La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La fenètre de Word 2007 Les interfaces de Word Le menu office Le menu office Options Word Options Word La boîte de dialogue Le menu déroulant Le volet.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La fenètre de Word 2007 Les interfaces de Word Le menu office Le menu office Options Word Options Word La boîte de dialogue Le menu déroulant Le volet."— Transcription de la présentation:

1

2 La fenètre de Word 2007 Les interfaces de Word Le menu office Le menu office Options Word Options Word La boîte de dialogue Le menu déroulant Le volet Les outils La barre doutils rapide Paramétrer Word Les fonctions Word copier, coller, couper, insertions, mise en page, styles, etc.)

3 COURS POUR DEBUTANTS Un PC avec Excel 2007/Étudiant Prendre de notes Exécuter les actions Répondre aux questions

4 INTRODUCTION EXCEL FENETRE CLASSEURS ET FEUILLES CELLULE SELECTION DANS EXCEL SAISIE DES CARACTERES GROUPE DONGLET CELLULE DIMENSIONNEMENT DES CELLULES DEPLACER, COPIER, COLLER ET TRI RAPIDE SERIES DE DONNEES ALIGNEMENT ET ORIENTATION DUN TEXTE GROUPE ALIGNEMENT GROUPE NOMBRE ONGLET FORMULES QUELQUES FONCTIONS PREDEFINIES TRIER ET FILTRER LES GRAPHIQUES LES TABLEAUX CROISES DYNAMIQUES PUBLIPOSTAGE

5 Excel 2007 fait partie de la suite bureautique de Microsoft Office Cet outil permet : la création, la mise en forme des feuilles de calcul ainsi que l'analyse et le partage des informations. de stocker, manipuler et mettre en forme les données nécessaires à vos calculs. de trier et filtrer vos données afin de les analyser. dutiliser la mise en forme conditionnelle pour visualiser rapidement certaines informations. dutiliser une large panoplie de fonctions pour la création de formules complexes. de créer des tableaux et graphiques (croisés dynamiques). de créer des graphiques pour faire ressortir les principales tendances de vos données. /

6 BARRE DES FORMULES Zone RÉFÉRENCE CELLULE LIGNE COLONNE En-têtes (N°) COLONNES Double clic dans une cellule = sélection de la cellule + curseur clignotant Onglets feuilles Insérer feuilles Feuille prec-suiv En-têtes (N°) LIGNES Onglets Formules et Données Zone des boutons effacer, valider les données insérées et insérer une fonction X fx CELLULE Zone Saisie des caractères La validation de la saisie peut se faire aussi par lintermédiaire de la touche Entrée du clavier. Elle est automatique par déplacement dans une autre cellule.

7 Excel est un tableur. Il est une application conçue pour créer et utiliser des tableaux, appelés ici «feuilles de calcul ». Dans Word, on travaille sur un document. Dans PowerPoint, on travaille sur une présentation. Dans Excel, on travaille sur un CLASSEUR composé de feuilles. Par défaut, le CLASSEUR est enregistré dans un fichier portant lextension «.xlsx » pour la version 7 et «.xls » pour les versions antérieures (versions ). Le ruban (ou barre des menus) contient les deux onglets spécifiques supplémentaires « FORMULES » et « DONNÉES ». Le titre du fichier par défaut est « Classeur1 ».

8 La fenêtre de lapplication Excel avec ses boutons de dimensionnement et fermeture La barre des titres du classeur1 La fenêtre du classeur1 avec ses boutons de dimensionnement et de fermeture

9 Un classeur est constitué de feuilles ayant chacune un onglet. Par défaut un classeur contient 3 feuilles avec la possibilité daugmenter (ou de diminuer) le nombre de feuilles. Le nombre maximal de feuilles par classeur est 255. Cliquer sur un onglet feuille permet dafficher la feuille correspondante. Elle est la feuille active. Une feuille (ou tableau) est constitué de colonnes et de lignes. Par défaut la feuille 1 (Feuil1) est sélectionnée. (Longlet de la feuille sélectionnée (appelée feuille active) a un fond blanc Une feuille de calcul comporte : colonnes, dont les cases den-tête sont nommées de A à Z, puis de AA à AZ, puis de BA à BZ, de CA à CZ, et ainsi de suite jusquà XFD lignes, dont les cases den-tête sont numérotées de 1 à Une feuille de calcul totalise donc plus de 17 milliards de cellules ( ). Quand le pointeur est sur une case den-tête (un numéro de ligne ou de colonne), il se transforme en flèche noire, désignant la colonne ou la ligne correspondante. Quand il est sur une cellule, il se transforme en croix blanche. Cases en-têtes (numéros) colonnes Cases en-têtes lignes Formes pointeur dans les cases en-têtes Forme pointeur dans la cellule

10 Insérer, afficher des feuilles dans un classeur A la suite des onglets correspondant aux feuilles existantes, un onglet dinfo-bulle Insérer une feuille de calcul permet dinsérer une nouvelle feuille. A droite de longlet Insérer une feuille de calcul, une petite barre verticale permet, par cliqué-glissé, dafficher plus ou moins donglets feuilles (le pointeur se transforme en double- flèche ) Par défaut, le classeur comporte 3 feuilles, donc 3 onglets. On peut en rajouter, le nombre maximal étant 255 feuilles. Lorsquun classeur contient de nombreuses feuilles, certains onglets feuilles sont masqués. A gauche des onglets, des boutons fléchés de défilement permettent daccéder aux onglets feuilles masqués. On peut aussi afficher la liste de toutes les feuilles du classeur par clic droit sur lun des boutons fléchés. Cliquer ensuite sur une feuille permet de lafficher. Boutons fléchés Afficher feuilles Première feuille Feuille précédente Feuille suivante Dernière feuille suivante Bouton insérer une feuille Barre verticale On peut aussi insérer des feuilles par clic droit dans un onglet feuille. Dans le menu déroulant obtenu on peut supprimer la feuille de longlet dans lequel a lieu le clic droit, la renommer, la déplacer, la copier, la masquer, changer la couleur de son onglet, etc. Le clic droit dans un bouton fléché permet daccéder à la liste de toutes les feuilles du classeur et dafficher la feuille voulue par un clic. Menu déroulant Liste des feuilles Feuille active ASTUCE Pour renommer une feuille, double cliquer dans longlet feuille (le fond de longlet devient noir), taper le nouveau nom et valider

11 Une cellule (de forme rectangulaire) est lintersection entre une colonne et une ligne. Dans la feuille Excel les caractères sont insérés dans les cellules (sélectionnées). Les caractères insérés sont du texte, des nombres, ainsi que des formules permettant les calculs. Les cellules sont référencées dans Excel. La référence dune cellule est constituée du numéro den-têtes la colonne suivi de celui de la ligne dont elle est lintersection. La première cellule dun classeur est lintersection entre la colonne A et la ligne 1. Sa référence est A1. La cellule est lélément de base dans Excel. Toutes les opérations (insertions de caractères) se font dans la CELLULE ou à partir des CELLULES. Excel reconnait les cellules par leur référence. Excel ne reconnait que les cellules. La cellule A1 est toujours sélectionnée par défaut dans un classeur nouveau. Pour sélectionner une cellule, il suffit de cliquer dans la cellule. La cellule sélectionnée est alors entourée dun rectangle noir (par défaut). Le rectangle noir présente sur le sommet inférieur à droite un autre petit rectangle appelé la poignée de recopie. Excel reconnait les cellules par leur référence. Excel ne reconnait que les cellules. La cellule A1 est toujours sélectionnée par défaut dans un classeur nouveau. Pour sélectionner une cellule, il suffit de cliquer dans la cellule. La cellule sélectionnée est alors entourée dun rectangle noir (par défaut). Le rectangle noir présente sur le sommet inférieur à droite un autre petit rectangle appelé la poignée de recopie. Une autre indication, (en plus de laffichage dans la zone de référence de la référence de la cellule) de la sélection dune cellule est lactivation des numéros den- têtes la colonne et de la ligne dont la cellule est lintersection. Le fond de ces numéros devient jaune. Affichage de la référence de la cellule C13 Cellule sélectionnée (Bordure rectangulaire noire avec poignée de recopie) La cellule C13 est sélectionnée, les fonds des numéros de la colonne C et de la ligne 13 sont jaunes

