La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Circuit en Bretagne Sud Validation du parcours de découverte de la Bretagne en 6 étapes Cette semaine de mars était bénie des dieux, 6 jours de soleil.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Circuit en Bretagne Sud Validation du parcours de découverte de la Bretagne en 6 étapes Cette semaine de mars était bénie des dieux, 6 jours de soleil."— Transcription de la présentation:

1 Circuit en Bretagne Sud Validation du parcours de découverte de la Bretagne en 6 étapes Cette semaine de mars était bénie des dieux, 6 jours de soleil pour baigner la Bretagne de belles couleurs printanières. Claude, Didier, Laurent, Philippe et Serge se sont retrouvés pour effectuer en vraie grandeur ce circuit élaboré pour « les Voyages de Fagoua ». Nos cinq cyclistes ont démarré leur périple à Marzan, à proximité de La Roche Bernard. Soirée passée en chambre dhôtes à « la chaumine de Marzan ». Les pages qui suivent vous dévoileront les six épisodes de ce parcours.

2 ETAPE 1 – de Marzan à Quiberon Distance : 123km Dénivelé positif : 900 mètres Cette étape parcourue sous une température estivale a conduit le groupe dans le le Morbihan rural avant de plonger sur le Golfe du Morbihan et le pays dAuray. Nous arriverons sur le Golfe du Morbihan au Bono, petite commune disposant dun magnifique port à proximité d'Auray, Nous rejoignons Auray, petite ville ancienne et typique de âmes. Située sur les bords du Loch, Auray offre lattrait de son port et de son vieux quartier Saint-Goustan. La ville est célèbre dans lhistoire Bretonne par la bataille livrée en 1364 et qui mit fin à la guerre de succession. Elle fut la patrie de Georges Cadoudal ; il a 22 ans quand éclate la chouannerie et sy jette à corps perdu. En 1804, il monte à Paris et tente denlever le premier consul. I l est arrêté et condamné à mort. Cap sur La Trinité sur Mer, fief de la compétition nautique ; on peut notamment y voir lhydroptère, ce trimaran volant détenteur du record de vitesse à la voile, nœuds (95km/h). Nous quitterons la Trinité pour Carnac et rejoindre la Presquile de Quiberon. Le nom de "Carnac" proviendrait du celte CAIRN ou CARN qui signifie butte ou élévation. Les origines de Carnac se perdent dans la nuit des temps. Les restes dun habitat abrité par une falaise à Saint-Colomban attestent de la présence de lhomme au Paléolithique ancien, vers ans avant Jésus Christ. Le "côté patrimoine" de Carnac, ce sont naturellement les nombreux sites mégalithiques. Nou s abordons les derniers kilomètres de létape en direction de Plouharnel, « porte dentrée » de la Presquile de Quiberon. La côte sauvage et son panorama grandiose sur les falaises et lOcéan offre un spectacle extraordinaire. Quiberon, ville étape, implantée au sud de la Presquile, outre son activité touristique, la ville dispose dun port de pêche et dun port de commerce desservant les iles, Belle-Ile, Houat, Hoëdic. Lactivité industrielle repose essentiellement sur les conserveries de poisson.

