La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ANALYSE CROISEE ANTENNES/SCINTILLATEURS Réunion de collaboration CODALEMA – 23/10/2006 Thomas SAUGRIN - SUBATECH.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ANALYSE CROISEE ANTENNES/SCINTILLATEURS Réunion de collaboration CODALEMA – 23/10/2006 Thomas SAUGRIN - SUBATECH."— Transcription de la présentation:

1 ANALYSE CROISEE ANTENNES/SCINTILLATEURS Réunion de collaboration CODALEMA – 23/10/2006 Thomas SAUGRIN - SUBATECH

2 IDENTIFICATION DES IMPULSIONS Signal brut Correction de latténuation dûe aux câbles Filtrage MHz Fenêtre de tag (ici entre 2 μs) Zone autour du maximum du signal (ici 200 points) Si moy impulsion > moy bruit + σ bruit (ici σ=14) TAG

3 INFORMATIONS DISPONIBLES SCINTILLATEURS - Angle zenital θ sci - Angle azimutal φ sci - Temps référence T ref_sci - Nombre délectrons au sol - VEM de chaque station - Energie estimée - Coeur de gerbe X 0_sci, Y 0_sci ANTENNES - Angle zenital θ ant - Angle azimutal φ ant - Temps référence T ref_ant - Amplitude mesurée - Coeur de gerbe X 0_ant, Y 0_ant - Polarisation du champ détecté SELECTION ENERGIE ET PROFIL DE GERBE

4 RUNS ANTENNES - SCINTILLATEURS Prises de données effectuées entre le 07/02/06 et le 18/05/ évènements CODALEMA: - 5 scintillateurs - 9 antennes dipoles (ligne NS + dipole croise) - 6 antennes log Gerbe X Z Y θ φ N - 0 o W - 90 o S o E o φ RAPPEL DES CONVENTIONS 0 o < θ < 90 o (horizon) 0 o < φ < 360 o

5 SELECTION DES EVENEMENTS TYPE GERBE (1) Selection des évènements radio exploitables: multiplicité > 2, triangulation correcte 325 candidats gerbes 2 observables de corrélations entre antennes et scintillateurs: - Dt différence des temps de référence du signal reconstruit - Diff différence angulaire entre les directions darrivée du signal 2 zones distinctes dévènements

6 SELECTION DES EVENEMENTS TYPE GERBE (2) Population 1 (-400 ns < Dt < -260 ns & Diff < 20 o ): 79 évènements Diff < 20 o Dt > -400 ns Dt < -260 ns Population 2 (-380 ns < Dt < -280 ns & Diff < 13 o ): 57 évènements Diff < 13 o Dt > -380 ns Dt < -260 ns

7 CARACTERISTIQUES DES EVENEMENTS TYPE GERBE Multiplicité des évènements: Population 1 – Population % dévénèments à faible multiplicité: problème de reconstruction? - 47 % dévénèments à faible multiplicité (3-4): situation normale Population 2

8 CARACTERISTIQUES DES EVENEMENTS TYPE GERBE Multiplicité par antenne: - Distribution gaussienne concordante avec la géométrie du trigger - Distribution plus uniforme: évènements sur les bords? Population 1 – Population 2 Population 2

9 CARACTERISTIQUES DES EVENEMENTS TYPE GERBE Taux de comptage: Taux de comptage: ~0.75 evt/jour avant le bug ~0.3evt/jour après le bug Apparition bug matacq Population 2 Population 1 – Population 2 Taux de comptage: ~0.91 evt/jour avant le bug ~0.53 evt/jour après le bug

10 CARACTERISTIQUES DES EVENEMENTS TYPE GERBE Distribution en phi: Population 2 - Distribution non uniforme: pic en 50 o et 330 o Population 1 – Population 2 - Distribution non uniforme mais manque de statistiques

11 PROBLEMES DE RECONSTRUCTION ? Simulation sommaire du réseau CODALEMA Calcul du temps de tag pour 2000 évènements à θ constant (45 o ) et φ variable Fluctuation gaussienne sur le temps de tag de 20 ns Distribution des phi simules Distribution des phi reconstruits (ligne NS seulement) Distribution des phi reconstruits (ligne EO seulement) Direction privilégiée par la reconstruction

12 ENERGIE DES EVENEMENTS TYPE GERBE Energie de la gerbe correctement estimée pour les évènements centraux (évènements où la station centrale est plus touchée que les 4 autres) ~7000 évènements centraux, mais seulement 10 evts type gerbe! Manque de statistiques, possibilité de relacher cette contrainte ? Energie de la gerbe + Evènements scintillateurs + Evènements radio Distribution en énergie de tous les évènements scintillateurs

13 PROFIL DE GERBE AVEC DIPOLES ET LOGS Difficulté pour faire correspondre les champs électrique mesurés par les logs et les dipoles (différence de lobes, de gain et de polarisation) Double fit dipole-log avec 5 paramètres libres Champ électrique dipole calculé comme le champ électrique dipoleChamp électrique dipole calculé avec le facteur dantenne dipole Comportement cohérent des 2 lignes dantennes Problème résolu par lutilisation de 2 lignes de dipoles

14 CONCLUSION - On retrouve des événements en coïncidence temporelle et angulaire (même si le taux est un peu plus faible surtout à la fin) - Distribution azimutale étrange (avec des pics et avec moins dévénements au Sud) - Pas de corrélation évidente avec lénergie, les evts vus en radio semblent ne pas être les plus énergétiques - Fit avec deux profils semble marcher, il reste à faire la calibration entre les deux types dantennes et leffet de la polarisation.

15 Causes possibles (à étudier) : - Erreurs systématiques dans la reconstruction angulaire du fait aux deux lignes différentes (peut rejeter des événements) => dispositif en croix judicieux ? - Largeur de la fenêtre en temps trop faible (2,5 µs) - Dipôles moins sensibles que les Logs ? (adapter la dynamique aux ADC ?) - Trigger trop sélectif (espacement entre les scintillateurs, condition de centralité) ? Cause certaine (à priori résolue) : - Problème sur une carte Matacq à partir du run ~610 (impulsion en coïncidence sur les 4 voies) ORIGINE DES PROBLEMES


Télécharger ppt "ANALYSE CROISEE ANTENNES/SCINTILLATEURS Réunion de collaboration CODALEMA – 23/10/2006 Thomas SAUGRIN - SUBATECH."

Présentations similaires


Annonces Google