12 Sélectionner un classeur Cliquer sur le bouton Sélectionner tout Ce bouton est situé en haut du numéro 1 de la première ligne et à gauche du numéro A de la première colonne du classeur Bouton Sélectionner tout le classeur TOUTES LES CELLULES DU CLASSEUR PRENNENT UN FOND GRISÉ SAUF LA CELLULE A1 DONT LE FOND RESTE BLANC. CLIQUER SUR LE BOUTON SUIVANT DE LICÔNE COULEUR DE REMPLISSAGE DE LONGLET ACCUEIL : Bouton Couleur de remplissage Dans le menu déroulant Palette de couleur, pointer une couleur. Résultat ? Dans le menu déroulant Palette de couleur, pointer une couleur. Résultat ? TOUT LE FOND DU TABLEAU PREND LA COULEUR CHOISIE Couleur choisie dans la palette : Rouge, Accentuation2, plus sombre 50% ASTUCE Maintenir la touche contrôle CTRL enfoncée, puis taper sur la touche A pour sélectionner tout le classeur avec le clavier.

13 Sélectionner une ligne, une colonne avec la souris Cliquer sur la case en-tête de la ligne ou de la colonne. Sélectionner la ligne 3, la colonne D Sélectionner avec la souris des lignes, des colonnes contigües Cliquer-glisser sur les cases en-tête des lignes ou colonnes. Sélectionner les lignes 15, 16,17; les colonnes B, C et D Sélectionner avec la souris les cellules contigües E4, F4, G4, E5, F5, G5, E6, F6, G6 Sélectionner avec la souris des lignes, des colonnes non contigües Cliquer sur la case en-tête de la première ligne ou la colonne à sélectionner. Maintenir la touche contrôle CTRL enfoncée et cliquer sur le numéro de la ligne ou de la colonne non contigüe, ainsi de suite Sélectionner les lignes 1, 2, 5, 8 et les colonnes B, D et F

14 Sélectionner des lignes, des colonnes contigües avec le clavier Cliquer dans la première cellule de la ligne ou de la colonne. Maintenir enfoncée la touche Shift puis taper sur la touche de direction dans le sens de la sélection. Se déplacer de cellule en cellule Par le clic Par les touches de direction Par la touche de validation (dune cellule à celle en dessous) Par la touche de tabulation Tab (cellule suivante) et Shift + Tab : (cellule précédente). Astuce Maintenir la touche Shift enfoncée, puis taper sur la touche Home, Début ou pour sélectionner les cellules à gauche de la cellule sélectionnée. Faire CTRL + barre despacement pour la sélection de la colonne de la cellule sélectionnée.

15

16 Plage de cellule Des cellules sélectionnées constituent une plage de cellules. Une plage de cellules adjacentes sur la feuille active est notée : Référence première cellule de la sélection : Référence de la dernière cellule. Exemple : B2 : D5 (la sélection contient les cellules B2, B3, B4, B5 C2, C3, C4, C5, D2, D3, D4, D5). Une plage de cellules non adjacentes sur la feuille active est notée : Référence première cellule de la sélection ; Référence de la dernière cellule. Exemple : B2 ; D5 (la sélection contient les cellules B2 et D5). Deux plages non adjacentes de plages de cellules contigües est notée : B2 : D5 ; F3 : G4 Si les plages appartiennent à une autre feuille que la feuille active la notation est : nomFeuille ! Plage Feuil3 ! E3 : F5 La sélection dans Excel Cliquer sur le bouton Rechercher et sélectionner du groupe Edition de longlet Accueil. Cliquer sur loption Atteindre du menu déroulant. Dans la boite de dialogue «Atteindre» dans le champ Référence la référence dune cellule ou dune plage de cellules, puis valider. Taper par exemple successivement la référence B2, puis la référence de la plage B2:D5, la référence de la plage B2;D5, la référence des plages non contigües B2:D5; F3:G6.

17 Cliquer sur une cellule (ou double cliquer dans la cellule) puis taper un caractère, un texte, un nombre et valider soit en tapant sur la touche de validation du clavier soit en cliquant sur le bouton de validation de la barre des formules ou sur une autre cellule. Le caractère, le texte, le nombre inséré apparait aussi dans la zone de saisie des caractères de la barre des formules. Inversement cliquer dans le champ zone de saisie de caractères (un curseur clignotant apparait), taper le caractère, le texte, le nombre (valider); le caractère, le texte, le nombre apparait dans la cellule sélectionnée. SAISIE DES CARACTERES N.B. : Quand un texte déborde sur la cellule suivante, une saisie dans celle-ci masque le texte de la cellule précédente. Quand une date déborde, la validation transforme laffichage de la date en une suite de dièses (#). Quant un nombre est grand comme , la cellule affiche la notation scientifique 1,2E+08. Que ce soit un texte, une date ou un nombre qui déborde, le contenu exact de la cellule demeure, même si laffichage est différent. En sélectionnant la cellule (cliquez dessus), son contenu exact apparaît dans la zone de contenu de cellule, ou zone de saisie de caractères de la barre de formule. Saisie dun nombre sous forme de texte Si on fait précéder un nombre dune apostrophe (Exemple : 16), Excel le considère comme un texte et laligne à gauche dans la cellule. Après validation, un triangle vert apparaît en haut à gauche de la cellule signalant que ce nombre est de type texte (il ne pourra donc pas faire partie de formules mathématiques). Saisie semi-automatique de données de type texte Lorsquon effectue des saisies de type texte dans une colonne, Excel les mémorise. Après avoir tapé une ou plusieurs lettres dans une nouvelle cellule de la colonne, dès quExcel reconnaît une saisie précédente, celle-ci est automatiquement proposée. Il ne doit pas y avoir de cellule vide entre la cellule active et la cellule reconnue. Tapez sur Entrée pour valider la saisie proposée et passer à la cellule suivante. Pour effacer un caractère, un texte, un nombre saisi, avant la validation, on utilise la touche «Echap» ou on clique sur le bouton «Effacer» de la barre de formule. La touche supprimer «Supp» du clavier supprime le contenu de la cellule sélectionnée. La cellule nest pas supprimée. Linsertion directe de caractères nouveaux dans une cellule supprime les anciens caractères.

18 Le bouton Insérer permet dinsérer des cellules, des lignes, des colonnes, des feuilles dans un classeur. Il permet également le décalage des cellules vers la droite ou vers le bas. Lorsque plusieurs lignes ou colonnes sont sélectionnées, Excel insère le même nombre. Le bouton Supprimer permet la suppression des cellules, des lignes, des colonnes, des feuilles dans un classeur. (Les contenus de ces objets sont aussi supprimés) Les mêmes résultats sont obtenus par clic droit dans la cellule, les cases den-têtes et dans les onglets feuille. Créer le classeur Excel dénommé Lecon1 Excel dans votre répertoire dénommé Nom Prenom 2PES Série déjà créé dans le répertoire Mes documents Activer la feuille 2, la renommer SET1 puis taper len-tête du document ci-dessous : Taper les noms de cinquante (premiers) élèves N°NomPrénomsNotCompoAppréciations

19 Les boutons Insérer, Supprimer Permet dinsérer, de décaler des cellules (décalage vers la droite ou vers le bas), dinsérer des lignes, des colonnes; de les supprimer : Pour insérer des colonnes, sélectionner le nombre de colonnes à gauche de la colonne à partir de laquelle vont être insérées les nouvelles colonnes. Cliquer sur loption Insérer puis sur le bouton Insérer des colonnes dans la feuille Le nombre de colonnes insérées correspondra au nombre de colonnes sélectionnées. Les colonnes sont aussitôt insérées. Les références des cellules décalées ont changé. Il sagit des lignes à insérer, le clic sur le bouton Insérer des lignes dans la feuille insère les lignes à insérer au dessus de la ligne sélectionnée. Le principe est le même sil sagit de supprimer des cellules, des lignes, des colonnes. Se souvenir que les contenus des cellules supprimées sont également supprimés A partir du groupe donglet Cellules de longlet Accueil exécuter les actions suivantes : Insérer 5 colonnes avant la colonne dont len-tête est NotCompo. Les en-têtes de ces colonnes sont Sexe, Devoir1, Devoir2, Devoir3, MoyClass. Insérer la colonne den-tête MoyGene après la colonne den-tête NotCompo. Compléter le nombre délèves de la classe à 100.