3 ETAPE 2 - de Quiberon à Pont Aven Distance : 128km Dénivelé positif : 1020 mètres Nous quittons Quiberon et admirons à nouveau la Côte Sauvage puis mettons le cap au nord afin de contourner Lorient et sa banlieue peu propice à la circulation cycliste. Nous traversons les petits village des pays dAuray et de Lorient, et traversons une Bretagne essentiellement rurale avant de rejoindre la côte. Nous passons à Locoal Mendon, sur les bords de la Ria d'Etel, une commune à la fois rurale et maritime. La commune a eu quelques habitants célèbres : Yvan Bourgnon, skipper de nationalité suisse, Gilles Servat, Jean Cocteau, Nicole Le Douarin, secrétaire perpétuelle de l'Académie des Sciences, et Louison Bobet, combattant sur le front de la poche de Lorient de décembre 1944 à mai Yvan Bourgnonskippersuisse Gilles ServatJean CocteauNicole Le Douarin Louison Bobet Après quelques détours involontaires imputables au réseau routier breton, avare de panneaux de signalisation, nous atteignons Hennebont par Lochrist et Inzinzac et mettons le cap à louest vers Pont Scorff. Pont Scorff, est implantée dans un écrin de verdure, le long de la vallée du Scorff, aux portes de locéan Atlantique. Elle est labellisée commune de patrimoine rural en Bretagne. Nous amorçons ensuite notre descente vers la côte par Gestel. Située à moins de 10 kilomètres de la mer puis atteignons Guidel dont les plages sont un des dix sites bretons les plus favorables au surf.surf Nous quittons le département du Morbihan et entrons dans le département du Finistère (Penn-ar-Bed) et arrivons à Clohars-Carnoët, ses deux petits ports, Le Pouldu, à l'embouchure de la Laïta, et Doëlan. Clohars-Canoët a une histoire très ancienne. Des hommes étaient déjà présents il y a plus de ans (Homme de Neandertal).Laïta Nous atteignons Riec sur Belon, située entre les rivières de lAven et de Bélon. Lhuître plate, la bélon, la gastronomie et les paysages ont donné à cette commune de 4200 habitants, ses lettres de noblesse. Pont Aven, ville étape, est surnommée « la cité des peintres » car de nombreux peintres dont Gauguin y ont séjourné. Autrefois les eaux de l'Aven animaient de nombreux moulins dans la petite cité. De nombreux peintres y séjourneront et donneront une nouvelle force à ce qui devait être appelé plus tard l'École de Pont-AvenGauguinÉcole de Pont-Aven

4 ETAPE 3 – de Pont Aven à Audierne Distance : 125km Dénivelé positif : mètres Cette étape essentiellement côtière nous a fait découvrir deux facettes de la Bretagne : touristique dans un premier temps avec ses jolies stations balnéaires et ses ports de plaisance, puis plus sauvage avec une forte présence de locéan et des activités traditionnelles des métiers de la mer dans sa seconde partie. Nous quittons Pont Aven par les petits villages pittoresques du littoral, et arrivons à Concarneau, ancienne place forte de Bretagne. En 1905, la disparition des grands bancs de sardines plonge la flottille de 800 chaloupes dans un grand désarroi. Lœuvre des Filets Bleus est créée à cette époque par un groupe décrivains et de peintres pour venir en aide aux familles de pêcheurs les plus démunies. Après une petite ascension à 15%, nous atteignons La Forêt Fouesnant, site naturel protégé depuis le 7 mai Port-la-Forêt, port de plaisance de la Forêt-Fouesnant, est devenu la Mecque de la course au large. Ici se construisent des trimarans géants, les grands monocoques de la course au large qui vont réaliser des courses telles que le Vendée Globe.Port-la-Forêt Nous poursuivons notre route vers Bénodet où se mêlent avec harmonie la beauté de la terre et de la mer. Très connu des amateurs de voile, Bénodet est le point de rencontre la rivière lOdet avec locéan face à larchipel des Glénan. La vue du pont de Cornouaille avec dun côté la rivière lOdet et de lautre locéan offre un fort plaisir visuel. Nous continuons plein ouest et atteignons Pont lAbbé, capitale du pays Bigouden rendu célèbre par la coiffe originale portée par les femmes. Pour la petite histoire, les bigoudènes auraient élevé leurs coiffes en signe de révolte contre les flèches des clochers abattus par le roi Louis XIV! Nous arrivons dans le territoire des ports de pêche, Loctudy où sont pêchées les fameuses langoustines appelées "Demoiselles de Loctudy ». Nous faisons un détour par Larvor où réside un ami de Claude. Nous déjeunerons au Guilvinec, coeur de la pêche artisanale française. Le retour des bateaux côtiers est un événement quotidien : sous l'oeil impatient des goélands, les marins déchargent leur pêche du jour sous la criée. Nous reprenons notre route et entamons notre digestion par Kérity et Saint-Pierre. Les petites maisons du pays bigouden semblent prêtes à affronter les tempêtes et tumultes de locéan avec la même sérénité que leurs habitants. Halte obligatoire à Penmarch et son phare d'Eckmühl dont la tour se dresse à une hauteur de 65 mètres. Ses 307 marches vous mèneront à la lanterne qui émet jusqu'à 30 kilomètres en mer, puis Saint-Guénolé, deuxième port du Pays bigouden, et sixième au niveau national. Sur les rochers de Saint-Guénolé le spectacle est particulièrement impressionnant les jours de tempête. Nous atteignons la Pointe de La Torche, site mythique, « paradis des champions », mondialement connue par ses sports de glisse – surf, kite-surf, char à voile et suivons la route du vent solaire et ses treize tables dinterprétation qui vous déposent aux pieds de lieux historiques, vous invitent à vous arrêter et à contempler des paysages marins et ruraux, vous soufflent les histoires de la terre des hommes, de la mer et du feu. Nous arrivons à Audierne, ville étape, où nous avons en vain préparé un sprint. Les viviers, installés le long de l'estuaire du Goyen, sont les plus grands viviers couverts d'Europe. Du pont du Goyen, nous pouvons contempler le spectacle du cimetière de bateaux, classé monument historique.

