La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Introduction to Philosophy. Part 1 I wonder why Nous allons essayer de définir la philosophie, à travers létude dune attitude philosophique : létonnement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Introduction to Philosophy. Part 1 I wonder why Nous allons essayer de définir la philosophie, à travers létude dune attitude philosophique : létonnement."— Transcription de la présentation:

1 Introduction to Philosophy

2 Part 1 I wonder why

3 Nous allons essayer de définir la philosophie, à travers létude dune attitude philosophique : létonnement. Philosophy was born in Greece 26 centuries ago.

4 « Philosophy, beginning in wonder, as Plato and Aristotle said, is able to fancy everything different from what it is. It sees the familiar as if it were strange, and the strange as if it were familiar. » William James, 1903.

5 So, what is « wonder »? Can you explain this word? When can you wonder something? Why could strange be familiar, and why could familiar be strange? Could you find some examples?

6 Exercise Read this David humes text « If it happen, from a defect of the organ, that a man is not susceptible of any species of sensation, we always find that he is as little susceptible of the correspondent ideas. A blind man can form no notion of colours; a deaf man of sounds. Restore either of them that sense in which he is deficient; by opening this new inlet for his sensations, you also open an inlet for the ideas; and he finds no difficulty in conceiving these objects. » Enquiry concerning the Human Understanding, 1758

7 Let me introduce you David Hume. Here is David hume. He was a Scottish philosopher. He was born in 1711 and died in He was an empirist philosopher, and thought all our ideas came from the experience and our senses.

8 Traduction en français : « s'il arrive, par le défaut d'un organe, qu'un homme soit fermé à une espèce de sensations, nous trouverons toujours qu'il est fermé de même façon aux idées correspondantes. Un aveugle ne peut former aucune idée des couleurs, un sourd aucune idée des sons. Restituez à l'un et à l'autre le sens qui leur manque. En ouvrant cette porte d'entrée à leurs sensations, vous ouvrez aussi la porte aux idées, et ils ne trouveront aucune difficulté à concevoir ces objets. » David Hume, Enquête sur lEntendement Humain, 1758

9 Que veut dire David Hume? Essayez dexpliquer avec des mots simples la thèse quil avance, et aussi lorigine de son interrogation : Pourquoi se pose-t-il une telle question? Est-ce que vous-même vous vous êtes déjà posés une telle question?

10 La conséquence est que pour David Hume, nous ne pouvons pas connaître une chose, si nous nen avons pas eu lexpérience. Cela vous semble évident? Si oui, trouvez des exemples pour nourrir cette idée. Ce nest pas si sûr… car certaines idées peuvent être fabriquées par notre esprit :

11 La thèse défendue par David Hume est une théorie dite « empiriste », véritable enquête sur lorigine de nos idées. Le rôle du philosophe est ainsi de se poser des questions non pas sur ce qui est extraordinaire, mais sur ce qui est ordinaire, ce qui nous entoure. Ici cela nous amène à la thèse que toutes nos idées viennent de lexpérience. Ce qui semble évident. Mais ce nest pas si sûr… car certaines idées peuvent être fabriquées par notre esprit :

12 Second text : « Suppose, therefore, a person to have enjoyed his sight for thirty years, and to have become perfectly acquainted with colours of all kinds except one particular shade of blue, for instance, which it never has been his fortune to meet with. Let all the different shades of that colour, except that single one, be placed before him, descending gradually from the deepest to the lightest; it is plain that he will perceive a blank, where that shade is wanting, and will be sensible that there is a greater distance in that place between the contiguous colour than in any other. Now I ask, whether it be possible for him, from his own imagination, to supply this deficiency, and raise up to himself the idea of that particular shade, though it had never been conveyed to him by his senses? I believe there are few but will be of opinion that he can »

13 Traduction : Supposons donc un homme qui ait joui de la vue pendant trente ans et qui soit devenu parfaitement familier de couleurs de toutes sortes, sauf d'une nuance particulière de bleu, par exemple, qu'il n'a pas eu l'occasion de rencontrer. Plaçons devant lui toutes les diverses nuances de cette couleur, à l'exception de cette nuance inconnue, dans une gradation descendante de la plus foncée à la plus claire. Il est évident qu'il percevra un vide là où la nuance de couleur doit se trouver, et il sera sensible au fait qu'il se trouve une plus grande distance entre les deux couleurs contiguës qu'entre les autres couleurs. Je pose cette question : cette personne, par sa seule imagination, sera-t-elle capable de suppléer à ce manque, et de produire par elle-même l'idée de cette nuance particulière, bien qu'elle ne lui soit jamais parvenue par ses yeux? Je crois que peu nombreux sont ceux qui penseront qu'il ne le peut pas.

14 Donc David Hume semble se contredire, ou du moins noter que sa théorie sur lorigine de nos idées est plus complexe que cela. Nous naurons donc pas toutes nos réponses, car le réel semble plus riche et plus complexe que cela Il est ainsi au début de son enquête…. que nous suivrons bien souvent au fur et à mesure de nos propres interrogations.

15 An another example « Prenons pour exemple ce morceau de cire qui vient d'être tiré de la ruche: il n'a pas encore perdu la douceur du miel qu'il contenait, il retient encore quelque chose de l'odeur des fleurs dont il a été recueilli; sa couleur, sa figure, sa grandeur, sont apparentes; il est dur, il est froid, on le touche, et si vous le frappez, il rendra quelque son. Enfin, toutes les choses qui peuvent distinctement faire connaître un corps se rencontrent en celui-ci. »

16 Mais voici que, cependant que je parle, on l'approche du feu : ce qui y restait de sa saveur s'exhale, l'odeur s'évanouit, sa couleur se change, sa figure se perd, sa grandeur augmente, il devient liquide, il s'échauffe, à peine le peut-on toucher, et quoiqu'on le frappe, il ne rendra plus aucun son. La même cire demeure-t-elle après ce changement ? Il faut avouer qu'elle demeure et personne ne le peut nier. Qu'est-ce donc que l'on connaissait en ce morceau de cire avec tant de distinction ? Certes ce ne peut être rien de tout ce que j'y ai remarqué par l'entremise des sens, puisque toutes les choses qui tombaient sous le goût, ou l'odorat, ou la vue, ou l'attouchement ou l'ouie, se trouvent changées, et cependant la même cire demeure.Qu'est-ce donc que l'on connaissaitrien de tout ce que j'y ai remarqué par l'entremise des sens Descartes, Méditations Métaphysiques


Télécharger ppt "Introduction to Philosophy. Part 1 I wonder why Nous allons essayer de définir la philosophie, à travers létude dune attitude philosophique : létonnement."

Présentations similaires


Annonces Google