20 Le bouton Format Permet de choisir notamment la hauteur dune ligne, la largeur dune colonne, dajuster une cellule à son contenu, masquer/afficher des lignes, des colonnes, des feuilles, de gérer le format dune cellule (icône Format de cellules avec les catégories : Nombre, Alignement (des caractères), Police, Bordure, Remplissage, Protection). Le format de cellule est standard par défaut, cest-à dire sans format spécifique. La catégorie Nombre permet laffichage général des nombres (choix du nombre de décimales). Lorsque que la catégorie Texte est activée, Excel considère les caractères de la cellule comme du texte, même sil sagit de nombre. Excel considère un nombre précédé de lapostrophe (par exemple : 16) comme un texte.

21 Augmenter, diminuer une hauteur de ligne, une largeur de colonne Pointer dans les cases dentêtes le trait séparant deux entêtes consécutives. Le pointeur se transforme en un plus (+) noir dont lun des traits est une double flèche indiquant les sens du cliquer-glisser permettant le dimensionnement de la ligne ou de la colonne. Cliquer – glisser pour augmenter ou diminuer la largeur de la colonne A ou la hauteur de la ligne 2 Le dimensionnement des cellules est également possible à partir de loutil Format du groupe Cellules. Cliquer sur les boutons Hauteur de lignes…, Largeur de colonnes… selon quon veut changer la hauteur de la cellule ou sa largeur. Renseigner le champ Hauteur de ligne ou Largeur de colonne de la boite de dialogue et valider. Les boutons Ajuster la largeur de colonne et Ajuster la hauteur de ligne permet dajuster la cellule à son contenu. Taper dans le champ un nombre plus grand ou plus petit selon quon veut augmenter ou diminuer les dimensions

22 SÉRIES DE DONNÉES La procédure de création dune série évite de saisir une à une les données. Elle est plus rapide et plus fiable que la saisie individuelle de chaque élément dune série. On peut créer une série dans tous les sens (vers le bas, le haut, la droite ou la gauche). Pour créer une série numérique, une série chronologique ou une série alphanumérique, on se servira : Du cliqué-glissé sur la poignée de recopie dune cellule ou une sélection de cellules), le pointeur revêt laspect dun plus noire (+). De la fenêtre «Série de données». Pour lafficher : sous longlet Accueil, dans le groupe «Edition», activez le bouton «Remplissage», cliquer sur le bouton Série puis renseigner la boite de dialogue affichée. Bouton Remplissage Menu déroulant Remplissage Option Série Groupe Edition Taper la valeur du pas dans le champ « Valeur du pas » et valider (OK) 1.Taper le nombre 1 dans la cellule A2 de la feuille SET1, puis 2 dans la cellule A3. 2.Sélectionner les cellules A2, A3. 3.Pointer la poignée de recopie de la sélection, puis cliquer-glisser dans le sens de la colonne jusquau niveau du dernier élève. 4.Le numéro du dernier élève est Si le numéro du dernier élève est par exemple 98 on est sûr, lors de la saisie, davoir omis les noms de deux élèves de la liste. 1.Taper le nombre «1,5» dans une cellule de la feuille 1 du classeur Lecon1 Excel 2.Sélectionner à partir de cette cellule une plage de cellules adjacentes (en ligne ou en colonne) 3.Cliquer sur le bouton «Remplissage» de longlet « Accueil » 4.Dans le menu déroulant, cliquer sur loption «Série» 5.Dans la boite de dialogue «Séries de données», taper dans le champ «Valeur du pas» le nombre « 0,1 » 6.Valider 7.Résultat ?

23 SÉRIES DE DONNÉES SERIE NUMERIQUE A PARTIR DE LA POIGNÉE Série linéaire (suite arithmétique) Une série linéaire est une suite de nombres, chacun (à partir du 2ème) étant obtenu en ajoutant un nombre fixe à lélément précédent. Le nombre ajouté est appelé «incrément, pas ou raison». Exemple : Le pas de la série linéaire des entiers naturels : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, etc. est 1. Pour créer une série linéaire, saisir les 2 premiers éléments de la série, sur deux cellules adjacentes, en ligne ou en colonne. Exemple : saisir 1 et 2. Sélectionner les 2 cellules ainsi remplies, pointer la poignée de recopie de la sélection, puis cliquer-glisser Pendant le cliqué-glissé, une info-bulle indique le nombre qui saffichera dans la cellule. + Forme du pointeur lorsque la poignée est pointée Le cliquer – glisser dans le sens croissant permet dobtenir une série croissante Le cliquer – glisser dans le sens décroissant permet dobtenir une série décroissante Suite de nombres de valeur constante. Saisir dans une cellule un nombre, par exemple 2 (Feuille 1). Pointer la poignée de recopie de la cellule concernée puis cliquer – glisser dans le sens souhaité de la copie. Une seule cellule étant sélectionnée, Excel applique un pas nul. Le nombre 2 est copié dans toutes les cellules concernées.

24 SÉRIES DE DONNÉES SERIE CHRONOLOGIQUE Linsertion du premier élément de la série dans une cellule et le cliquer – glisser sur la poignée de recopie suffit pour créer la série chronologique. Taper dans une cellule lundi, puis cliquer – glisser sur la poignée pour obtenir la série chronologique des jours de la semaine (lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche, lundi, etc.). Un résultat similaire est obtenu avec les mois (janvier, février, … décembre, etc) et les dates (01/01/2012, 02/01/2012, 03/01/2012, …, 31/01/2012, etc.). SERIE ALPHANUMERIQUE Les valeurs dune série alphanumérique sont constituées dun texte fixe et dun nombre qui peut être incrémenté. Comme précédemment, cliquer – glisser sur la poignée de recopie de la cellule où on a préalablement insérer le premier élément de la série alphanumérique 1.Taper dans la cellule C1 (Feuille 2) le texte « Lundi » puis la date « 01/01/2012 » dans la cellule D1. Sélectionner les cellules C1 et D1. Cliquer-glisser sur la poignée de recopie de la sélection jusquà laffichage de la date « 01/01/2013 » 2.Taper dans la cellule D1 le texte alphanumérique « devoir 1 ». Cliquer-glisser sur la poignée de recopie de la cellule D1 dans le sens des cellules E1, F1, G1. 3.Taper le texte « Série » dans la cellule H1. Cliquer-glisser sur la poignée de recopie de la cellule H1 dans le sens H2, H3, H4, H5. 4.Créer la série des nombres entiers impairs.

25 ALIGNEMENT DUN TEXTE Lalignement concerne la disposition du texte dans la cellule. Le mot « texte » est pris dans son sens le plus large, désignant une suite de caractères quelconques. Seront utilisés : Sur le ruban, le groupe Alignement de longlet Accueil ; La fenêtre « Format de cellule », à longlet Alignement. Lalignement par défaut est lalignement Standard : un nombre ou une date est aligné à droite (contre le bord droit, sans retrait) ; un texte est aligné à gauche (contre le bord gauche, sans retrait). ALIGNEMENT ET ORIENTATION DUN TEXTE

26 ORIENTATION DUN TEXTE Par défaut, le texte est aligné horizontalement, donc avec un angle nul par rapport à lhorizontal. On utilise : Le bouton Orientation du groupe Alignement ; La zone « degrés » de la fenêtre «Format de cellule». RENVOYER A LA LIGNE AUTOMATIQUEMENT Le texte ne déborde plus sur les cellules voisines. Il est affiché entièrement dans la cellule, qui sagrandit, sil y a besoin, au fur et à mesure de la saisie. Activez le bouton «Renvoyer à la ligne automatiquement » du groupe Alignement, ou bien cochez la case correspondante de la fenêtre «Format de cellule ». En cochant la case Ajuster dans la fenêtre «Format de cellule », la taille des caractères est réduite, au besoin, pendant la saisie. La cellule garde les mêmes dimensions. ALIGNEMENT ET ORIENTATION DUN TEXTE Fusionner les cellules Dans la fenêtre « Format de cellule », cette option est souvent combinée avec un alignement Centré pour disposer un titre. Si plusieurs cellules contiennent une valeur avant la fusion, seule la valeur de la cellule supérieure gauche est conservée. Sur le ruban, dans le groupe Alignement, le bouton «Fusionner et centrer» aboutit directement au même résultat.