5 ETAPE 4 - dAudierne à Huelgoat Distance : 134km Dénivelé positif : 1650 mètres Nous poursuivons notre route vers la pointe du Raz, en passant par ces villages du bout du monde, et approchons de la Pointe du Raz. Nous plongeons vers la Baie des Trépassés et son toboggan pour rejoindre la Pointe du Van. dLe temps est clair et nous apercevons lile de Sein au large. Nous sillonnons sur les petites routes pittoresques du Cap Sizun, célèbre pour sa réserve ornithologique, et rejoignons Douarnenez après un petit détour par la plage. Douarnenez, (douar an enez : la terre en ville) tournée vers la mer, est connue pour ses trois ports. Nichée au fond dune baie harmonieusement incurvée, la ville déploie ses façades colorées et pittoresques qui ont inspiré de nombreux artistes tels Auguste Renoir. Le coureur cycliste Ronan Pensec est natif de Douarnenez. Nous quittons Douarnenez pour rejoindre Locronan et quitter le bord de mer pour aborder les Monts dArrée. Nous déjeunons à Locronan, lun des plus beaux villages de France. Ses maisons servent aujourdhui de cadre à de nombreux films mais aussi à de multiples artisans. Ce n'est pas un hasard si les riches demeures des XVIe et XVIIe siècles qui la bordent ont servi de cadre à une trentaine de films, dont "Tess", de Roman Polanski, et "les Chouans", de Philippe de Broca. La Montagne de Locronan (289 mètres) offre un magnifique panorama sur la baie de Douarnenez, le Cap de la Chèvre et le Ménez-Hom. (330m). Serge est heureux, nous lui avons promis des bosses et le parcours résolument rural sera caractérisé par un profil vallonné sur les routes des monts dArrée, dans les pays de Châteaulin et Pleyben, à proximité de la vallée de lAulne. Nous traverserons les petits villages de Cast, Gouezec, Lennon et Loqueffret pour rejoindre Huelgoat. Après deux grosses bosses et le vent dans le nez, nous arrivons à Huelgoat, ville étape, ( "huel"= haut et "koat"= bois, forêt, signifie " la haute forêt " ou " le bois haut", au bord dun lac de 15 hectares et dune magnifique forêt domaniale réservant mille surprises parmi ses chaos rocheux, est lun des plus beaux sites des Monts-dArrée. Nous ferons étape chez les sympathiques OBrien. Nous avons visité quelques sites naturels pour nous ouvrir lappétit, sil en était besoin, charmés par le chant de la rivière d'Argent : la Grotte du Diable, la Roche Tremblante, et terminons par une bonne bière!

