, contraste de couleur élevé Limitez tout bloc de texte à 2 lignes Recherchez léquilibre entre ce qui est dit et ce qui est montré Les diapos doivent être lues rapidement par les auditeurs.

46 Aidez lauditoire à se souvenir de la présentation Plan de la présentation clair avec images Le plan doit mettre lemphase sur le matériel important Introduction et conclusion communs à toutes les présentations Période de questions déjà déterminée par le format

47 Overview 1.Introduction – The Astus Framework – Goals of this work – User Interfaces and ITS 2.Key Elements of Interface Design in Astus – Views – Scripts – Extractors 3.Conclusion – Features – Future work 4.Questions

48 Key elements of interface design 1. Mapping semantic knowledge to the interface with views to the interface with views 2. Defining steps on the interface with scripts with scripts 3. Collecting information from the interface with extractors interface with extractors

49 Page-titre: aidez lauditoire à se souvenir de vous Nom de la personne qui présente Affiliation (écrite et logo) Image qui représente la présentation

50 A Standard method of Developing User Interfaces for a Generic ITS Framework Mikaël Fortin, Jean-François Lebeau, Amir Abdessemed, François Courtemanche and André Mayers 9th International Conference on Intelligent Tutoring Systems Montréal, Canada, June 23-27, 2008

51 A Standard method of Developing User Interfaces for a Generic ITS Framework Mikaël Fortin Computer Science Department University of Sherbrooke

52 Conclusion Synthétisez et illustrez vos résultats Conservez de linformation utile durant les questions Linformation présente peut faire naître les bonnes questions

53 Conclusion Features Features – Multiple interactions per step – Extract any form of data – Undo and edit steps can be defined too – Support for demonstration feedback

54 Conclusion Future work Future work – Flag feedback and red lining – More powerful matching algorithm – Optional, state-check events

55 Questions?

56 Conclusion Gains Loose, yet thorough coupling Loose, yet thorough coupling Powerful scripts Powerful scripts Extract anything Extract anything Automatic demonstrations Automatic demonstrationsDifficulties No flag feedback No flag feedback Difficult to learn Difficult to learn Matching algorithm is lacking Matching algorithm is lacking Questions?

57 Référence 1. Alley, Michael. The Craft of Scientific Presentations. Springer-Verlag, (Disponible dans Internet à partir du catalogue Crésus).


Télécharger ppt "IFT820 - Séminaire. Pourquoi se jeter dans la gueule du loup? Science-fiction « What happens in Vegas… » Présentation orale Vidéoconférence Téléphone."

Présentations similaires


Annonces Google