27 Taper dans une cellule le texte suivant : Axe des abscisses – Police : Black Arial – Taille de police : 28. Résultat ? Augmenter la hauteur de la ligne concernée Aligner le texte au milieu de la cellule Cliquer sur le bouton «Renvoyer à la ligne automatiquement» (Onglet «Accueil», groupe «Alignement») Résultat ? Annuler laction précédente, puis cliquer sur le bouton «Orientation» de longlet «Accueil», groupe «Alignement» Cliquer sur loption «Texte vertical» Résultat ? ALIGNEMENT ET ORIENTATION DUN TEXTE Le texte sétale sur plusieurs cellules adjacentes Le texte nest plus étalé dans les cellules adjacentes (la largeur de la colonne contenant la cellule reste constante tandis que la hauteur de ligne augmente) Le texte est aligné verticalement vers le bas

28 Les boutons du groupe «Alignement» de longlet Accueil permettent le positionnement du contenu de la cellule dans la cellule : Aligner le texte : En haut de la cellule En bas de la cellule A gauche de la cellule A droite de la cellule Au centre de la cellule Augmenter, diminuer le retrait Orienter le texte dans la cellule Renvoyer automatiquement le texte à la ligne Fusionner des cellules GROUPE ALIGNEMENT Aligner Gauche Haut Centre Droite Bas Orienter le texteAugmenter le retrait Diminuer le retrait Fusionner et centrer cellules Lanceur de boite de dialogue Alignement Renvoi automatique à la ligne BOITE DE DIALOGUE FORMAT DE CELLULE - ALIGNEMENT CLIQUER – GLISSER POUR CHOISIR UNE ORIENTATION OU CHOISIR UNE VALEUR DANGLE TEXTE ALIGNÉ VERTICALEMENT, EN BAS DANS LA CELLULE F1 AVEC RENVOI AUTOMATIQUE A LA LIGNE TEXTE ALIGNÉ EN BAS DANS LA CELLULE A1 Texte renvoyé à la ligne automatiquement Les cellules F1, F2, F3, F4, F5, G1, G2, G3, G4, G5 sont fusionnées et constituent une seule cellule

29 Cliquer sur le bouton «Format», onglet «Accueil», groupe «Cellules» Dans le menu déroulant cliquer loption «Format de cellules» Dans la boite de dialogue, soit cliquer- glisser sur le losange fond rouge «Texte», soit renseigner le champ « degrés» dans la zone « Degrés» pour choisir un angle dorientation du texte, par exemple 45° Résultat ? N.B. : Cette boite de dialogue permet aussi le positionnement du texte dans la cellule en choisissant loption désirée (bouton suivant) de la zone «Orientation du texte» dans les champs «Horizontal» et «Vertical» ALIGNEMENT ET ORIENTATION DUN TEXTE Le texte est aligné diagonalement du bas (à gauche) vers le haut (à droite) de la cellule. Catégorie « Alignement » Zone «Alignement du texte» Accès options positionnement du texte dans la cellule Boutons «suivant» Zone «degré» Cliquer-glisser sur le losange à fond rouge dans un sens pour orienter le texte dans la cellule Taper dans le champ degré la valeur (positive ou négative) de langle de rotation ou utiliser les boutons suivants

30 Sélectionnez les cellules à traiter. Dans longlet «Accueil», groupe «Nombre» du ruban donglets, activez le menu déroulant de la zone de saisie (Format de nombre). Groupe «Nombre» : (Onglet «Accueil») Groupe «Nombre» : Formats daffichage (Onglet «Accueil») Groupe Nombre Nombre de décimales Zone de saisie Lanceur de boite de dialogue Zone de saisie Formats prédéfinis Onze formats prédéfinis par Excel sont proposés, avec un aperçu de la cellule active (en dessous du nom du format). La dernière option «Autres formats numériques» affiche la fenêtre «Format de cellule».

31 Format Standard Cest le format quExcel applique par défaut. Il consiste en lalignement à droite dun nombre ou dune date, et en lalignement à gauche dun texte. Format Nombre Cest le format communément utilisé pour laffichage dun nombre. Exemple : 3528,10 Par défaut, Excel affiche un nombre de ce format avec deux décimales et sans séparateur de milliers. Vous pouvez modifier le nombre de décimales et ajouter un séparateur de milliers. Groupe «Nombre» : (Onglet «Accueil») Groupe «Nombre» : Formats daffichage (Onglet «Accueil»)

32 Nombre de décimales (chiffres après la virgule) Dans le ruban ou sur la mini-barre doutils, vous pouvez utiliser les boutons « Réduire les décimales » ou « Ajouter une décimale » Groupe «Nombre» : (Onglet «Accueil») Groupe «Nombre» : Formats daffichage (Onglet «Accueil»)

33 Format Date et Heure Dans la fenêtre « Format de cellule », divers types daffichage sont proposés en fonction du paramètre régional choisi. Dans le groupe Nombre, le menu déroulant de la zone de saisie propose les deux types de date : « Date courte » et « Date longue ». Le format « Date longue » affiche également le jour de la date. Format Pourcentage Exemple : si on applique le format Pourcentage à la cellule contenant la valeur 0,055, la valeur affichée devient 5,5% (avec loption choisie dune décimale). Le bouton dicône % du groupe Nombre ou de la mini-barre doutils permet dappliquer directement ce format. Groupe «Nombre» : (Onglet «Accueil») Groupe «Nombre» : Formats daffichage (Onglet «Accueil»)

34 Format Fraction Le format Fraction permet de représenter un nombre décimal sous la forme de sa partie entière suivie dune fraction. Exemple : 3,5 peut être affiché 3 ½ en format Fraction. Si une valeur est saisie sous la forme dun nombre entier suivi dune fraction, le format Fraction est automatiquement attribué à la cellule. Le dénominateur de la fraction peut être précisé, soit en nombre de chiffres (1, 2 ou 3), soit par une valeur exacte (par exemple demis ou quarts). Exemple : 2,581 peut être affiché avec un dénominateur dun chiffre : 2 4/7 ou de deux chiffres : 2 43/74 ou de trois chiffres : 2 104/179. A chaque fois, Excel affiche la fraction la plus proche de la valeur saisie. Le format prédéfini dExcel affiche un dénominateur dun seul chiffre. Groupe «Nombre» : (Onglet «Accueil») Groupe «Nombre» : Formats daffichage (Onglet «Accueil»)

35 Format Scientifique En notation scientifique, un nombre positif saffiche comme produit dun nombre décimal compris entre 1 et 10 exclus, et une puissance de 10. Dans le format Scientifique, la puissance de 10 est affichée sous la forme de la lettre E suivie de lexposant. Exemples : On a = 1,23456 * 10 5 Le nombre sera affiché 1,235E+05 (sil a été paramétré trois décimales). On a 0,057 = 5,7 * Le nombre 0,057 sera affiché 5,700E-02 (toujours avec loption trois décimales). Groupe «Nombre» : (Onglet «Accueil») Groupe «Nombre» : Formats daffichage (Onglet «Accueil»)

36 Format Texte En appliquant à une cellule le format Texte, même un nombre acquiert ce format. Il ne pourra donc pas être utilisé dans des formules mathématiques. Une formule saisie restera sous sa forme de texte (le résultat ne sera pas affiché). Groupe «Nombre» : (Onglet «Accueil») Groupe «Nombre» : Formats daffichage (Onglet «Accueil»)