6 ETAPE 5 - de Huelgoat à Quistinic Distance : 114km Dénivelé positif : 1170 mètres Il fait frais ce matin lorsque nous quittons Hulegoat direction sud-est par Poullaouen et Carhaix-Plouguer, connue pour son festival des vieilles charrues.Nous poursuivons en direction de Maël-Carhaix où subsiste une activité dextraction ardoisière. Les montagnes Noires doivent probablement leur nom aux forêts qui les recouvraient autrefois, ou alors à la couleur des roches locales, ardoises, quartz, grès et granits. Moins hautes que les Monts dArrée, elles sont traversées par la vallée de lAulne. Cette région rurale et rustique offre des paysages bucoliques et délivre parfois des senteurs typiques des élevages de cochons! Nous empruntons des petites routes peu fréquentées, ratons lembranchement qui nous aurait permis déviter Rostrenen et prenons une direction sud par des petits hameaux et villages tels Sainte-Christine, Kerybet, Kerguzul, Saint- Tugdual où nous ferons une pause déjeuner au soleil dune petite terrasse. Nous allons rejoindre la vallée du Scorff. Nous ny verrons pas les loutres, saumons et truites qui se partagent ses eaux vives; mais nous apprécierons les paysages et les moulins, églises et chapelles ou encore à des manoirs et châteaux. Nous suivrons la vallée jusquà Plouay. Nous arrivons au sprint sur la ligne darrivée de Plouay qui doit sa renommée au Grand prix cycliste. Créée en 1931, cette épreuve, considérée comme la plus grande course en circuit du calendrier international, se court chaque année à la fin du mois d´août. Au cours des années 1990, on a dénombré jusqu'à spectateurs autour du circuit. Cette classique est inscrite au calendrier du ProTour depuis Depuis 2002, elle est intégrée dans un week-end de 3 jours comprenant des épreuves de différentes catégories, parmi lesquelles une manche de la Coupe du Monde des féminines. Plouay a également organisé le championnat de France des professionnels en 1984 et les championnats du monde en Il est à noter que le Grand Prix de Plouay est l'un des rares événements sportifs de renommée internationale à être entièrement organisé par des bénévoles.1931 ProTourPlouay2000 Nous approchons de larrivée. Nous terminerons létape en suivant la Vallée du Blavet jusquà Quistinic. Nous voici arrivés à Kerfec, hameau aux maisons en toit de chaume sur la commune de Quistinic. Nous sommes logés à proximité de Poul Fétan où le XIXe paysan et ses traditions sont mis à l'honneur, Nous terminerons la soirée en compagnie de la famille Humbert, revenue dAustralie où elle est restée 16 ans.

7 ETAPE 6 – de Quistinic à Josselin Distance : 69km Dénivelé positif : 800 mètres Cette dernière étape nous conduira à Josselin, par la vallée du Blavet, Nous avons traversé de nombreux villages agricoles dont Radennac, pays natal de Jean Robic. Létape complète fait 123 km, notre emploi du temps nous conduit à réduire la distance. Nous ne passerons donc pas par Malestroit, célèbre pour avoir accueilli, au sein de la majestueuse chapelle de La Madeleine, les signataires, en 1343, de la Trêve (illusoire hélas) de la Guerre de Cent Ans. Cest alors que le bourg connaît son expansion, se dotant, intra-muros, déchoppes médiévales à colombages et de riches maisons bourgeoises en granit sculpté. Petite cité de caractère sur les bords de lOust, Malestroit doit à sa rivière un cadre enchanteur. Nous ne passerons pas non plus par Rochefort en Terre, située sur une butte rocheuse dominant la vallée du Gueuzon. Depuis le XIIe siècle, la petite ville de Rochefort-en-Terre a partagé l'histoire de son château et de ses maîtres, vivant avec eux, en première ligne, les vicissitudes du Moyen Age et de la Renaissance bretons. La ville est restée figée dans le temps de sa splendeur, avec ses anciennes maisons de pierre agglutinées les unes aux autres, et ses ruelles étroites enserrées entre les hautes façades à colombages. Notre voyage sachève à Josselin. Son magnifique château, sa basilique remarquable et ses ruelles bordées de maisons à pans de bois donnent à la cité un aspect authentique. Le château appartenant à la famille De Rohan Chabot, domine la vallée de lOust sur un escarpement rocheux. Au 16 ème siècle, les Ducs De Rohan transformèrent cette forteresse en une demeure seigneuriale et décorèrent la façade intérieure dune splendide dentelle de pierre, trésor de larchitecture de la Renaissance Bretonne. En 1629, Richelieu fit démolir quatre tours et le donjon, laissant au château son aspect actuel encore très imposant.


Télécharger ppt "Circuit en Bretagne Sud Validation du parcours de découverte de la Bretagne en 6 étapes Cette semaine de mars était bénie des dieux, 6 jours de soleil."

Présentations similaires


Annonces Google