37 Sur le ruban, longlet «Formules» regroupe les commandes spécifiques aux formules. Toute formule doit commencer par le signe égal = Le signe égal indique quun résultat doit être donné, contrairement à une saisie simple, sans résultat attendu. Longlet «Formules» est composé des groupes : Bibliothèque des fonctions Noms définis Audit de formules Calcul Onglet «Formules» Groupe Bibliothèque de fonctions Groupe Noms définis Groupe Audit de formules Groupe Calcul

38 On peut tout simplement taper le signe égal dans la zone de saisie des caractères. Le signe égal ( = ) saffiche dans la cellule sélectionnée. Dans la zone de référence de la cellule saffiche une fonction prédéfinie avec un bouton «suivant» permettant daccéder aux autres fonctions prédéfinies. Onglet «Formules» Zone référence cellules Bouton suivantSigne égal ( = ) Signe égal ( = ) dans la cellule sélectionnée Fonction (CONCATENER) récemment utilisée Menu déroulant des fonctions les plus utilisées Accès à la boite de dialogue Insérer des fonctions

39 Procédure 1 : Cliquer sur le bouton «Insérer une formule (fx) » de la barre des formules, ou du groupe «Bibliothèque de fonctions» de longlet «Formules», choisir loption désirée et suivre les instructions de la boite de dialogue «Insérer une fonction». Procédure 2 : Taper le signe égal (=) dans la zone de saisie des caractères de la barre des formules ou dans la cellule et taper la syntaxe de la formule. N.B. : Excel ne distingue pas la casse (majuscule ou minuscule). Pour être plus rapide, on peut écrire une référence de colonne, un nom de fonction ou un nom attribué en minuscules. Insertion dune formule dans une cellule

40 Une formule est indépendante lorsquelle nutilise pas la référence dune autre cellule. Exemple : La formule = 8 * 5 – 6 affiche le résultat 34. Une formule est dépendante lorsquelle utilise les références dautres cellules. Exemple : la formule = A3 + B1 renvoie en résultat la somme des valeurs contenues dans les cellules A3 et B1. Insérer une référence dans une formule Taper la référence de la cellule à partir du clavier Cliquer sur la cellule. Quand la référence dune cellule est saisie dans une formule, sa couleur change et le contour de la cellule correspondante change de couleur et sentoure de quatre poignées. Indépendance ou dépendance dune formule Contour coloré des cellules de la somme. Chacune des références a la couleur de la bordure de la cellule correspondante. Poignées

41 Une référence est relative lorsque sa recopie avec la poignée de recopie est incrémentée. Une référence est absolue lorsque lors de sa recopie sa valeur dorigine ne varie. Une telle référence notée : $numéro entête colonne$numéro entête ligne Exemple : $D$1 La référence au dollar est absolue Le symbole $ fige la colonne ou la ligne dont le numéro dentête le suit. Il existe aussi une référence mixte : $A1 ou A$1 Référence relative, référence absolue Formule de la somme des cellules A1 et B1. Le résultat 8 de cette somme est affichée dans la cellule C1 Le cliqué-glisser sur la poignée de recopie de la cellule C1 permet laffichage des résultats des plages de cellules A2:B2, A3:B3 A4:B4 et A5:B5 Références absolues Références mixtes

42 Opérateurs numériques Pour élaborer une formule de calcul, on se sert dopérateurs. Les opérateurs de calcul sont, par ordre de priorité : puissance ^ (saisi en tapant Alt Gr + touche 9 du pavé lettres) (exemple =3^2) multiplication * et division / addition + et soustraction - On peut utiliser des parenthèses pour préciser la priorité des calculs. Le nombre de parenthèses ouvrantes doit être égal au nombre de parenthèses fermantes. Quelques fonctions prédéfinies

43 Opérateur alphanumérique Lesperluette & (Touche 1 du clavier alphanumérique) est lopérateur permettant de concaténer (cest-à- dire lier) des chaînes de caractères. Exemple : saisissez Amadou dans A1, Ségou dans B1, puis dans la cellule C1 la formule suivante : =A1&«habite à»&B1. La cellule C1 affiche : Amadou habite à Ségou Quelques fonctions prédéfinies

44 Opérateur alphanumérique Lesperluette & (Touche 1 du clavier alphanumérique) est lopérateur permettant de concaténer (cest-à- dire lier) des chaînes de caractères. Insertion dune référence de cellule dans une formule Taper le numéro den-tête de la colonne suivi du n° den-tête de la ligne. Cliquer sur la cellule choisie Quelques fonctions prédéfinies Saisissez Amadou dans la cellule A10 de la feuille 2, Ségou dans B10, puis dans la cellule C10 la formule suivante : =A1&«habite à»&B1. La cellule C1 affiche : Amadou habite à Ségou. Ne pas oublier le signe égal, il sagit dune formule. La fonction =CONCATENER Syntaxe : =CONCATENER (texte1;texte2;...) Comme lopérateur esperluette, la fonction CONCATENER permet lassemblage de textes. Reprendre lexemple réalisé avec lesperluette avec la fonction concatener.

45 La formule =MOYENNE() Calculer sur la feuille SET1 la moyenne de classe du premier élève. Cliquer sur la cellule dans laquelle cette moyenne doit safficher. Procédure 1 : Cliquer sur le bouton suivant de licône somme de longlet «Accueil» ou de longlet «Formules». Quelques fonctions prédéfinies La plage sélectionnée (par défaut) a un contour scintillant constitué de traits en tirets. Formule de la moyenne du premier élève dans la cellule H2 avant validation. Formule de la moyenne dans la zone de saisie des caractères de la barre de formules. Affichage de la valeur de la moyenne (avec 9 décimales) après validation dans la cellule et de la formule dans la zone de saisie des caractères dans la barre de formules.

46 4. La formule =SOMME() =SOMME(E2;F3;E5;F6) renvoie la valeur de la somme des nombres contenus dans les cellules E2, F3, E5 et F6. =SOMME(E2:F5) renvoie la valeur de la somme des nombres contenus dans les cellules de la plage E2:F5. On peut aussi utiliser la syntaxe suivante : =E2+E3+E4+E5 Quelques fonctions prédéfinies (1)

47 2. La formule =MAINTENANT() renvoie la date et lheure courantes. 3. La formule =MAINTENANT()-2 renvoie la date davant hier. Quelques fonctions prédéfinies

48 La formule =MOYENNE() Procédure 2 Cliquer sur le bouton «Insérer une fonction» ( fx ) de la barre de formules. Dans la boite de dialogue «Insérer une fonction» si la fonction apparait dans la catégorie Sélectionner une fonction, cliquer sur la fonction. Dans le cas où la fonction napparait pas dans cette catégorie, cliquer sur le bouton suivant du champ Les dernières utilisées de la catégorie Ou sélectionnez une catégorie pour accéder dans la liste déroulante obtenue (option : Tous à la fonction désirée. Quelques fonctions prédéfinies Boite de dialogue Insérer une fonction Cliquer sur le bouton MOYENNE Valider

49 La formule =MOYENNE() Procédure 2 La boite de dialogue Arguments de la fonction apparait. Quelques fonctions prédéfinies Plage de cellules (par défaut) Valeurs des contenus des cellules de la plage de cellules Résultat Valider Lorsque la moyenne concerne des cellules non adjacentes, il est préférable, après avoir cliquer dans le champ Nombre 1, de cliquer sur la cellule concernée. Sa référence saffiche dans le champ Nombre 1 et son contenu saffiche à la suite. Lorsquon clique dans le champ Nombre 2, un champ Nombre 3 saffiche, ainsi de suite. Lutilisation de la syntaxe =(A1+A2+…+An)/n conduit au même résultat. Calcul de la moyenne générale : Taper dans la cellule indiquée la syntaxe : =(MoyClass+2*NotCompo)/3 puis valider. Copier les formules pour les autres apprenants avec la poignée de recopie. Cliquer sur len-tête de colonne MoyGene et cliquer sur le bouton Réduire les décimales jusquà 2 chiffres après la virgule si besoin était.

50 Fonctions Logiques Fonction ET : vérifie si tous les arguments sont vrais ou faux : Syntaxe =ET(valeur_logique1; valeur_logique2;…) Exemple : =ET(2+2=4; 2+3=5) Fonction SI : renvoie une valeur si la condition spécifiée est vraie. Exemple : En fonction de la moyenne générale de lapprenant les appréciations au niveau secondaire obéissent aux normes suivantes : Quelques fonctions prédéfinies

51 M = Moyenne générale (colonne J2 pour le premier apprenant par exemple) Appréciations 0 M 7Très insuffisant 7 < M 8Insuffisant 8 < M < 10Faible 10 M < 12Passable 12 M < 14Assez-bien 14 M < 16Bien 16 M < 18Très bien 18 M < 20Excellent Taper dans la colonne Appréciations (cellule K2 par exemple pour le premier apprenant) =si(J2<=7;"Très insuffisant";si(J2<=8;"Insuffisant";si(J2<10;" Faible";si(J2<12;"Passable"; si(J2<14;"Assez- bien";si(J2<16;"Bien";si(J2<18;"Très bien";si(J2<20;"Excellent")))))))) Nota bene Les griffes (touche 3 du clavier alphanumérique). Pas despace dans la formule. Le nombre de parenthèses fermantes est égal au nombre de parenthèses ouvrantes.

52 Trier, Filtrer Onglet Accueil, groupe Edition, bouton Trier et filtrer Onglet Données groupe Trier et filtrer On peut trier les données en utilisant un ou plusieurs critères (appelés aussi «clés»), chacun correspondant à un en-tête de colonne. Onglet Données Groupe Trier et filtrer RECOMANDATION Télécharger sur le site le classeur « orientation.xlsx » pour lexécution des actions RECOMANDATION Télécharger sur le site le classeur « orientation.xlsx » pour lexécution des actions

53 Trier, Filtrer 0PTIONS DE TRI Sélectionner la ou les colonne(s) à trier Sous longlet Accueil, dans le groupe «Edition», cliquer sur le bouton «Trier et filtrer». Ou sous longlet Données, dans le groupe «Trier et filtrer», cliquer sur le bouton «Trier de A à Z» ou le bouton «Trier de Z à A». Pour afficher la boite de dialogue «Tri» dans longlet Données, cliquez sur le bouton «Trier».

54 Trier, Filtrer. Boite de dialogue «Tri» En acceptant loption Étendre la sélection et en cliquant sur le bouton Trier de la boite davertissement (Attention), la boite de dialogue Tri souvre. Cette boite de dialogue permet de classer les données sur plusieurs niveaux de critères par clic sur le bouton Ajouter un niveau. Pour une colonne de données, la fenêtre « Tri » permet de préciser si la colonne comporte un en-tête (exclu du tri) en cochant la case « Mes données ont des en-têtes ». Exemple : Trier dans le document « orientation » les élèves par ordre alphabétique des noms. TRIER DES LIGNES On peut également trier une ligne de données. Après sélection de la ligne (case détiquette exclue) cliquer sur le bouton «Options» de la boite de dialogue Tri puis activer loption « De la gauche vers la droite ». Précisez dans la rubrique « Trier par» la ligne concernée. OPTIONS (Trier les lignes) Cliquer ici si les données ont des en-têtes Liste pour le choix des critères

55 Trier, Filtrer. Filtrer Exemple 1 : Filtrer dans le classeur « orientation » les admis de la région de Bamako. Clic sur len-tête de la colonne L contenant len-tête de document intitulé Région. Résultat ? Clic sur le bouton Trier et filtrer de longlet Accueil, groupe Édition ou de longlet Données, groupe Trier et filtrer Résultat ? Dans le menu déroulant, cliquer sur loption Filtrer. Résultat ? Clic sur le bouton suivant créé dans la cellule contenant len-tête Région. Résultat ? Dans ce menu déroulant, clic sur loption (Sélectionner tout). Clic sur loption BKO Résultat ? Valider Résultat ? La feuille affichée ne contient que les admis de la région de Bamako. La colonne L est sélectionnée. Colonne L sélectionnée Menu déroulant Bouton Option Filtrer Un bouton suivant filtre est affiché dans la cellule contenant len-tête Région. Dans le cas où le document na pas den-tête le bouton suivant apparait dans len-tête de la (ou des) colonne(s) sélectionnées. Menu déroulant Option Sélectionner tout Option Sélectionner tout Le clic sur le bouton Sélectionner tout désactive toutes les options Le clic sur le bouton option BKO permet dactiver loption BKO seule.

56 Trier, Filtrer. Filtre multicritères Exemple 2 : Filtrer dans le classeur « orientation » les filles de la région de Koulikoro, âgées de seize ans au plus et qui ont obtenu une moyenne comprise entre 14 (inclu) et 18 (exclu) avec une scolarité de 3 ans au plus. Les critères de filtre sont les colonnes : E (Sexe), L (Régions), F (Âge), H (Moyenne), et G (Scolarité). Sélectionner les colonnes précitées et cliquer sur loption Filtrer pour afficher le bouton suivant dans les en-têtes document (ou colonnes) comme précédemment. Lordre de préséance naffecte pas les résultats. Filtrer les admis de la région de Koulikoro (KKORO) Filtrer les filles (F) de Koulikoro à partir de la colonne Sexe Filtrer les filles qui sont âgées de seize ans et moins. 1.Dans le menu du bouton suivant filtre, pointer sur loption Filtres numériques, puis sur le menu déroulant qui apparait, cliquer sur loption inférieur ou égal à …. 2.Dans la boite de dialogue Filtre automatique personnalisé, taper dans le champ dans lequel clignote le curseur le chiffre 16, puis valider. Dans la colonne Sexe, lâge maximum est 16 ans.

57 Trier, Filtrer. Filtre multicritères 3. Reprendre les manipulations pour filtrer les filles qui ont une scolarité inférieur ou égal à 3 ans. 4. Exécuter la même chose pour filtrer les moyennes comprises entre 14 (inclus) et 18 (exclu). La boite de dialogue Filtre automatique personnalisé sera renseigné comme suit : Combien de filles répondent – elles à ces critères ? Indice de réponse : voir la barre détat

58 Graphiques CREATION Un graphique est efficace pour représenter, «faire parler» des données chiffrées. Insertion de graphiques : Sélectionnez la plage de cellules contenant les données à représenter, y compris les intitulés (en- têtes ou «étiquettes») des lignes et des colonnes. Cliquer sur longlet Insertion, puis dans le groupe Graphiques, cliquez sur la catégorie souhaitée (types : Colonne, Ligne, Secteurs, Barres, Aires, Nuages de points et Autres graphiques). Le lanceur de boite de dialogue permet laccès à la boite de dialogue Insérer un graphique. - Au sein de la catégorie choisie, cliquez sur le bouton suivant pour le choix du type de graphique souhaité (histogramme 2D, 3D, cylindre, conique, etc.). Onglet Insertion Groupe donglet Graphiques Types de graphiques Colonne, Ligne, Secteurs, barres, Aires, Nuage de points, Autres graphiques

59 Graphiques CREATION Exemple 1 : Tracer le graphique représentant la production annuelle en riz, mil et maïs dun paysan pendant 10 ans. RizMilMaïs Cadre bleuté servant de bordure au graphique lorsque sélectionné Les poignées de redimensionnement du graphique (….) Exemple de menu déroulant obtenu par cliqué droit sur une zone du graphique. De tels menus permettent le paramétrage du graphique

60 CREATION Exemple 2 : Dans le cas où les en-têtes nont pas été sélectionnées on obtient le graphique ci-dessous. Graphiques Modifications dun graphique Quand la zone de graphique est sélectionnée, des commandes « Outils de graphique » sont disponibles sur les onglets au besoin, aux noms explicites : Création, Disposition et Mise en forme. Outils de graphique Onglets au besoin : Création Disposition Mise en forme Barre doutils de longlet au besoinCréation Par ailleurs, en faisant un clic droit sur un élément de la zone de graphique, on affiche le menu propre à cet élément. Une zone de graphique sélectionnée est entourée dun cadre bleuté épais. La zone de graphique comprend tous les éléments relatifs au graphique : le graphique lui-même, les axes, les étiquettes, etc. On peut la déplacer par cliqué-glissé (pointeur en croix fléchée ) On peut également modifier sa dimension en cliquant- glissant sur son contour de sélection bleuté, aux endroits affichant des points. Par ailleurs, en faisant un clic droit sur un élément de la zone de graphique, on affiche le menu propre à cet élément. Une zone de graphique sélectionnée est entourée dun cadre bleuté épais. La zone de graphique comprend tous les éléments relatifs au graphique : le graphique lui-même, les axes, les étiquettes, etc. On peut la déplacer par cliqué-glissé (pointeur en croix fléchée ) On peut également modifier sa dimension en cliquant- glissant sur son contour de sélection bleuté, aux endroits affichant des points.

61 Onglet au besoin : CREATION Exemple 2 : Dans le tableau donnant les productions annuelles, sélectionner uniquement les quantités annuelles (les en-têtes de lignes et de colonnes ne sont pas été sélectionnées) et créer le graphique correspondant. Graphiques Excel insère dans le graphique des légendes par défaut (1, 2, … sur laxe horizontal, série1, série2, … dans la notification des différentes courbes). - Remplacer les légendes 1, 2, 3, … par les données 2000, 2001, 2002, etc. Dans longlet au besoin Création, groupe donglet Données, cliquer sur le bouton Sélectionner les données. Dans la zone Étiquettes de laxe horizontal, cliquer sur le bouton Modifier Cliquer-glisser dans le tableau dans le classeur, sur les cellules contenant les données 2000, 2001, … 2010 puis valider. Le cliqué-glissé permet daccéder à ladresse de la plage de cellules choisies Notification des valeurs des données sélectionnées VALIDER Enfin valider dans la boite de dialogue Sélectionner la source des données

62 Onglet au besoin : CREATION Remplacer les étiquettes série1, série2, série3 par les étiquettes Riz, Mil, Maïs. La procédure est la même que précédemment. - Dans la zone Entrée de légende (Série), cliquer sur le bouton Série1, puis sur le bouton Modifier. - Renseigner le champ Nom de série, en cliquant dans le tableau sur la cellule contenant le texte Riz, dans la boite de dialogue Modifier la série. - Valider successivement dans les 2 boîtes. - Et ainsi de suite pour Mil et maïs Ajout dune série de données non adjacentes Ajouter la série de données Haricot contenues dans un autre tableau de la feuille. - Dans la zone Entrée de légende (Série), cliquer sur le bouton Ajouter. - Renseigner le champ Nom de série de la boîte de dialogue Modifier la série, en cliquant dans le tableau des données Haricot sur la cellule contenant le texte Haricot, dans la boite de dialogue Modifier la série. - Cliquer dans le champ Valeurs de la série de la boîte de dialogue Modifier la série et renseigner ce champ par cliquer-glisser dans le tableau Haricot les valeurs des productions annuelles. - Valider successivement dans les 2 boîtes. - Le graphique représentant la série de données haricot saffiche à coté des autres graphiques. Graphiques Graphique de la série de données Haricot Bouton Modifier le type de graphique (Groupe donglet Type) permet de passer dun type de graphique à un autre. Les boutons du groupe donglet Styles de graphiques permettent de choisir un style de graphique

63 Onglet au besoin : DISPOSITION Onglet Disposition, groupe donglet Étiquettes Permet dinsérer dans le graphique les titres du graphique, des axes, les légendes, les étiquettes de données. Onglet Disposition, groupe donglet Axes Le bouton Axes permet dafficher les graduations daxes en milliers, millions, …, mais surtout à partir de la boîte de dialogue Format de laxe (cliquer sur le bouton Autres options de laxe (horizontal, vertical) principal dans le menu déroulant obtenu par pointage du bouton Axe (horizontal, vertical) principal de choisir les minimum, maximum, les graduations (principale et secondaire), les positions des étiquettes par rapport à laxe, les coordonnées du point dintersection des axes, etc.. Graphiques Cliquer dans le champ circulaire, puis renseigner le champ rectangulaire correspondant.

64 Onglet DISPOSITION, groupe donglet Axes Le bouton Quadrillage permet dafficher les quadrillages des axes (quadrillage principal et/ou secondaire) Onglet DISPOSITION, groupe donglet Arrière plan Le bouton Zone de traçage permet dinsérer un arrière plan de remplissage (avec une couleur, un dégradé, une texture, etc.) la zone de traçage des graphiques. Onglet DISPOSITION, groupe donglet Courbe de tendance Le bouton Courbe de tendance permet dinsérer une courbe exprimant la tendance générale de la série de données choisie. A partir du choix de loption désirée (courbe de tendance linéaire, exponentielle, de prévision linéaire, etc.) du menu déroulant obtenu sur le clic du bouton suivant de licône Courbe de tendance, une boite de dialogue Ajouter une courbe de tendance permet lajout de courbe de tendance au graphique choisi. Graphiques TRANFORMER LE GRAPHIQUE PRÉCÉDENT CRÉÉ A PARTIR DES TABLEAUX RIZ, MIL, MAÏS ET HARICOT EN GRAPHIQUE CI-APRES. INDICATION : TYPE DE GRAPHIQUE : NUAGE DE POINTS

65 CRÉER UN TABLEAU CROISE DYNAMIQUE Un tableau croisé dynamique est un outil qui permet de ressortir rapidement une synthèse à partir dune masse de données. Laspect dynamique permet un recalcule du tableau lorsque des changements sont effectués. Pour créer un tableau dynamique croisé à partir dune base de données, il faut : 1.Placer le pointeur sur lune des cellules de la liste de données. 2.Cliquer sur longlet Insertion. 3.Cliquer sur le bouton "Tableau croisé dynamique". 4.Vérifier la bonne sélection de cellules 5.Choisir lemplacement du tableau dynamique croisé : il est préférable de placer le tableau dans une nouvelle feuille de calcul. 6.Valider. Tableau croisé dynamique Exemple : Cliquer sur la cellule B1 du classeur "orientation.xlsx". Dans longlet "Insertion", cliquer dans le groupe "Tableaux" sur loption "Tableau croisé dynamique" Bordure scintillante indiquant la plage de cellules sélectionnées Boite de dialogue "Créer un tableau croisé dynamique" Renseigner le champ "Tableau croisé dynamique" par glissé-glissé sur les cellules concernées dans la base de données pour changer la sélection par défaut si besoin Emplacement du tableau croisé dynamique VALIDER

66 CRÉER UN TABLEAU CROISE DYNAMIQUE Un aperçu du tableau croisé dynamique vide saffiche accompagné du volet "Liste de champ de tableau croisé dynamique". Tableau croisé dynamique Aperçu du tableau croisé dynamique Volet "Liste de champs de tableau croisé dynamique" Bouton pour changer les formes daffichage du volet Section champs Section zones

67 CRÉER UN TABLEAU CROISE DYNAMIQUE Le tableau croisé dynamique est composé de quatre zones. Tableau croisé dynamique Filtre du rapport : Permet de filtrer les données du tableau sur un ou plusieurs champs. Étiquettes de colonnes : Regroupe les valeurs communes ensemble et affiche le résultat de chaque valeur dans une colonne. Étiquettes de lignes : Affiche les résultats de la synthèse de chaque valeur sur une ligne différente. Valeurs : Affiche les résultats des fonctions demandées (somme, nombre, moyenne …) selon les valeurs affichées sur les lignes et les colonnes. Filtre du rapport : Permet de filtrer les données du tableau sur un ou plusieurs champs. Étiquettes de colonnes : Regroupe les valeurs communes ensemble et affiche le résultat de chaque valeur dans une colonne. Étiquettes de lignes : Affiche les résultats de la synthèse de chaque valeur sur une ligne différente. Valeurs : Affiche les résultats des fonctions demandées (somme, nombre, moyenne …) selon les valeurs affichées sur les lignes et les colonnes.

68 REMPLIR UN TABLEAU CROISE DYNAMIQUE Cliquer sur la case à côté du champ AE. Le contenu sera automatiquement placé dans la zone Étiquettes de ligne. Tableau dynamique croisé Clic sur la case placée devant loption AE Bouton suivant Liste des académies AE Le bouton "AE" se place dans le champ zone "étiquettes de lignes"

69 REMPLIR UN TABLEAU CROISE DYNAMIQUE Cliquer sur la case à côté du champ CAP. Le contenu sera automatiquement placé dans la zone Étiquettes de ligne. Laperçu du contenu CAP saffiche dans le tableau. Cliquer sur la case à côté du champ École. Le contenu est placé dans la zone étiquettes de ligne et les écoles de chaque CAP saffiche en dessous du CAP dans le tableau Tableau dynamique croisé Clic sur la case devant le champ CAP La variable CAP est placée dans la zone "Étiquettes de lignes" en dessous de la variable AE Les CAP (contenu de la variable CAP) de chaque académie (AE) saffichent Académie de Bamako Rive Droite (BKO_RD) Les CAP de lAcadémie de Bamako Rive Droite (BKO_RD) Champ "École" activé CAP de Banankabougou (BANANK) de BKO_RD Affichage dans zone "Étiquettes de lignes" Liste des écoles du Cap de BANANK

70 LES OPTIONS DES ZONES On peut accéder aux options des zones en cliquant sur le bouton suivant (à droite) du champ choisi dans la zone. Par exemple, cliquer sur le bouton suivant du bouton Somme de Moyenne dans la zone Valeurs. Un menu déroulant permet daccéder aux options permettant de déplacer dans les zones Filtre; Étiquettes de lignes, de colonnes; supprimer le champ; paramètres des champs. Cliquer sur le bouton suivant de Somme de moyenne, puis sur loption Paramètres des champs de valeurs… Tableau croisé dynamique Menu déroulant obtenu par le clic sur le bouton suivant Cliquer sur le Bouton suivant Cliquer sur Paramètres des champs de valeurs Le clic sur loption "Paramètres des champs de valeurs…" conduit à laffichage de la boite de dialogue "Paramètres des champs de valeurs…" Cliquer dans la boite de dialogue sur loption "Nombre" puis sur OK. Cliquer sur lOption Nombre puis sur OK Nombre de moyenne par sexe, académie, CAP et écoles et Total général Bouton suivant filtre Étiquettes de colonnes et lignes

71 TRIER, FILTRER UN TABLEAU CROISE DYNAMIQUE On peut trier, filtrer un tableau croisé dynamique. Le principe est le suivant : Dans la zone des champs, étiquettes de lignes ou de colonnes. Cliquer sur le bouton suivant filtre. Le menu "Trier, filtrer" apparait. Le contenu du menu dépend du contenu de la ligne ou de la colonne (contenus textuels ou numérique) Choisir loption de tri ou de filtre désirée. Exple: "Option : Filtres sappliquant aux étiquettes". Tableau croisé dynamique Lorsque le tableau croisé dynamique est trop grand pour lécran, des boutons + ou - permettent de replier (masquer) ou de développer le contenu des étiquettes de lignes. Enfin le clic sur loutil "Tableau croisé dynamique" pour la création du tableau fait apparaitre dans la barre des titres de la fenêtre dExcel, longlet "Outils de tableau croisé dynamique" comportant les onglets "Création" et "Options" dont les outils permettent les manipulations désirées. Boutons + (plus) Le clic sur ce bouton développe (affiche) les contenus des étiquettes de lignes "BKO_RD, BKO_RG, DTZA, GAO" Boutons – (moins) Le clic sur ce bouton replie (masque) les contenus de létiquette de ligne "KATI" Contenu de létiquette de ligne "KITA" Onglet au besoin "Outils de tableau croisé dynamique" Onglet "Options" et "Création" Affichage sous forme tabulaire Onglet Création Cliquer sur le bouton suivant, puis sur loption "Afficher sous forme tabulaire"

72 Le publipostage – en Anglais « mailing » – est la faculté offerte par les outils informatiques de fusionner deux ensembles dinformations : une lettre-type et une base de données. Le publipostage peut sappliquer à de nombreux besoins, tels que la réalisation de fiches sur des matériels, des listages déquipements, la confection denveloppes ou détiquettes, des formulaires pré-remplis, les diplômes, les cartes dinvitation, etc. Lopération de mailing est très couramment utilisée pour réaliser des séries de documents dont seule une partie change, et dont la forme demeure semblable dun document individuel à lautre. Pour réaliser un mailing il faut disposer de deux éléments ou ensembles déléments différents. un document « à trous » ou document de fusion, plus connu sous le nom de lettre-type, qui comporte la mise en forme générale des données. un ensemble de données variables, destinées à combler les « trous » du document de fusion. Le diagramme suivant résume les opérations. PUBLIPOSTAGE Document de fusion Base de données variables Fusion Résultat de la fusion : lettres types publipostées

73 Exemple Lancer lapplication Word Exécuter le document suivant Cliquer sur longlet "Publipostage" Dans le groupe "Démarrer la fusion et le publipostage", cliquer sur le bouton "Démarrer la fusion et le publipostage" Dans le menu affiché, choisir loption "Assistant fusion et publipostage pas à pas …" Le volet "Fusion et publipostage" apparait PUBLIPOSTAGE Volet "Fusion et publipostage" Étape 1 sur 6 Cliquer sur loption : Suivante : Document de base pour passer à létape 2 Étape 1 sur 6 Cliquer sur loption : Suivante : Document de base pour passer à létape 2 Cliquer sur Suivante : sélection des destinataires ou revenir à létape 1 si besoin en cliquant sur loption : Précédente Cliquer sur Suivante : sélection des destinataires ou revenir à létape 1 si besoin en cliquant sur loption : Précédente Options de choix du document de base Dans cet exemple, accepter loption par défaut : Utiliser le document actuel Options de choix du document de base Dans cet exemple, accepter loption par défaut : Utiliser le document actuel Cliquer sur le bouton "Parcourir" pour ouvrir le classeur "orientation.xlsx" dans la boite de dialogue "Sélectionner la source des données" et louvrir Répertoire emplacement du classeur "orientation.xlsx" VALIDER Classeur "orientation.xlsx" Cliquer sur "Base_2008" valider Constater que cette déclaration est validée Option de tri ou de filtre si besoin Valider Indication de la sélection des destinataires à partir de la feuille "Base_2008" du classeur "orientation.xlsx"

74 Dans le document de base (Word), cliquer à la fin de lexpression " De lélève " Cliquer, dans longlet "Publipostage", groupe "Insérer Champ d écriture et dinsertion" sur loutil "Insérer un champ de fusion" Dans le menu déroulant, cliquer sur len-tête NOM de la liste. Dans le document de base (Word), cliquer à la fin de lexpression " De lélève " Cliquer, dans longlet "Publipostage", groupe "Insérer Champ d écriture et dinsertion" sur loutil "Insérer un champ de fusion" Dans le menu déroulant, cliquer sur len-tête NOM de la liste. PUBLIPOSTAGE Outil "Insérer un champ de fusion" Menu contenant la liste des en-têtes de la base de données "Base_2008" « NOM » « PRENOMS » « ECOLE » « CAP » « AE » Trous à combler par clic sur les en-têtes "NOM", "PRENOMS","ECOLE", "CAP", "AE" Reprendre successivement linsertion des champs de fusion pour insérer dans les trous du document de base toutes les données variables ("PRENOMS", "ECOLE", "CAP", "AE") après avoir bien placer le curseur au bon emplacement Après une mise en forme choisie, on obtient limage suivante :

75 Linsertion des données variables et la mise en forme terminées, cliquer sur loutil "Terminer & fusionner" du groupe "Terminer" de longlet "Publipostage" PUBLIPOSTAGE Option de fusion des enregistrements Valider

76


Télécharger ppt "La fenètre de Word 2007 Les interfaces de Word Le menu office Le menu office Options Word Options Word La boîte de dialogue Le menu déroulant Le volet."

Présentations similaires


Annonces Google